#IciDeedee : 3 jours au Festival de la mode et de la photo de Hyères

Festival-de-Hyeres-villa-noailles-5

Vous l’avez peut être suivi via Snapchat ou Instagram : je suis partie quelques jours dans le sud, plus précisément à Hyères où se tient en avril et depuis 31 ans le Festival de la mode et de la photographie (oui, le titre du Festival est trèèèès court). 

Pour être honnête avec vous, j’avais un peu peur, en vrai. Pour l’avoir fréquenté de très près, je suis à même de vous dire que je ne suis pas excessivement friande de ce petit monde qui évolue dans la mode et qui est parfois un peu trop nombriliste / élitiste / hautain (ne rayez aucune mention inutile).

Pourquoi j’y suis allée, alors, me direz-vous ? Parce que je suis curieuse, d’abord, et que des sources proches et fiables m’avaient déjà dit que le Festival était plutôt bon enfant (Coucou Julie, coucou Nadia !). Mais aussi et surtout parce que Petit Bateau m’a demandé de produire une vidéo qui expliquerait leur rôle au Festival de Hyères.

Depuis 4 ans maintenant, Petit Bateau est sponsor et partenaire de cet événement. Son rôle consiste notamment à remettre une bourse au styliste gagnant et de lui offrir la production de sa première collection capsule, distribuée dans tout le réseau Petit Bateau l’année suivante. En ce moment, vous pouvez par exemple retrouver les pièces créées par Annelie Schubert, la gagnante de l’année dernière… Des plissés de dingue, des matières folles et des pièces jolies jolies vendues à partir de 49 euros ! 

Voilà l’histoire, très rapidement. 

Alors, ces 3 jours ? Alors, j’ai aimé. Beaucoup. Le Festival de Hyères, c’est de la mode, de la photo, des expos (en accès libre à la Villa Noailles jusqu’au 22 mai), des rencontres… Le tout dans un cadre extraordinaire, que ce soit à la villa Noailles ou à Hyères, que je connais très très bien et que j’étais heureuse de voir hors saison ! Le cadre est agréable, et #lesgens… eh bien, c’était plutôt une bonne surprise, je dois dire. La preuve en images et en photos un peu plus bas, fruit de notre travail à Maxime et à moi (oui oui, on travaillait, hein, et c’était plutôt un bureau du genre agréable !) : 

 

Le festival

En vrac et pas dans l’ordre, mais globalement de haut en bas et de gauche à droite :

  • Tout en haut, les créations de ma candidate préférée, Akino Kurosawa. Ses robes m’ont fait pensé à la robe couleur du temps de Peau d’Ane <3
  • Les deuxièmes créations que l’on voit (les trucs à frange) sont celles du duo Finlandais déjanté Hanne Jurmu & Anton Vartiainen. Ils ont eu la mention spéciale du jury mode.
  • Les pièces présentées sur des poutrelles métalliques constituent l’expo Paco Rabanne à la piscine, tout en haut de la villa Noailles, en accès libre, donc, jusqu’au 22 mai.
  • Les bouquets de fleurs exposés dans le salon rose de la villa sont l’oeuvre de Debaulieu, je suis fan !
  • Dans MON ciré jaune, Maxime @work
  • A gauche de la photo de Maxime, la série d’Anaïs Boileau : elle a pris en photo les copines de sa mère sur la plage, à la Grande Motte. La série est archi réjouissante, j’ai fait des petits bonds de joie quand j’ai appris qu’elle avait reçu le prix du public de la ville de Hyères !
  • L’autre série présentée sur ces photos s’intitule « Notre été », elle a été réalisée par Hervé Lassïnce (hors compétition, c’est une expo)
  • L’invitation au dîner Petit Bateau, qui s’accompagnait de marinières en chocolat (tellement mieux que les macarons, si vous voulez mon avis)
  • Le concert de Petite Meller, dont je vous parlais hier dans la Week List !

 

Hyères

De Hyères, je connais surtout la plage de l’Almanarre où je traîne mes guêtres, l’été, la Tour Fondue d’où j’embarque chaque été depuis 10 ans pour aller à Porquerolles (mais l’été, plus jamais, j’ai été vaccinée en août dernier devant le nombre de touristes qui avaient investi les lieux). Mais je connaissais peu le centre ville. Petit, certes, mais on y déniche quelques pépites d’adresses, à retrouver dans la vidéo là, au dessus !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que ce compte rendu vous aura plu ! J’ai prévu un post complet pour vous parler de Porquerolles hors saison… Rendez-vous la semaine prochaine !

Un GRAND merci à toute la team Petit Bateau, à Andréa et Jean-Noël.

Commentaires

C’est vrai que ce festival a l’air plus « accessible » que d’autres. C’est qui en ressort en tout cas de ce que tu nous a montré, notamment sur snap. Et au passage, j’aime beaucoup tes photos et leur mise en page dans ce nouveau blog.

Répondre

Ah merci pour ton retour ! J’aime bien aussi, mais je me demande si c’est très lisible pour les légendes des photos…

Elles sont trop belles tes photos Deedee ! Et tes vidéos sont géniales, bravo. Enfin, merci pour la découverte Petit Bateau x Annelie Schubert, je suis fan de la robe plissée (mais PRIX, quand même ! Tu pourrais pas leur dire, à Petit Bateau, d’y aller un peu plus chillax sur les prix ? C’est un peu comme Isabel Marant, ils multiplient pas deux chaque année, eux !)

Répondre

J’adore Porquerolles, ma famille y a vecu et c’est un peu ma deuxieme maison. Par contre en saison, tu as juste envie de te flinguer. Comme toi, je prefere vraiment l’ile hors saison (Septembre est the best for me!) 🙂

Répondre

Jusqu’à l’année dernière, c’était costaud, mais ça allait.

En revanche, en août dernier… Je n’ai jamais vu AUTANT de monde… On se serait cru au stade de France !

Ah mince ! Je sais pas si c est moi ou si le problème est sur les smartphones en général mais je ne peux pas lancer la vidéo… J ai beau cliquer dessus, rien ne bouge 🙁
[par contre, pour retrouver pour les légendes des photos, c est fastoche: c est tout à la suite de haut en bas ;-)]

Répondre

Je suis sous Android au fait, si ça peut servir 😉

Merci Sofy ! Je pense que c’est l’embed Facebook qui merde.. Je vais creuser…

(La réponse mille ans plus tard…)

Trop chouette ta vidéo 🙂 Et le reste de ton article !

Cela fait 5 ans que je vais au festival. Je ne fais pas du tout partie de ce monde mais c’est un vrai plaisir d’y assister chaque année et d’avoir l’impression d’en être. Et effectivement, le milieu de la mode ne m’attire pas forcément à cause des gens mais à Hyères, tout semble différent. Du coup, au niveau des jeunes créateurs encore tout jeunes, timides et très simples.

Xx
Julie
ps : mon article sur le festival est en ligne aussi, si jamais… 😉 Et il y a quelques balades à faire à Hyères aussi, si ça t’intéresse pour cet été 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram