5 règles d’or pour des cheveux protégés cet été

©Meg Sanchez

Le corps ? Il est bien protégé avec la crème solaire qu’on applique religieusement partout. idem pour  le visage. Et les cheveux ? Avouez, on les oublie souvent !

Pour éviter de les bousiller à coup de sel, chlore, soleil et j’en passe, voici 5 règles fondamentales, pas chiantes et peu coûteuses :

Mouillez-les

Pour les protéger du sel de la mer et/ou du chlore de la piscine, pas besoin de laisser un SMIC dans des produits hors de prix : il suffit de bien les rincer juste après chaque baignade, même avec un simple brumisateur : c’est le fait de laisser tout ça sécher au soleil qui les abime !

Sur un level un peu plus avancé, vous pouvez aussi appliquer un produit qui les protégera : pour ma part, j’utilise depuis des années l’huile de Leonor Greyl qui protège des UV en plus de tout le reste et que j’utilise aussi le reste de l’année en masque and co. Attention, si vous choisissez une huile, vérifiez bien qu’elle est compatible avec le soleil : dans le cas contraire, vous obtiendriez l’effet inverse… !

Changez votre routine

Pendant toute l’année, je me lave les cheveux tous les 2-3 jours avec des shampoings volumisants ou bouclant, en gros.

L’été, j’adopte un shampoing archi doux qui ne fait que rincer bien gentiment tout ça sans chichis. J’utilise le lait lavant à la banane de Leonor Greyl mais j’imagine qu’il en existe des tas d’autres ! (ceci n’est PAS un billet sponsorisé pour Leonor Greyl :p )

Oubliez sèche cheveux et lisseur

Déjà qu’il paraît que dans la vraie vie, c’est un peu le mal alors en vacances, bonjour la cata ! Imaginez un peu, vous vous lavez les cheveux tous les jours et EN PLUS vous voulez les traumatiser à coup de lisseur ? Vous n’êtes pas sérieuses !

Laissez-moi donc sécher tout ça à l’air libre, ça fera de la bouclette ou du frisottis mais c’est l’été, on s’en fiche, on lâche prise. Si vous êtes totalement dans le lâcher prise capillaire, comme moi, vous pouvez quand même pschiter un coup de produit pour tenter de dompter un peu tout ça quand même, hein. Ça restera entre nous, promis.

Quelques conseils supplémentaires pour limiter le frisottis rebelle :

  • essorez-les sans frotter, en les enroulant tout simplemet dans une serviette
  • Ne les laissez pas trop longtemps sous la serviette, vous risqueriez de les aplatir
  • N’appliquez aucun produit directement sur les racines pour éviter de les alourdir

Nattez, tressez, nouez, queue de chevalez (hein ?!)

Avant d’aller dans l’eau, faites-vous une jolie tresse : eh hop, à vous les cheveux protégés un max, et avec style ! (ok, je vous montre l’espèce de natte que je bricole la prochaine fois et on en reparle, niveau style. Mais bon, c’est pour votre bien-être capillaire, cf. le lâcher prise du point précédent).

Couvrez-les

Un chapeau, une casquette, un foulard eh hop : non seulement nos cheveux sont protégés mais en plus, on évite le coup de chaud qui n’est jamais bien loin.

Perso, je suis team casquette : c’est certes moins élégant qu’un joli chapeau de paille, mais la casquette 1. ne craint pas l’huile que je mets dans les cheveux, 2. ne m’empêche pas de bouquiner en reposant ma tête sur un bout de matelas, 3. ne souffre pas trop si je la mouille. Bref, c’est un peu l’anti prise de tête, sans jeu de mot douteux… !

Voilà, j’espère que ces quelques astuces vous auront aidées !

Commentaire

Un bon petit rappel des basiques ! Merci Delphine.
Perso je n’arrive pas à lâcher prise autant que toi et partir en vacances sans mon lisseur.
Idem pour la casquette, même si je suis curieuse de savoir quelle casquette tu portes.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram