A la découverte de la Tanzanie… Premier épisode !

Tanzanie-Arusha-13

Voilà… Après des heures et des heures passées à trier les photos, le récit de ces 5 jours passés en Afrique avec L’agence Comptoir des VoyagesLoin du tourisme de masse et des circuits packagés à l’envi, le concept de ce voyagiste est l’immersion. Et de l’immersion, croyez-moi… On en a eu !

De la Tanzanie, je ne connaissais pas grand chose, je le confesse. Je ne savais que très vaguement placer le pays sur la carte de l’Afrique (oh eh oh, vous faites les malins mais tiens, sortez vos copies et votre stylo, interro surprise !). Je me figurais de grandes étendues désertiques, des hautes herbes blanches, une chaleur moite et étouffante, de la terre rouge et des maisons fragiles comme des fétus de paille. Une image… très éloignée de la réalité ! Quand je suis descendue de l’avion ce soir là, la première chose qui m’a frappée, c’est l’odeur. Une odeur pleine, forte, emplie de parfums inconnus et séduisants. Première claque. Et des claques… il y en a eu un paquet.

J’ai pris un millier de photos (ceci n’est pas un euphémisme), alors voilà ce qu’on va faire histoire que tout cela reste à peu près digeste : je suis partie 5 jours en tout, voyage inclus. Je vous propose autant de rendez-vous pour vous raconter ce séjour, avec un dernier article plus pratique pour préparer votre éventuel prochain voyage en Tanzanie (thèse, anti thèse, synthèse, eh hop). C’est parti !

Jour 1 : Arusha

Hotel-Tanzanie

Après 13 heures de voyages comprenant une escale à Amsterdam, une bonne heure de route et nos bagages perdus dans la bataille (il faut bien une première à tout !), nous (Emilie, Fanny et Céline, mes fabuleuses partenaires de voyage) avons rejoint Arusha, au nord est du pays ; la seconde ville du pays en terme de population. Notre premier dîner dans notre premier hôtel nous attendait.

De nuit, le Karama Lodge est déjà parfaitement séduisant. C’est au petit matin, quand j’ai ouvert les yeux et découvert la vue qui s’étalait devant moi que j’ai eu mon premier coup de coeur pour l’Afrique. Ce vert, ce calme, ces odeurs… !

Jour 2 : le village de N’Giresi – La cascade de Songota – La plantation de café Kawaha

Pour cette première vraie journée sur place (en tenue d’avion, youhouuuu), nous sommes allées à la rencontre de la tribu Wa-Arusha dans le village de N’Giresi. La communauté est régie par un chef de village, lequel nous a accueilli avec une gentillesse à nulle autre pareille… Nous étions ici chez nous ! Un contraste plutôt saisissant avec certains habitants du village : la plupart des tanzaniens détestent être pris en photo. Attention à vous si vous dégainez l’appareil sans le leur avoir demandé, même de loin. J’en ai fait les frais en filmant un couple sur une moto : l’homme nous a suivis en nous insultant pendant plusieurs minutes pour réclamer de l’argent en échange de ma photo. J’ai eu beau l’effacer sous ses yeux, rien n’y a fait. J’étais assez contente qu’Hussein, le guide absolument génial de Leopard Tours trouvé par Comptoir des Voyages qui nous a accompagnées pendant le séjour, puisse gérer la situation.

Il m’en aurait néanmoins fallu plus pour ne pas goûter aux plaisirs de la découverte d’une première école, une école maternelle. La beauté de ces enfants, leurs yeux rieurs et curieux de nous rencontrer, leurs sourires et leurs rires… Un peu plus loin dans le village, les maisons traditionnelles réalisées à partir de paille et de bouses de vaches (yummy), lesquelles dorment avec les habitants dans les maisons. La Tanzanie compte plus de 120 ethnies. Dans le village de N’Giresi, on trouve principalement des Massaï, une tribu nomade sédentarisée depuis un siècle (#cultureconfiture).

Là encore, claque olfactive, visuelle, sensorielle… La végétation est extrêmement fournie, les odeurs enivrantes, les regards des habitants curieux et plutôt bienveillants. Et une seconde école accueillant les enfants du village, entre 8 et 15 ans. Le directeur de l’école était fier de nous expliquer que contrairement aux idées reçues, ici, tous les enfants mangeaient à leur faim grâce aux cultures du village : bétail, fruits, légumes… tout est produit à profusion, localement, sans pesticide d’aucune sorte. Le parisien bobo avide de nature serait ici clairement au paradis !

Nous avons poursuivi vers les les chutes de Songota, une cascade monumentale au milieu d’une jungle toujours aussi prolifique. Avant de terminer cette première journée riche de découvertes par la visite d’une plantation de café : Wild TracksJe vous le confesse, j’y allais un peu en trainant des pieds… Que ce soit à Bali, au Costa Rica ou ailleurs, la plantation de café semble être l’attraction touristique numéro 1, et de loin. Et pourtant… je n’ai jamais autant appris que sur place, dans cette plantation de café là, une coopérative gérée par plusieurs familles qui produisent un Arabica de première qualité. Je vous épargne le cours sur la greffe d’un plan de café mais je vous recommande vraiment et vivement d’y marquer une pause si jamais !

Cette seconde journée s’achève au Ilboru Safari Lodge, situé lui aussi à Arusha. A suivre….

Quelles découvertes nos 4 aventurières intrépides allaient-elles faire au cours des 4 journées suivantes ? Quand allaient-elles pouvoir enfin recevoir leurs bagages et revêtir des vêtements propres ? Qui était donc cette personne qui tira votre blogueuse préférée de son sommeil du juste à 5 heures du matin ? Les toilettes à la turque sont-elles si terribles ? 

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette aventure tanzanienne trépidante et truculente ! 

Point photo : j’ai pris l’intégralité des photos et des plans utilisés pour la vidéo avec my beloved Fujifilm XT1 et une focale fixe 23mm qui ouvre à 1.4 (bonheur), ainsi qu’un 55-200 mm, utile pour le safari, notamment.

Commentaires

Il y a beaucoup de similarités avec Madagascar !

Répondre

C’est très proche, ceci explique peut être cela ? J’ai très envie d’aller à Madagascar, aussi. C’était le voyage de noce qu’on n’a jamais fait 🙂

Ça a l’air incroyable…Je pensais pas ce pays si verdoyant, Tanzanie pour moi c’était la savane de prime abord (heureusement qu’y a pas vraiment interro surprise auj )! j’ai aussi visité une plantation de café il y a quelques jours, et j’ai appris qu’un caféier a un rendement très faible (environ environ 80 tasses de café par an), notre guide nous a dit que clairement un café ça se savoure quand on sait ça…

Répondre

OUF hein ?! 🙂

Tu l’as visitée où, ta plantation de café ?

en Guadeloupe, toute petite production que fait cette plantation. ils ont pas des champs entiers de caféier, mais des plants disséminés au milieu d’autres cultures (papaye, goyave, fruit de la passion, banane etc), c’est la spécificité du caféier créole!

Ca devait être un superbe voyage ! Je rêve d’aller depuis longtemps en Tanzanie ou au Botswana. En attendant, rien qu’en te lisant que sentais le parfum de cette terre africaine. Merci de nous emmener un peu en voyage !

Répondre

Ca ne m’est encore jamais arrivé mais j’ai franchement peur du bagage qui ne suit pas.
Vous avez du revenir claquées, 13h de voyage pour 5 jours …
Mais le résultat est là, on démarre le voyage avec vous, et de belles photos !

Répondre

Ah non, à peu près 30h pour 5 jours si on compte l’AR 🙂 Mais le jeu en valait clairement la chandelle !

Quant aux bagages.. C’est clairement vraiment la loose. Je peux te dire que je prendrais un change sur moi la prochaine fois que je prends l’avion !

Merci pour les photos 🙂

Mais voyons Delphine, ne savais-tu pas que la Tanzanie est issue de la fusion du Tanganyika et Zanzibar ? Toujours utile à placer dans une conversation mondaine. Après la vidéo, ton carnet de voyage donne encore plus envie de boucler son sac; j’espère un jour en sentir les parfums et me balader dans ces paysages.

Par contre, depuis que j’ai des enfants, je voyage TOUJOURS avec tenue de rechange et brosses à dents en bagage à main. Même si les bagages suivent bien, un accident est si vite arrivé. Et je dois avouer qu’en cas de destination propice à la baignade, je garde même le maillot de bain avec moi, ce serait dommage de se priver à l’arrivée. Et ça m’a déjà sauvée 😉

Répondre

C est aussi somptueux que le presageait ton teasing vidéo d hier 🙂
La végétation, les lumières, les couleurs, les visages et les sourires…
Et en plus il y a des biquettes ! (j ai un amour aussi absolu qu inexpliqué pour les biquettes :-D)

Répondre

Superbe, j ai tres envie de découvrir ce pays.
Et pour la petite histoire traumatisante, on ne m’a perdu mes bagages qu’une seule fois mais lors de mon voyage de noces à Cuba, on etait certes assurés mais rien dans les magasins, j ai versé quelques larmes et récupere mes affaires 3j plus tard, je bagage toujours avec une culotte voire une valise cabine!
Bises

Répondre

Tes photos sont canons ma belle, ça me rappelle notre voyage de noces 😉 Et j’ai bien ri avec tes questions à la fin, vivement la suite des aventures du club des 5 !

Répondre

Merci ! J’avais zappé que tu avais été en Tanzanie pour ton voyage de noce, il va falloir qu’on se fasse un dej safari 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram