04-03

Chute libre, carnets du gouffre, de Mademoiselle Caroline

chute libre carnet du gouffre mademoiselle caroline

Un soir d’hiver, Toulon, une amie de coeur dont la bibliothèque est une sorte de Graal pour qui aime les mots, les livres, les belles découvertes. Devant le canapé, sur la table basse, une bédé attire mon oeil. La couverture est noire, on y voit une silhouette choir lourdement. J’ouvre, m’arrête sur ces premières phrases « Ce livre est pour ceux qui n’ont rien vu ni compris. Pour leur expliquer. Ce livre est pour tous ceux qui sont passés par là, pour ceux qui y sont encore, pour ceux qui peuvent se battre afin de ne pas y sombrer, et pour ceux qui cotoient toute cette merde. Il n’y a pas de raison d’en rougir. Soyons fiers« . Intriguée, je tourne une page, puis l’autre. Et comme je ne suis pas là pour bouquiner, je note précieusement les références du livre avant de le reposer.

Paris, quelques semaines plus tard. Je referme la BD. Un peu confuse, peut être un peu plus légère ? Rassurée, aussi. Vous l’aurez compris : Chute libre, carnets du gouffre est une bande dessinée qui traite de la dépression. Mademoiselle Caroline (qui par ailleurs tient un blog) y livre les affres dans lesquels sa dépression l’a plongée. C’est noir et drôle à la fois. Pesant, dur et finalement assez léger, aussi. Bien-sûr, son histoire m’a touchée. Elle m’a aussi rassurée sur le fait que non, même si j’ai parfois des moments un peu down, je ne suis pas dépressive (riez, riez, mais parfois, on se pose de ces questions…!). Elle m’a aidée à comprendre, aussi, moi qui suis une fille désespérément positive, que notre humeur, nos états d’âme ne dépendent pas uniquement de notre bon vouloir. Et que la dépression est une vraie maladie.

Lisez-le, vraiment, c’est une BD qui fait du bien et dont le contenu, s’il est parfois dur, est loin d’être aussi noir que ce que la couverture laisse présager !

monavis-TRES BON

Ce que dit la 4ème de couv’ : À trois reprises dans sa vie, Mademoiselle Caroline plonge dans la dépression. Une chute libre racontée dans ses carnets du gouffre 100% autobiographiques. À la fois drôle et émouvant. Caroline plonge dans la dépression après la naissance de son premier enfant. Elle est happée par la maladie. Du protocole médicamenteux à la rechute, elle apporte un témoignage pour déculpabiliser ceux qui sont tombés dedans et donner des clés de compréhension à l’entourage. Certains dessins ont été réalisés sur le vif à l’époque de sa maladie. Troublant…

Partager l'article

Catégories : Culture confiture

Tags : , , , , , ,

Commentaires

14 réponses à “Chute libre, carnets du gouffre, de Mademoiselle Caroline”

  1. fanny dit :

    J’ai justement une amie qui traverse une mauvaise passe, est-ce que tu crois que c’est le genre de livre qui pourrait lui faire du bien ? Ou mieux vaut attendre qu’elle aille mieux pour le lire ?

    • Deedee dit :

      Je ne souffre pas de dépression. Mais à brûle pourpoint, j’aurais tendance à dire que oui, ce livre peut aider ton amie. Parce que son auteur, Mademoiselle Caroline, explique bien ce qu’est la dépression, comment elle se manifeste. Surtout, comment elle s’en est sortie :)

  2. Linda dit :

    Hello Deedee!!
    Encore une fois, MERCI!! je suis allée jeter un oeil, même les deux, sur le blog de Caroline. C’est super bien fait, et les textes si justes…bref j’adore! Je vais donc tout naturellement me ruer chez mon libraire préféré dans les plus brefs délais.
    Découvertes pour découvertes…connais-tu ce blog? (que j’ai aussi découvert ce matin) http://unefillealondres.blogspot.fr/
    Toi qui aime le Street art, beh là y en a ;-)
    Passe une jolie journée
    L’

  3. Astrid dit :

    Merci pour ce bon conseil.
    Je pense que je vais le lire et si cela me plait,l’offrir à une amie qui me tient à cœur.
    D’autre part conseilles tu Gemma Bovery? (comme ça j’achèterai les 2!)
    bisous!

  4. L'Oliphant dit :

    intéressant! merci pour cette découverte!

  5. C’est intéressant d’aborder ce sujet sous forme de BD… plus léger qu’un gros pavé, moins impressionnant, plus facile à appréhender, il aidera sans doute certains à se reconnaitre dans cette maladie et leurs proches, à les aider.

  6. Je n’ai pas honte de dire que je viens d’en sortir, une année de souffrance et même si tout n’est pas rose tout les jours je crois que ça pourrait faire du bien de lire sans le sujet avec une pointe d’humour et de distance. Quand on a la tête dedans c’est dur de relativiser. Merci beaucoup pour cette jolie découverte que je vais m’empresser d’acheter !!

    http://www.thecrazysoprane.over-blog.com

  7. Emilie dit :

    Passent par une phase difficile je vais aller acheter ce livre tout de suite .
    Je trouve qu’on parle pas assez souvent de cette fameuse maladie : la dépression .
    On en a honte, honte d’être mal et d’avoir envie de rien, d’avoir des difficultés a rire et des faciliter à pleurer .
    Honte d’en parler et d’osez dire qu’on va mal et qu’on a besoin d’aide .
    Je trouve que la dépression est dur a faire accepter dans notre entourage personnelle ou professionnel .
    Merci pour cette découverte Delphine .
    Bises .
    Emilie

  8. Granpi dit :

    J’ai connu il y a 4 ans une grave dépression suite à la naissance de mon troisième enfant, bcp de gens pensent que l’on peut sortir de cette maladie grâce à la volonté mais malheureusement ce n’est pas le cas, merci pour cette découverte je la mets dans la liste de mes envies, car je suis prête à en rire maintenant, peut-être suis-je guérie?
    Bon courage Emilie, que la force soit avec toi;).

  9. Fanny dit :

    J’ai finalement acheté cette bande dessinée pour moi et je l’ai dévoré. Merci pour cette jolie découverte et je pense que je vais la laisser traîner sur la table pour que ma copine un peu fragile en ce moment tombe dessus.

Laisser un commentaire

Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise