Na ja, Berlin ! 36 heures dans la capitale allemande

Adresses-berlin-30

(En vrai, c’est dramatique : j’ai appris l’allemand pendant 9 ans. Enfin appris, j’me comprends… Et je ne sais plus rien dire du tout. 9 ans de classes de fayots pour rien, TOUT ÇA POUR ÇA)
En général, quand je pars en week-end, j’aime bien vous faire des comptes-rendus qui peuvent vous servir, avec les adresses que j’ai aimé, les bons plans que j’ai trouvé sur place, etc. Sauf que. Cette fois-ci, j’ai fait chou blanc : d’abord, je suis restée trop peu de temps (arrivée le vendredi à 19h, repartie le dimanche à 13h30). Et puis, je le confesse, je n’avais pas du tout préparé mon séjour, malgré les pistes que vous m’aviez adorablement indiquées (pas biiiien !).

Résultat : j’ai cette sensation un peu désagréable d’être passée à côté de Berlin. Un peu comme Bangkok… Moi qui aime plus que tout me perdre dans une ville pour la découvrir, sans attentes en particulier, sans plan déroulé au préalable et tutti cuanti, je dois le reconnaitre : parfois, ça ne marche pas. En même temps… c’est aussi agréable, de ne pas partir avec cette obsession du compte-rendu à tout prix : je vous aime beaucoup, hein, n’allez pas croire l’inverse, c’est juste que c’est appréciable de ne pas se coller la rate au court bouillon « parce que je ne vais rien avoir à leur raconter tu vois ? » !

Reste que ces quelques heures passées à Berlin grâce à Bo Concept (nous étions invités par la marque, laquelle a aménagé plusieurs appartements, dont celui de Berlin, dans le quartier historique du Mitte. Impossible de ne faire que cette micro citation au détour de cet article, j’ai repéré plein de bonnes idées déco, je vous prépare un article sur le sujet) m’ont donné envie de revenir pour creuser la question. J’ai aimé le peu que j’en ai vu, l’ambiance de la ville, assez particulière, ces espaces interminables entre deux quartiers, cette ville reconstruite sur des cendres, ces petits bars qui essaiment à flanc de trottoir, certaines façades encore criblées d’impacts, ces bancs tout autour des arbres, les photomatons qui poussent comme des champignons. Et… L’allemand. J’ai toujours détesté cette langue, jamais rien compris de cette histoire de verbes à coller à la fin des phrases et de ces déclinaisons à faire pleurer un thésard. Pourtant, je ne sais pas, ça m’a fait presque chaud au coeur d’entendre, d’écouter, de lire en allemand… Allez comprendre !

 

>> 36 heures à Berlin, le compte-rendu <<

 

Adresses-berlin-21

Vendredi soir

Mitte 

Or donc, nous sommes arrivés à 19h. Le temps de nous poser quelques minutes, j’ai dégainé mon appli favorite quand je voyage, aka Foursquare, à la recherche d’un resto dans le coin. C’est Vapiano qui a gagné, une sorte de self italien étonnamment bon, malgré le concept (je ne suis pas excessivement friande des selfs, en vrai).

 

Samedi

Mitte >> Kreutzberg >> Mitte >> Neukölln 
Adresses-berlin-19

Peu de temps sur place + week-end pas préparé.. J’avais décidé de solliciter l’aide de Vayable, un site génial que j’avais découvert à Lisbonne. Le principe ? Les gens du cru vous font visiter leur ville. Manque de bol, Adie, notre guide supposé pour quelques heures, nous a planté. Nice.

 

Adresses-berlin-35

Adresses-berlin-45

Adresses-berlin-46

Adresses-berlin

Adresses-berlin-44

La journée a donc débuté par un brunch-réunion-de-crise-qu’est-ce-qu’on-fait-on-va-ou chez Oranium, un lieu particulièrement laid mais où l’on mange plutôt très bien. Je garde un souvenir ému de mon granola maison.

Adresses-berlin-39

Adresses-berlin-38

Adresses-berlin-37

Adresses-berlin-36

Nous nous sommes ensuite dirigé vers Kreuzberg, en vélo : si j’avais un conseil à vous donner, c’est bien celui-ci. Berlin est une ville très étendue, on peut marcher des kilomètres sans croiser âme qui vive. Comme la ville est relativement plane, on pédale à l’aise, sans trop se fouler.

Adresses-berlin-32

Adresses-berlin-33

Adresses-berlin-31

Adresses-berlin-29

Adresses-berlin-27

Adresses-berlin-28

Balade à vélo dans le quartier jusqu’à l’ancien aéroport et son parc gigantesque, le Tempelhofer Freiheit, puis retour par un autre chemin dans le Mitte.

Pause au mémorial de l’holocauste (allez-y, c’est… oui, poignant et très émouvant à la fois) et à l’immanquable porte de Brandebourg.

Adresses-berlinA

Adresses-berlin-26

Adresses-berlin-24

Adresses-berlin-23

Adresses-berlin-22

Le soir, nous avions rendez-vous avec ma copine E. qui vit à Berlin Hermannplatz : pause obligatoire chez DM, une chaîne locale de cosmétique où l’on trouve notamment les produits Kneipp et Weleda a prix mini, balade à pied, cette fois-ci, dans le quartier qui compte moult restos, bars, photomatons et j’en passe, dîner au Men Men, un resto… japonais.

Le reste de la soirée euh, voilà, on va garder ça pour nous (hips).

 

Dimanche

Mitte >> Friedrichshain

Adresses-berlin-6

Je voulais absolument voir le mur avant de partir. Il a donc fallu lutter pour se lever, enfourcher nos vélos et nous diriger vers Friedrichshain, à l’est de la ville.

Adresses-berlin-42

Adresses-berlin-40

Le trajet est assez long, inintéressant, quand tout à coup, le mur.  Je ne saurais pas trop vous décrire cette émotion qui m’a saisie quand je l’ai vu. Je ne sais pas, c’est… Oui, terrible, incroyable, fou, de se trouver là, devant ce vestige à la fois si proche et si lointain. Et d’imaginer la vie de ces familles séparées, de cette ville sauvagement coupée en deux.

Adresses-berlin-13

Adresses-berlin-7

Adresses-berlin-11

Adresses-berlin-10

Adresses-berlin-12

Adresses-berlin-9

Adresses-berlin-8

Aujourd’hui, le mur est une galerie à ciel ouvert, la « East Side Gallery ». Pourquoi pas.

Nous sommes ensuite allés bruncher chez Michel Berger LA super adresse du week-end ! Michel Berger, c’est un hôtel, un bar, et un resto, donc. Dément. C’est beau, bon, les gens sont archi sympas. Bon d’accord, c’est un peu hipsterland…  Mais vraiment, le lieu est chouette.

Adresses-berlin-5

Michel-berger-berlin-4

Michel-berger-berlin-2

Michel-berger-berlin-1

Michel-berger-berlin

Vélo, balade et hop, il était déjà l’heure de repartir… Quand je vous dis, que c’était plutôt du genre express !

Adresses-berlin-4

Adresses-berlin-3

Mention spéciale pour ces façades d’immeubles, longues, modernes, impersonnelles qui bordent les rues de la ville et lui donnent paradoxalement un certain charme…

Adresses-berlin-2

Adresses-berlin-19

Adresses-berlin-18

 

Quelques conseils / astuces (espièglerie !)

Si vous avez eu la flemme de tout lire, quelques conseils :

  • louez des vélos, à mon sens, c’est la meilleure solution pour découvrir Berlin
  • Couvrez-vous : il fait froid, trèèès froid (et encore, on a eu de la chance, il ne faisait que 0°C , sans trop de vent. Visiblement, ça peut être largement plus difficile..!)
  • Préparez au moins un peu votre séjour : Berlin est une ville ultra étendue, il est quasiment impossible de se repérer sans avoir planché sur le sujet un minimum au préalable.
  • Sollicitez un guide local : normalement, Vayable est une plateforme fiable…
  • J’ai trouvé pas mal de chouettes pistes sur le blog d’Andy Curly, aussi

Voilà, c’est tout. A bientôt pour la visite de dingue de l’appartement de Bo Concept (12 fois la taille de mon appartement, à peu près…!^^)

Commentaires

Salut Deedee, J’adore ton entrée en matière, même chose pour moi : 7 ans d’allemand et je sais à peine dire bonjour !
J’ai bien aimé ton billet sur Berlin que je ne connais pas, entre découverte ratée mais découverte quand même ! Tes photos sont belles, elles donnent l’impression d’une ville entre parenthèse, un peu déserte, c’est étonnant !
bises

Répondre

Merci HelN 🙂

Ahhh Berlin une ville que je connais peu et qui ne m’attire pas du tout bon de toute façon tout voyage se prépare un minimum et l’idée de prendre un guide local est top mais bon lorsqu’il est la… Sinon les DM j’adore il y en a dans toutes les villes d’Allemagne et les produits nivea sont aussi pas cher pour ne citer qu’eux. Tu sait ce qu’il te reste a faire y retourner tout comme moi.

Répondre

Voilà ! 🙂

Ca avait l’air chouette la galerie en plein air, j’aime beaucoup l’idée !
Pour ce qui est des voyages c’est toujours chouette de préparer à 50% et de se perdre à 50 % 😉

Répondre

ah l’allemand ! 7 ans d’apprentissage avec en dernière année du Kafka au programme ! De quoi ne plus avoir envie du tout !
Berlin a l’air d’être une ville intéressante et qui cache bien son jeu sous l’aspect d’une certaine froideur.

Répondre

Ah oui quand même… Kafka en vo, ça doit donner !

Hahaha, je vois très bien de quoi tu parles pour les 9 ans d’allemand! De la 6ème à la Terminale pour moi, quelques séjours linguistiques et que me reste-t-il? Je dois baragouiner quelques mots basico-basiques à la portée de n’importe quel touriste. Et gardé en tête quelques règles grammaticales (qui ne me servent pour ainsi dire…à rien!) That’s it!
Berlin reste encore à ta portée (pas besoin d’une organisation de malade pour y aller), tu peux encore rattraper le coup et te faire un week-end quand il fera beau! C’est encore meux 😉

Répondre

Oui, j’ai vraiment envie d’y retourner avec l’option soleil et températures un peu plus clémentes !

🙂
j’ai beaucoup aimé lire ton post. J’ai été berlinoise pendant 1 an et j’y suis plusieurs fois par an (je vis en Allemagne depuis 13 ans maintenant) et je trouve que malgré ton impression, tu as l’air d’avoir vu pas mal de choses en fait, en tous cas tes photos sont très chouette! et puis oui, à cette période, 0°C et du soleil, tu as eu de la chance (les hivers sont très rudes…)
alors maintenant il faut y retourner!! en été, c’est super agréable!
liebe Grüße 😉

Répondre

Oui, j’ai un pote qui avait été à Berlin en décembre il y a quelques année et m’avait rapporté qu’il avait été soumis à des températures qui été descendues jusqu’à -17°C….. En pleine journée !!!

Je peux te dire que je me suis estimée largement heureuse avec mon petit 0°C ^^

Et OUI, j’ai très envie d’y retourner l’été ! En vrai, on devait partir en septembre… Et notre vol avait été annulé à cause de la grève Air France…

Berlin est une jolie ville et je trouve que finalement tu as vu pas mal de choses ! moi je l’appelle la-capitale-qui-ne-se-la-pète-pas ! comme toi j’avais été très émue au mémorial. et cette ville m’a donné envie de me remettre à l’allemand ! chose faite l’année dernière avec un DIF de 20 heures en cours particulier. j’ai adoré !

Répondre

En lisant ton intro, je ne m’attendais pas à trouver autant de bons plans, tu t’en es bien tirée finalement ! Je note pour l’appli, dommage que le mec vous ait plantés, le concept est vraiment cool ! Je n’ai passé que quelques jours à Berlin, c’est une ville vraiment étrange je trouve, il y a des choses que j’ai adorées (les petits restos et cafés qui ne coûtent rien, le mur ultra émouvant, les squats) et des choses qui m’ont vraiment déplu (la ville est trop étendue, il fait froid et y’a quand même plein de trucs moches ^^).

Répondre

Le concept de Vayable est vraiment vraiment chouette, d’où les maxi glandes que le mec nous ait plantés !

Et oui tu as raison, la ville est assez étrange… et parfois moche :p Mais je crois que j’ai bien aimé cette étrangeté, justement. J’ai eu la sensation que la ville avait une âme, c’est très curieux.

Oh chouette !! En pleine préparation des articles pour l’ouverture de notre blog, j’avais un peu de mal à me lancer dans le grand tri des photos pour l’article sur de mes deux mois berlinois … Mais en te lisant et en voyant tes photos, j’ai retrouvé la beauté froide de Berlin. Ma motivation a donc refait surface grâce à cet article : MERCI !!! 🙂

Répondre

je note la petite référence à Candy 😉

Répondre

Oh non, mince, où ça ? J’ai fait une référence inconsciemment !

Bonjour Deedee,

maintenant que tu as redécouvert la langue allemande, je te propose un nouveau mantra (du lundi) « Alles wird gut » ce qui veut dire: tout finira bien!

Répondre

Ahah, ouiiii ! (j’adore, les Allemands disent toujours « Alles Gut »)

la petite référence dans « Quelques conseils/astuces (espièglerie !) » — waouh, ton insconscient est trop mignon (« Quelques astuces, espiègleries, c’est le pays de Candy ! »)

Répondre

Aaaaah siiiii bien-sûr, excuse moi, je n’y étais pas ! 🙂

Un conseil si tu peux retourner fais-le en été. Il y a 6 ans j’y étais enceinte de presque 6 mois, il faisait 30 degrés et à vélo c’était génial.

Répondre

C’est drôle, j’en reviens mais je garde de la ville une toute autre ambiance. Berlin enneigé ne ressemble pas vraiment à tes photos ! Du coup, pas de vélo mais de la marche, beaucoup. En revanche, tout comme toi, je n’avais pas vraiment préparé, notamment pour les restos et j’ai vraiment fait chou blanc de ce côté là.

Répondre

Bien que ta découverte fut quelques peu difficile, j’ai bien apprécié le ton utilisé pour la partager. Entre enthousiasme et dérision, le cocktail est séduisant et nous invite malgré lui au voyage.Tu m’a donné envie de voir Bdrlin !

Répondre

36 heures à Berlin, c’est vraiment peu pour profiter, mais c’est clair que tu en prends déjà plein les yeux en aussi peu de temps, parce que c’est une ville qui en jette quoi! 😀
(t’as de la chance, il a fait beau 🙂 parce que sous la pluie… c’est grave déprimant!)

Répondre

Je viens de passer 2 semaines à Berlin. Temps pourri ! Mais super ville, immense et plein plein de chose à découvrir. Effectivement louer un vélo c’est une des choses à faire là-bas. Et aussi commencer la découverte de la ville avec un guide, Nous avons fait deux visites géniales avec Myriam son site:
http://www.berlinerforaday.com

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram