6 liens pour la journée internationale des droits des femmes

sex-toy

Oui, je poste à nouveau cet article mis en ligne pour la journée des femmes l’année dernière… Mais les liens, autant que mon avis à moi, sont toujours d’actualité ! Bon dimanche^^

Voilà, on y  est. Comme l’année dernière, plutôt que de râler contre cette journée dont on parle beaucoup mais dont, au fond, la majorité se fiche autant que la Saint Valentin,  j’ai envie de mettre en lumière les quelques initiatives, articles, débats qui font, chacun à leur manière, avancer le débat. Ne serait-ce qu’un peu. Car au fond, l’essentiel du message est bien là : oeuvrer à l’égalité des droits pour tous, quelle que soit la nature de ces droits. 

Pour ce faire, vous pouvez :

Lire ces deux excellents articles de Marie Donzel, « Aujourd’hui 8 mars, ce n’est pas ma fête » et « Lettre à Patrick B. » Ils résument à la virgule près ce que je pense de ces opérations commerciales organisées en marge de la journée des droits des femmes. Mais siiii, vous savez, les réducs « spéciales journées de la femme » et tout le tintouin ! #seriously

– Consulter le blog les martiennes, en particulier le très bon billet « le féminisme pour les nuls » , pour comprendre ce qu’est vraiment le féminisme. Si si, ça a quelque chose à voir avec le 8 mars, même si – surtout si – je ne peux que vous enjoindre à l’ajouter à vos favoris et à le consulter tous les autres jours !

– Lire l’article The glass-ceiling index de The Economist pour vous remettre les idées en place : on y apprend en effet que sur les 26 principales économies de la planète, la France se place 11ème dans l’accès des femmes aux postes à responsabilité… voilà voilà.

 Lire cet autre article sur la violence faite au femme. Avec ce chiffre qui fait froid dans le dos : au cours de sa vie, 7 femmes sur 10 subiront des violences physiques ou sexuelles. Autre chiffre édifiant, 603 millions de femmes vivent dans des pays où la violence domestique n’est pas considérée comme un crime. A diffuser auprès de ceux qui pensent que « tout va pour le mieux dans le meilleur des monde ».

– Faire  ce test pour savoir combien d’argent en moins vous gagnez qu’un homme à un poste équivalent (6% seulement en moins pour moi. Je ne peux pas franchement râler en l’occurrence !).

– Et pour finir, vous pouvez cliquer sur le Tumblr WTF Journée de la Femme, qui rassemble les initiatives les plus… Curieuses, oui, générées à l’occasion de cette journée.

Je vous laisse, je vais faire du shopping grâce aux réducs immanquables de la journée de la femme ! (ahahah)

Commentaires

Merci pour tous les liens….. Je n’avais plus rien à lire ^^ <3

Répondre

Beau billet. Cette journée est plus commerciale que réellement centrée sur la cause féminine. Je ne suis pas féministe mais suis consciente que beaucoup de choses restent à faire en terme d’égalité de salaires par exemple.En tout cas, j’espère que tu auras fait de belles affaires avec tes réductions. Comme Maud, je vais m’intéresser à tes liens.

Répondre

C’était une petite boutade, la partie shopping 😉 Bonne lecture !

Merci pour ces liens très informatifs !

Répondre

Merci pour ces liens! J’aime beaucoup lire des choses comme celles-ci. 🙂

Répondre

Bonjour Deedee, je me souviens que l’an passé tu avais écrit à propos de la journée de la femme : mon souhait c’est qu’un jour il n’y ait plus de journée de la femme. C’est le rêve de beaucoup d’entre nous. Cette année-là mes collègues masculins nous on souhaité une bonne fête. Navrant?! Peu importe cette année je leur ai dit gentiment mais clairement ce que je pensais de la commercialisation de cette journée et rappelé son but originel.C’est avec plaisir que je vais leur transmettre ce très bon premier article. Merci

Répondre

Bien dit (ou plutôt bien fait !) Merci à toi Ohfee

En France et dans les grandes villes notamment vu le nombre de femmes voilées qui y vivent je me demande bien ce que les termes « journée de la femme » signifient pour elles (et leurs conjoints).
Nous vivons des vies en parallèle nous avec nos idées de femmes occidentales et elles leurs soucis qui n’ont rien à voir avec les nôtres.
Nous vivons dans le même espace temps mais c’est tout.
Elles s’en foutent bien des problèmes d’égalité de traitement en terme de salaires et de progression professionnelle vu qu’elles ne travaillent pas.
Mes enfants adoptifs, qui sont noirs, ont énormément de copains issus de l’immigration et je connais bien souvent leurs parents, donc leurs mamans et quelquefois les co-épouses et leurs vies sont en total décalage avec les nôtres. L’émancipation des femmes???? pas d’actualité encore. D’ailleurs la plupart du temps elles nous trouvent trop « libérées », c’est ce qu’elles me disent en riant quand je discute un peu avec elles.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram