12-06

Mon cher journal

Quand j’étais petite, je tenais un journal intime, à l’instar de beaucoup de fillettes, je suppose. Je noircissais des lignes entières de niaiseries insignifiantes et bourrées de fautes et de lieux communs dans des carnets roses avec des petits cœurs et fermés par un cadenas (la bonne blague). Très vite, les carnets chatons dégoulinants de mignonnerie prirent le pas sur les cœurs, et, bon an, mal an, ce sont en tout une dizaine de carnets que j’ai retrouvé un jour par hasard. J’en avais même exhumé quelques passages quelque part en 2006… Mais bon, nous ne sommes pas ici pour parler de mon goût déjà très sûr pour « les trucs de filles » et mon sens affirmé du style.

Le journal intime n’est plus. Et, de plus en plus, l’écriture disparaît au profit du clavier. Cette année, j’ai même troqué mon agenda chéri pour une version électronique bien moins bucolique mais tellement plus pratique… Pourtant, la graphie me manque. Ecrire un texte, prendre des notes, délier les boucles et les points, tout cela est, à mon sens et au delà de mon petit nombril en train de se perdre. Les anglo saxons ont déjà une graphie standardisée… pourtant, rien n’est moins personnel qu’une écriture, notre écriture !

C’est dire si j’ai été ravie de découvrir que le fameux Keel’s Simple Diary, en vogue depuis quelques années de l’autre côté de l’Atlantique, déboulait en VF chez Taschen. Alors bien sûr, tout cela est très standardisé. Sûrement un peu trop. En gros, le Simple Diary offre un texte à trou à compléter selon son humeur du moment. Oui, on est loin de la page blanche… et là encore, on pré-mâche une réflexion déjà mise à mal par le manque de temps de nos vies trépidantes et truculentes.

Mais bon, j’aime bien, quand même. Et, au-delà des petits textes qui essaiment sur les pages ce Simple Diary, j’aime surtout l’idée de le remplir, l’oublier, et le retrouver dans quelques années… pour me dire que sûrement, pffff, qu’est-ce que j’étais niaise à ce moment là !

Partager l'article

Catégories : Chroniques et humeurs

Tags : , , , , ,

Commentaires

30 réponses à “Mon cher journal”

  1. frenchimalvi dit :

    J’adore ta derniere phrase. C’est toujours bizarre de retrouver ses journaux intimes, voire meme agendas (j’ai tout gardé depuis le college)
    Et sans surprise, j’ai commandé ce carnet… je rigolerai dans quelques années ;)

  2. FleurDeMenthe dit :

    J’ai moi aussi eu un journal intime rose, pleins de coeurs, et fermé avec un cadenas : mon premier journal intime, le premier d’une longue liste… Mais je crois que jamais (ne doit-on jamais dire jamais ?) je ne troquerais mes chers carnets contre un truc électronique, même si avoir un blog c’est déjà un pas vers l’électronique…

  3. Sartorius dit :

    Ooooh c’est vrai que ca manque d’ecrire. La derniere fois que j’ai ecrit a la main c’est ma caution d’appartement. Huhu.
    o(^▽^)o

  4. Tout le monde m’en parle de ce journal ! Va falloir que j’aille voir ça de plus près!
    Anne Solange Tardy du blog Cachemire & Soie avait aussi parlé un jour d’un journal pré-rempli mais s’étalant sur 5 ans, ça aussi, ça me plairait!
    Belle journée!

  5. sophie dit :

    J’ai gardé mes anciens carnets, les plus intéressants sont ceux quand les choses deviennent sérieuses et que je commence à me poser trop de questions sur mes targets … A lire les lignes maintenant avec le recul c’est très drôle (ou pathétique).

    Maintenant j’ai un petit carnet de note sur lequel je note surtout des paroles de chansons que j’adore ou je colle des souvenirs.

  6. Wishyouwell dit :

    Hello! Comme toi, j’ai bcp écrit et j’ai tout gardé et j’hallucine quand me prend l’envie de relire ces fragments de vie d’ado dans ces carnets avec sticker dessus : « Que celui ou celle qui lit soit banni à jamais! ». J’écris encore parfois dans un petit carnet destiné à ma fille depuis sa naissance « pour + tard », j’ai toujours un agenda papier 1 feuille /jour que je noircis de listes avec mon inséparable feutre noir Mitsubishi +1 petit carnet de notes (même si je m’envoie aussi des SMS sur mon blackberry).Bien que je sois moitié British, je ne suis pas du tout fan des pré-remplis qu’on s’évertue à m’offrir à Noël, te sachant depuis toujours Papeterie Addict, tu me donnes quand même envie d’aller voir celui-ci en vrai…!

  7. balbc dit :

    C’est marrant, moi je continue à écrire sur des petits carnets, mes questionnements, mes états d’âme, mes bilans de vie, c’est une conversation avec moi-même qui me permet de poser à plat ce qui me passe par la tête, le seul hic c’est que j’y note quand même très souvent ce qui me peine dans ces petits carnets, j’ai drôlement moins ce besoin d’écrire quand tout va bien.
    Résultat, si un jour on retrouve mes carnets, on se dira que j’étais une fille torturée et toute cassée.

    yay !

    :)

  8. Christina dit :

    J’ai jamais été la nana qui avais un journal intime…alors c’est pas a mon grand âge que je vais commencer mais celui ci m’interpelle je comprend pas trop le concept alors à l’occasion j’irais regarder à la FNAC.

  9. Chris dit :

    Je n’ai jamais réussi à tenir un carnet intime plus de quelques pages. J’écris surtout les jours où ça ne va vraiment pas, sur feuille volante détruite aussitôt ma rage passée dans les mots.

  10. Ah le fameux agenda avec le cadenas qu’on pouvait ouvrir sans clé bien sûr mais qu’on prenait soin de refermer comme il faut à chaque fois ! J’écris toujours, des niaiseries parfois, des choses plus dures aussi… mais peu importe le contenu, non ? C’est écrire qui compte alors écrivons !

  11. Justine dit :

    Je noircis toujours et encore des tonnes de carnets servant à tout et n’importe quoi mais j’ai très très envie de m’offrir ce carnet tout de même! On n’en a jamais assez!

  12. Dune dit :

    Je continue d’écrire dans un petit carnet, parce que c’est pratique à emporter en voiture, dans le train… dans un parc, et que j’ai tout le temps des pensées en tête, que je note une phrase dite en soirée, une émotion… Que j’aime retrouver tout ça un beau jour en rangeant un tiroir :)

  13. Caroline dit :

    Quand je tombe sur le journal que je tenais quand j’avais 15 ans et que je lis quelques lignes, j’ai toujours très honte, et j’hésite toujours : le garder et risquer que quelqu’un lise mes bêtises d’ado, ou le détruire mais perdre ces souvenirs ? ;-)

  14. Prisc dit :

    Ton article me fait penser à un post de Anne-Solange, sur un journal intime qui se tenait sur 5 ans, et où il fallait écrire une ligne seulement par jour (et ensuite comparer d’une année sur l’autre les jours). J’avais trouvé l’idée super chouette. (« One Line a Day: A Five-Year Memory Book »)

  15. Prisc dit :

    Je viens d’aller lire ton lien :D
    J’adore ! (et me reconnait pas mal dans les niaiseries. Oui, moi aussi j’ai tenu un journal intime dans ma prime jeunesse !)
    Mais alors, je suis vraiment super curieuse de savoir ce qu’est « le dictionnaire des sentiments » :D (je suis écroulée de rire derrière mon écran, rien qu’à l’idée qu’un truc pareil existe !)

  16. Anne Claire dit :

    J’aime écrire, pas taper sur un clavier, mais prendre un beau papier, un stylo plume, et écrire, sentir la plume qui glisse sur le papier, et ça me manque terriblement.
    A la naissance de ma fille j’ai ouvert une « lettre », je note, à la plume, quelques lignes régulièrement, je regrette de ne pas être plus assidue mais j’aime l’idée de lui offrir cette longue lettre quand elle aura 14, 16 ou 18 ans ?

  17. Bull'Elodie dit :

    Quand j’ai déménagé, je suis retombée sur tout mes cahiers, journal intime, … J’ai du perdre 2h à tout relire et à me dire à quel point j’était « prout, prout »
    Mais je ne suis pas contre un retour de proutproutisme dans ma vie !

  18. Pauline dit :

    Je crois que je vais moi aussi me laisser tenter pour que je puisse me retrouver moi et mon
    Nombril!!!

  19. Elodie dit :

    Ah le journal intime ! Je rêvais d’en avoir un, que j’ai sans doute du commencer, mais que j’ai jamais terminé, j’optais plus pour écrire des tonnes de lettres à mes copains/copines ! Pourtant j’adore écrire, tous mes ressentis, mes émotions, mon ras le bol etc… Surtout quand ça ne va pas, j’écris pour passer ma colère ou ma tristesse, qui bien sur ne s’en va pas comme ça, mais ça me soulage tout de même ! Une sorte de thérapie perso ! L’idée de ces livres sont géniale, surtout celle sur 5 ans avec une pharse par jour, je vais essayer de trouver ça :) Merci pour cette belle nostalgie !

  20. DarkGally dit :

    Perso je n’ai jamais tenu de journal intime. J’en ai toujours eu envie mais je me connais assez pour savoir que je ne suis pas persévérante et constante dans l’effort. Ca et le fait que j’ai honte de mon écriture.
    Du coup, j’ai un blog et je garde le reste dans ma tête (ce qui explique le côté psychopathe)

  21. Faustine dit :

    J’attends le mien que j’ai commandé avec impatience ;)

  22. penelope bis dit :

    Ha la la Deedee, il y a un mois je vidais ma chambre « de jeune fille »si on peut dire et j’ai tout jetté… Je n’aurais sans doute pas dû…Mais c’était plutôt insoutenable à lire.
    Très joli carnet ceci dit :)

  23. Aurély dit :

    Ca a l’air super comme agenda!!! Il est trop beau en tout cas!!!

  24. Mayou dit :

    Ohlàlàlàlà j’avais jamais lu ton Diary Day sur ton ancien blog. C’est huge !! J’adore et je me suis reconnue là-dedans. J’ai toujours mes carnets intimes chez moi et je m’y replonge parfois avec délectation. C’était émouvant, drôle et parfois (souvent) inutile.
    J’aime écrire comme toi, j’ai toujours un « agenda-papier » et d’ailleurs quand tu bosses dans le web, les collègues se fichent souvent de toi mais je m’en fiche. J’aime écrire. Et je suis une teubée du stylo donc j’assume.
    Sur un PC, tu peux effacer. Par écrit, tu peux barrer mais ça ne disparait jamais.
    Et j’ai toujours un petit carnet Moleskine chez moi avec mes pensées, mes recopiages de bouts de bouquins que j’aime bien, des paroles de chanson, des bribes de conversation.. L’écriture intuitive j’aime et c’est assez thérapeutique, ça m’aide à y voir plus clair. Ou pas.

  25. Ciloucr dit :

    Ce petit journal est très beau et me fait très envie.
    J’aime relire mes petits cahiers d’ado.
    Bises

  26. C’est un de tes post que je préfère, étant une accumulatrice de carnets ( celui des mots des enfants, des listes TO DO, celles des vacances, l’agenda, le carnet de brouillon)….et oui j’ai encore mes journaux intimes (1991 le plus ancien!!!)

  27. Yosha dit :

    Les journaux intimes j’en ai eu plein mais j’ai tout balancé après relecture,c’était trop déprimant, surtout la période ado anorexique. Je ne suis pas fan du concept de Keel’s, je trouve que pour écrire n’importe quel cahier fait l’affaire…

  28. Soizic dit :

    J’aime bien l’idée de ce carnet. Dommage que la fête des mères soit passée, je me le serais bien fait offrir. :)

  29. Annie dit :

    Après en avoir entendu parler maintes fois, je l’ai acheté il y a une dizaine de jours en passant devant une librairie, et je l’aime bien, moi, ce petit carnet… Mais je conserve malgré tout un petit Moleskine qui me suis (presque) partout: pour quelqu’un qui aime écrire, le Simple Diary n’est pas suffisant.
    Reste que l’idée de noter ainsi ses humeurs est fort ludique, et rien que pour ça je vous le recommande!!!

  30. Katherinette dit :

    Je suis tombée une fois sur ce carnet qui m’avait interpelée. Ton dernier post me l’a remis en tête et je suis desesperemment en quête de ce dernier pour l’offrir à une amie. Saurais-tu me dire dans quelle(s) boutique(s) je serai susceptible de le trouver ? Merci d’avance !!

Laisser un commentaire

Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise