Keffieh ou chèche ? LA question hautement turlupinante

Bon, les amis, il y a dilemme et polémique, l? . Je vous explique. Sur la photo, l? , un keffieh. Enfin… Ce que je croyais être un Keffieh !

Kesako, le Keffieh ?

Je ne vais pas réécrire l’histoire :

Le Keffieh (ou Keffié, de l’arabe: ?????, k?f?yä) est la coiffe traditionnelle des paysans et des Bédouins. Il permettait de distinguer les citadins des ruraux. Aujourd’hui, le keffieh est porté par toute la population arabe de la péninsule arabique, d’Irak, de Jordanie et de Syrie. Le keffieh est devenu l’emblème des Palestiniens. Issu de la région appelée anciennement « al-Hijaz », « al-Iraq », « al-Yaman », « Accham » et « Filistin », il s’est généralisé au point de devenir un élément de costume commun ? tous les bédouins et ? tous les paysans d’Arabie et du Moyen-Orient.

Fait de tissu, il servait originellement ? masquer le visage pour se protéger du soleil et des tempêtes de sable. Il existe différents motifs et différentes couleurs qui varient du jaune au noir en passant par le rouge, le blanc et le vert.

Au cours du soulèvement populaire mené par Izz al-Din al-Qassam, ? partir de 1936, contre la présence anglaise en Palestine, le keffieh revêt alors une importance capitale pour les Palestiniens. En effet, les révolutionnaires portaient alors le keffieh, qui leur servait ? se protéger le visage et ? ne pas être reconnu par les Britanniques. Mais cela les rendait bien évidemment plus repérables dans les villes et les arrestations se multipliaient, les porteurs du keffieh étant considérés comme des opposants. C’est alors que toute la population fut appelée ? porter le keffieh. Les citadins abandonnèrent la tarbouche (signe de distinction sociale) pour porter le keffieh, qui était, comme écrit plus haut, une coiffe paysanne. Pour les Palestiniens, sa couleur indique aujourd’hui la faction ? laquelle se réfère le porteur (Hamas, Fatah, FPLP…).

Aujourd’hui, le Keffieh est l’emblème de la « résistance palestinienne », bien que son port dans les pays européens se répande de plus en plus. Cela est surtout la marque d’un effet de mode, la plupart des porteurs de keffieh ne sachant pas quelle en est la signification première. Mais comme cela a été écrit plus haut le keffieh a été porté, avant tout, pour protéger le visage des rayons du soleil et non a « exprimer sa rebellion ».

Evidemment, et comme l’a si bien expliqué Coco, l’idée n’est pas de reprendre tel quel l’objet traditionnel, mais d’adopter un modèle un peu hybride, dans l’esprit de celui de Balenciaga. Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer comment on le porte, c’est limite si le Keffieh n’est pas déj? has been tant il a fait couler d’encre.

Alors ?

Alors, au-del? du fait que l’on pourrait s’interroger sur le fait qu’un symbole politique se mue en objet de mode, un vrai problème me turlupine : la terminologie pour désigner ce foulard. Non, parce que pour moi, le fait que le keffieh soit aujourd’hui un simple objet de mode ne justifie pas qu’on le désigne par le terme de « chèche », qui n’a juste rien ? voir, et qu’utilise pourtant le so famous ELLE. Un dilemme digne de ce nom, vous en conviendrez.

Alors… Keffieh ou chèche ?!

Commentaires

Pour moi ni l’un ni l’autre. Je reste fidèle ? mon écharpe Diabless.

Répondre

Comme quoi Elle raconte beaucoup de bétises.
Le keffieh est et restera un keffieh. Il était porté par de nombreux étudiants avant d’être ? la mode.

Répondre

Je pense que sur ce coup l? , ELLE se méprend. Quand j’étais ado, ce foulard était effectivement porté essentiellement par des jeunes d’origine arabe en signe de soutien ? l’Intifada de l’époque. C’est bien d’un keffieh qu’il s’agit même si sa consonance politique a disparu et que rien n’a bougé du côté de la Palestine.

Répondre

Alors l? , je chèche… 😉
Mais non ! Sur l’image un Keffieh, le chèche est de couleur unie, le plus souvent en lin. Enfin, si mes souvenirs de la légion sont bons…
J’en profite pour te souhaiter une très belle année Deedee !
T

Répondre

En tout cas, je te remercie car je ne connaissais pas du tout la différence entre les deux et encore moins leurs origines. Je n’ai pas encore cédé ? la tendance mais je porte mes foulards type pashmina comme un keffieh.

Répondre

Je confirme les dire de Chroniques du Plaisir : le chèche est pour moi de couleur unie ou dégradée alors que le keffieh a le motif semblable ? celui de la photo…

Bonne année aussi au passage 🙂

Répondre

Oui, c’est vrai, c’est un débat. J’ignorais que Elle se goure ? ce point. La chèche, c’est très long et ça doit faire le tour de la tête. ça a une fonction de protection, le keffieh c’est plus décoratif. Ben ça prouve que les jouranlistes ne se documentent pas et parlent avant de savoir. Tu es surprise? (Allez, pas TOUS les jouranlistes – seulement les méchants qu’on n’aime pas).

Répondre

ni l’un ni l’autre pour moi, j’aime les belles écharpes et beaux foulards mais pas ceux l? …

Répondre

Tiens c’est marrant, je me faisais la même réflexion et hier je suis allé vérifier la différence sur wikipédia entre chèche et keffieh.

Répondre

Peu importe, la saison hiver se termine et la tendance du foulard (pour lui donner un nom universel) touche ? sa fin… j’ai en ce moment l’occasion de voir les pré-collections et le printemps été arriver, et mis ? part de fins petits foulards ? fleurs chez Balenciaga, je n’ai rien vu, ni de près ni de loin qui ressemblait ? un chèche ou ? un keffieh… aussi je dirai : ni chèche ni keffieh, mais NEXT!
😉

Répondre

Rendons ? César ce qui est ? son homologue palestinien : un Keffieh est un Keffieh et un Chèche est un Chèche.

Non mais.

Les filles de Elle n’y connaissent rien.

Répondre

Que de souvenirs… il y a 15 ans, j’en portais deja, j’aurais du le garder, il devrait aller comme un gant sur mon beau costume de pinguoins…

Deedee as tu l’accord de ce keffieh pour le prendre en photo???? 🙂 Sorry je sors…

Répondre

Le côté "? la mode" me fait hurler de rire : on portait déj? des keffieh ? la fin des années 70 dans les cours des lycées de … Nevers (fief de la Abranchitude comme tout le monde le sait hihi) 🙂 Ah en régie on me confirme que la chose se portait au début des années 70 sous les préaux du 77… hihi bis

Répondre

Ben ca m’a l’air clair, ca c’est bien un keffieh.
J’ai moi meme un chech de tunisie chez moi et c’est bien "un tissus de 4 a 8 metres de long"!Rien a voir!! Heureusement que tu es la Deedee pour remttre les chose ? leur place.
Moi je crois que ELLE avait besoin de la rime surtout (je m souviens plus bien ms ca m’avait frappé le mauvais jeu de mot!)

Répondre

Ce foulard: le Keffieh, ds ces coloris n&b a pour moi une vraie symbolisation politique!! je ne le vois donc pas comme un objet de mode!! avant qu’il devienne ? la mode cette année il était jusqu’alors uniquement porté par des "rebelles" qui exprimaient ainsi leur opinion via le conflit politique que l’on connait tous!!

Je préfére donc appeller les autres foulards ? la mode (fait par h&m, zara, new look etc..), ceux qui lui ressemblent un peu, mais qui eux sont des accessoires de modeuses : colorés, ? pampilles, strass, fils argentés: de chéche! un foulard arabe qui je pense n’a d’autre fonction que de proteger notre tête et gorge! ^^

Celui de ta photo, ne sera jamais porté ? mon cou! et je suis sur que si j’osais me trimballer avec ds un quartier bien particulier je risquerais des emmerdes!

Répondre

Contre…trop politique ? mon gout..d’ailleurs la plupart des étudiants d’extrême gauche le portent…je zappe cette mode…

Répondre

Le keffieh garde pour moi une résonnance politique donc j’avoue que le voir sur une Paris Hilton qui ignore tout de son histoire ou pire, n’en ignore rien mais s’en fout, ça me pose un soucis… Par contre le chèche…MMmmm c beauuuuuuu, c doux, c fin, chaud ça protège c du bonheur

Répondre

Idem pour les étudiants qui l’arborent depuis une dizaine d’années, voire plus : je ne suis pas sûre qu’ils soutiennent tous la cause palestinienne et qu’ils soient tous d’extrême gauche, même si, on est bien d’accord, ils sont moins sur le devant de la scène que Paris Hilton 😉

Keffieh ou chèche, peu importe (mais celui de la photo est pour moi un Keffieh) de toute manière je n’accroche pas du tout… Pas assez féminin ? mon goût !

Répondre

En image certaine c’est un Keffieh car il est ici seul sans tête ? l’intèrieur, un étranglement sur du vide…l’espace-temps sans age et histoire. Mais même si un chèche est je crois uni en image aussi donc, pour ma part, je préfèrerai l’appeler quand même chèche, celui d’hier, celui que l’on nomme sur les personnes qui le portent, car pour ceux qui savent politique et origine et bien ce sera donc pacifique de ma part de dire ainsi et, pour ceux qui l’utilise comme effet de mode ou qui ne savent rien, je me fondrais comme eux de ne rien savoir pour garder respect de ceux qui savent, bref, …j’arrête l? ma logique arabe et je dis:chèche!

Répondre

En même temps c’est pas nouveau que les magazines féminins soient ? la ramasse ! Un chèche c’est uni et ça déteint énormément !

Répondre

Je ne pense pas que ce soit une question d’être ? la ramasse. Je pense que c’est plus le symbole politique qui est évité.. Enfin, c’est mon avis 😉

Moi je dis "foulard". Comme ça je ne me prends pas la tête. Après tout, c’est "juste" un bout de tissu 😉

Répondre

Bonjour Deedee,
ouh la la, c’est du sérieux aujourd’hui. Euhhh, ben moi, je reste avec mon pachemina pour cet hiver et ma mousseline de soie dès les beaux jours revenus …
Très bonne journée ? toi o))

Répondre

Ah ben oui, il y a des débats fondamentaux, tu en conviendras 🙂 Bon WE !

Moi j’dis keffieh même si c’est vrai que dans la définition c’est uni 🙂

Répondre

Perso je reste fidèle ? mon chèche, qui est un accessoire aussi bien féminin que masculin.

Et un keffieh est un keffieh, on ne peut pas le confondre avec un chèche, ça n’a RIEN ? voir… 😉

Répondre

Tout ce qui s’enroule ? mon cou porte le nom de foulard ou d’écharpe. C’est simple mais efficace 😉

Répondre

Je partage l’opinion de Hossegor et Juliette, pour le reste, pffff…
Mais a mon avis, on peut faire aussi bien avec un torchon de Cholet authentique-AOC-made-in-Vendée, ça ressemble. La super tendance, l’objet détourné de son utilité première ! Un torchon tradi France profonde du terroir, négligemment noué autour du cou des Parisiennes… Comment ? ELLE n’est pas encore au courant ?! Allez, bye !

Répondre

Chiche ? On lance une mode ?! 🙂

C’est un Keffieh et non un chèche alors pourquoi changer son nom ?
Puis allez, comme Julie BBG, appellons cela un foulard et puis basta 😉

Répondre

Pour moi ni l’un ni l’autre: j’en portais au lycée quand j’écoutais Tryo en fumant des drogues douces,en portant des pattes d’eph’, maintenant que je ressemble ? une fille, NO WAY lol.
Merci quand même pour l’étude éthymologique ;0)

Répondre

Moi j’aime po ! comme ça c’est vite vu et a une connotation beaucoup trop politique.
Je préfère mon écharpe, ça tient plus chaud en plus !!

Répondre

La photo représente bien un keffieh… et pour moi, comme juliette, hossegor, ou nefertiti, c’est NO WAY!
En prime, si tous les étudiants que je vois porter ce foulard sont désormais des bêtes de mode, alors je n’en suis définitivement plus une et j’en suis fière!!
Allez, on se calme, on attend les soldes et les nouvelles collections pour que tout rentre dans l’ordre… j’ai hate moi !!!!

Répondre

M’en parle pas….. Le mois commence difficilement ? cause de Noël… HELP !!

Beuk, moi j’ai toujours trouvé ça moche. Pour ce qui est de l’appellation, j’en restais tout simplement ? "essuie de vaisselle" hihihihi!!! Sorry pour celles qui aiment bien…

Répondre

Le modèle de ta photo est un keffieh. Je soupçonne Elle de l’appeler chèche pour être moins polémique. Je rappelle juste qu’il y a quelques mois Elle et d’autres disaient foulard avant d’oser dire keffieh. Et qu’? chaque fois que les mag en parlent ils se sentent obliger de se justifier. Mwais….

Répondre

Yes… bien d’accord avec toi !

le keffieh en soit ne m’intérrésse pas du tout, le motif, les couleurs hormis la matière! de plus, son implication m’a toujours dérangé, porter un symbole ne m’a pas convenu.

Répondre

C’est marrant, quand j’étais au lycée (il y a un certain nombre d’années)ceux qui comportaient ce genre de "foulards"( j’évite le débat sur le terme ? utiliser) étaient souvent des (pseudo? )rebelles
Aujourd’hui,j’ai l’impression que c’est lorsque l’on ne porte pas de keffieh que l’on est hors normes. j’en vois un peu partout….et perso, je n’aime pas des masses…J’aurais l’impression de porter un des torchons de mon cuisine! C’est vrai les motifs sont presque identiques!

Répondre

euh je crois que je picole !!! deux belles coquilles.
Il fallait lire : "ceux qui portaient ce genre de foulards" et un des tochons de MA cuisine!!!
Je vais aller me coucher l? je crois!

Répondre

Uhuh 😉 Pas de soucis Marie Caroline

bonne année!

j’ai acheté "un genre de keffieh" chez H&M en Allemagne ,il est marron et noir avec des petits coeurs et des petits martiens (ou des pieuvres je sais pas trop…) et franchement sans penser ? toute l’histoire politique derrière,j’aime beaucoup(mais j’avoue que je n’aurais pas acheté le modèle authentique et d’ailleurs c’était plutôt dur d’en trouver un autre sympa)! Et comme fafablabla je porte aussi les pashminas de la même façon. Comme je suis très frileuse cette mode tombe ? pic!

Répondre

Plus que le dilemme ou la polémique modesque, je retiens surtout l’histoire du keffieh que je ne connaissais pas (shame on me !). Merci Deedee, je m’endormirai moins bête ce soir 😉

Répondre

Citée par Deedee… De quoi éclairer ma semaine 🙂
Merci !
Elle s’est belle et bien plantée, mais bon c’est pas grave ce n’est pas pire que lorsqu’ils prennaient Gwen stefani comme exemple pour le "look de la semaine"…

Répondre

Uhuh, Coco… 🙂 Tu ne crois pas si bien dire pour Gwen Stefani. J’ai la flemme de me lever pour vérifier (aaaah, le samedi matin.. Et dire que j’étais censée me lever pour aller ? La Poste… !), mais je suis quasi certaine qu’ils ont choisi Gwen Stefani pour parler du chèche alors que celle-ci arborait un Keffieh 🙂 (j’adore les débats de fonds :p)

Il est certain qu’il n’y a pas photo : keffieh et chèche ne sont pas la même chose ! Après je dirais qu’? la sauce 2008, ELLE ferait bien d’appeler ça un foulard non ? 😉

Répondre

A mes yeux :

– Le keffieh n’est pas monochrome, ? l’inverse du chèche.

– Le keffieh n’est pas un simple rectangle de tissu très fin, ? l’inverse du chèche.

– Le keffieh présente des petites "mèches" de tissus sur les bords, ? l’inverse du chèche.

Voil? pour moi les grandes distinctions entre ces deux foulards..

Ciao et bonne annnée ? vous !

Répondre

Idem pour moi 🙂 Merci Arthur ! (et bienvenue ici ?)

Ah ben c’est marrant que tu te poses cette question parce que je me posais sincèrement la même! Partout je voyais écris chèche alors que sur la photo moi je voyais un keffieh! Merci de m’éclairer!
Pour moi c’est sûr c’est un keffieh!

Répondre

Comme l’a intelligemment analysé Wafa, Elle n’a fait qu’adopter une "formule" politiquement correcte, comme il est d’usage en ce moment dans la presse. A mon avis il aurait fallu orienter le billet dans ce sens l? et non dans celui de "l’ignorance" des journalistes.

Répondre

Oh bé ! L’argument politique pour ne pas porter le keffieh est limite absurde quand on compare la situation au port du pantalon par les femmes en France. voir cette dépêche afp : admi.net/mail/pantalon.8M…

Je ne crois pas que la majorité des femmes qui sortent en pantalon le font en mémoire de Georges Sand…

Répondre

Le coup du pantalon, c’est plus de l’ordre de l’évolution des mœurs, non ? Enfin je peux me tromper, mais c’est comme ça que je vois les choses, d’autant que je ne crois pas que le pantalon ait été un symbole politique ? un moment ou ? un autre… Mais pareil, je peux me tromper 🙂

Au risque de paraître réactionnaire, je trouve inquiétant de confondre keffieh et chèche et surtout de laisser porter le keffieh par n’importe qui en laissant de côté sa forte connatation politique sous prétexte que c’est la mode ! J’aime ce qui est tendance mais il ne faudrait pas non plus que mode rime avec bêtise et détourne des symboles ? mon sens importants de leur sens premier. Désolée pour le ton un peu emporté. De l? ? comparer le port du keffieh au port du pantalon par les femmes, le raccourci est un peu court aussi. M’enfin, tout ça , c’est pareil que de porter un tee shirt avec le Che sans savoir qui c’est !!

Répondre

Oui, moi non plus je vois pas le rapport avec le droit au pantalon pour les femmes… Ca n’a rien ? voir.
Deedee doit être partie en week-end l? , ça ne répond plus… Bon repos !

Répondre

Nan, je flemmasse ? mort devant la télé, ça fait du bien !

Moi non plus je ne trouve pas que le port du pantalon soit comparable avec celui du keffieh! Je ne vois pas le rapport. Et comme le souligne perle de pluie, je suis tout autant choquée par les tee-shirt avec le Che portés juste "parce qu’il est beau" ou que c’est signé Marc!! Je fais mienne la formule de Deedee, fashion… mais pas victime!

Répondre

Moi non plus je ne suis pas expert en sciences politiques de l’étoffe. Pour le pantalon c’est presque sûr (dans la rubrique pantalon pour femme : fr.wikipedia.org/wiki/Pan… il était réservé aux hommes et exceptionnellement pour les femmes de certains corps de métier. Mais bon, il y a toute une ribambelle de vêtements qui ont été détournés, déformés, adaptés et qui ont trouvé ou perdu leur signe politique : la culotte qui était l’apanage d’une classe aisée, le voile présent dans toutes les religions monothéistes, mais qui en France a pris une connotation "islamique", le béret qui a perdu son côté identitaire pour devenir un objet pittoresque français, et même le non port du soutien-gorge dans les 60-70’s avec les mouvements féministes. Et même les couleurs et les motifs des vêtements donnent encore de nos jours pas mal d’information sur l’appartenance sociale et politique possible des personnes…

Répondre

N’oublions pas qu’en ce moment en Palestine des milliers de gens souffrent de la colonisation Israélienne, qu’un mur est construit dans le desert, et que chaque jour des palestiniens sont explusés par la force par des colons.

Tout cela sous les yeux de la communauté internationale qui sert la main ? des criminels tel que Ariel Sharon.

C’est cela l’extremisme.

Bonne soirée Delphine,

Répondre

Celle qui râle!> eh bien ça prouve bien ce que ça prouve. Pour la majorité (pour ne pas dire la totalité) de la population, le port du pantalon n’est plus perçu comme un signe de protestation. Bon je ne prolongerai pas l’exemple au blue jinze après la 2nde guerre mondiale :p

Répondre

Keffieh ou chèche ? Quel dilemme, franchement… Le mien, de keffieh, je l’ai acheté lors d’une manifestation contre le racisme. c’était ? Paris, cô dab entre Bastille et République… Et malgré mes bientôt 40 balais, je suis contente de me l’enrouler autour du cou pour traverser st-germain comme du temps où j’étais étudiante dans les lieux avoisinants du quartier doré sus-cité. Et ? propos de racisme, aussi du traitement des sujets de ELLE (Ze mag) je vous invite ? lire le billet intitulé "Elle a peur du noir?" sur le blog de notre camarade internaute Wafa. Comme son titre l’indique, le billet est subtilement amené, bien écrit, très réfléchi. Bravo ? Wafa. Et merci ? Deedee de nous faire découvrir grâce ? ses liens d’autres bloggeurs.
Bonne année ? tous.

Répondre

ola,ola qu’es ce que j’entend? un cheche ou carré de soie? alons bon ma bonne dame je suis ferme sur le sujet issus d’une famille d’algerie je peux vous le dire le cheche C 100% coton! mais sur un autre plan, étant lycéene je rencontre certaines filles qui ne connaissent absolument pas "l’histoire" du keffier, je trouve sa assez affligeant je dois dire, vous leur poser une question du type : c’est jolie ton foulard mais c’est un keffieh, tas pas peur de la connotation? et bien la minette vous répond ni une ni deux, mais quelle conotation???? et elle découvre que leur foulard top tendance n’est pas une invention de styliste! dingue non? non non ceci est un keffffieh et ne mélangeons pas les torchons et les servietes svp,cela n’est pas un cheche! sur ce bonne soirée et bonne année

Répondre

ben moi j’en ai pas, je voudrais bien, donc en mars quand je viens a Paris je vais succomber…
En attendant mon cheri vient de m’offrir une chapka, la ce soir, c’est pas beau la vie?

Répondre

Brrrrr. Venir sur ce blog est une torture pour moi VRAI parisien (je suis né ? Paris). Je deteste tout ces blogs qui pululent avec des filles qui se croyent parisiennes alors qu’elles sont originaires de la campagne… Il faut changer le slogan en "la vie trépidante et truculente d’une albigeoise ? Paris". Enfin bref! A ce qui parait d’après l’émission "la mode la mode la mode" sur Paris Première le foulard et THE accessoire tendance; perso rien ne vaut ? mon avis une jolie echarpe qu’un keffieh qui est pas vraiment so sexy, qui ne tient pas chaud, et qui gratte. Bon, et sinon: bonne année!

Répondre

ce qu’il y a sur la photo est bel et bien appelé keffieh dans les pays arabes du Proche et Moyen Orient.
Le tarbouche (ou fez), porté par les "citadins" et notables arabes au début et milieu du XXe siècle est d’origine Ottomane (d’autres "occupants"), qui l’avaient eux même pris des Grecs.

Répondre

Merci pour le complément d’infos Chrisos, je ne connaissais pas le tarbouche

Bonjour deedee, sur la photo, c’est un Keffieh.Le chèche, est beaucoup plus long, de couleur unie et sans franges.J’ai porté les deux dans les temps maintenant fort lointains où j’étais ? l’armée:Le chèche de couleur beige faisait partie de la dotation de tout militaire français partant en afrique et au moyen orient (vraiment très utile au demeurant, ce chèche…).Quand au keffieh, il est réglementaire dans une unité de l’armée britannique (les fameux rats du désert du nom moins fameux maréchal Montgomery…).La seule différence, c’est que les soldats anglais ont le keffieh vert et noir au lieu du blanc et noir(c’est tout simplement des keffieh noir et blanc reteints…).Je me rappèlle en avoir échangé un ? un soldat britannique contre deux boites de rations françaises (même quand c’est de la conserve, la cuisine française est appréciée par nos voisins d’outre manche…).

Répondre

Merci pour ton commentaire hautement instructif ! Je savais que le chèche faisait partie du package militaire français, mais je ne savais pas, en revanche, que le keffieh équipait l’armée britannique !

page 31 de ELLE cette semaine : une sélection de keffieh (ils ont osé le mot !) et de chèches.

Répondre

J’ai vu ! Curieux, ce revirement de terminologie…

Je crois que les journalistes de Elle ont lu ton blog, ils ont réparé leur erreur (enfin presque!!) :

http://www.elle.fr/elle/mode/le-...

Répondre

uhuh 🙂 Je ne sais pas s’ils ont lu mon blog, mais j’ai bien ri en ouvrant le Elle de cette semaine !

Personellement mon frère en porte depuis 4ans.
Donc je connais la signification.
Depuis Novembre au collège les porteurs de Keffieh se multiplie! Et ne sachent pas la significtaion O_o !!! J’trouve que c’est nimporte quoi sérieusement ! Encore que t’en porte un faux okai mais la c’est les vraie !!! Blanc et Noir !! Moi j’en veux un rouge… Mais je connais la signification alors que certain n’connaissent que dalle dessus. Pis il apelle cela "Foulard" ><"

La mode c’est desespérant ils utilisent nimporte quoi !

Répondre

Sois la bienvenue ici Charlène. Te voil? limite obligée d’expliquer le pourquoi du comment car oui, je te comprends : rien n’est plus exaspérant que les gens qui s’approprient un objet sans en connaître la signification !

Et bien je tiens a te remercier pour ces explications car il est vrai que j’ignorais totalement l’histoire que ce simple bout de tissu a traversé au fil des ans O_o (inculte va…)! A vrai dire j’ignorais même ce que c’était. J’avais recontré ce mot par hazar, ton article m’a bien aidé. Mais la question que je me pose est tout de même la suivante : Est ce que porter un keffieh est mal ? Car avec tout l’éffet de politique qui est derrière je me pose des questions(oui ça peut paraître un peu bête comme question mais bon…).
Et je voulais aussi en venir ? quelque chose qui a déja était dit au dessus…trop peu de gens je pense, connaissent la signification des vetements qu’ils portent, je trouve que c’est une très bonne idée que d’aller chercher un peu l’histoire de ce que l’on a sur le dos, ça ne fait pas de mal ? notre petite tête xD

Sur ce, je me coucherais moins bête ce soir ! =)

bisous ^^

Répondre

Bonsoir Lulu,

tu n’es pas inculte : je ne suis pas certaine que tant de personnes que ça connaissent le sens original du Keffieh 😉

Mal ou bien ? A toi de voir ! J’ai envie de te dire que cela dépend du fait que tu cautionnes ou non qu’un symbole politique devienne un simple objet de mode, et, si tu n’as pas envie de te prendre la tête jusque l? , de prendre un foulard lambda ;))

Bonne soirée !

j’ai trouvé un joli chèche printanier chez Etam aujourd’hui (modèle kali à 19,90 €)

Répondre

je porte un kéffier et pour moi c plus un mouvement de mode qu’autre chose . on est jeune on pe nou laisser porter se que lon veut . une de mai professeur ma fait la remarque sur l’origine de mon kéffier et g été obliger de faire un exposé la dessus !!

Répondre

plein le cul des gamins qui porte le keffieh pour faire comme les autres ce n est pas qu un objet c est une facon de penser.bye tout le monde et viva la revolution

Répondre

C’est dommage que le keffieh soit devenu une mode . De nos jours sa signification perd de sa valeur .
Dans la rue les gens le porte en signe de mode, et le jetterons vulgairement à la poubelle l’année suivante car ce ne sera plus tendance . Où va le monde, les gens deviennent de plus en plus ignorant et ne cherche même pas à savoir d’où viennent leurs vêtements . C’est comme les fashion dont la nouvelle mode est de porter le logo des Rolling Stones , la langue, et de s’afficher avec celui ci dans la rue . Il m’est arrivé d’aller questionné certain sur l’origine de ce signe et ils m’ont tous aussi grotesquement répondu que c’était leur signe à eux, pour symbolisé qu’ils étaient fashion .C’est dégradant , la nouvelle génération paraît tellement perdue à mes yeux !! Je n’ai que 14 ans et la plupart de mon entourage ayant le même âge ont une culture tellement .. petite . Il m’arrive encore de porter le keffieh, mais pas aussi fièrement qu’avant .

Répondre

Mon avis sur la question.
On pourrais me qualifier d’extrème gauche, je porte le keffié non pas en signe de rébellion mais en marque de soutien pour les palestiniens, une façon de dire "ne les oublié pas".
Je suis en revanche écoeuré par toutes ces grandes enseignes qui on fait de ce foulard une mode que toutes les midinettes s’arrachent. C’est simple, cette été, il était portée partout à toutes les couleurs.
Pour moi, le keffié n’est pas un vulgaire bout de tissus il est un symbole qu’il ne faut pas prendre à la légère.
Tant mieux si il est déjà "has been", on vera ainsi les gens qui ont vraiment du coeur le porté encore fièrement.

Répondre

C ‘est deffinitivement un Keiffieh =) un chéche c’est une echarpe en lin un peu comme ce que porte les tuaregues sur la tete !!! = PPPPP !!!

Répondre

Mmmmm PPPPP ???

Si tu veux encore plus te turlupiner la tête, il faut savoir que le keffieh de couleur kaki remis au goût du jour car il est porté par les soldats occidentaux en Afghanistan porte lui le doux nom de shemagh…

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram