La-ruche-qui-dit-oui
01-10

Ma première commande à la Ruche qui dit Oui

Je ne sais pas si je suis une victime (totalement consentante) ou non de la « tendance » du moment, mais depuis que j’ai lu le fameux Faut-il manger les animaux ? 

Lire la suite (31 coms
05-05

Une piste en Corrèze pour un week-end en amoureux !

Oui oui, je sais, j’avais un peu laissé tomber cette rubrique… Déj? , parce que je n’ai pas reçu des tonnes d’emails me proposant des pistes sympathiques, mais aussi parce qu’in fine, je ne suis pas certaine que cela vous passionne. Cela étant, c’est quand même la moindre des choses de publier les pistes de ceux qui ont eu envie de les partager, et puis, avec tous les ponts du moment… Qui sait, cela vous donnera peut être des idées ou des envies !

Pour ma part, je suis ? Florence au moment où je vous lirez ce billet… peut être un compte rendu photos et pistes sympathiques dans cette ville magnifique (que je connais déj? , mais peu importante, elle est tellement sublime !) ? mon retour !

Ne râlez pas, je vous ai préparé quelques billets pendant mon absence, vu que je risque fort d’être complètement coupée d’Internet (OHMIGOD) :)

Je vous souhaite ? tous un excellent week-end prolongé ou pas, et laisse la parole ? Johanna qui nous présente aujourd’hui son coup de coeur, ? Beaulieu sur Dordogne très exactement.

Ah et oui, n’oubliez pas de voter ! (je flippe grave)

Lire la suite (14 coms
04-05

Si j’étais un homme…

Moi, j’aime pas les questionnaires qui tournent sur Internet. Mais comme Greg et Babillages m’ont invitée ? le faire et que je suis une fille extrêmement sympathique même si je n’ai pas autant de temps que je le souhaiterais pour répondre ? tous vos commentaires, je m’y colle !

Si j’étais un garçon…

Lire la suite (46 coms
03-05

L’Elégance du Hérisson, de Muriel Barbery

Ah la la, après Une pièce Montée de Blandine le Callet, deuxième lecture de suite absolument formidable ! Je suis complètement sous le charme de la plume de Muriel Barbery. BLU-FFEE, scotchée, enchantée.

La quatrième de couv : « Je m’appelle Renée, j’ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des oignons aux pieds et, ? en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme ? l’image que l’on se fait des concierges qu’il ne viendrait ? l’idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.

Je m’appelle Paloma, j’ai douze ans, j’habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal ? poissons, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : ? la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. »

Lire la suite (6 coms
02-05

Les talons de la mort

Il y a quelques jours ? peine, j’avais un entretien professionnel. Ben oui, au cas où vous l’auriez oublié, je suis une business working girl moa, farpaitement. Me voil? donc prête ? battre le pavé parisien, revêtue d’un petit pantalon noir, sobre mais parfaitement coupé (merci H&M !), et d’une chemise blanche kimono, qui marque joliment la taille sans en faire trop. Une paire de boucles d’oreille noires et argentées « oriental style » histoire d’apporter une touche de fantaisie ? l’ensemble, un peu trop austère et passe partout ? mon goût. Manquaient plus que les chaussures pour parfaire l’ensemble.

Lire la suite (3 coms
02-05

Kate Moss chez Colette !

Décidemment, les « fashion pas victimes » sont comblées ces jours-ci. Kate Moss – que je n’apprecie guère par ailleurs, mais l? n’est pas la question – sort sa propre collection pour l’inénarrable Topshop, qu’on aura peut être en [...]

Lire la suite (18 coms
30-04

Elisa Tovati cette semaine chez deedee !

Vous ne saviez pas qui est Elisa Tovati ? Et bien voil? : cliquez sur la vidéo, et découvrez cette actrice absolument sublime (Chochana Boutboul, ça ne vous dit rien ?) devenue chanteuse il y a peu…

Désolée, la qualité de la vidéo est un peu moyenne.. Je mets la haute def dès que je l’ai !

Et comme promis, le making of !

Lire la suite (63 coms
29-04

L’atelier Maître Albert : mon premier Guy Savoy

J’entre dans la salle. L’atmosphère y est délicieusement chaleureuse et cosy, grâce notamment ? une magistrale cheminée en pierre évidemment éteinte ? cette saison. Au fond de la pièce, deux grills magistraux où tournent allégrement des volailles en tout genre. La carte nous est présentée. Les choix n’y sont pas dithyrambiques, mais somme toute extrêmement alléchants. Selles d’agneau ? la broche, laitues braisée et artichauts, jus tranchés en dattes, gambas ? la rôtissoire, beignets de brocolis et carottes, lasagnes de légumes du moment en marmite et j’en passe.

Lire la suite (24 coms
28-04

La Foire de Paris : c’est ce week-end

Si vous ne savez pas quoi faire ce looooong week-end, un conseil : allez ? la foire de Paris ! Créée en 1904, tout de même, c’est aujourd’hui une véritable institution. Laboratoire d’idées en tout genre, elle a lieu [...]

Lire la suite (2 coms
27-04

Mademoiselle ?

Non, mâdâââââme. Je ne m’en lasse pas !

Oui oui, je sais, dans quelques années, je me damnerai pour qu’on me donne ? nouveau du mademoiselle, pour que les rides impitoyables qui commencent ? envahir mon visage me laissent un peu de répit, si illusoire soit-il, et que je puisse me leurrer d’être tellement jeune encore, de toutes façons tout ça c’est dans la tête é-vi-de-mment !

Mais aujourd’hui, j’avoue, ça m’amuse énormément de rétorquer que non, point de mademoiselle, mâdâââââme s’il-vous-plait.

Lire la suite (63 coms
26-04

Scaring crows…

La photo a été prise ce dimanche aux Tuileries, qui regorge décidément de jolies choses ? prendre en photo !

J’aime plus que tout le contraste entre cet épouvantail, atterri l? on ne sait trop comment, et une des ailes du Louvre que l’on aperçoit au loin. J’aime également la surprise qui émane de cette photo : on a l’impression d’être partout, sauf dans un parc en plein cœur de Paris ! A plus forte raison dans les Jardins des Tuileries qui sont très soignés et encadrés : statues policées, bassins proprets et pelouses au carré sur lesquelles il est interdit de s’allonger (un des aspects de la plupart des parcs parisiens qui m’énerve au plus haut point ! Quel est l’intérêt de faire pousser de belles pelouses si on ne peut pas se vautrer dessus les beaux jours venus ? Certes, me direz-vous, qui dit vautrage dit pelouse abimée. D’accord. N’empêche, on pourrait les interdire les trois quarts de l’année et les autoriser quelque chose comme d’avril ? septembre, non ?).

Lire la suite (40 coms
Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise