04-11

43 kilomètres

Voilà. Depuis deux semaines, je roule officiellement en scooter.

Rouler en scooter, j’en rêvais. Parce que je travaille au bout du monde (en banlieue, imaginez un peu !). Parce que le moindre trajet en métro me prend des heures. Parce que la ligne que j’emprunte chaque jour est désespérément blindée. Parce que je n’en peux plus du monde, de l’attente entre deux métros, des changements, de la moiteur des wagons, des grèves (ne rayez pas la mention inutile).

J’avais même investi dans un scooter il y a près de 3 ans…  Mais je n’osais pas. Tout ça parce qu’à chaque fois que vous avez le malheur de dire « je roule en scooter », on vous répond « oh la la mais non, pourquoi ? Tu vas MOURIR ! ».

Alors, j’ai patienté, mûri ma décision, pesé le pour et le contre, pris un cours… et je me suis lancée.

Autant vous le dire tout de suite, je suis loin, très loin d’être une bikeuse de l’extrême. Les mises en gardes des uns et des autres sont encore trop présentes pour que je me lance bille en tête.

Et puis, bon, vous commencez à me connaître un peu, je suis comme qui dirait un peu blonde de l’intérieur… J’en veux pour preuve le premier jour où j’ai mis 20 bonnes minutes à démarrer en vitupérant à qui mieux-mieux que mince quoi, c’est quoi le problème avec ce scooter ?! (oui, il suffit de freiner en mettant le contact, comme n’avait pas manqué de me l’expliquer le vendeur du scooter au bas mot vingt fois..). Ou le deuxième jour où, après mon check up complet, je mets les gaz et constate avec stupeur que le scooter ne démarre pas. Ah, il fallait enlever l’antivol…!

N’était ces quelques détails, voilà, c’est fait, je me déplace en scooter. JE ME DEPLACE EN SCOOTER !

Et je suis ravie. Même si je ne fais pas encore la maligne sur mon scooter de kakou qui pétarade à chaque feu vert… (on fait ce qu’on peut, hein !). Et même si je me cantonne encore aux trajets maison-boulot, sans trop oser m’aventurer dans Paris, au coeur de la circulation… Mais j’y travaille !

Post scriptum : et le titre ? 43 kilomètres, c’est la distance que j’ai parcouru depuis 15 jours. Pas grand chose en somme, mais c’est beaucoup, eut égard aux nombreuses années que j’ai mis avant de  me décider !

Post post scriptum : la prochaine fois, je vous raconterai à quel point c’est un bonheur absolu et incommensurable de s’habiller pour rouler en scooter…

Partager l'article

Catégories : 3615 ma vie

Tags : , ,

Commentaires

53 réponses à “43 kilomètres”

  1. cdujeudi dit :

    Bravo Deedee!
    ,Nous nous déplaçons aussi en moto dans Paris ( je suis à l’arrière, parait que je suis trop étourdie pour conduire, pfffff).
    j’adore aussi le look de motarde, mais pour certaines soirées ce n’est pas évident de combiner jupe courte et décence, et après avoir fondu un talon sur le pot d’échappement j’attrape des crampes en ne posant que la pointe des souliers…et toi comment fais -tu ??

    • Deedee dit :

      Alors ça, le talon qui fond, je n’avais jamais entendu ça !!! Tu as du avoir la frousse non ?

      De mon côté, c’est plus simple : sur un scooter, un emplacement est prévu pour les petons du passager.

  2. sandrine dit :

    Alors la moi aussi j’attends les conseils en matière de vêtement pour le scooter car à part ressembler à rien, moi, je vois pas… J’accumule les couches, mais rien ne vaut un petit blouson de cuir sous un truc imperméable. Pour le bas c’est une autre histoire… moi j’ai 2500 km au compteur mais pour rien au monde je ne reviendrai en arrière !

    • Deedee dit :

      Je ne suis pas sûre d’être la meilleure conseillère en la matière : je cherche désespérément un joli look confortable et sécuritaire mais pour le moment, mes pistes sont maigres !

      Je ferai un Gaston « motard », pour que vous rigoliez un coup :)

  3. vannina dit :

    Je ne suis qu’admiration pour toi,braver les intemperies et la circulation parisienne chapeau bas! et puis ton post m’a bien fait rire avec tes mesaventures matinales.Question de fille comment sont tes cheveux lorsque tu arrives au boulot après le port du casque?

  4. Ce qui me gênerait en scooter, c’est de devoir mettre un casque et d’être décoiffée. Eh oui, je suis blonde et pas que de l’intérieur…. ;-)

  5. C’est Génial !!!! Bravo, bravo, bravo Deedee !!!! Le scooter c’est tellement pratique à Paris … Je me souviens de balades la nuit en plein Paris, c’est magique (c’est mon amoureux qui conduisait of course ;) ). Mais c’est vrai que question look tu vas devoir te restreindre ;) Exit les jupes ! Ou sinon tu achètes une jupe molletonnée pour scooter ?! Et les jours de pluie tu l’utilises aussi ?
    Bonne journée !

    • Deedee dit :

      Je ne l’utilise pas encore les jours de pluie… J’ai encore un peu trop les foies ! Pour le moment, on fait connaissance tranquillement tous les deux… Quelle aventure ;)

  6. Clem dit :

    Bravo!! Complètement d’accord avec ton dernier commentaire, moi c’est le seul bémol du scoot : l’habillement. Et tu vas voir en hiver, débarquer avec ta veste de scoot coquée….so glam!

  7. Prisc dit :

    Le courage fait femme ^^ (je fais ma maligne, mais je serai incapable de monter la dessus. Ca me tétanise complètement ces trucs là, va savoir pourquoi).

  8. Chris dit :

    Bravo Deedee ! Je me contente d’être passagère de moto ou scooter. De temps en temps l’envie me prend de m’y mettre (au scoot’ seulement) mais voilà je suis assez blonde pour le pilotage ou la conduite dans une circulation dense… Question habillement ben j’avoue qu’en ce moment je savoure le fait d’être surtout à pied et donc à moi les jupettes et robes !

    • Deedee dit :

      Je continue à porter des jupes en scooter, puisque la jupe du scooter (!) me tient chaud.. mais ça n’est pas très malin en cas de chute…

  9. Laini dit :

    Moi, j’adooooore le métro ! Tellement pratique, tellement rapide, et on peut s’asseoir, on peut regarder tous les looks des gens, s’imaginer leurs histoires secrètement, lire, rêver…
    Mais j’avoue avoir un secret : je ne le prends qu’en dehors des heures de pointe (et alors ça, ça change tout).
    Chapeau pour le scooter, moi j’ai peur !

    • Deedee dit :

      Ah oui ,hors heures de pointe, ça doit être top, c’est sûr ! Mais je me vois mal arriver au bureau à 11h et en repartir vers 15h-16h :D

  10. happy dit :

    Je roule aussi en scooter et le truc (pas beau) pour pouvoir s’habiller comme on veut, c’est de prendre un tablier de scooter. Ca tient chaud, ça protège de la pluie et tu peux planquer tes mini dessous.
    Soit, le scooter prend tout à coup un air de mobylette mais c’est tellement cool que pour rien au monde je ne le supprimerais.

    • Deedee dit :

      Oui, j’en ai un, tu penses bien ! On a même fixé un antivol dessus, histoire que ma doudoune de cuisse ne se fasse pas la malle en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire…

  11. L@ure dit :

    Genial! Tu as franchi le pas que je n’ose pas encore franchir! Pareil j’en ai marre des transports, et je me lancerais bien dans la conduite d’un scoot, mais ça fait flipper mon tendre et cher (qui lui en a 1 bien sur!).
    Tu as quoi comme modèle?
    Après c’est clair que pour les vêtements, c’est si glam ! J’attends la suite ;-)

    • Deedee dit :

      J’ai pris un mini modèle de meuf, léger (67 kg !), blanc fluo pour qu’on me voit de loin. Un Zip de chez Piaggio… Oui, le vrai truc de kakou :p

  12. L0o dit :

    Bon bah ça se fête non ?

  13. Cristian dit :

    Félicitations, ça donne envie de passer le cap héhé :)

  14. Chloette dit :

    C’est le reflet d’une enseigne de pharmacie sur ton guidon?! Destin?!?! Mais nooooon, tout va bien se passer! Félicitation pour cette décision motorisée bien courageuse! (Moi je trouve que le pire c’est encore le Vélib’ dans le genre pas sécuritaire…!)
    Bonne route!

  15. Laetitia dit :

    Baptème de commentaire pour moi….
    Ayant eu une vespa pendant plusieurs années je peux te conseiller d’acheter un genre de coupe vent imperméable longueur genoux avec élastiques aux poignets (très important) que tu mettras par dessus ton manteau.Ca évite que l’air s’infiltre par tous les petits trous.J’avais trouvé ça chez Monoprix il me semble car Kway ne va pas plus bas que la ceinture.Et puis tu rajoutes une bonne écharpe bien chaude.Pas très glam j’avoue mais au moins tu n’auras pas froid !!
    Bonne route et fais attention !

  16. anne laure dit :

    Super! Et encore tu commences en mauvais période, parce que le scoot l’hiver c’est pas top. Mais tu verras au printemps avec le beau temps, et quand en plus tu seras aguerrie à la conduite de l’engin, tu ne voudras plus jamais t’en séparer :)
    Fais attention tout de même (les gens les plus dangereux c’est les taxis et les autres scooters!).

  17. J’aime bien ton dernier PS, car j’avais l’habitude avant d’avoir mon fils d’enfourcher mon velo pour aller au boulot et je me revois encore devant mon dressing a bannir tous les vetements qui ne collaient pas avec ma bicyclette…; mais j’ai quand même tenté les robes longues en plein été sans trop de fracas !

  18. Missbavarde dit :

    Imagine comme je ne dois pas être normale vu que moi je vais bosser en banlieue (91) en voiture et que la route j’en peux plus, 70 kms par jour me rendent limite folle :) et je rêve d’aller bosser en métro !!! va comprendre ma pauvre dame :) bon we

  19. Caline dit :

    Cette banlieue est TRES BIEN et tellement pas à l’autre bout du monde : 15 minutes pour faire la Motte / chez moi !
    Non mais ! :-)

  20. Marinette dit :

    Bravo! Moi je n’ose pas… j’ai peur de ne même pas savoir comment me garer… c’est dire!
    Je trouve qu’une nana en scoot c’est une nana libre, qui s’assume et ça ça me fait rêver! Allez dans 43 km tu seras un vrai bolide!

  21. Les Images dit :

    J’attends avec impatience ton post sur le bonheur de s’habiller pour rouler en scoot.
    Parce que j’ai fini par craquer moi aussi il y a deux mois (marre du métro et de perdre des heures dans les transports). Un immense bonheur quand tu as passé la phase blonde (faire tomber le scoot à l’arrêt, ne pas pouvoir le relever, tout ça)
    Mais mon scooter est bien caréné et j’ai du sacrifier une partie de ma féminité (avec l’impression, parfois, de ne ressembler à rien)

  22. Marie K dit :

    Bienvenue dans le monde magique des cheveux gras, du sempiternel pantalon-talons plats (ou alors de la jupe relevée jusqu’aux yeux au démarrage, à toi de voir ;-) , de l’immense imperméable en plastoc (oui, nécessaire !!! Investis tout de suite !!!), des doigts gelés malgré les gants de moto fourrés, mais surtout…. de la libertéééééééé !!!! :-)

  23. Damya dit :

    Tu es tres courageuse, bravo. J’y ai pensé toute l’année à prendre un scooter à Londres. Mais trop peur!

  24. Nine Trendy dit :

    Ca doit être faisable, d’être lookée en scooter puisqu’on voit tout un tas de jeunes femmes très bien habillées sur ces engins. Bon, ensuite, je ne suis absolument pas la personne à qui il faut demander ça. En tout cas, bravo de t’être lancée !

  25. Bobbie dit :

    Le rêve de chaque parisienne qui prend le métro depuis au moins 1 an pour aller bosser, soir et matin!

  26. sofy from sxb dit :

    à la lecture du titre je me suis dit « tiens, Deedee s’est mise au marathon » !

  27. Benedicte dit :

    Moi, je suis en vélo depuis 4-5 ans (4 km pour aller bosser et autant pour le retour), après avoir passé toute mon adolescence en solex. L’avantage du vélo c’est pas de casque et tu fais du sport sur ton temps de transport. La seule chose que je ne peux pas porter ce sont les jupes droites, à moins de les remonter jusqu’à la taille , sinon je n’ai pas changer ma façon de m’habiller, les talons ne sont pas gênants ; il faut juste se couvrir plus. Bon 2 roues !

  28. Philippe dit :

    Bonjour, le deux roues me titille depuis très longtemps, mais ça ne me rassure pas trop … Combien de temps gagnes tu par jour ? Merci

  29. La perchée dit :

    ahah je comprend le dilemme du « comment s’habiller » parce que l’Homme m’a déposé au boulot en scooter pendant 2 ans tous les matins, alors même questionnage intense au coeur de l’hiver !

  30. Anne-Cha dit :

    Ta petite histoire me rappelle la mienne ! Sauf que moi, c’était direct on the road ! Je n’en menais pas large les premières fois… « Crispée, moi ?! » Si peu. Bon, maintenant que je ne suis plus jeune conductrice et danger public, je fais des pointes de 70 km/h, ça dépote ! En revanche, le roue arrière, c’est pas pour tout de suite.
    A part ça, le scooter, c’est pratique et super sympa quand il fait beau (même si pour les cheveux au vent, on repassera…), mais sous des trombes d’eau, ça fait déjà beaucoup moins cool !
    Côté coquetterie, niet ! Jupes, robes & cie, on renonce (enfin, moi j’y ai renoncé… faute de solution). Pareil pour le chignon. Maudit casque.

  31. J’ai hâte de voir comment tu t’habilles pour enfourcher ton scooter… porter une jupe ou une robe, non seulement c’est pas super pratique mais si en plus tu tombes tu as droit à une blessure et à une robe bousillée, je ne sais pas ce qui est le plus dur :-)
    Bon dimanche !

  32. Delph dit :

    Et il ressemble à quoi ton scooter? Stylé comme toi?

  33. Manuelle dit :

    Moi ça fait trois ans et une chose est sûre : quand on y goûte, on ne peut plus s’en passer!

  34. Liv dit :

    Je dois être à 19 000 km sur mon Scooter.
    Je ne peux plus m’en passer… sauf l’hiver il fait trop froid je n’y arrive pas.
    Comme le froid est revenu, j’ai opté pour le blouson en cuir + la doudoune Uniqlo toute fine : ca marche bien!

    Fais bien attention à toi.

  35. J’ai rangé mon vélo..mon chien le détestait..Je n’oserai pas m’aventurer sur un scoot…je hais le métro toujours bondé et les bus sans horaires…et voilà que je marche des heures..serais je devenu le pendant masculin d’une conne?
    christian

  36. Lilaetleloup dit :

    Ça fait du bien de lire qu’une vraie Parisienne n’est pas toujours à l’aise dans le trafic : merci !
    En ce qui me concerne, j’en suis à me re-familiariser avec la voiture : depuis trois ans que j’avais arrêté, les constructeurs ont encore trouvé le moyen de rajouter des tas de trucs automatiques et électroniques qui compliquent encore la technique.
    Le scooter, j’aurais rêvé essayer : un quart dolce vita, trois quarts « toute la beauté du monde » mais je n’ai pas encore osé…

  37. valentina dit :

    t’as finalement choisi entre velo et scooter ben tu sais fait toujours réaliser ses rêves et le tien à l’air top, à toi la liberté! … Mais fait gaffe on tient à notre Deedee!

  38. June dit :

    Et au bout de plusieurs années, alors, tu en es où avec ton scoot?

    Et une question un peu plus pratique : quel est le budget moyen pour avoir un scoot à Paris? (carburant, assurance, entretien, etc?)

    Après une petite coupure de 6 mois dans le Sud, j »hésite à rentrer à Paris et je cherche à réduire la liste des contres (si si, y’en a)!! Alors je me renseigne!

    • Deedee dit :

      Bientôt 3 ans que je roule en scoot, et toujours aussi contente. Je dois être autour de 12 000 km. Je dépense 10 euros en moyenne chaque semaine pour l’essence, + 30 euros d’assurance par mois. L’entretien ? Je dirai une 100taine d’euros par an. Une fois que j’ai cadenassé ma jupe et défoncé moi même mes rétros pour qu’on arrête de me les voler (2 jupes à 150 euros et 3 rétros à 10 euros en tout…).

      Bref, je ne reviendrais pour rien au monde aux transports en commun !

Laisser un commentaire

Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise