J’ai testé pour vous le Seven Hôtel

Voilà plusieurs mois que je songeais à mettre en ligne une nouvelle rubrique pour étayer le city guide. Une rubrique sur les hôtels à Paris… mais pas n’importe lesquels ! Des hôtels chaleureux, intimes, différents, colorés ou au contraire immaculés. Des hôtels où il fait bon marquer une pause, que l’on soit un parisien en quête d’une nuit un peu folle ou un touriste à la recherche d’un pied à terre un tant soit plus personnalisé que ces hôtels de chaînes tristes et sans saveurs.

Le principe ? Tester ces endroits où je suis parfois invitée – le plus souvent, non -. Et vous faire une petite liste des hôtels que je vous recommande (ou non !) si vous voulez sortir des sentiers battus.

J’ouvre le bal avec le Seven Hôtel, testé pour vous il y a quelques semaines !

Le Seven Hôtel, c’est d’abord un mail,  « essayer le Seven Hôtel ». Mail passé bien malgré moi aux oubliettes pendant les longues semaines de débâcle liées au déménagement. Puis un contact par téléphone : un contact franc, sympathique, amical et chaleureux (oui, tout ça à la fois !).

J’accepte l’offre de passer une nuit sur place. On m’attribue la suite Lovez-Vous.

? L’entrée

Lorsque j’avais été sur le site du Seven, j’avais été… presqu’effrayée, je crois !, par la multitude de couleurs, néons & co qui semblaient émerger de ce lieu. Tout cela m’apparaissait comme un gros gâteau bariolé et très kitsch. Et pourtant…

Sur place, la couleur ne manque pas. Mais loin d’être criarde, elle confère au contraire aux lieux une ambiance de boudoir chaleureux et intime, loin des pistes sages et parfois un brin trop conventionnelles que l’on trouve dans certains hôtels. Le lieu est plein de vie, pétillant et chaleureux à la fois. Je tombe instantanément amoureuse de cet esprit facétieux qui semble régner ici en maitre.

L’hôtel compte 28 chambres où l’on dort en apesanteur (les lits sont en lévitation !) et 7 suites.  35 écrins lovés au creux d’un nid de lumières totalement modulables et que je vais pouvoir visiter. Je ne sais pas si mes photos vont retranscrire la féerie de ces lieux, mais je tente malgré tout de vous embarquer dans ce voyage !

?Le bar

Ici, une nuée de boules de verre flottent comme autant de bulles de savon. Les miroirs dupliquent à l’infini les jeux de lumières et de matières.

? Les parties communes

Que ce soit dans le lobby, dans le couloir, les escaliers… L’hôtel imprime sa personnalité et son caractère à nul autre pareil.

? La suite Lovez-Vous

Voilà donc la suite où j’ai pu passer une nuit. La suite Lovez-vous, l’une des 7 suites de l’hôtel. Celle-ci est interprétée par Virginie Cauet, l’une des 4 designers choisie pour designer les suites de l’hôtel.

Dès que je rentre, une sensation de bien-être et d’apaisement total me saisit. D’un côté, il y a la rue, la vie, le boulot, le déménagement, les emmerdes, toussa. Et flouf, tout cela est immédiatement balayé.

Les tapis sont tellement moelleux que je m’y loverais bien pour y passer la nuit. Évidemment, c’était avant de tester la douceur et le moelleux incomparable du lit, lequel est rond !, et fait face à une cheminée incroyable qui trône au milieu de la chambre. Si le temps avait été de la partie, j’aurais même pu profiter des joies du jacuzzi de la terrasse privative de la chambre… groumpf (trop dure la vie !).

Une baignoire incroyable est posée au milieu de la chambre, conférant ainsi aux lieux une ambiance intime et douillette.

Côté salle-de-bain, une douche « pluie tropicale » joue avec nos sens.

Pas de doute, on peut voyager même en étant en plein cœur de Paris…

? La suite Alice

Comme je suis une petite curieuse, je demande si je peux voir quelques autres chambres, que ce soit des suites ou des chambres « lambda » (où l’importance des guillemets prend tout son sens..!)

J’ai beaucoup, beaucoup aimé la suite Alice et l’interprétation ultra ludique qu’en a faite Paul-Bertrand Mathieu.

Ici, les lumières jouent avec les matières, douces, ludiques et amusantes. On se croirait presque dans une chambre d’enfant à l’usage des adultes. Un gros lapin sort du mur sous l’œil goguenard du chat, mollement étalé sur la canapé. La vaisselle se mue en lampe, et le mur mitoyen entre la chambre et la salle-de-bain présente à qui le trouve un petit trou depuis lequel on peut observer la salle-de-bain…

? La suite On / Off

Lorsqu’on pénètre les lieux, on est limite un peu mal à l’aise de se retrouver confiné derrière des vitres opaques.

Et puis, on appuie sur un bouton eh hop, les vitres deviennent instantanément transparentes et dévoilent mille et un petits trésors. Du grand art, signé Paul-Bertrand Mathieu.

? La suite Marie-Antoinette

J’ai été un peu moins séduite par cette suite que j’ai trouvé un peu trop chargée, je l’avoue. Mais après tout, pourquoi pas : le canapé rempli de coussins, l’alcôve sur le mur, le lit rond plairont peut être aux amoureux en quête d’un écrin acidulé !

La suite est signée Sylvia Corrette.

? Une chambre lévitation absolue

J’ai pu visiter les 7 suites de l’hôtel, même si toutes ne sont pas en photos ici (je vous recommande également la suite 007 que je n’ai pas pu immortalisée mais qui vaut vraiment le détour !).

Mais je voulais voir également les chambres « lambda »… je n’ai pas été déçue !

Quand je dis que les guillemets ont leur importance, croyez-moi, le mot est faible. Car de lambda, ces chambres n’ont rien.

Loin d’être banales et moins soignées que les suites, les 28 chambres du Seven valent elles aussi le détour.

Certes, elles sont plus petites (celle sur la photo ci-dessus est un mauvais exemple : accessible aux personnes à mobilité réduite, elle est un poil plus grande que ses homologues), elles constituent elles aussi de vraies petits boudoirs confortables : lit en lévitation (fixé au mur au niveau de la tête de lit), lumières ensorcelantes et mobilier translucide… Pas de doute, on s’y sent bien !

? La salle à manger

Bien que située au sous-sol, elle est extrêmement lumineuse et agréable. Et croyez-moi, c’est une fille absolument pas du matin qui vous le dit… !

Le petit déjeuner, sous forme de buffet, est copieux et offre une variété de mets savoureux (buffet sucré avec notamment des pancakes frais et chauds, des petits ramequins de Nutella mais aussi de beurre de cacahuètes, sirop d’érable, confitures et j’en passe. Le buffet salé, que je ne n’ai pas pris en photo, offre lui aussi une variété de fromages, charcuteries & co tout a fait sympathiques).

Je vous le concède, ça aide à se lever du bon pied.

? Quelques questions posées à Philippe Vaurs, directeur du Seven Hôtel

Depuis quand est ouvert le Seven Hotel ?
Août 2010

Qu’est-ce qui vous a poussé à rechercher une telle originalité en matière de design ?
(sourire) La crise de la quarantaine

Comment avez-vous choisi les designers qui ont signé le décor des chambres ?
Ils sont humbles, passionnés, ouverts, très créatifs. Et ils dégagent beaucoup d’émotion.

D’après ce que j’ai compris, il n’y a pas de restaurant (soir) ni de room service. Est-ce un service qui va être proposé à terme ou bien est-ce une volonté de votre part ?
Oui, c’est prévu : nous sommes entrain de travailler dans l’élaboration d’un room service.

Votre chambre ou suite préférée ? (si vous en avez une !)
La lévitation absolue, c’était une vrai prouesse technique que de la créer.

Une matière que vous affectionnez en particulier ?
Toutes matières qui me procurent des émotions.

3 mots qui résument l’esprit du Seven Hotel, selon vous ?
Emotion, expérience, sensualité.

En dehors du Seven (!), quel est votre hôtel ou votre B&B préféré à Paris ?
Le prochain projet… (Sourire).

Et ailleurs ?
Je suis très sensible à l’accueil, je pense donc à l’Ile Maurice

Question subsidiaire (!) : d’où viennent les fabuleux tapis (le mot est faible !) de la suite Lovez-vous ?
Marque STEPEVI, fabrication Turque.

? Toutes les infos

J’espère que cette visite vous a plu ! Je ne sais pas si j’ai vraiment réussi à retranscrire mon enthousiasme pour cette belle découverte loin, bien loin des sentiers battus. Une chose est sûre : le Seven séduira les amoureux d’un idéal absolu, raffiné, un brin voyant sans jamais tomber dans le clinquant.

Dernière précision, et non des moindres : le personnel est d’une gentillesse que j’ai rarement vu ailleurs. Un fait d’autant plus appréciable qu’amabilité et service sont des denrées en voie de disparition à Paris !

Vous pouvez retrouvez d’autres infos et d’autres photos sur le site du Seven Hotel.

Les tarifs sont consultables à cette adresse.

Seven Hôtel
20, rue Berthollet
75005 Paris – France
Tel: +33 (0)1 43 31 47 52
Fax: +33 (0)1 43 36 41 40
contact@sevenhotelparis.com

Commentaires

oué ça fait rêver mais à quel prix !

Répondre

Le rêve n’a pas de prix 😉

Blague à part, comme expliqué dans l’intro, l’idée est de présenter des hôtels différents. Pas forcément luxueux ou dispendieux, évidemment, même si celui-ci l’est.

Pour le pas cher, il y a toujours l’Ibis ! 😀

J’aime beaucoup, beaucoup cette idée ! Même si je suis pas sûre de pouvoir m’offrir une chambre dans cet hôtel (quoique, pour un événement particulier…), j’aime bien pouvoir visiter comme ça. et tes photos sont très belles, tu n’as pas à rougir !

Répondre

Rhoaa merci Lili !

Tu as de la chance, cet hôtel à l’air génial ! Petite préférence pour la suite Alice que je trouve fantastique.. Les produits dans la salle de bain ce n’est pas de Harnn & Thann par hasard ? Le petit-dèj à l’air top, Nutella maison je suppose 🙂

Répondre

Je ne sais pas s’il était maison, mais c’était une tuerie 🙂 Bien vu pour les cosmétiques. Je ne connais pas cette marque d’ailleurs, c’est bien ?

Cet hôtel a l’air dément 🙂
Par curiosité je suis allée sur le site pour voir les tarifs, qui bien sûr ne sont pas donnés mais restent « convenables », surtout en résa anticipée (trop chers pour moi quand même…)

Je suis toujours étonnée des progrès qu’on fait les hôtels en matière de décoration. On sent qu’il y a maintenant une vraie recherche et que les décorateurs se font vraiment plaisir et se laissent complètement aller à leur imagination.
Et d’ailleurs, je ne loue jamais d’appart quand je pars en vacances quelque part, notamment à l’étranger. Les hôtels font pour moi partie intégrante du « voyage » (on voyage rien qu’à l’hôtel pour peu qu’il soit bien choisi).

Ah j’oubliais : tes photos sont hyper réussies, c’était pas gagné d’avance avec cet éclairage ! well done 🙂

Répondre

Rhaaa merci Annouchka !

Bien souvent, je me suis retrouvée dans des hôtel miteux, le mot est faible !, notamment lors de courts séjours en Europe. Oui, l’hôtel fait partie intégrante du voyage, je suis bien d’accord.

Deedee un ibis, « pas cher »! c est relatif, la nuit est quand même parfois à 100 euros , voire plus sur Paris ! donc je n ose imaginer le prix d’une nuité dans une telle splendeur
bon week end ?

Répondre

C’était une façon de parler cleopat (c’est dingue comme l’écrit prête à confusion et comme il faut sans cesse tout clarifier…!). Pour moi, « ibis » = chaîne = sans charme. Tu vois l’idée ? 🙂

mais au fait merci pour la viste virtuelle, elle vaut vraiment le détour 🙂

Répondre

Merci !

Je suis ravi pour le Seven.
Votre commentaire va donner du baume au cœur à toute l équipe de l hôtel.
Quant nous délivrons du bonheur à la clientelle, notre objectif est atteint.
Quant au prix, nous faisons souvent des tarifs découvertes. Pour le prix d’ un 3***parisien,
Vous pourrez découvrir le Seven.
Merci encore
Comme j aime bien finir mes écrits
Tendresse
Philippe v

Répondre

Merci d’être passé ici Philippe, et merci encore de m’avoir permis de découvrir le Seven !

Très sympa cette visite, j’avais déjà vu un reportage sur l’hotel et notamment la suite 007 !
Même si j’avoue que ce n’est pas tout à fait dans mes prix, je reconnais que cet hotel nous fait rêver et que le travail de déco y est remarquable ainsi que la qualité ( à en voir les images) du petit déjeuner !
On apprecie et on rêve ce qui est déjà un bon début.

bon we

Répondre

Merci Sophie 🙂

je devais y aller dimanche dernier pour tester le petit déj’ ! 🙂
malheureusement, je n’ai pas pu pour raisons perso
mais merci pour ce billet très bien réalisé : ça donne encore + envie ! 😀

Répondre

Aaah enjoy quand tu iras 🙂

Oui, j’ai vu un reportage sur cet hôtel dans « coté maison », si je ne dis pas de connerie. j’en avais parlé vite fais sur mon blog pour dire que j’aimerai tester une nuit dans la suite James Bond en guise de cadeau de noël… Tu as vraiment eu de la chance de pouvoir le tester.

Répondre

J’espère que tu pourras tester toi aussi, avant ton départ à Bordeaux ? 😉

Rien à voir … C’est moi ou la petite feuille sous la date c’est nouveau ?
Très joli …

Répondre

Pas nouveau 😉 Mais merci!

Bonjour Deedee, très bonne idée ce city guide ! cet hôtel est une petite merveille ! j’aime beaucoup aussi le Pershing Hall ! Bonne journée !!!

Répondre

Haa le Pershing Hall… Pour la petite blague, je m’étais renseignée pour organiser mon mariage là bas. Bon, ben oublie, hein !

Sublime article, j’adore.
Le tarif réservation anticipée est quand même intéressant, j’entends par là, la différence du prix est non négligeable …

Tu m’as donné envie, j’irai !!

Merci Deedee et bon week end

Répondre

Tu me diras si tu y vas ! Curieuse d’avoir ton avis 😉

Pour tout ce plaisir, fallait grapiller un week end entier… une nuit c’est vraiment pas assez. En tout cas, c’est diablement bien décoré !

Répondre

J’aime pas grapiller moi, tu sais 🙂

Deedee, çà fait un moment que je n’ai pas laissé de petit mot ici mais là…quand mon cousin est de la partie et joliment mis à l’honneur sur un de mes blogs préféré, je me dois de vous faire un petit clin d’oeil à tous les 2 😉
Bon weekend!

Répondre

Eh bien… je t’avoue que ce nom me disait quelque chose ! Très bon 🙂

Bon WE à toi aussi !

Une toute nouvelle rubrique qui va en ravir plus d’un! Sympa de nous faire découvrir de nouveaux hôtels « hors des sentiers battus »! Celui-ci est dément, je n’ai pas encore cliqué sur le lien pour les tarifs, grouuuumpf…Maman,j’ai peur! Tes photos sont superbes en tout cas.

Répondre

Merci Anne Claire !

Si tu testes un hôtel familial, abordable et chaleureux (oui, rien, que ça ;-)), dis moi vite !

Répondre

Alors familial, je vais avoir du mal (note, le chat entre peut être dans la catégorie famille ?! 🙂 Mais pour le reste, oui, c’est prévu.

C’est une super idee cette rubrique. Moi aussi, les hotels font partie du voyage et du depaysement, d’ailleurs si vous allez a Buenos Aires, ou ou Bresil, le concept de « boutique hotel » est tres developpe, pour mon plus grand bonheur de consommatrice. Pour ceux que ca interesse, les sites http://www.splendia.com/ et http://www.mrandmrssmith.com/ sont des pepites !
J’avoue que ta suite donne vraiment envie, c’est un bon plan d’amoureux dis donc !
Un truc particulierement top dans les hotels, ce sont les bars, et celui-ci a l’air top ! Ca, on peut tester !

Répondre

Merci pour les liens ! (bon, je n’ai pas prévu d’aller en Argentine ou au Brésil dans l’immédiat mais sait-on jamais).

Le bar du Seven est très sympa, je confirme 😉

Très bel hotel, et une déco sublime, ça donne envie. En plus, j’ai l’impression que vous avez eu droit à la plus belle suite 🙂 Le tarif réservation anticipée est intéressant (sauf pour la suite lovez-vous, dommage pas dans mon budget) mais j’irais testé bientôt pour mon anniversaire.

Répondre

Je crois aussi (je suis vernie, sur ce coup là 🙂

Ah c’est chouette de se promener comme cela, grâce à ton reportage, dans un
lieu aussi original ! merci Deedee ( la suite Alice est trop tentante)
une question : comment dort-on dans un lit rond ?,n’est-on pas tenté de s’agiter, sans les repères des cotés du lit? je dis ça parce que je dors, quasi cramponnée au bord, alors là???
Ca me rend perplexe…..avec l’idée de faire l’aiguille toute la nuit….

Répondre

Eh bien écoute… Vue que je dors lovée (!) contre mon mââââri, je n’ai pas vraiment eu de mal à m’approprier ce lit d’un soir. Mais si tu dors cramponnée au bord, oui, ça doit être un peu disons curieux, je pense !

c’est mon rêve absolu de dormir dans un hotel parisien (je vis à Paris) mais je crois que c’est un fantasme 100% fille. Mon mari trouve ça totalement ridicule 🙁

Répondre

Pas faux. Pas fun, ces mecs 🙂

J’avais aussi vu un reportage, plus axé sur James Bond et Alice, dont j’apprécie beaucoup l’originalité, mais je préfère de loin les chambres lovez-vous, tellement plus intimes !
La suite lovez-vous semble géniale, et il est vrai que les tarifs à l’avance sont assez intéressants !!!
Question d’amoureuse : les baignoires sont suffisamment grandes pour un bain à deux ? 😉
Et j’allais poser la question sur le lit en rond, mais j’ai été devancée !

Sinon, tes photos sont supers, personnelles et très belles ! Merci pour l’article.

Répondre

Oui. Dans la lovez-vous du moins 🙂

Merci à toi pour ton commentaire adorable !

Whaouuuu! Superbes photos!
Pourrais tu me donner ton avis sur la chambre « plus près des étoiles »?(est ce que la vue vaut le coup??) J’hésite entre celle ci et la « lévitation absolue »…et je m’y prends à la dermière minute forcément –‘ C’est trop dur de choisir…Helpppp!
Merci d’avance ^^

Répondre

Je n’ai pas vu cette chambre…. désolée.

En revanche, lévitation absolue est top top top.

On m’a dit qu’ils étaient sur le point d’ouvrir le room service, mais je n’arrive pas à trouver de confirmation. Est-ce que quelqu’un a des infos? J’ai envie d’y aller mais pas avant qu’il y ait le room service (sinon l’expérience n’est pas complète à mon avis 😉

Répondre

… j’y ai goûté le week-end dernier, avec bonheur: c’est vraiment hors du commun…

Répondre

10 000 ans après la parution de l’article..ahah. Je suis tombé sur le Seven sur hotel.com au cours de recherches pour organiser une surprise au babylove et je dois dire que le site de l’hôtel + ton article = c’est celui là. OKAY, j’aurais bien opté pour la suite Lovez-vous mais c’est juste au dessus de mes moyen. Du coup se sera la lévitation absolue (aprioris la moins cher mais pas la moins top). Tu m’as trooooop donner envie ! Je voulais savoir, y a t-il une bouteille de champagne incluse dans le prix que l’on paye ? Une surprise sans du champagne c’est plus une surprise 😛
PS : Je suis un peu jalouse de ton job, qu’on se le dise (:
Des bisous.

Répondre

Répondre à EuropeTrotteur Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram