27-03

Un vendredi soir sur la terre…

Je déteste sortir à Paris dans certains endroits wannabe fashion bobo cool à deux balles. Et je fais un billet pour m’en souvenir la prochaine fois que j’aurai des velléités d’aller bouger mon body en bouate, d’une part, mais aussi pour faire partager cette tranche de vie parisienne haute en couleurs !

A chaque fois, je me fais avoir : j’adore danser. J’aime sortir. Je sors et là, c’est le drame. Pourquoi ? Parce qu’à Paris, sachez-le, sortir est parfois un véritable sacerdoce.

Parce qu’il faut affronter le monde, encore et toujours. Bien souvent et quelle que soit l’heure où vous arrivez, compter 20 bonnes minutes d’attente. Dans le froid, évidemment. A trépigner comme des couillons sur un bitume inaccueillant au possible mais sans râler trop fort, de peur que les videurs, pardon, les physios (appréciez la différence) vous dégagent fissa.

Les physios-videurs justement, parlons-en ! Ceux-là se sentent investi d’un pouvoir sans limite. Ils vous scrutent de pieds en cap, l’oeil patibulaire histoire de bien vous montrer que c’est lui, le chef. Vous, bonne patte, vous souriez, mais pas trop. S’agirait pas de lui donner trop d’importance ou pire, de lui donner l’impression que vous vous moquez de lui, malheureuse !

Et puis vient l’instant béni du passage en caisse. Pour ceux du moins qui ont déjà franchi les deux premiers barrages. Et là, accrochez vous.

La semaine dernière, en atteste le superbe coupon qui illustre ce billet, nous avons voulu aller au Showcase. Rapport qu’une bouteille pleine nous y attendait. Cadeau de la maison ? Vous plaisantez ! Cette bouteille avait été achetée la semaine précédente par deux jeunes hommes légèrement éméchés et qui avaient décidé d’aller bouger leur body sur le coup des 5h du mat’. Notez, à ce stade, que ça ne gène pas le moins du monde le Showcase de vendre une bouteille à 250€ à deux hommes passablement raides. Mais bon.

Nous en étions donc au stade de la caisse. Une… jeune femme nous accueille au doux son de « ça s’ra 15€ ». Ah ben non, le « s’il-vous-plait », faut pas déconner non plus tu peux te brosser Martine.

Les deux jeunes hommes, ceux qui avaient acheté la bouteille la semaine précédente, si vous me suivez, tentent d’expliquer qu’ils reviennent because la bouteille qui est pleine, rapport que qu’il arrive un moment où trop d’alcool tue l’alcool. Et que donc, nous faire payer 15€ n’est pas très club.

« Niet » qu’elle nous répond, la greluche. Et puis c’est marre. Alors bien sûr, vous tentez de discuter mais la seule chose qu’on vous répond en vous aboyant dessus, c’est « on vous a déjà offert l’entrée la dernière fois, on ne va pas non plus vous l’offrir à chaque fois ». Parce que vendre une bouteille à 250€ à deux personnes déjà passablement éméchée, en fait, c’est cadeau !

De guerre lasse et d’arguments méprisants en arguments méprisants, vous finissez par entrer. Because la bouteille…

Fin de l’histoire ? Oui…. si vous ôtez les radasses qui déballent tout, les vieux qui se croient beaux, les jeunes qui se roulent des galoches en se tripotant à deux pas de vous en pensant que ça va vous faire mouiller votre petite culotte, les vicelards qui vous matent impunément, les greluches qui vous scrutent des pieds à la tête, la queue pour accéder au bar, le verre de vodka chai-pas-quoi à 15€ puisque l’entrée du même montant ne comprend PAS de conso, et autre réjouissances.

Non vraiment, ya pas à dire… Sortir dans certains endroits à Paris est un moment de bonheur à l’état pur…!

Partager l'article

Catégories : Chroniques et humeurs, Non classé

Tags : ,

Commentaires

54 réponses à “Un vendredi soir sur la terre…”

  1. laurent dit :

    marrant, j’ai d’abord lu "sans cons" sur le ticket, j ‘ai lu le billet pour enfin lire en remontant la page, sans conso, moins drôle, fatalement !

  2. Chivas dit :

    une soirée sans cons la bas ? c’est peu probable.

    Le plus drole, quand on y pense, c’est de se faire traiter comme un moins que rien à l’entrée pour avoir l’immense privilege d’y depenser allegrement son argent.

    décidement on marche sur la tete…

  3. Chapka dit :

    Je comprends, je ne suis jamais sortie à paris, mais presque. Oui oui, je suis sortie à la baule en soirée spéciale, qd tous les nantais et parisiens et autres y sont! C’était genre 25 ou 30 euros ac boisson, et avant environ une heure d’attente dehors (sans manteau bien sur!)… donc je comprends! Je ne ferais plus ma cool à sortir à la baule… non non, ou alors en pleine semaine!

  4. Marieand dit :

    Sur la côte ce n’est pas mieux, résultat : nous ne sortons jamais en boîte !

  5. Angele dit :

    De toute façon, en ces temps de crise hein (qu’elle a bon dos la crise), sortir en boîte, c’est overrated. Vive la convivialité des simples soirées entre potes! \o/

  6. Caline dit :

    Je sais pas pourquoi mais j’ai vraiment du mal à identifier les deux jeun’ss qui achètent une bouteille à 05h du mat complètement éméchés…!
    Bises

  7. pénélope bis dit :

    Le showcase a mal tourné j’en avais de meilleurs souvenirs mais ça ne m’etonne pas…

  8. ha ha ha !! je déteste cet endroit ! Certes c’est joli mais les "gens" sont tout ce que je déteste !!!!! Y’a pas à dire, y’a tout qui craint là bas… Deedee je compatis !

  9. marionfizz dit :

    J’aime beaucoup ce billet, j’aime bien comme tu racontes, je visualise bien la scène, et je me dis bien que j’irais pas là-bas !

  10. ouais, moi j’ai arrêté !

    passke trop c’est trop.

  11. Katemossister dit :

    Je compatis tout à fait, le showcase est un endroit où il ne fait pas bon s’amuser ! Même problème, les soi-disant ouvreuses nous demandant qui sélectionner sur une liste de noms pour une soirée privée "vous nous dites qui est beau, car on ne fera rentrer qu’eux"… moment de solitude pour cette jeune femme qui a le sentiment d’avoir réussi, postée sur une chaise à l’entrée de cette boîte… Tu n’est pas beau, tu ne rentres pas, telle est la morale de cette boîte, Au Secours endroit froid à fuir !!!

  12. ab'glam dit :

    Moi je ne sors plus dans ce genre d’endroits car je déteste patienter dehors (faire le trottoir en quelque sorte!) et surtout avoir l’impression de passer un entretient d’embauche…

  13. Anne-Sotte dit :

    Depuis que je suis sur Paris je n’ai plus mis les pieds dans ce genre d’endroit, et ça ne me manque pas le moins du monde ! Ton billet me conforte dans l’idée que j’ai fait le bon choix, et que y a un moment où les soirées chez les uns les autres ou dans des tits bars sympas pas trop bruyants, c’est bien plus sympa !

  14. Virgile dit :

    Ce billet est d’une cinglante vérité! Je partage complètement ton constat Deedee! Moins on engraissera ces gens qui nous prennent pour des moutons et qui pensent que le summum c’est de s’amuser à des prix prohibitifs, mieux ça sera!

  15. Marinette dit :

    j’imagine tellement la scène… c’est notre triste sort, nous les Parisiens, quand on veut sortir pour s’amuser et faire la fête entre copains ! Il faut en passer par les physio qui se foutent de ta gueule pcq t’as pas le bon "password", les hôtesses d’accueil qui ne savent pas sourire ni être aimables (c’est pourtant le propre d’une hotesse, non??), le prix prohibitif de l’entrée et souvent, même pour acheter un verre, il faut se battre…

  16. Julie Navarro dit :

    Et le pire dans tout ça, c’est que c’est le cas dans presque dans toutes les boîtes et bars branchés. Je deviens phobique…

  17. ton frère! dit :

    moi je suis solidaire des deux mecs qui ont acheté la bouteille, mais je suis content de ne pas l’avoir fait….Rapport à l’ambiance d’après cuite!

  18. miss Julie dit :

    C’est l’hallu ton histoire!!

    Je trouve en effet déconcertant ces jugements à la gueule du client, pour en plus, aller y laisser de l’argent.

    Tu peux être riche comme Crésus, si t’es pas looké(e) comme il faut, c’est NIET, dehors, allez circulez, y’a rien à voir!!

    Je ne fréquente plus ce genre de lieux, car vraiment, ça m’insupporte!!

    Par contre, autrefois, j’aime mieux te dire que quand t’avais une bouteille, tu te pelais pas les miches 3 hoo dehors, tu grillais tout l’monde, et dans les + belles boite branchées de Paname, il n’y avait pas de caisse à l’entrée. ( ça aurait fait trop cheap, ringard en qque sorte…).

    En résumé, bien contente d’avoir laché cet univers trop superficiel, où tout n’est qu’apparence…;-)

  19. zélia dit :

    Il y a aussi des petits bars sympas, ou la pinte ( de bière) est à trois euros. Ou il n’y a pas de vestiaire et une très bonne ambiance, sans vicelards, ni matteuses de fringues, juste des amis. Mais ce genre d adresses ne se communique pas, il faut chercher un peu.
    Et le showcase, essayez le Baron, vous ne devriez pas être dépaysée , et même croisez des people ( wooooh) le rêve de toute une vie non ?

  20. Calpurnia dit :

    A te lire, du coup, je ne regrette pas d’avoir renoncé à ce type de soirées…
    Et j’aime bien le ticket… Tu crois qu’ils font exprès de mettre le O là où on ne le voit qu’après coup ?
    Smile

  21. ophise dit :

    Quand je suis dans la rue vers 1 ou 2h du matin c’est en général que je rentre du travail :) Quelle agréable surprise alors les soirs de week-end de voir un attroupement en bas de chez moi : clopes et verre à la main ; babillant gaiement (et hélas fortement) ; squattant le porche (scusez moi voudrais juste rentrer dans mon immeuble). La rançon du très sympathique bar/boîte de nuit/bonne musique/pas trop connu mais quand même déjà beaucoup trop dans la rue juste derrière.
    Ce qui me fait rire : tous ces efforts pour finir quand même sur le trottoir… tss tss

  22. Cristian dit :

    Le queen rien de mieux :) et puis perso je ne vais que dans des endroits où je connais vraiment "tout le monde" du physio en passant par le responsable machin… si probleme, hé oh on me l’a fait pas à moi et je me plains direct comme ça pas de surprise. Et puis payer pour aller en boite mmm c’est fini ça !

  23. Léo dit :

    J’ai déjà testé le Showcase, une seule fois, pour un concert d’un groupe que j’adorais. Et si j’ai beaucoup aimé la musique ( excellente programmation), j’ai détesté l’ambiance snob et bling bling. Par contre, les soirées NME de l’Elysée Montmartre sont un très bon plan. C’est aussi 15 euros l’entrée, mais ni videurs, ni boissons hors de prix et de bons groupes et DJs jusqu’au bout de la nuit…

  24. Constance dit :

    Le Showcase etait tres bien lors de ses debuts, mais malheuresement depuis quelques mois, c’est un peu n’importe quoi!! Dommage car on pouvait y passer de tres bonne soirée :)

  25. willykean dit :

    Ma première sortie en boîte à Paris date de matousalem. La main jaune. Si vous avez fréquenté cette boîte, vous devez connaitre le style!. Eh bien, j’y ai atterri comme ET descendu de sa planète.

    Imaginez une Dita Von Teese (jupe à mis mollet, très beau chemisier, chaussure Charles Jourdan…), vraiment trop apprêtée pour ce genre d’endroit,et pour les autres aussi d’ailleurs. Je ne sais jamais comment m’habiller. Pas du genre jean de sortie, je passe pour une mamie à côté des autres.

    Bref, désormais je vais en boîte quand c’est une soirée privée où j’ai des passe-droits de la bande que tout le monde attend.

    Sinon, organiser ma propre fête. C’est mieux non? Pas de physio, tu n’es pas beau tu entres et tu consommes pour moins de 6 euros,sauf pour la bouteille bien évidemment.

  26. marie dit :

    grrrrr… ça fait pas envie… (et moi aussi j’avais lu "sans cons" sur le ticket! en fait y’en avait)

  27. greg dit :

    Dire que j’y suis invité chaque vendredi soir – donc pas de souci de physio, pas de souci de 15 € toussa toussa et malgré tout je n’y vais pas…
    Trop djeuns, trop m’as tu vu (quoique ca peut être drôle un moment), pas d’ambiance, alcool trop cher, musique un peu naze bref…où sont passées les nuits parisiennes :(

    • Deedee dit :

      Clair que c’est drôle : j’adore regarder les radasses qui s’y croient, c’est toujours un petit bonheur à part entière :)

  28. marlène dit :

    Et dire que dans tout ça nous sommes sensés etre les "CLIENTS". Je ne supporte pas que l’on nous regarde comme une poubelle dans la rue.

  29. hossegorr dit :

    Oh la les boîtes branchouilles j’ai laissé cela depuis longtemps….je préférais les sound systems ou les soirées organisées par des potes amateurs vite devenus pro dans les soirées..Non les boîtes branchouilles c’était juste bien pour se la pêter le matin en disant qu’on avait vu tel acteur ou telle chanteuse…quand j’étais à la fac…. puff j’ai même pas réussi à me marier avec un petit vieux pleins d’oseilles misere de misere

  30. lyli359 dit :

    Même complètement bourrée jamais je payerai une bouteille de champ 250 euros !!! Faut vraiment être con ou millionnaire au choix !!
    Et puis pourquoi aller dans ces endroits, si c’est tellement nul, ya d’autres endroits de paris autrement plus fun !!!
    merci pour ce témoignage !!

  31. Lyla42 dit :

    Je viens de lire le billet et je suis morte de rire ! Ca ressemble tout à fait à ce que j’ai vécu pendant mes 6 mois de stage à Paris, provinciale que je suis! Ca me rassure quand meme de ne pas être la seule à "ADORER" les sorties à Paris !!

  32. Noknok dit :

    Lyla42, ne généralisons pas. ;)
    Deedee a fait l’effort de ne parler que de "Sortir dans >>>>certains<<<< endroits à Paris est un moment de bonheur à l’état pur…" et pas des sorties à Paris tout court.

    Les sorties bobo branchouilles c’est fini pour moi, mais ce n’est pas pour autant que les sorties tout court c’est fini.

    Il y a des coins sympas, où les gens sont polis et pas hautains et où on est loin de devoir vendre un oeil pour se payer ses consommations.

    C’est juste dommage que tu n’aies pas pu en profiter durant ton stage.

    • Deedee dit :

      +1 pour l’avis de NokNok Lyla ;)

      Le tout étant de débusquer le bobo branchouille ! Mais on les repère vite : du cher, du clinquant et du ronflant… vs autres lieux sans prétention où l’ambiance est largement plus enviable.

  33. micahuéte dit :

    En faite tu est là juste pour raquer, j’espére au moins que tu t’es amusée au prix de l’entrée quand meme.

  34. Vince dit :

    Bon, en même temps, c’est le Showcase, une boîte de droite, alors faut pas s’étonner !

  35. Lou dit :

    @Greg: t´es trop hype mon vieux!!!

  36. Amaury dit :

    Et voilà !

    Pendant ce temps là, j’étais au "bistro". Petit bistrot de quartier dans le 11ème et tenu par un ami.

    Je n’ai pas fait la queue.
    Il n’y avait pas de physio.
    Je n’ai pas payé l’entrée.
    Je n’ai pas non plus payé mon verre (mais ça c’est parce que je suis un ami).
    Je ne me suis fait dévisager ni par les greluches ni par les pervers.
    Et en plus il y avait un petit groupe jazzy très sympa.

    Bon OK dire que j’ai passé la soirée au bistro ça sonne moins bien que de dire que j’étais au showcase mais apparemment j’ai passé une meilleure soirée. :D

  37. Erwan dit :

    C’est quoi cette manie d’aller dans les endroits dits branchés simplement pour se la péter de pouvoir dire "ouais, j’y suis allé" ? A-t-on besoin d’avoir un CV des lieux que l’on a fréquenté pour se faire accepter ?
    Et il faut aussi se rendre à l’évidence ! Les boîtes de nuit ne sont pas faîtes pour les 25 et +. Nous sommes trop vieux pour ça. Non, pour nous il reste les pubs et encore !
    On vieillit, c’est la vie !

    • Deedee dit :

      Au début, le Showcase était loin, bien loin de cette ambiance moisie… Sinon, j’aime danse et jusqu’à preuve du contraire, ça se passe en boîte ! Du moins à Paris…. vs Madrid où j’ai vécu quelques temps et dont je regrette la movida !

  38. Bref sans commentaire, la connerie pure des boîtes soi-disant branchées parisiennes. Leçon à retenir: ne pas y aller au risque d´engraisser des cons…sommations qui se vautrent dans le luxe en nous traitant comme des moins que rien. What else?

  39. kim dit :

    Venez en Belgique! On est plus rigolos :-) (Et moins chers aussi)

  40. Mymychipie dit :

    tu me confortes dans le fait que je déteste aussi les boites de nuit du type du showcase… quelle soirée atroce!

  41. Ali dit :

    Hahahaha maintenant je sais pourquoi je ne sors jamais !
    T’as du mérite !

  42. cremlystella dit :

    non mais le show case quoi.. fallait s’y attendre aussi, tout comme le paris paris, le baron, les soirées johnson,..

    mais bon heureusement ya pleins d’autres endroits très cools

    • Deedee dit :

      Fut un temps où le Showcase était TRES sympa. Si si, je te jure ! Le reste, je ne sais pas.. Je n’y ai jamais mis les pieds, et je ne compte pas le faire !

  43. marie D'A dit :

    On appelle cela" BOÎTE", ce qui porte terriblement bien son nom…vive les petites soirées sympa chez les Nous’autres…tu as du mérite Deedee…

  44. louison dit :

    ca fait bien longtemps que mon mari et moi ne sortons plus dans ce genre d’endroit. Mais je garde pour moi nos bons plans ;-)et puis on a la trentaine passée et on va toujours danser et pas qu’entourés de vieux.

  45. louison dit :

    ah oui et j’oubliais, depuis quand on est vieux passé 30 ans!!!!! en gros ce genre de boîte veut nous faire passer pour des ringards.

    Vive l’Espagne et l’Italie pour s’amuser

  46. prrt dès son ouverture j’ai pas aimé le showcase.

    Et pourtant la prog y est souvent très très bonne

    et pi bon le showcase c’est la boîte où les jeunes de l’ump ont organisé une fête le soir de la victoire de sarko…

  47. Julie Navarro dit :

    Sinon dans le genre électro et boîte sans paiement d’entrée et ambiance rouge, canapé… il y a l’OPA à Bastille. Les fois où j’y suis allée c’était en tongs ; bon il faut tout de même que les mecs soient accompagnés !

  48. l’opa : brrrrr le boss est impliqué dans une histoire de viol et je te raconte même pas les partouzes filmées après la fermeture de la boîte

    entre le boss et sa meuf qui se balladent quasi à poil et l’autre serveur torse poil avec plein de poils dans le dos c’est freaks land

  49. BritBrit dit :

    Ta vie est décidément terrible… Attends, je te plains une demi seconde :p

  50. Foley dit :

    Jamais réussi à trouver une boîte sympa où aller danser à paris, tout est too much, trop cher, trop pouf, pas drôle. Les gens se prennent un peu trop la tête ici. C’était plus cool là où j’habitais avant, même si je crois que Bordeaux est en train de devenir un mini paris dans le milieu de la nuit.
    Bref, à part le Bal de l’Elysée Montmartre (très cool, où on s’est bien marré et on a dansé comme des folles avec mes copines, il me tarde d’y retourner) je ne sors plus à Paris, j’essayais 2-3 fois et c’est pas pour moi la nuit parisienne!

    J’avais lu "sans cons" aussi sur l’entrée :p

  51. Malik dit :

    C’est vrai qu’ils abusent,il faut savoir aue le Showcase a récement changé de patrom, donc ils s’adaptent…

  52. kiriri dit :

    et le vip room?

  53. ALEX dit :

    Désolé mais ne je suis pas choqué que vous ayez payé l’entrée…déjà que le club vous a gardé la bouteille, c’est pas toujours le cas (et oui).
    En revanche, il y a comme dans les restos ou cafés un vrai manque de service au client : pas de "svp", pas de sourires ici.
    Je rentre d’une semaine aux USA, et le contraste est flagrant, même chez le pompiste tout le monde est sympa !

  54. Brisco dit :

    en meme tps faut etre bien taré pour aller en boite.
    rapport que c est vraiment a chier non?

Laisser un commentaire

Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise