bar à Paris : les articles qui en parlent

_DOM2305

Les soirées Trenty’s du Titty Twister avec Martini Royale

Je ne suis pas vraiment un oiseau de nuit. Disons, pas dans les clubs. Et je ne suis pas spécialement friande des lieux fashion branchouilles où tout bon petit parisien doit se faire voir et être vu […]

Rendez nous nos PMU !

Photo cjm-ellipse's

Il se passe un phénomène bien étrange en ce moment à Paris. Une invasion d’un nouveau genre. Sournoise, lente mais implacable, celle-ci se déploie inexorablement et massivement depuis quelques années.

Non, je ne parle pas de l’invasion des Space Invaders mais d’une invasion bien moins sympathique : celle des établissements Costes (& co).

Mon premier… Apérotricot !

Photos de ce billet made by Melle Quincampoix

Il n’y a pas si longtemps, quand on me disait « tricot », je pensais « grand-mère » ou « Marie-Bénédicte de la Margouillères », au choix. A ce moment là, je faisais semblant d’avoir oublié qu’un jour très lointain, moi aussi j’avais tricoté, et que j’y avais même pris goût… La honte !

C’était avant que l’on m’offre un kit « écharpe » et surtout, avant que je fasse la connaissance d’Emmanuelle Esther. Timidement, j’ai ressorti mes aiguilles. Mais n’est pas tricoteuse qui veut, ah ça non !

Après m’être échinée pendant des heures et des heures à monter les mailles, j’avais tôt fait de ranger le kit et de l’oublier. Trop compliqué, pas le temps. Non mais oh, pas que ça à faire non plus ! Et puis Emmanuelle m’a fait ressortir mes aiguilles, « juste pour voir », qu’elle a dit…

De fil en aiguille (mouahaha), je me suis retrouvée à l’UFO pour un apéro pour le moins déroutant puisqu’il s’agissait de tricoter autour d’un verre… Yep, carrément.

Aux commandes de cet évènement pour le moins singulier, deux filles : Emmanuelle et Solène, du CFT, le Collectif France Tricot. Tout de suite, vous faites moins les malins.

Bar Ladurée

… inutile de vous dire que je me suis fait violence… sûrement autant que Béa qui s’est dévouée pour m’accompagner !

Parce que bon, on a beau dire que le macaron est has been, qu’il est honteusement galvaudé, je peux vous dire que moi, le macaron, j’aime ça. Même si l’après Noël me laisse l’ineffable joie de me sentir à peu près aussi fine et gracieuse qu’une baleine. Ou qu’un loukoum, tiens, allez savoir.

Quoi qu’il en soit, on aurait tort de bouder notre plaisir et de se priver de ce lieu de perdition, j’ai nommé le bar Ladurée !

Pilier de bar

L’avantage des week-ends prolongés où l’on reste à Paris, c’est qu’on a du temps. Du TEMPS… un vrai luxe dont on a tôt fait d’oublier la saveur !

Mardi, j’ai donc pris mon Elle et ni d’une, ni de deux, je suis allée le feuilleter dans un café. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’adore ça…

Où regarder un match de foot ou de rugby à Paris, par Laurent

Si vous n’avez pas Canal parce que votre moitié vous empêche de l’avoir pour quelques malheureux euros par mois sous le mauvais prétexte d’une invasion de sport à la maison, pas de soucis, il existe à Paris pléthore de bars où vous pourrez regarder tous vos matchs de rugby et de foot.

Ruser, il n’y a que ça de vrai !

Voilà mes trois adresses préférées sur Paris :

Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise