06-06

Un peu plus de 48 heures à Bangkok

Bangkok

Tout chaud, tout beau (enfin ça, c’est à vous de me le dire !), voici le compte rendu de ce voyage en Thaïlande !

L’idée était de ces vacances était de déconnecter au moins un peu d’un quotidien un poil harassant ces derniers mois. Respirer, prendre du recul, se reposer, voilà à peu près le cahier des charges que nous avions défini ma soeur et moi pour ce voyage de 15 jours.

Ce voyage, nous l’avons préparé, dans les grandes lignes. D’abord, en définissant nos points de chute : deux jours à Bangkok, un jour à Koh Samui, 4 jours à Koh Tao, 5 jours à Koh Phangan, 1 jour à Koh Samui, encore, et une dernière journée à Bangkok avant de repartir. Nous l’avions préparé aussi en réservant tous nos hôtels : le plan baroude en sac-à-dos à la recherche d’un hôtel, merci bien, mais j’ai donné à Bali et je n’ai pas franchement eu envie de recommencer. Surtout dans un contexte global de voyage reposant !

Nous avons donc commencé notre périple par deux jours à Bangkok.

Autant vous le dire tout de suite, j’ai été hyper déçue par la ville. Je n’avais pourtant pas d’attentes en particulier, juste des récits des uns et des autres qui parlaient de cette ville comme étant métissée, folle, géniale et un peu incroyable (je synthétise !). En réalité, j’aurais vraiment du préparer ces 48 heures et quelques sur place, embaucher un guide pour une journée, soudoyé un pote ou potassé un peu plus sérieusement le Lonely… !

Premier constat : la ville est extrêmement étendue. Tout est  à 30 minutes de transport minimum… Deuxième constat : Bangkok est très embouteillée. Mais vraiment. Genre à côté, un vendredi à 17h sur le périph parisien, ça n’est rien. Par flemme et par fatigue, et aussi parce que le prix est ridiculement bas et que j’avais la chance d’être hébergée sur place, j’ai privilégié les déplacements en taxi. Résultat, avec les embouteillages, on se retrouve vite à doubler le temps de transport et à passer une bonne partie de la journée en voiture. D’une manière générale, j’ai vraiment eu l’impression de passer à côté de cette ville, ce qui me rend évidemment extrêmement chagrin. En atteste le nombre ridicule de photos que j’ai prises… !

Le parcours…

DAY 1 

Le premier jour, nous avons tenté de suivre un parcours proposé par le Lonely dans le vieux Bangkok, Wat Pho inclus (c’est visiblement un des temples les plus connus, avec un buddha couché qui vaut le détour). Après avoir traversé la ville, on nous apprend que le temple est fermé (il est 16h). Curieux, le Lonely ne le mentionnait pourtant pas. On déambule un peu sur zone où il n’y a pas grand chose. Au passage, on se fait alpaguer par la terre entière. Tant est si bien qu’on finit par se laisser convaincre de prendre un Tuk Tuk pour aller voir un buddha géant, un peu plus loin.

Bangkok-1

Une vingtaine de minutes plus tard, le conducteur nous laisse devant un mini temple dont nous faisons le tour en 5 minutes chrono et au buddha certes grand mais à moitié sous bâches. Voilà voilà. On marche, on ne comprend rien, on n’a pas de plan (les touristes amateurs, c’est nous !).

De guerre lasse (il est déjà 18h),  nous décidons de reprendre un taxi pour retourner profiter de la piscine de la résidence où nous logeons et échapper ainsi quelques minutes à la moiteur de la ville.

Bangkok-2

On dînera ce soir là au rooftop du Marriott. Si on regrette de ne pas avoir choisi une adresse plus authentique, on apprécie la ville, incroyable, qui s’étale sous nos yeux. Et l’excellent mango sticky rice !

DAY 2

Bangkok-3

Le second jour, complètement dématées par le décalage horaire, nous nous levons aux alentours de 14h… Direction Chatuchak, l’énorme marché au nord de la ville.

40 minutes et quelques de taxi (on commence à s’y habituer) et nous voilà sur place. Le Lonely décrit l’endroit comme étant facilement oppressant, et grand : il faudrait y passer une journée pour en venir à bout ! En réalité, on peut faire le tour du marché par l’extérieur, ce qui est bien plus agréable, et faire un tour complet en moins de deux heures. On trouve de tout à Chatuchak, des primeurs à la viande, en passant par les souvenirs, des animaux (j’ai eu le coeur serré à la vue de ces petits chiots TELLEMENT mignons, j’ai évidemment failli en rapporter un), des stands de nourriture, de la vaisselle… Le contraste entre les échoppes locales et les vraies petites boutiques est étonnant.

Chatuchak

Chatuchak2

Chatuchak1

Sorties du marchés 3 heures et quelques plus tard, nous décidons de tester le Lavana Bangkok, un excellent spa aux dires du copain qui nous héberge. Faute de place, nous bottons en touche… Mais je vous livre quand même l’adresse au cas où à la fin de ce billet !

Nous atterrissons finalement dans un institut de quartier pour une pédicure (je vous l’ai déjà dit qu’en matière de soin, la pédicure est mon kiff absolu ? Je n’aime pas trop le massage, mais une pédicure, et je suis au paradis). Parfaite, rien à dire.

Nous dînerons dans un resto de quartier, prêtes à en découdre avec une nuit de 4 heures : notre avion pour Koh Samui décolle à 7h !

Day 3

Nous repassions quelques heures à Bangkok à la fin de notre séjour, pile quelques jours après que le coup d’état, le couvre feu et tout le tintouin ait été déclaré. La France flippait pour nous… et nous avec. Pourtant, on a rien vu, rien entendu. Et même dépassé l’horaire du couvre-feu, MÊME PAS PEUR… !

Pour terminer notre séjour, nous avons touché d’un peu plus près la ville, grâce à une poignée de potes expats qui ont probablement eu pitié de nous et nous ont conduites dans un wine bar en rooftop et un bar underground le soir. Le lendemain, nous avons à peine eu le temps de faire une pédicure (encore une !) avant de reprendre l’avion. Ni plus, ni moins. De quoi repartir un peu moins frustrées… même si j’aurais aimé rester plus longtemps pour découvrir vraiment la ville.

Si j’avais un conseil à vous donner, ce serait de préparer votre séjour à Bangkok (vous l’aurez compris !) ou de prendre un guide sur place. Sauf si bien sûr, vous y restez au moins une semaine, que vous êtes très patients et prêts à perdre du temps… !

Tips / pratique 

  • Embarquez un foulard dans vos déplacements : les taxis et le moindre building est archi climatisé. Il fait par exemple 40° et quelques à l’extérieur, en mode moite et humide, vs 18° ailleurs. Paye ton delta !
  • Prenez un guide à la journée, ou préparez vraiment votre séjour sur place, donc. Quand je voyage, j’aime me perdre dans les rues à la découverte de la ville. Ici, c’est impossible. Bangkok est bien trop grande, bien trop étendue, trop mystérieuse pour quelqu’un qui, comme moi, s’y rend pour la première fois.
  • Si vous vous déplacez en taxi, soyez patients : beaucoup refusent les courses, surtout quand il faut prendre l’autoroute (pour le marché de Chatuchak, par exemple ou encore pour l’aéroport).
  • Surtout, si vous vous déplacez en taxi, exigez de payer au mètre, « meter » : beaucoup de taxis proposent un forfait pour la course, qui est en réalité facilement trois fois plus cher que le tarif au mètre et au compteur (par exemple, pour aller à Chatuchak, un taxi nous a proposé 300 bahts. Le taxi au mètre que nous avons finalement pris nous a coûté 75 bahts…)
  • Prenez une carte en thaïlandais : on m’avait prévenue, la plupart des thaïlandais ne parlent pas anglais. Très utile, donc, de pouvoir pointer du doigt sa destination, rédigée dans cet alphabet mystérieux !

Carnet d’adresses 

Ou-manger-a-bangkok

Alors voilà : évidemment, une fois que j’ai tourné la page de Bangkok, j’ai eu quelques pistes bien nourries pour visiter la ville, grâce à Lini, une française qui vit à Bangkok. Elle a notamment concocté un parcours de Bangkok en 48 heures… Comment ça, ça se voit que j’ai les glandes ?!

Tout ça pour dire que je vous invite à aller consulter son blog. Et que j’ajoute à mes adresses à moi celles que Lini a adorablement pris le temps de m’envoyer pour que vous, vous puissiez préparer votre séjour !

Dormir

Sur les 3 nuits que nous avons passées à Bangkok, nous avons dormi une nuit au Metropolitan by Como. L’hôtel, s’il n’a rien d’extraordinaire, est tenu par un personnel absolument adorable… Et croyez-moi, quand vous mourrez au fond de votre lit, terrassé par une intoxication alimentaire (ah bon, j’ai oublié de vous raconter ça ?!), c’est appréciable… !
27 South Sathorn Road, Tungmahamek, Sathorn, Bangkok 10120 – (+66) 2 625 3333

Pas testés, mais chaleureusement recommandés sur Facebook, l’hôtel Muse et l’hôtel Eugenia.

Manger

Globalement, on peut manger sur le pouce dans la rue sans aucun souci.

Testé et aimé Scarlett, un wine bar en rooftop. Pas très typique mais dépaysant !
188 Silom Road, Suriyawongse, Bangrak Bangkok – (+66) 2238 1991 

Quelques pistes supplémentaires :

  • Firehouse sur sukhumvit soi 11 pour les meilleurs burgers de Bangkok
  • Above Eleven à Fraser Suite sur suk soi 11, il parait que la cuisine japonaise-péruvienne y est incroyable
  • El Gaucho à côté de Terminal 21 pour de la bonne viande
  • Fire and Dine dans le centre commercial au bord du fleuve Asiatique, et leur poulet rôti de l’autre monde
  • Oskar sur suk soi 11, Lino m’a dit qu’on y servait de très bonnes salades et des cocktails qui visiblement valent le détour… !
  • Bangkok Betty à côté du Novotel sur suk soi 22 pour une cuisine US revisitée.
  • Ban Somtam sur silom pour goûter 29 variétés de salade de papaye différentes.

Sortir

  • Octave, le rooftop du Marriott. On peut y boire et grignoter sur le pouce - 2 Sukhumvit Soi 57, Klongtan Nua, Wattana Bangkok, 10110 - 66-02-7970000
  • The Alchemist. Bons cocktails, bonnes ambiance musicale - 1/19 Sukhumvit Soi 11, Sukhumvit Road, | Khlong Tuey Nuea, Wattana, Bangkok 10110 – (+66) 8354 92055
  • Maggie Choo au Novotel de Silom. Incontournable selon Lini… Je confirme : j’y suis allée le dernier soir, on y sert notamment de très bons mojitos - Underground @ Hotel Novotel Bangkok Fenix Silom, 320 Silom Rd. Bangkok
  • Iron Fairies - 394 Sukhumvit Soi 55 (Thong Lor), Bangkok 10110

Beauté

  • Pour des massages aux petits oignons, rendez-vous au Lavana, un des meilleurs centre de massages de la ville –  No.4 Soi Sukhumvit 12 Sukhumvit Road., Klongtoey, Klongtoey, Bangkok 10110 – 66 2 2294510-12
  • A tester également, Ruen Nuad Massage - 42 Convent Rd.,Silom, Bangkok – 66-0-2-632-2662 
  • A tester, encore, les massages de l’école qui se situe dans l’enceinte du Wat Po d’après ce que j’ai compris. Une amie a testé et m’a confié qu’ils étaient déments, pour un prix défiant toute concurrence… Encore un bon plan que j’ai loupé (ça va, je le vis TRES BIEN).
  • Pour une pédicure démente, rendez-vous chez Top Nails. Comptez 500 bahts, massage des pieds inclus ! - 410 Sukhumvit 55 Road, Soi Thonglor, Bangkok 10110 – (+66) 2392 2959
  • Autre bon plan ongles (oui, j’ai fait une pédicure au début du séjour et une autre à la fin. Il n’y a pas de petit plaisir !) : Nail Lust. Comptez 400 bahts, là encore massage des pieds inclus – Silom Grand Terrace – 1/233 Soi Saladaeng2 Silam Bangrak BKK 10500 – (+66) 2632 1433 

A voir

  • Le grand Palais (wat Phra Kaew)
  • Le bouddha couché (Wat Po)
  • Le marché Chatuchak
  • La villa de Jim thompson
  • Chinatown
  • Khao san road (Lini et une très bonne amie me l’ont conseillé)
  • Les centres commerciaux, pour ceux qui y tiennent (pour ma part, j’ai préféré évité !) : Siam Paragon, Terminal 21, Siam square, siam Center, le nouveau Central Embassy

Rendez-vous dans quelques jours pour la suite du voyage qui est un poil plus enthousiasmant… je vous rassure !

Partager l'article

Catégories : Voyages voyages

Tags : , , , ,

Commentaires

28 réponses à “Un peu plus de 48 heures à Bangkok”

  1. Lucie dit :

    Même impression que toi pour Bangkok, déçue par rapport à mes attentes/aux avis, d’où l’envie d’y retourner…sur mon prochain programme découverte du nord avec Chiang Mai et des plages paradisiaques encore et encore
    Merci pour les adresses :-)

  2. Nadia dit :

    Mais OUI, je n’arrête pas de le dire, la Thaïlande ça se prépare. J’avais fait l’erreur de partir nez au vent, c’est nul, il y a beaucoup trop de choses à faire, à voir. En revanche, je n’aime pas l’idée du guide, j’aime me perdre. Bangkok, il faut y rester au moins 4 jours, notamment à cause des embouteillages, sinon on ne fait rien.
    Et oui, Kao San Road, c’est top et Chinatown en général.

    • Deedee dit :

      On avait déjà passé tellement temps à préparer la suite du voyage, on s’est dit que ça irait… TU PARLES !

  3. Delphine dit :

    Un petit conseil: il faut se méfier quand on t’informe que soi-disant les temples sont fermés, et qu’on te propose une alternative qui implique généralement (comme par hasard!) un passage par la boutique du beau-frère du cousin du gentil conducteur de tuk-tuk qui a proposé de te dépanner. En réalité, les temples sont parfaitement ouverts mais cette technique permet de balader un peu les touristes et d’essayer de leur faire dépenser leur argent.

    • Claire dit :

      Oui, totalement d’accord. C’est un grand classique de Bangkok la personne qui t’informe avec gentillesse que le temple / palais du roi / attraction touristique est fermé, pour proposer le tour en tuk-tuk qui finit dans la boutique! Remuons le couteau dans la plaie un peu plus, je crois que le lonely planet en fait mention

    • Deedee dit :

      En fait, le temple était vraiment fermé. Et le chauffeur qui nous y a déposé est reparti aussi sec sans nous proposer quoi que ce soit derrière (on s’était méfiées et on a vraiment vérifié que le temple était fermé rapport qu’effectivement, Claire, le Lonely le mentionne :) )

  4. gazelle26 dit :

    Tu ne t’étais pas renseigné avant sur le net au sujet de Bangkok ?? ou feuilleté ton guide ? 2 jours c’est bien insuffisant, bangkok est immense c’est comme si on te disait de visiter Paris en 1 journée !! J’y suis allée 3 fois et sans guide à chaque fois et pas de soucis, on s’est très bien débrouillé sans encombre avec les taxi, métro et Tuk tuk, je n’ai pas du tout trouvé la ville difficile d’accès et les gens parlaient quand même un peu anglais (ne va pas à Tokyo dans ce cas !!). Tu as loupé tous les marchés de nuit, c’est quand même typique, les centres commerciaux sont incontournables je trouve, Koh san road etc…Il y a tant à faire et à voir, tu n’as plus qu’à y retourner au minimum 4 jours !! :)

    • Deedee dit :

      Très peu. J’avais déjà passé tellement de temps à m’occuper du voyage en général que je n’avais bêtement pas pris le temps de préparer ces 48h à BKK. J’ai eu beau potasser le guide dans l’avion, ça n’a pas changé la donne ;)

      Pour les centres commerciaux, vraiment, ça ne me tentait absolument pas. Je pense qu’il y a d’autres endroits vraiment typiques et autrement plus appréciables ^^

      Mais oui, c’est clair, il faut que j’y retourne, ne serait-ce que pour en avoir le coeur net !

  5. Bobbie dit :

    Je lis souvent que les gens, même préparés, sont déçus par Bangkok. J’avoue que du coup, moi qui me serais bien envolée pour la Thaïlande prochainement, je resterai sûrement le moins possible dans cette ville et miserai plutôt sur les petites îles, ou les villes un peu moins grandes.

  6. Marie dit :

    Dommage pour Bangkok, effectivement, même en préparant un peu ton séjour dans cette ville, si tu ne prends pas le temps de l’explorer (il faut bien 5 jours dans cette ville folle) ou ne connais pas des gens qui y habitent, tu risques de passer à côté des jolies rues piétonnes avec les maisons ouvertes et où grouillent les petits stands de bouffe et où se mélangent les cadres, les écoliers, les petits commerçants et la grand-mère du coin. Il faut aller au delà de Silom road (où tu as un impressionnant temple Tamoul) vers Sathorn. Il faut pouvoir s’échapper de la masse de touristes et du brouhaha de certaines rues. Bangkok est aussi laide (avec son architecture chaotique qu’attachante. C’est une sorte de Hong-Kong en plus bordélique. J’espère que tu y retourneras et prendras plus le temps pour découvrir Bangkok et ses petits trésors. Mais j’avoue que la façon dont les taxis ou tuk tuk traitent les « falangs » ou les touristes est parfois agaçante. Et pour les marchés, celui de Suan Lum night Bazaar est vraiment plus sympa que Chatuchak (plus petit mais avec de vrais petits créateurs). Sinon, c’est marrant cet engouement pour le riz gluant à la mangue, c’est vraiment le dessert du « pauvre » au Laos ou en Thaïlande! Hâte de lire ton prochain post sur la Thaïlande :-)

  7. Aurélie dit :

    il faut pas hésiter à prendre le bateau bus, ça évite les embouteillages! et je rejoins les commentaires précédents, c’est une arnaque courante les temples soi disant fermés, on m’a fait le coup en février dernier, heureusement j’avais lu que c’était du pipeau. Bangkok c’est une ville fascinante, qui ne nécessite pas de guide, au contraire s’y perdre est amusant (par exemple dans le quartier des amulettes derrière le wat pho), il faut juste s’organiser un peu, étudier le plan de la ville et regrouper les centres d’intérêts par journée pour ne pas passer sa journée dans les transports, par ex: palais royal/wat pho/kho/marché amulettes puis relier la koh san road en tuk tuk ou même à pied pour une journée, 2ème jour, les quartiers plus modernes, etc etc ah oui et j’avais adoré les cours géants de gym au parc lumphini le soir à 17 h, c’est super convivial et assez rigolo! (mais avec les évènements politiques, je ne suis pas sûre que ce soit encore actuel) Dommage que tu sois passée à côté de bgkk, après chacun ses goûts et ses opinions, heureusement! ah… rien que de parler de cette ville, j’ai envie d’un pad thaï de rue… miam!

  8. Christina dit :

    Il est vrai qu’en se levant a 14h pour commencer les visites c’est pas top et je te comprends avec ce satané jet lag…perso j’adore et je suis sûre que tu auras l’occasion d’y retourner et d’en revenir plus enjouée.

  9. Melo dit :

    En même temps avec l’équation 48h + tuk tuk + chatuchak + wine bar tu ne pouvais que détester et passer à côté de la ville ! Et pour une prochaine fois ne prends surtout pas un guide (qui sont quasi tous commissionnés pour aller dans restos et boutiques). Prends juste le temps, car oui tu peux te perdre dans les rues de Bangkok et là, la ville devient géniale. Bon et pour Kao San Road, à faire uniquement si tu veux faire une sortie dans des bars et restos occidentaux et que tu veux acheter tout et n’importe quoi en contrefaçon. J’espère que tu auras l’occasion d’y retourner et de profiter de cette ville à sa juste valeur !

    • Deedee dit :

      Ah non, le wine bar était chouette. Et le tuk tuk aussi. Et d’ailleurs j’ai plutôt bien aimé Chatuchak ;)

      Mais oui, il faut de toute évidence plus que 48 heures pour découvrir BKK !

  10. Marie dit :

    La Thaïlande est mon rêve, je n’arrête pas d’y penser, de plus en plus. Le prochain gros voyage ce sera ça! Pour Bangkok, ça me dirait uniquement accompagné d’un pote qui connaît déjà.
    Hâte de lire la suite de ton séjour!

  11. Alex dit :

    Coucou,

    J’ai passé 3 jours entiers sur Bangkok y’a quelques mois, autant dire que nous n’avons pas aimer l’ambiance de la ville !

    Les monuments sont intéressants car atypique pour nous, et nous n’avons pas eu la même manière de bouger dans la ville (bateau-taxi + Tuk-tuk), ont aiment se mélanger à la population locale (c’est le meilleur moyen de connaitre les « endroits à voir » ! Nous avions eu de la chance aussi de rencontrer des expatriés et des personnes parlants anglais pour nous guidez au fur et à mesure !

    Par contre, je ne conseil pas vraiment Khao san road … C’est « à voir » mais c’est très touristique (ils vendent des insectes alors qu’ils n’en mangent même pas :D ) et il y a un commerce du corps qui m’a oppressé !

    A choisir, nous aurions préféré faire 2jours sur Bangkok mais 1 jours de plus a Angkor Wat (la suite de notre périple !)

    Ce sont des avis personnelles ;)

    A bientôt :)
    Alex

  12. Lini dit :

    Coucou Deedee !
    Merci mille fois de m’avoir mentionné sur ton blog, ça explique le pic de visites ; )
    Je comprends les gens qui viennent en Thailande, ne font un stop que de 48h maxi à Bangkok n’aiment pas. Beaucoup d’amis ne comprennent pas que je m’y sois installée et pas qque part sur les îles et plages.
    c’est une ville qu’il faut s’avoir appréhender pour éviter tous les désagréments. Une fois passé les obstacles que sont la distance, la circulation, le côté chaotique de cette ville, Bangkok se révèle avoir un charme dingue et propose un incroyable contraste naviguant sans cesse entre grande modernité et thailande traditionnelle. C’est ce que j’aime ici, avoir un pied dans le passé et un autre dans le futur.

    J’espère que nos adresses combinées donneront envie de visiter cette grande et belle ville !

    A bientôt !

    Lini.
    au fait … suis suédoise pas française. Mais c’est pas grave ; ))))

  13. Marie dit :

    C’est dommage Deedee que tu n’as pas aimé Bangkok! J’y suis allée il y a 3 ans environ, je n’attendais pas grand chose de la ville et j’avais été agréablement surprise! Je ne pourrais pas là tout de suite mettre des mots sur l’ambiance mais j’avais adoré! Je ne pense pas qu’un guide soit nécessaire d’ailleurs! Par contre conseil pr tout le monde : prendre le métro! Hyper clean, moderne et rapide (au terminus des femmes de ménage nettoient les wagons, je vous laisse faire la comparaison avec notre métro parisien). Et quelque chose qui m’avait marqué : la balade en bateau sur le fleuve. On découvre une toute autre ville, plus pauvre mais pas moins intéressante! Génial! J’espère qu’un jour tu auras l’occasion de mieux découvrir la ville, hâte de voir la suite de ton séjour ;)

  14. Si ça peut te rassurer je reviens de Thailande, où j’ai passé même pas 2 jours à Bangkok, et j’ai la même sensation de frustration : du temps perdu dans les embouteillages, l’impression d’être perdue et de passer complètement à côté de la ville! Pas eu le temps de faire Chatuchak, mais je suis passée à Khao San Road et ça m’a achevé de me déprimer (après 45 min de taxi et plus de 6h de mini bus pour revenir de Koh Chang) : c’est vraiment la rue des touristes (avec toutes les dérives que cela comporte). J’ai largement préféré me balader au hasard dans les rues à côté, bien plus « locales » et agréables.
    Pareil, j’aurais du mieux préparer, tant pis, il faudra y revenir!

  15. lumi dit :

    Pour être complètement honnête, cette ville me fait un peu peur. Il paraît qu’on y mange des choses étranges. Vous être courageuse d’y être partie.

  16. Isabelle de Guinzan dit :

    J’adore ce genre d’articles avec de la découverte et du pratique dedans ! Comme toujours je me le garde dans un dossier spécial en espérant un jour y revenir pour préparer mon propre voyage… :)

Laisser un commentaire

Copyright 2013 Deedee | Tout droits réservés. Designed by Vert Cerise