Une journée sur les terres de Dior – Episode 1, les Fontaines Parfumées

Voilà des siècles que je veux vous raconter convenablement ce petit jour et quelques passé sur les terres de la Maison Dior… Et puis, le manque de temps, le boulot, mais aussi cette idée que je vous ai déjà montré pas mal de choses en Stories me faisait douter. C’est addictif ce truc là, vous savez ? Pour de vrai, je suis devenue non pas accro à l’idée de déballer ma vie sur les internets, ça n’a jamais été vraiment le genre de la maison. En revanche, j’aime plus que tout cette idée d’être plus directe et spontanée que sur le feed Instagram, et encore plus de pouvoir échanger directement avec vous. Ça prend du temps, pour sûr, et ça n’est pas évident de répondre convenablement à tout le monde, mais c’est drôlement chouette de (re)nouer le fil de la discussion de manière totalement… oui, spontanée !

Or donc, pour en revenir au sujet du jour, quand j’ai regardé mes photos et celles de Marie-Paola, je me suis dit que c’était dommage de ne pas vous en montrer plus : plus que cette poignée d’images éphémères, plus que ces bribes de savoir-faire à peine évoquées du bout des doigts, plus sur les femmes et les hommes qui tissent le lien d’une histoire d’autant plus belle que l’on accède à ses coulisses.

Alors voilà, je vous propose de vous installer confortablement et d’embarquer avec moi pour quelques minutes un peu hors du temps sur les terres de Dior !

Il était une fois une Maison que l’on ne présente plus. Au rayon des nombreux produits d’excellence qu’elle façonne, le parfum, et plus particulièrement J’Adore. Pour comprendre de quelles essences ce parfum là ainsi que les autres sont faits, nous avons commencé ce voyage olfactif en visitant les Fontaines Parfumées.

les Fontaines Parfumées

Installées au cœur de Grasse, le berceau mondial de la parfumerie, les Fontaines Parfumées sont, si on veut faire une métaphore peut-être un peu abrupte, une sorte de bureau : celui des « Nez » des maisons Christian Dior, François Demachy, mais aussi Jacques Cavallier-Belletrud, celui de Louis Vuitton (oui, les deux maisons appartenant au même groupe). Elles sont ainsi entièrement dédiées à la création des parfums et fédèrent l’ensemble des savoir-faire qui lui sont liés, de la fleur jusqu’au flacon. Ce jour là, nous avons ainsi pu visiter cet écrin d’exception et qui revient de loin : la bastide tricentenaire avait été laissée à l’abandon depuis les années 1970. Quatre années de recherches patrimoniales et une année de travaux réalisés par des artisans et compagnons locaux ont été nécessaires pour qu’elle soit de nouveau sur pied !

En plus d’un labo de parfum high-tech et du Moulin transformé en atelier de formation olfactive, les Fontaines Parfumées abritent un jardin qui compte plus de 350 essences : des roses d’exception y côtoient des tubéreuses, du jasmin ou encore une vingtaine de menthes différentes. Evidemment, au petit jeu de la reconnaissance olfactive, la parisienne que je suis n’a pu que constater sa très grande lacune…

Après la visite des lieux, une aventure assez extraordinaire nous attendait : rencontrer le nez de Dior, François Demachy himself, mais aussi… créer notre propre parfum. Avec lui. Dans son labo. Je peux vous dire que 1. j’étais dans mes petits souliers face à une telle personnalité et 2. créer son parfum est très clairement un métier, au cas où nous en doutions ! Malgré tout le soin, voire l’amour que j’y ai mis, les 3 essais que j’ai patiemment tenté d’élaborer sont ni plus ni moins à vomir… !

J’espère que ce premier volet vous aura plu. Dans le prochain épisode, je vous raconterai notre cueillette dans les champs de Jasmin, un des nombreux composants de J’Adore. Stay Tuned !

Merci à la team Dior, en particulier Roseline et Zaya.

A l’exception des deux premières photos, toutes sont signées Marie-Paola Bertrand-Hillion.

Commentaires

je ne te suis que sur le blog donc tous les posts sont les bienvenus ! celui-ci fait particulièrement rêver en plus. comme d’habitude j’ai l’impression grâce à toi d’être une petite souris et je trouve ça vraiment top. à propos de Dior, as-tu vu l’expo aux Arts Déco finalement ?

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram