Visite privée des ateliers Louis Vuitton à Asnières

Au rayon des plus jolies choses que le blog m’apporte, rencontrer les artisans au savoir-faire séculaire fait assurément partie de ce que je préfère. J’aime plus que tout me glisser dans un atelier, regarder, échanger, comprendre, admirer le travail que peut fournir un ouvrier pour confectionner un sac, une paire de chaussures ou un objet d’exception. (Oui, ça marche aussi avec des métiers moins nobles). Et ça tombe bien, puisque j’ai l’impression que c’est un peu votre cas à vous aussi : je vous ai posé la question dans les stories sur Instagram (vous avez vu le petit module de sondage ? Je suis FAN !) et vous m’avez demandé à plus de 70% de rédiger cet article. Dont acte !

Lundi dernier, j’ai donc eu l’immense plaisir de commencer la semaine rue Louis Vuitton (en toute simplicité), en visitant les ateliers de la Maison éponyme situés à Asnières depuis 1859. A cette date, Louis Vuitton souhaite regrouper le coeur de son savoir-faire et Asnières apparaît alors comme un point stratégique idéalement situé entre la gare Saint Lazare et la Seine, tout en étant en dehors de Paris. Aujourd’hui, ce sont près de 200 artisans qui y développent les lignes dites d’exception de la Maison : les commandes spéciales (on trouve par exemple une malle pour les Barbies d’une jeune privilégiée, une malle « lit », une malle à médicaments ou bien encore… Une malle « Ricard », ma préférée, évidemment), mais aussi les sacs en cuirs précieux et exotiques, la Haute Maroquinerie et les bagages rigides.

Asnières est aussi le berceau de la transmission aux générations futures des techniques d’excellence : une école des Savoir-Faire Maroquiniers, créée en 2010, y est présente. Une galerie présente une rétrospective de l’histoire de la maison, en offrant moult archives assez dingues !

Dernier point et non des moindres, la maison de famille est elle aussi située sur le même site : Louis Vuitton le fondateur, l’avait achetée et l’utilisait en bureau, si j’ai bien tout suivi. Son fils Georges s’y installe en 1892 et en fait un bijou de l’architecture Art Nouveau. Ma visite se tenait dans un contexte privé, j’ai préféré concentrer les photos dans les ateliers, que je pensais vous intéresser le plus !

Plus d’infos

Les ateliers se visitent lors des Journées Particulières LVMH organisées tous les deux ans : les prochaines auront lieur du 20 au 22 mai en 2018 !

En attendant, vous pouvez visiter la galerie qui ouvre exceptionnellement ses portes chaque week-end du 30 septembre au 2 novembre. Il faut réserver directement sur le site.

J’espère que cette visite vous aura plu !

Commentaires

Bonjour DeeDee, Merci de mettre en valeur ces savoirs-faire ! 🙂 Merci aussi de l’info, je vais essayer de visiter (enfin) ces ateliers. Bonne journée ! Blandine

Répondre

Bravo bravo Deedee ! J’adore découvrir les coulisses des grandes maisons. Continue à me faire rêver.

Répondre

j’adore cette impression d’être une petite souris grâce à toi. merci de nous emmener dans ses belles coulisses.

Répondre

<3

bonsoir

ton article est super je suis également allée faire la visite guidée ouverte au public avec une jeune guide passionnante et passionnée. je recommande vivement cette visite. j’aurai tellement aimé avoir le privilége de visiter les ateliers. au passage tes photos sont magnifiques

Répondre

Merci grâce à toi j’ai pu réserver à temps visite prévue le 29 avec mon chéri;)

Répondre

Top ! j’espère que ça te plaira 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram