7 livres à glisser dans votre été !

Pendant de longues semaines et pour la première fois de ma vie, j’ai boudé la lecture : le premier confinement m’a sidérée et m’a tellement coupé le souffle que je n’arrivais à rien. J’ai renoué avec la lecture l’été dernier, puis je l’ai abandonnée de nouveau pendant les quelques mois qui ont suivis la naissance de Jésus : la moindre minute de sommeil compte quand ces petits lardons sont si petits..!

Or donc, voici malgré tout les 7 dernières lectures que j’ai faites et aimées ces dernières semaines et que je vous recommande pour cet été :

Nota : les* indiquent un lien en affiliation 

Mélissa Costa – Tout le bleu du ciel

C’est LE livre d’été par excellence : une écriture facile, un scénario attachant et une philosophie enjouée et qui fait du bien par ces temps moroses.. ! Cerise sur le marque page, le livre existe en version poche.

C’est l’histoire d’Emile, 26 ans, atteint d’un Alzheimer précoce et qui décide de tout plaquer pour partir pour son dernier voyage, qu’il souhaite faire avec un.e inconnu.e. Il publie une petite annonce à laquelle Joanne répond, et les voilà embarqués dans une aventure certes bouleversante mais aussi très positive.

Ce que dit la 4ème de couv : 

Mélissa Costa – Tout le bleu du ciel 

Sophie Hénaff – Voix d’extinction

J’ai connu Sophie dans une autre vie, chez Cosmopolitan. Elle faisait partie des plumes que j’admirais au sein de la rédaction et je me souviens avoir été hyper émue la première fois que je l’ai rencontrée..! Parce que voyez vous, s’il est une chose que j’aime dans la vie, c’est rire. Et pour ça, la plume de Sophie est inégalable : on se marre et ça, ça n’a pas prix !

Elle propose ici une fiction dans laquelle 4 animaux sont transformés en humains pour négocier la sauvegarde des des grandes espèces animales. Sous couvert de dérision et de poilade, on ne peut qu’être touchés par le sujet ô combien empreint d’une réalité de plus en plus probable…

Ce que dit la 4ème de couv : 

Sophie Hénaff – Voix d’extinction

Salomé Berlioux – La Peau des Pêches

Je préfère vous prévenir, ce n’est pas un livre léger. L’autrice y livre son combat pour avoir un enfant. Je me suis tant retrouvée dans son récit que j’ai eu à plusieurs reprises envie de la serrer dans mes bras… les épreuves rapprochent, il parait.

Or donc, j’ai aimé le lire parce que j’ai eu l’immense joie d’obtenir un dénouement heureux, de mon côté. Mais je ne sais pas si j’en aurais eu la force dans le cas contraire. Je peux juste vous dire que sa plume et magnifique et que ses mots touchent l’âme.

Ce que dit la 4ème de couv : 

« J’annonce à mon médecin : nous souhaitons avoir un enfant. De sa voix tranquille, il répond : c’est possible. De ce c’est possible dont il ne reste rien, je garde toutefois le souvenir. Talisman d’une époque où avoir un enfant semblait non seulement possible, mais facile. Simple prolongement de l’étreinte amoureuse. Je n’avais aucun doute. Pourquoi en aurais-je eu ? »

Salomé Berlioux – La Peau des Pêches

Karine Tuil – Les choses humaines

Voilà longtemps que je n’avais pas été autant happée par un récit ! J’ai beaucoup, beaucoup aimé la plume de cette autrice autant que l’histoire ubuesque qu’elle livre dans ces Choses Humaines. C’est haletant, c’est édifiant, c’est étonnant… Karine Tuil ne prend pas partie, elle nous invite à nous forger notre propre opinion à travers les portraits qu’elle dresse de ses protagonistes bien sous tout rapport… du moins, en apparence !

Et on se pose la question justement de savoir jusqu’où on connait quelqu’un, jusqu’où la violence d’un monde peut nous détruire et détruire la vie des autres. Haletant !

Ce que dit la 4ème de couv : 

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale. Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au coeur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs.
Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage ?

Karine Tuil – Les choses humaines

Sarah Barukh – Puisque le soleil brille encore

J’ai connu Sarah aussi dans une autre vie, lorsqu’elle était consultante en communication. Son énergie et son empathie m’ont immédiatement séduite ! Lorsqu’elle est devenue autrice, j’ai découvert avec joie son talent à travers des romans qui nous interpelle et nous happent autour, la plupart du temps, de grands faits historiques.

C’est le cas de Puisque le soleil brille encore qui raconte l’histoire de Sophie, une (très jeune) femme de bientôt quarante ans à qui tout semble sourire. Jusqu’au jour où elle découvre qu’elle n’est peut être pas celle qu’elle croyait.

Ce que dit la 4ème de couv : 

Comment tenir debout quand tout ce qu’on croyait savoir sur soi vole en éclats ? Depuis l’enfance, Sophie s’est efforcée de ressembler à son père qu’elle admire. A presque quarante ans, elle a tout sacrifié à sa brillante carrière d’avocate, sa fille, son couple, ses amis. Toujours sur le fil, elle gèreses contradictions au prix d’étranges obsessions. Mais quand son père meurt brutalement, Sophie se brise.
Son univers finit de s’effondrer lorsqu’elle trouve des passeports argentins aux noms de ses parents en vidant leur appartement. A Buenos Aires, une femme noie dans l’alcool un passé insoutenable. Son fils la porte à bout de bras mais, brisée par la dictature, Sol ne se remet pas du secret qu’elle porte depuis bientôt quarante ans…

Sarah Barukh – Puisque le soleil brille encore

Cathy Karsenty – Presque

Une bédé pour changer, organisée autour de chapitres courts et qui rythment la narration : j’étais un peu déçue, au début, d’y trouver des planches déjà publiées sur le compte de l’autrice, sur IG… mais au fond je suis contente d’avoir acheté le livre et de pouvoir le feuilleter à nouveau régulièrement. A lire si vous avez le sentiment que votre vie est presqu’entièrement satisfaisante…!

Tous les rendez-vous manqués, tous les chemins que l’on n’a pas pris, tous ces « presque » sont des valises que l’on transporte toujours avec soi… Cathy Karsenty est une illustratrice confirmée. Elle est l’auteure de plusieurs livres adultes ou jeunesse ; Presque est son premier roman graphique.

Cathy Karsenty – Presque

Mathilde Lepage – Changeons de mode !

Et si on profitais de l’été pour changer le monde ?! Allez ok, j’exagère un peu. Mais j’ai beaucoup, beaucoup aimé ce livre de Mathilde, une influenceuse qui entend nous faire consommer la mode différemment. A l’instar ce ce qu’elle publie sur IG, c’est ultra bien documenté, intelligent, plein de ressources. Bref, ça donne envie de s’y mettre !

En bonus, vous pouvez écouter l’épisode de mon podcast où Mathilde nous livre sa vision d’une mode plus responsable si ce n’est pas déjà fait 😉

Ce que dit la 4ème de couv : 

Votre dressing qui déborde vous interpelle ? Vous tentez de revoir votre façon de consommer, mais pour ce qui est de la mode, c’est compliqué ? Comprenez-vous les informations données sur les produits « durables » ?

Pas facile de savoir où donner de la tête : entre les initiatives mises en place par les marques, les écolabels, le greenwashing, les lois appliquées dans l’industrie de la mode pour respecter (ou pas) la nature…

Que votre démarche soit déjà réfléchie ou que vous commenciez tout juste à prendre conscience de votre impact en tant que consommateur·trice, ce guide complet vous accompagne à chaque étape de votre parcours.

Qui à dit que passion pour la mode et eco-friendly attitude étaient incompatibles ?

Moderne et engagé, cet ouvrage illustré explique en quoi la mode impacte directement la crise climatique et comment, en tant que consommateur·trice, nous pouvons la faire évoluer. Loin du discours culpabilisateur et anxiogène, Mathilde Lepage dresse avec pédagogie et bienveillance un état des lieux de l’industrie de la mode.

Son credo ? « Vulgariser sans ennuyer ! » Ici, pas de données indigestes et incompréhensibles : l’objectif est que chacun·e comprenne son rôle à jouer mais, surtout, d’inspirer avec légèreté. À l’appui, les règles incontournables et toutes sortes de bonnes adresses pour nous accompagner vers un dressing plus responsable : satisfaction assurée !

Mathilde Lepage – Changeons de mode !

Commentaires

Bonjour, est-ce que vous aussi vous allez laisser le blog ? vous êtes de plus en plus nombreuses à le faire au profit de instagram, quel dommage ! je viens de poster un commentaire sur le blog de Daphnée (be frenchie) qui aborde ce sujet.
Déçue, tellement déçue et le sentiment que les lecteurs (trices) sont utilisés (ées).
Bonne journée à vous.

Répondre

Suite à ce thème sur les livres, j’ai lu « tout le bleu du ciel » j’ai beaucoup aimé, merci c’est grâce à vous que je l’ai acheté.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *