10 bonnes raisons d’aller au Festival de Jazz de Montreux

Festival-de-montreux-26

Cette année encore, j’ai eu la très grande joie d’aller au Festival de Jazz de Montreux, invitée par Mövenpick dont je suis depuis plus d’un an l’une des ambassadrices (on m’appelle même Madame l’Ambassadeur) (ah bon, je l’ai déjà faite ?!). Le glacier est en effet l’un des partenaires principaux du Festival : où comment allier parfaitement musique et épicurisme !

Alexandra, ambassadrice bordelaise, Stéphanie la lyonnaise et moi même nous sommes ainsi rendues à Montreux début juillet. Compte rendu sous forme de coups de coeur que j’ai eu envie de partager avec vous, et 10 bonnes raisons de vous rendre au Festival l’année prochaine !

1. Ecouter de la vraie bonne musique

Festival-de-montreux-33

Et pas que du jazz : l’année dernière, j’avais été au concert de Hot Chip. Cette année, j’ai pu assister à mon tout premier concert de Muse que j’avais raté quelques jours auparavant à la Fan Zone… JOIE !

2. Profiter d’un festival pas bégueule pour un sou

Festival-de-montreux-23b

Parfois, certains festivals peuvent être, disons… un peu trop branchouilles, voire clichés (si peu !). A Montreux, pas de kit du parfait petit festivalier, pas d’OOTD spécifique requis : tout le monde est admis ! Une bonne partie des scènes sont de surcroit accessibles gratuitement.

En marge du festival, ce sont aussi beaucoup de restos, marchés, artisans qui sont accessibles sans frais d’accès. Tout n’est pas d’un goût exquis, certes, mais enfin, ça fait du bien de ne pas avoir un seul profil type !

Festival-de-montreux-24b

3. Découvrir une petite ville adorable perchéE à flan de colline

L’année dernière, je n’avais pas eu vraiment le temps de visiter Montreux… Je le regrette d’autant plus a posteriori : la vue qui s’offre au visiteur qui gravit la ville est à couper le souffle !

4. Profiter de la quiétude du Lac Léman

C’est si beau que c’en est indécent… Il suffit de s’assoir sur quelque rocher, sur la promenade, pour ressentir immédiatement un apaisement d’une perfection absolue. Si vous êtes plus aventuriers que moi, vous pourrez piquer une tête dans les eaux du lac tellement turquoises qu’on les croirait trafiquées !

5. Déguster la meilleure des crèmes glacées !

Festival-de-montreux-17

Bon, comme d’habitude, on pourrait me reprocher de ne pas être objective ici au vu de mon rôle d’ambassadrice de la marque… Mais sincèrement et pour de vrai, ces glaces là valent vraiment le détour (et la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez même pas besoin d’aller à Montreux pour en déguster puisque la marque a une boutique au 4 de la rue Pavée, à Paris, mais aussi un guichet dans les Jardins des Tuileries et du Luxembourg et d’ici peu au Parc de la Villette !)

6. Faire un tour en bateau

Alors, je préviens, les places sont chères pour accéder au Jazz Boat… Mais si vous vous prenez suffisamment à l’avance, vous aurez une chance de pouvoir faire une mini croisière sur le lac Léman en écoutant du jazz et en dansant ! Attention, pensez à vous munir d’un bon chapeau et de crème solaire (mamie Deedee représente) : je vous le confesse, Stéphanie, Alexandra et moi avons pris la poudre d’escampette avant que le bateau ne largue les amarres, nous n’étions vraiment pas équipées pour rester en plein cagnard, debout, sans eau pendant 3 heures.

7. Dormir dans un hôtel délicieusement suranné

Mövenpick nous a invitées au Grand Hotel Suisse, un des vieux et beaux hôtels qui bordent le lac. Ma chambre donnait sur la gare, certes, mais ça ne m’a en aucun cas empêché d’apprécier le charme délicieusement suranné de l’hôtel ! En parcourant un peu plus loin la ville, je me suis surprise à trouver des airs de Grand Budapest Hôtel à bien d’autres hôtels…

8. Déjeuner dans l’un des nombreux petits restos sur pilotis

Oui, alors évidemment, je relève le même point négatif que l’année dernière… A savoir les prix, très… Suisses ! N’était ce paramètre parfois légèrement crispant, on mange plutôt bien dans la plupart des ces restos sur pilotis. Lesquels ont en plus le bon goût de proposer apéro musicaux and co, en plus des déjeuners !

9. Longer le lac Léman en train

Pendant plusieurs longues minutes, le train longe le lac… De quoi regretter de quitter Montreux !

10. Voir le soleil miroiter et se coucher sur le lac

Avec un bon plan à la clé : rendez-vous sur la très jolie terrasse du Grand Hôtel Suisse, accessible à tout un chacun. Commandez un Pimm’s, parfaitement maîtrisé, et dégustez-le en contemplant la vue. Magique… !

J’espère que cette escapade Suisse vous aura plu. Je vous raconte très vite Calvi on the Rocks, mon second festoche de l’été… Deux salles, deux ambiances !

En partenariat avec Mövenpick. Mille mercis Marie-Astrid pour ta disponibilité et ta gentillesse ! 

Commentaires

les photos sont sublimes ! je note la destination pour une prochaine virée w.end 🙂

Répondre

Merci ! Et oui, festival ou non, la ville est vraiment belle.

Ah lala ! Ton article me fait rêver !
Aller à Montreux, au moment du festival, est l’un de mes projets sur ma to do list avant de mourir – ben oui, j’ai déjà fêté mes 30 ans ! – je rêve de venir faire un pèlerinage sur la statue de Freddie Mercury, pourquoi pas de visiter le studio où ils ont enregistré Under Pressure avec David Bowie, et l’album « Made in Heaven » entre autres… de voir Stevie Wonder sur scène – qui sait ?! – bref, ce lieu est fait pour moi, je le sens ! Dans ce cas, pour être sûre qu’il se réalise, je te propose même de devenir ambassadrice de Mövenpick pour la ville de Compiègne ! Comment ça tu connais pas ? On est pourtant 40 000 habitants avec une belle université de technologie et un magnifique palais impérial réalisé sous Napoléon ! Oui, je sais, j’ai pas fini de rêver 😉 !
Merci pour ton article !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec leo sem, ut mi, id ut Aenean commodo quis, felis odio