A vos marques, prêts, lisez ?

J’adore plus que tout lire. Sans la lecture, j’aurais l’impression
qu’on m’ampute d’une partie de moi-même, d’une partie de mes attentes et de mes
fenêtres vers autant d’univers qui tour à tour, m’envoûtent, me séduisent, m’énervent,
m’émeuvent, parfois jusqu’aux larmes !, me font rire ou m’ennuient. Je
suis une boulimique de lecture. Je lis de tout, dès que je le peux. Des romans
sérieux, des livres pour rire, un soupçon de romans policiers, rarement des
livres de société ou d’actualité, des romans visionnaires ou hisotirques et parfois même, des livres en anglais,
histoire de. Oh évidemment, avec une vie trépidante et truculente comme la
mienne, je ne lis pas 15 heures par jour, vous vous en doutez. Menfin j’aime
ça, vous l’aurez compris.

Pourtant, je ne suis pas fan de la rentrée littéraire,
beaucoup trop marketing à mon goût. Certes, les nouveautés sont toujours
intéressantes, l’occasion de découvrir de nouveaux talents, de nouvelles plumes.. Mais globalement, pour moi, une nouveauté littéraire est quasiment du domaine
de l’hérésie ! Nouveau, nouveau, c’est
bien joli, mais qu’est-ce qu’on fait du reste ? On prend, et on balance ?
On oublie ? On remise ? Quand je pense au nombre de livres que je n’aurais
jamais assez d’une vie pour lire, cette rentrée littéraire me déprime un peu
plus.  Et puis je préfère les livres de
poche. Moins chers, moins encombrants, moins « dans le vent ». Parce
que ça m’énerve, ça aussi, ce « il faut lire » pour en être. Moi, je
lis ce que je veux, quand je veux. Je n’ai pas besoin de suivre une mode en la
matière, ou de me gargariser des dernières lectures « in ». A une
exception près : j’achèterai probablement Journal d’Hirondelle de l’inénarrable
Amélie Nothomb. Une exception qui confirme la règle…

Et vous, êtes-vous rentrée littéraire ou non ?

Partager l'article

Commentaires

Personnellement je n’achète mes livres qu’au coup de coeur dans la librairie ou parce qu’on m’en a parlé (ou parce que j’ai lu une critique sur un blog ce qui revient a peu près au même).
Alors les romans vendus avec leur joli bracelet publicitaire moi ça me fait fuir !

Répondre

J’ai un peu la même pratique que toi: je lis ce dont j’ai envie, quand j’en ai envie. Et les bouquins de la rentrée, s’ils croisent mon chemin, ce sera parce que je l’aurais décidé. (Mlle Nothomb, j’attendrais qu’il sorte en poche, probablement…parce que c’est quand même bien)

Répondre

Rien à ajouter, je fais comme toi. Je dirais même que j’attends que le vent de folie soit passé pour m’intéresser aux nouveautés. Ce que j’aime le plus c’est lorsqu’on me recommande un livre au détour d’une conversation, lorsqu’on m’en parle, lorsqu’on me l’offre en me disant « ça, je crois que tu vas l’aimer ». Pour moi, lire est affaire de partage. D’authenticité, en tout cas. Et authenticité ne s’accorde pas avec « marketing » 😉

Répondre

De base, je ne suis pas une fan de la littérature française. Donc la rentrée littéraire ou les prix (goncourt, fémina etc …) ne me font pas acheter de livre.
Je fonctionne au coup de coeur, je vais régulièrement à la fnac ou chez Mollat (la librairie bordelaise !) et je flane dans les nouveautés. Généralement ma première approche est par rapport à la couverture. Même si le livre est génial, si sa couverture est moche, j’irai moins facilement vers lui.

Répondre

moi non plus je ne suis pas du tout « rentrée littéraire ». Il y a tellement de grands classiques que je n’ai pas encore lu, et d’autres bons bouquins plus contemporain… J’ai tellement de retard que, non, je ne m’occupe pas du tout de la rentrée littéraire (et pis moi aussi, je préfère de loin les livres de poche !)

Répondre

la rentrée littéraire ouais bof !!! Je suis comme vous toutes je fonctionne au coup de coeur : la couverture, le résumé, si j’entends une petite voix qui me dit « vas-y achète-le tu vas adorer ».

S’il y a des romans de rentrée qui me plaisent ; j’attende qu’ils sortent en poche (plus pratique à transporter et moins cher…..)

Bises Taylor

Répondre

Comme toi, je préfère les livres de poche, du coup je n’achète que très rarement -pour ne pas dire jamais- un livre quand il sort. Je garde néanmoins une oreille sur ce qui se passe dans l’actualité littéraire, j’aime écouter « Le Masque et La Plume » sur France Inter et faire le tour des gondoles dans les librairies. Et puis, de savoir qu’Amélie Nothomb sort son livre (ce qui n’est plus une surprise), me donne le sourire et me fait oublier ce temps de m**** qui sévit dehors. ;o)
Au passage : Je viens de terminer le dernier livre de Marc Levy (me souviens même plus du titre, c’est dire). Je m’étais dit que ça pourrait être une bonne lecture pour les vacances. Erreur. Même pour les vacances, c’est de la daube !

Répondre

Plongé dans les livres

Moi c’est mes soldes, j’achète tout ce qui me passe sous la main. Facilement influençable, je me retrouve avec une quinzaine de livres à la couverture clinquante, au x titres chocs, et aux prix extravagants. Pas de poches, mais des pavés, pas de « marque ta page », mais souvent des lectures d’une seule traite, jamais de livres achetés cornés ou abîmés, et toujours bien conservés et parfaitement rangés dans une bibliothèque où même le nez en l’air, je ne retrouve plus mes voltaires (ouah la rime). Mais cette année pas d’Amélie Nothomb cette fois-ci, ça ne me donne pas trop envie. Mais j’ai le dernier Victor Hugo, il vient de sortir 🙂

Répondre

Coup d’oeil

Je fonctionne au coup de coeur sur une couverture ou bien j’ouvre le livre au hasard et je lis une dizaine de lignes ce qui permet d’avoir un avant- goût du style de l’auteur et de savoir très rapidement si j’ai envie de poursuivre la découverte.

Répondre

Personnellement, la rentrée littéraire, je m’en fiche! Je suis un peu un electron libre au en ce qui concerne la lecture : je passe d’un genre à l’autre sans transition aucune. Chaque année, en septembre, J’ai un peu l’impression qu’on nous dicte ce qu’on doit lire ou pas, ce qui est tendance (hé oui, même la lecture n’échappe pas au phénomène de mode!!) ou pas. Bon c’est vrai, j’ai craqué pour le dernier Yasmina Khadra mais c’est parce que j’adore ses écrits et non parce qu’il fait partie de cette rentrée littéraire… 🙂

Répondre

Pareil, je ne suis pas vraiment « rentrée littéraire ». En revanche, il est clair je vais lire rapidement le dernier Amélie Nothomb.

Répondre

Geisha

Moi qui suis un grand voyageur , je plébicite le Poche, et qui a le deuxieme avantage que lorsque tu l’achetes il t’a déja été recommandé par des lecteurs comme toi qui suivent le rentrée littéraire. Ma derniere lecture; « Geisha » d’arthur Golden , c’est remarquable pour qui s’interesse à ce qui se passe ailleurs et à la condition de la femme.

Répondre

Mon grand plaisir du week-end : flâner une heure ou deux à la bibliothèque de ma ville. Je longe les rangées. Mon regard est attiré par une couverture. Je lis le résumé et j’embarque. Malheureusement, les listes d’attente sont bien souvent interminables pour les nouveautés (je n’ai lu l’excellent « Ensemble c’est tout » d’Anna Gavalda que cet été, c’est dire !) mais c’est le « prix » à payer pour pouvoir lire… sans compter !

Répondre

Moi j’avoue j’ai jamais trop compris le principe qui consiste à sortir les nouveautés littéraires une fois que tout le monde est rentré de vacances et qu’on a presque plus le temps de lire.

Je trouve ça couillon à vrai dire.

Jo

Répondre

Je me retrouve parfaitement dans cette note !
Lire encore et encore, ce que l’on a envie sans soucier des avis, de ce qui « fait bien » de lire ou pas , tel est mon credo !
Mais qui dit rentrée, dit nouveaux poches , héhé donc nouveaux titres !
Un coup de coeur pour une couverture, pour une quatrième de couverture, il n’y a rien de mieux.
Et Amélie Nothomb, je dois être une des rares à ne pas accrocher :/….

Répondre

Tout comme toi deedee. Sauf que j’achète toujour les Mary Higgins Clark et les Amélie Nothomb!

Répondre

La FNAC m’avait proposé de faire parti du jury des lecteurs pour choisir les livres de la rentrée 2006. C’est vrai, comme tu le dis, c’est avant tout commercial. J’achète beaucoup de livres, essentiellement des poches (plus jolis, plus pratique, moins cher, et ça fait mieux dans une biblio que tous les bouquins soient à la même taille), et rarement « les derniers sortis ». Au contraire. Je fuis les bouquins dont la publicité est tapageuse. Je me dis qu’un bouquin, c’est plus qu’un simple produit de consommation.

J’aimerais pouvoir accéder à tous les livres publiés un jour, même ceux « qui n’ont pas marché ».

J’avais écrit un billet sur mon besoin de lire, un peu compulsif, comme toi :
http://lesplanscapitaux.hautetfort.com/archive/2006/06/21/au-plaisir-de-lire.html

Répondre

QUOI?????

OUINNNN, les vacances sont finies 🙂 (Et les tiennes, ca s’est bien passe j’espere?)

Bon alors pour te repondre: je m’en fiche pas mal de la rentree litteraire! Ca ne motive en rien un achat de bouqin chez moi, ca doit se faire a l’envie. Une couverture qui accroche, un synopsis sympatoche ou un conseil de mon libraire, oui! Mais la rentree litteraire….

Content de retrouver ton blog 😉 Bonne journee!

Répondre

>> Blandine : idem 🙂

>> Liloe : ouii, Nothomb, c’est quand même bien comme tu dis, même si ce coup de la rentrée littéraire en ce qui concerne cette auteure me déplait assez. elle est à mon sens assez talentueuse pour éviter de n’être qu’un petit poisson dans une grande vague commerciale !

>> Anne So : c’est exactement ça !

>> Bauréale : ah ? tu ne lis pas d’auteurs français ? je suis pareille pour la couverture…. je suis malheureusement très sensible à la mise en page, la police, les photos choisies etc

>> Pimouusse : sois la bienvenue ici !

>> Idem Taylor 🙂

>> Fruit : tiens, je n’écoute jamais ce genre d’émissions… tu me donnes des pistes !

>> Charles : ahah :)) moi, je corne et marque ma page, mais je range bien, aussi. et je marque toujours mon nom sur la page de garde avec la date. ça m’amuse de remettre la main sur un livre que j’ai apprécié à telle ou telle époque !

>> Finedel : pareil ! sauf que je ne lis pas au milieu (des fois que je tombe sur un passage clé), mais les premières lignes 🙂

>> Sonia : tiens, je ne connais pas Yasmina Khadra, je note je note 🙂

>> Emmanuel : sois le bienvenu sur ce blog. J’ai adoré Geisha moi aussi : http://deedee.canalblog.com/archives/2006/01/15/1228261.html#trackbacks
moins le film (comme souvent…)!

>> LN : perso, j’ai une vraie passion pour les livres poches neufs… .c’est stupide, mais à la bibliothèque, les couvertures sont artificiellement moins souples, voire un peu cracra parfois… Je sais, je suis psychorigide, mais j’aime bien mes livres à moa, ou ceux de mes copines !

>> Shopgirl : oh non, il y en a plein qui n’accroche pas au style d’AN. Perso, j’adore pour le style, les mots qu’elle choisi, cette saveur toute particulière qu’elle sait insuffler à ses romans. Je suis fan 🙂

>> Marie caroline : hihi 🙂

>> Matthieu : oui… belle utopie ! j’ai lu ton billet sur la lecture : je m’y retrouve un peu. ça t’étonne ?! 😉

>> Spaz : merci pour ton message ! Bon courage pour la reprise… pas glop hein ! Mes vacances se sont très bien passées, si on exclut le mauvais temps et les deux piqûres de méduses…..! ;)) à bientôt !

Répondre

Moi non plus je ne m’intéresse pas à la rentrée littéraire, tout simplement parce que je lis beaucoup et que mon budget étant réduit je n’achète que des poches (j’abîme trop les livres pour oser les emprunter à la bibliothèque!). De plus c’est plus facile à mettre dans le sac qu’un livre grand format. Pour le choix, soit je choisis selon l’envie du moment un rayon à la Fnac, le roman historique par exemple (je lis de tout), puis je prends selon la couverture et le résumé, soit j’ai déjà entendu parler du livre.

Amélie Nothomb, toujours pas lu, mais je ne sais pas si c’est à cause du tapage qu’il y a eu autours de ses bouquins ou des mauvais échos de la part de mon entourage mais je ne suis pas tentée donc ça attendra encore!

Répondre

Je ne lis que des poches ou des bd, donc la rentrée littéraire, je me sens rarement concerné. Sauf cette année où une pote sort son premier bouquin sans image.

Répondre

Non je ne suis pas du tout rentrée littéraire : les romans y sont déjà beaucoup trop chers et je fonctionne aussi au coup de coeur

Répondre

>> Deedee : Ce n’est pas que je n’aime pas les auteurs français, mais je lis principalement de la science fiction et de la fantasy et les rares auteurs français dans ces domaines ne sont pas « performants » …

Les auteurs américains sont vraiment beaucoup plus intéressants !!

Répondre

Personnellement, je n’attends pas la rentrée littéraire pour acheter des livres, j’aime me balader dans les rayons d’une librairie et acheter des ouvrages , souvent par coup de coeur… Mes derniers achats? Comment voyager avec un saumon de Umberto ECO, La déménagerie de JL TRASSARD, L’homme qui voulait vivre sa vie de Douglas KENNEDY et La fascination du pire de Florian ZELLER.

Répondre

La rentrée littéraire, ce n’est pas trop mon truc… Par contre, j’adore trainer dans les bouquineries qui regorgent de livres qui ont déjà vécu. On peut vraiment y dénicher plein de trésors et puis j’aime assez l’ambiance qu’il y règne. Là, je viens de finir Orgueil et Préjugés de Jane Austen et j’ai beaucoup aimé.

Répondre

C’est drôle aujourd’hui je regardais les livres (chez moi) et je me disais ou la la comment je vais trouver le temps de tout lire 🙁

Pour les livres je fonctionne beaucoup au coup de coeur !

Répondre

Si j’avais su je t’aurais passé un article de Technikart sur la rentrée littéraire qui fait un peu la même analyse que toi.
C’est plus que du marketing, c’est un business organisé, on sait déjà que c’est Amélie Nothomb qui va gagner l’un des prix les plus prestigieux.
Ca n’a aucun intérêt ce truc.
Les livres se découvrent au fil de ses lectures (magazines, blog…) ou au hasard dans the big tail…

Répondre

Moi y’aime bien les livres « hisotirques » 😮 …

Répondre

lecture and co

hello,

petite dernière sur la blogosphère, je prends la souris pour te faire partager mon dernier coup de coeur « La Salamandre » de Rufin.
Sinon les prochains sont Lutetia et Bubble gum pour mes vacances qui arrivent enfin !

bruine.

Répondre

Tu liras le mien, j’espère ! 🙂
Sortie le 07/12 !

Répondre

bon ben tout le monde a l’air d’accord … la rentrée littéraire ça n’apporte pas grand chose : rien de tél que de piocher a droite et à gauche des avis dictés par autre chose que le grand capital..

Répondre

Yasmina Khadra

Deedee, Si tu veux lire Khadra, je te conseille de commencer par « L’Attentat » (disponible en poche dès septembre), si tu aimes celui-là, tu aimeras toute son oeuvre!!!

Répondre

mais pourquoi j’accroche pas à nothomb, moi? rien à faire, rien de rien, j’aime pas, sauf « stupeur et tremblement » que j’ai bien aimé car il n’est pas comme les autres, le reste, ça passe pas…
pour ce qui est de la rentrée littéraire, c’est simple: je n’achète plus de livres tant qu’ils ne sont pas en poche… donc j’ai eu le temps d’en avoir entendu parler avant par d’autres…

Répondre

Deedee >>> Non ça ne m’étonne pas 🙂 Hey, mon pseudonyme c’est Mathieu avec un seul T. Bon, mais à part ça je m’en fous, c’est qu’un nom d’emprunt !

😉

Ron >>> On peut te mailer ou ?

Répondre

Non, pas rentrée littéraire pour un sou ! Et surtout pas Amélie Nothomb, au secours ! Je croyais être la seule, mais Julie Bibliobus me rassure ! Par contre pour moi, même Stupeur et tremblements, ça ne passe pas … Melle Nothomb est trop produit marketing …

Répondre

Moi c’est décidé je vais me mettre à la lecture du Club des 5 (vous vous souvenez ?). Bah ouais parce j’ai décidé que j’aurai devenu un littéraire, et comme ma monmon m’ai dit, il faut toujours commencer par le début du commencement…Et toc !

Répondre

Cubik, Lulabulle, Kad, Bruine, soyez les bienvenus ici 🙂

>> Ron : c’est ouf ! je ne savais pas que tu étais écrivain 🙂 De quoi traite ton livre ? tu en as déjà peut être parlé sur ton blog d’ailleurs, vais aller voir ça, tiens 🙂

>> Sonia : merci pour la piste !

>> Mathieu : décidément, j’écorcherai ton nom jusqu’au bout ;))

>> Futila : je crois qu’il faut dépasser le côté marketing d’AN. Elle en joue, justement. c’est hyper marrant, c’était le sujet de mémoire un peu fou que j’avais choisi de traiter en maîtrise. j’avais même rencontré l’attachée de presse de la miss, une authentique déjantée ! Et puis c’était trop difficile à traiter, j’ai donc choisi la stratégie d’image des SSII.. Oui oui je sais, rien à voir :)))))

>> Le club des 5 little big blog, mais bien sûr !! j’adorais. et puis la comtesse de ségur. Hétéroclite déjà 🙂

Répondre

Au fait

Guillaume, comme ça tu pourras nous dire ce que vaut vraiment Florian Zeller ! les critiques ont été assez vives sur le post d’avant 🙂

Répondre

PS

Greg, je ne savais pas : il est encore en kiosque le Technikart dont tu parles ?

Et au fait, Bruine, merci pour cette piste. J’aime beaucoup Rufin, mis à part son Globalia 🙂

Répondre

Je ne suis pas rentrée littéraire. Je ne suis d’ailleurs pas rentrée du tout. Et puis d’abord pour rentrer il faudrait d’abord pouvoir partir.

Répondre

En fait, DeeDee, le blog est un peu en vacances ces jours-ci mais le livre reprendra quelques billets, plus d’autres inédits. Je travaille sur le deuxième, là.

Et pour toi, y’aura spéciale dédicace, parce que si je devais me marier avec une fille, ce serait une comme toi. Même si tu n’as pas de tâche de rousseurs sur le haut des épaules comme Sandrine Kiberlain. 🙂

Répondre

Oh la la Ron, quelle déclaration ;)))

>> Amaury : oui bon ben euhh désolée hein !

Répondre

Pourquoi moins de talent mry ?!

Mets un rétrolien aussi si tu veux, ça sera plus efficace :))

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

elementum efficitur. id diam Donec commodo felis libero