Chic, un nouveau magazine ! (?)

J’ai toujours adoré la presse féminine, bien avant de travailler pour Cosmo. A 14 ans, j’achetais 20ANS en secret, ma mère désapprouvant (sûrement à juste titre !) ce « ramassis de conneries avec lesquelles tu n’as certainement pas besoin de t’abrutir » (raison pour laquelle qu’aujourd’hui encore, je n’assume pas lire un magazine féminin dans le métro… Merci maman !).

Si tant est que j’ai besoin d’une excuse pour assouvir la lecture de ces canards, travailler dans la presse féminine me permet de lire à l’envi mes ELLE, Biba, Glamour, Jalouse (que j’aime de moins en moins, d’ailleurs), Vogue, Style Papers et j’en passe.

Inutile de vous dire que dans ce contexte, l’arrivée d’un petit nouveau avait de quoi piquer ma curiosité… et mes ardeurs !

Alors, Grazia ?

J’aime

  • la maquette, plutôt réussie
  • le fil rouge autour des « top 10 de la semaine » en mode, culture, people
  • la sélection shopping qui, pour une fois, n’est pas une énième compilation de ce qu’on aura déjà pu voir ailleurs, partout
  • quelques découvertes intéressantes, comme par exemple, le shopping veste en tweed, la rubrique « vite un look, le « who’s that girl »
  • le ton, globalement léger sans être inconsistant, drôle sans verser dans la private joke, bref, tout ce que j’aime

Je n’aime pas


  • le format, trop grand !
  • la pertinence des sujets choisis… Si certaines sélections et rubriques sont intéressantes, donc, je regrette qu’on retrouve globalement les mêmes thématiques que partout ailleurs. Fashion Police, par exemple, vue et revue chez ELLE (sans parler des blogs !). Les dossiers beauté qui n’apportent pas grand chose. Le dossier déco, la recette de cuisine… Même contenu, même angle qu’ailleurs. Le petit sujet de société larmoyant et racoleur qui donne bonne conscience à la lectrice de presse féminine, en l’occurrence, les enfants sans-papiers qui sont en centre de rétention. Super, tu le lis, confortablement installée dans ton canapé. Tu t’indignes « oh oui quand même, c’est pas normal ! » et hop, tu passes à la page shopping. Le « c’est mon histoire » de ELLE, traité ici version « Grazia Témoin » avec, pour ce numéro, un superbe serial fucker qui nous explique qu’il tringlait des centaines de filles via Meetic mais ouf, maintenant, il s’est rangé, la preuve, il a supprimé définitivement son profil sur Meetic… On est sauvées ! (…). Le Style Hunter, bon, ok, les Street Style c’est trop fashion bobo cool et ça permet à la lectrice lambda de se reconnaître un tant soit peu, même dans un magazine où on lui propose une sélection mode à « petits prix », la preuve, « Tiphaine désembourgeoise parfaitement son sac Louis Vuitton en l’associant à quelques pièces petits prix : (…) un T-Shirt ample Sandro » : je vous laisse apprécier la notion de « petit prix » chez Grazia, donc !

etc, etc.

Un bilan plutôt négatif, donc, en ce qui me concerne. Je regrette que Grazia n’ait pas choisi de se démarquer un peu plus de ses concurrents… Les thématiques choisies sont les mêmes qu’ailleurs, traitées peu ou prou de la même manière (à part quelques sélections produits intéressantes, donc)… Je sais bien que les annonceurs sont le nerf de la guerre mais j’ai quand même l’impression que la plupart des magazines, féminins ou non !, oublient que leurs lectrices ont un revenu moyen qui tourne autour du SMIC, et que nous coller une pleine page de chaussures dont le prix oscille de 395€ à 945€, non, ça ne nous fait pas rêver : ça nous énerve.

Reste que lancer un magazine féminin en plein cœur de cette crise mérite d’être salué bien bas… Et que je suis assez admirative du plan de promo certes pavlovien mais rondement bien mené ces derniers jours à Paris, un vrai modèle du genre !

EDIT : désolée pour la mise en ligne du billet sur Tann’s ce matin, prévue initialement pour demain matin… Quand je vous dis que le retour est rude ! Ne vous inquiétez pas, vos commentaires sont sauvegardés 😉

Commentaires

Eh bien compte tenu de mon boulot et de ma curiosité féminine (ainsi que le prix de lancement attractif), je l’ai acheté hier matin !
Sympa mais pas transcendant au point de devenir mon mag préféré… Comme tu le dis : du remasteriser, parfois du foutage de gueule (la notion de pas cher !), et les doubles pages de pub après un sujet grave ou quasi toutes les deux pages…
donc sympatoche mais pas révolutionnaire…

Répondre

Déjà que le retour de 20 ans fut une vaste supercherie voire une arnaque…Grazia vient remplir les rayons de la presse féminine sans vraiment se démarquer. Il y a, certes, quelques pages intéressantes et une maquette visuellement agréable, mais il ne faut pas oublier que le monde qui se décline version numérique se lassera vite d’un trop grand format…Grazia offre le Speedy pour le transporter ?
Je reste perplexe quand je vois des mag tels que JPG frôler la mort, et la presse féminine arrosée par les marques qui du coup s’en sort plus bien (financièrement parlant).
Je te rejoins sur "le SMIC" des lectrices: faire rêver par l’intouchable ?
Et puis l’absence d’objectivité de nombreux blog qui ont "adoré"…hum…

Répondre

J’ai oublié de préciser le ridicule du défilé au jardin des tuileries pour le lancement…

Répondre

Tu y étais ? Mince, on aurait pu se croiser 🙂

Pour ma part je n’ai retenue QUE la veste en tweed dont je suis tombée amoureuse…sinon rien de très neuf dans ce magazine…
On le lit le cerveau entreouvert comme un Gala ou autre…

Répondre

Plutôt d’accord avec toi, certaines rubriques n’ont rien à y faire dedans. Qu’ils restent dans leur ligne people & mode et c’est tout. comme la page cuisine est plus que pauvre et la page société, n’en parlons pas. Bon dans l’ensemble, je l’achèterais de temps en temps, mais ils peuvent mieux faire ! On verra s’ils vont résister à la crise. J’ai un peu l’impression de lire Gala.

Répondre

de mon côté, pas très envie de l’acheter : j’ai l’impression d’en avoir déjà fait le tour en lisant des articles (pas toujours positifs) sur les blogs de fille, en en entendant parler à la télé, en voyant les affiches… je fais déjà une overdose 🙂

Répondre

Je n’ai pas pu assister au défilé hier, je n’étais pas sur Paris et c’est bien dommage car j’avoue que ma curiosité a été piquée par l’énorme buzz de ces derniers jours.
Je n’ai pas encore acheté ce premier numéro non plus, mais ce que tu dis ne m’étonne pas, avec tous les magazines féminins déjà présents sur le marché, il devient de plus en plus difficile de proposer des choses et sujets différents… Même s’il y a toujours un moyen de présenter ces mêmes sujets sous un autre angle. Mais je doute que certains prennent ce risque un jour 😉

Répondre

Je me suis précipitée par le buzz alléchée… tout en achetant le pavé Elle spécial Mode en même temps tout de même… et quelle déception ! lire Gala sans vraiment de people français, du cher et même pas chic, peu d’actu (c’est un hebdo qui se revendique d’actualité tout de même !) et en tout cas pas inédite… bref, bien lu consciencieusement et je l’ai immédiatement donné à ma voisine pour ensuite, m’installer en terrasse confortablement pour lire mon Elle qui reste mon préféré…

Répondre

Ce que je retire de ce magazine, c’est : too much.

Le teasing a été complètement putassier sur Twitter, à croire que certaines cherchent des piges ou des cadeaux…

Répondre

J’ai acheté le mag hier, j’avais bien aimé la version UK sortie il y a 2 ans, je l’ai feuilleté, dans l’ensemble pas mal, mais j’attends pour donner mon avis, je n’ai pas lu dans le fond.
En revanche, j’ai zappé le défilé, j’aimerais bien lire des compte-rendus !
Bises

Répondre

Pour le prix, c’est tout à fait normal par rapport à la cible du magazine. Ils ne prétendent pas être accessible à toutes les bourses. Par contre, je ne suis pas du tout d’accord avec toi sur la maquette. Il y a du copier-coller du Elle avec les titres en jaune en beaucoup moins glamour. En tout cas, c’est intéressant de voir un nouveau magazine dans le paysage des féminins. Il faut bien le dire, ça excite notre curiosité 😉

Répondre

J’ai connu Grazia en Australie l’année dernière (mais pas lu), il y avait de la pub partout pour ce magazine (radio, TV, affiches rues..) mais ça ne m’a pas vraiment attirée ! Bref, je ne sais pas à quel groupe de presse Grazia appartient, mais c’est donc de l’international assaisonné à la française. Non, je resterai DEFINITIVEMENT fidèle à mes ELLE et Marie-Claire !

Répondre

J’ai justement acheté le magazine tout à l’heure avant de prendre mon train et … je l’ai laissé dedans en partant !! (il fera peut être le bonheur d’une curieuse…) en tous cas, il ne m’a pas charmé ! ni par sa mise ne page, ni par sa ligne éditoriale … Rien ne vaut un bon vieux Elle, Biba, Cosmo etc. dans le fond !!!

Répondre

Merci pour cette note ! Je me demandais justement si ce nouveau magazine valait le détour. Me voici fixée.
Je reste toujours à la recherche d’un mag introuvable et idéal avec un peu de l’oeil de Vogue, un peu du style de ELLE et je ne sais trop quoi d’autre qui me donnerait vraiment envie de m’y plonger.

Tiens, tu me fais penser que je n’ai toujours pas lu La puissance frivole !

Répondre

n’étant pas sur Paris, le lancement m’a échappé. Mais là, je n’ai pas franchement envie de l’acheter.

Ah! la notion de petit prix… le casse-tête!

NOTE: moi c’est ELLE que j’ai acheté dès le collège, mais aussi en cachette…Et Jeune & Jolie aussi (oh! je sais, j’étais jeune, ça excuse) Hihi, ça m’a rappelé des souvenirs ton histoire

Répondre

Rhoooo, c’est ce que je redoutais pour Grazia et ton billet d’aujourd’hui me le confirme…

Répondre

Merci pour l’info DeeDee !! je pensais me l’acheter en me disant tiens un nouveau magazine… ben finalement je n’ai plus envie !
Je suis comme toi, je n’ose pas lire mon ELLE, Cosmo et Glamour dans le métro 🙂 je me les garde pour ma seance bain, gommage et masque !
Je suis d’accord avec toi quand aux rubriques modes et leur prix astronomiquement élevés ! donc merci à toi pour tes bons plans mode toujours les bienvenus !
Bonne journée

Répondre

je l’ai lu dans la voiture pour partir en weekend, ça m’a occupée, mais sans plus !

Répondre

Je suis globalement d’accord avec toi et la filleenrose. En résumé, je trouve Grazia trop cheap.

Répondre

Alors la idem le grand format pas pratique du tout, le mien est déjà déformé après deux jours dans mon sac à main. Côté thématique ils se sont pas trop foulé, je préfère la version UK que je ramène dès que je peu, fashion à mort avec des listings de prix défiant toute concurrence…

Répondre

Moi aussi ça m’a fait penser à Gala…

Répondre

Très déçue du résultat… tant de mystère autour de la sortie du numéro pour ça….

Répondre

Bon, je l’ai reposé à peine ouvert mais je vais le reprendre (dire comme ça m’a passionnée, au final) et faire un billet parce que quand même…

Répondre

Aaah, hâte de lire ton avis sur la question !

on est raccord ! j’ai aussi fait un posts ur grazia hier !
et j’ai à peu près le même avis !!!
tu as zappé le coup un peu bobo qui se prend pour un intello économiste de la rubrique "faut-il légaliser le cannabis en californie ?"…
et l’absence de reliure et les deux pov’agraphes !!! un peu cheap tout ça !!!
rien ne vaut nos ELLE et Cosmo préférés 😉

Répondre

Hello DeeDee,
Ce lamentable défilé (+ le grand moment de solitude et de honte à la remise du coupon bon pour un verre à l’accueil presse…. !) m’aura au moins donné l’occasion de te faire la bise au passage, ce qui n’est jamais perdu ! 🙂
J’ai lu le Grazia de la première à la dernière page, c’est dire si je suis consciencieuse et ne souhaite rien rater de l’époque qui court…
En ce qui me concerne, ça en restera là. Courageux ils sont, car Berlusconi ou pas, lancer un mag sans valeur ajoutée au milieu du paysage médiatique pléthorique et en malaise éditorial et publicitaire actuel, et bien, chapeau !
Pour moi, le seul mag féminin que je lise reste Citizen K, de bons articles de fonds régulièrement sur des sujets surprenants et bien écrits, et puis, vu le poids et le prix (1 euro !), c’est le meilleur rapport qualité-prix pour se faire son ultra-chic "tabouret book stool" maison :))

Bisous DeeDee et à très bientôt !

Répondre

Ah bon ? Mais quel moment de solitude, raconte !

Ravie de t’avoir revue, en tout cas 🙂 A très vite !

Mouais. Pour de l’alternative intéressante en féminin, je dis vive Causette ! Sinon pour du mass market je trouve que grazia ne s’en sort pas mal. Le traité anglosaxon, trés nourri, trés fourni avec des articles bien longs est assez novateur chez nous… c’est peu, mais c’est déjà ça !

Répondre

Merci pour cette review ! Mon avis est moins négatif mais on se retrouve sur plein de points. Une chose est sûre : le défilé n’était pas l’événement de l’année… petit compte-rendu sur mon site. Je vois que je ne suis pas la seule à être allée au Palais Royal samedi, cédant à la mitraille médiatique. Trop dommage de m’y être promenée seule.
Mais les filles, je suis une nouvelle moi, je ne connais pas vos têtes. Dommage, j’aurais bien aimé te rencontrer DeeDee, depuis le temps que je savoure ton blog…
Une prochaine fois peut-être ?

Répondre

Salut tu travail pour la presse féminine olala c’est formidable!!!! Ce secteur doit être dur d’acces!!!

Répondre

Bon, si j’avais lu ton article, je ne l’aurais pas acheté… Car pour mi aussi ça a été la grosse déception !!!!!!

Répondre

On est d’accord pour le grand format!
Même si un avis moins négatif également.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

efficitur. diam libero. commodo consequat. massa leo id non commodo