Des hommes en jupe, la presse féminine et les blogs de fille

Ce matin, je lisais l’édito d’un grand magazine féminin que je ne citerai pas, rapport que j’ai pas envie de faire de la pub pour des concurrents de ma bien aimée bouate et qu’en plus j’ai même pas été invitée à une soirée où toute la worldfamous blogosphère était réunie et qu’en tant que 8ème merveille du monde méga influente, je suis gravement offusquée et blessée dans mon amour très propre alors bon, hein, faut pas pousser mémé dans les orties quand même et paf, na d’abord.

Or, donc, je lisais cet édito qui commence peu ou prou par cette phrase « (…) tous en jupes ? ça à l’air d’une boutade, mais c’est évidemment très sérieux, comme chaque fois qu’une révolution dans les mœurs s’annonce sous couvert de mode et de prétendues futilités. En l’occurrence, la jupe pour les hommes« .

Que les hommes portent des jupes, je dois dire que je me contrecogne clairement. Quoique, en y réfléchissant bien, je crois que je suis plutôt pour. Un zeste de folie, d’anticonformisme et de disruption, ça ne fait jamais de mal à personne ! Et puis on pourrait ENFIN aborder des débats fondamentaux tels que « quid du slip (ou caleçon hein, je ne suis pas raciste) sous le kilt », « pour ou contre la teinte des poils des jambes », « faut-il interdire les jupes non coordonnées avec les chaussettes » ?. Des choses et d’autres, quoi.

Non, ce qui m’intéresse et qui m’interpelle grandement, ce sont ces mots : « c’est évidemment très sérieux, comme chaque fois qu’une révolution dans les mœurs s’annonce sous couvert de mode et de prétendues futilités« .

Et là, j’applaudis. Des deux mains, même (expression stupide, quand on y pense… A t-on déjà vu une personne applaudir avec une seule main ?!). Ce journal n’a pas inventé la poudre, qui, à l’instar de Marie-Claire ou d’autres organes de presse féminins, exerce un pouvoir d’influence à coup de paillettes et autres subterfuges faussement naïfs et creux.

Pour autant, il est visiblement utile de rappeler certaines évidences. Pour se souvenir que rien n’est jamais acquis, qu’il serait vain de croire qu’aujourd’hui, la paillette jouit d’une assise confortable et pérenne et surtout, que le règne de l’apparence à encore de beaux jours devant lui.

Vous voyez où je veux en venir ? Ben oui, les blogs de fille.

Je vous laisse trouver seuls la conclusion 🙂

Excellente journée à tous et merci, Michèle !

Post scriptum : pfff, en vrai, je comptais aborder le sujet APRES avoir terminé l’excellent Presse féminine, la puissance frivole de Vincent Soulier. Je préfère donc vous prévenir tout de suite : ce livre, qui corrobore la citation de l’édito en question, est une vraie pépite. Du coup, il n’est pas impossible que je vous livre à nouveau mon avis sur cette « puissance frivole » qui me passionne… N’y voyez absolument aucun lien avec le fait que je tiens un blog de fille ET que je travaille dans le milieu de la presse féminine ! 😉

Commentaires

Moi, je me verrais bien en jupe…

C’est tellement adapté pour courir, pour monter les escaliers, pour faire du vélo, pour s’asseoir, pour monter sur une échelle, pour faire du cheval, pour sauter par dessus le portail quand on a oublié les clefs…

Non, vraiment, c’est un bon plan, ça !

Je m’y mets dés que tous les autres s’y seront mis !

Répondre
1

Alors comme ça Deedee, tu lis Elle en douce ? 😉

Sur le sujet de la jupe pour tous, bof, de toutes manières même les filles n’en mettent plus ou pas assez souvent (à mon grand désespoir) alors…

Répondre

Les hommes en jupe, c’est une simple question d’habitude. Evidemment, il y a jupe et jupe. Et les habitudes, je ne vois pas qu’elles changent comme ça en Europe!!! A part chez quelques métrosexuels on the cutting edge… mais je répète, c’est une question d’habitude. Je comparerai ça au soutien gorge et au maillot de bain. Techniquement, il y a le même métrage de tissu sur le corps, et pourtant je ne réussirai jamais à me mettre en culotte et soutif sur un plage.

Répondre

Tout dépend de la jupe. C’est sûre que si c’est une jupe rose à froufrou…

Répondre

Porter la jupe ne va pas leur faire perdre la virilité. Prenez l’exemple des Ecossais, qui la portent, notamment aux mariages, et sont des as en rugby.
Mais une question demeure: que vont-ils porter sous la jupe?!

Répondre

Je me souviens d’avoir vu en vrai (pas sur un défilé quoi) un homme porté une longue jupe noire Yamamoto il y a 10 ans. Il était d’une élégance rare. Mais il avait le corps (musclé mais pas trop) et l’attitude qui allaient avec. Et ce n’est pas donné à tout le monde.

Répondre

moi je demande a voir ! en tout cas mon cher et tendre risque de ne pas suivre la tendance !

Répondre

Moi je dis : à quand Sébastien Chabal en kilt ?

Répondre

Euh alors pour la petite histoire, je crois que tu n’as rien manqué rapport à la fameuse soirée. J’y ai passé le minimum reglementaire, mais j’ai trouvé ça absolument sans intérêt… de même que le spécial hors série qu’ils lancaient à cette occasion…
😉

Répondre

Les jupes pour les hommes, c’est une excellente idée … à condition qu’ils aient l’obligation de porter quelque chose en dessous !!!
Mon chéri s’en est acheté une récemment (pas mal du tout d’ailleurs, et taillée de telle façon qu’au premier coup d’oeil on croit davantage voir un short long baggy qu’une jupe), mais il sent absolument obligé de laisser ses attributs à l’air en dessous … et là par contre, je trouve ça très très moyen …

Répondre

Tiens c’est marrant, j’ai eu ma période jupe, je portais une jupe par dessus mon jean. J’adorais la gueule des gens qui me regardait dans la rue. J’ai arrêté parce que maintenant je suis sensé avoir un blog de machos.

Répondre

je suis tout à fait d’accord avec Angele, le coup de la jupe pour homme, ça fait 15 ans qu’on nous le joue régulièrement. Gaultier avait présenté plusieurs modèles en défilé ainsi que dans des clips de Grace Jones si mes souvenirs sont bons.

De mémoire Yamamoto présentait la jupe dans l’esprit kimono image moins en rupture que la jupe écossaise à plis ou la jupe noire à godets que nous messieurs pourrions subtiliser de bon matin dans le placard de nos dulcinées.

Moi, ça m’est un peu égal, mais je suis pas d’accord pour être le premier.

Ps : cette fameuse soirée a été chroniquée par l’atelier numérique sur BFM. Il va sans dire que j’ai été très déçu de ne pas entendre ton site mentionné dans la liste des primés.

Répondre

Je portais régulièrement jupes longues et sarongs, c’est très chouette.

Répondre

Ouais ben nous non plus on était pas invitées à cette fameuse soirée, na ! 😉
Décidément il faut que je coure acheter ce bouquin, car que serait la vie sans la futilité ?

Répondre

Ben, la conclusion c’est que les blogs de fille, sous l’apparence de la futilité, ne sont pas si creux que ça.
J’ai bon ? 🙂

Répondre

Enfin nous ne serons plus les seules à nous prendre la tête avec notre épilation.
Car si j’en crois l’édito dont tu parles : "On se pose des questions sur leur virilité d’autant qu’ils réclament dans la foulée le droit à l’épilation (forcément, pour mettre des collants…)"
Nous pourrons nous aussi les traiter de "yéti", de "kipik" et autres surnoms dont ils nous affublent impitoyablement lorsqu’un malheureux petit poil a décidé de repousser un peu plus vite que les autres !

Répondre

Si tu n’as pas été invitée, c’est peut-être juste parce que tu bosses pour la concurrence 😉

Répondre

p_apanoel exactement ce que je pensais … et vlan ils nous la ressortent encore la jupette pour les gambettes poilues…JPG est même en photo sur le perron de l’Elysée en compagnie de feu monsieur Mitterand… Qui dit que la mode est un éternel recommencement ?

Répondre

Les hommes portent très bien la jupe, enfin le kilt. La preuve en image :
emeline.wordpress.com/200…
Bon, bien sûr, c’est facile à dire, je suis mariée à un écossais 😉
emeline.wordpress.com/200…
Pour ce qui est de la légende, vous demandez-vous toujours s’ils mettent quelque chose en-dessous des kilts… ?

Répondre

Je ne suis pas pour la mini chez ces messieurs ça c’est sur, par contre une jupe longue en coton épais, par dessus un pantalon ou pas j’aime assez (mais attention faut que le mec soit grand et plutot mince), d’ailleurs ça me fait penser que j’aime bien les mecs en paréo aussi. En règle général j’aime les looks androgynes!

Répondre

Juste une question : si Cosmo organisait une soirée de la hype avec de la bloggeuse influente à foison, tu inviterais celles qui bossent à la concurrence. Donc pas de quoi se vexer, c’est juste une question d’employeur.

Répondre

La jupe pour homme, pourquoi pas? Après tout, la femme est bien passée au port du pantalon? L’ancienne génération a bien crié au scandale pour, au bout du compte, se rendre à l’évidence que la mode (et j’entends par là le style) n’a pas de prix et certainement pas de sexe!
N’avez vous jamais trouvé qu’un homme en kilt est terriblement sexy? Et, note d’humour, qui n’aura pas craqué pour "I want to brake free" de Queen?

Répondre

Et mince, tu m’a fauché l’herbe sous le pieds, j’voulais caser ma référence littéraire avec le livre de Soulier mais tu l’as fait

*frustrée*

Répondre

Y a des poches sur le jupes ? où je mets mes clés ??

Pourquoi pas si des mecs veulent en porter, comme les slims. Mais très peu pour moi.

Répondre

en tout cas cet article aura fait parler de lui ! j’en ai entendu parlé toute la semaine !

Répondre

POUR !
L’homme en jupe c’est chouette ! Deedee, un « match de la semaine » s’impose sur le sujet, quoiqu’on ait déjà un joli petit aperçu du résultat rien qu’avec ce billet.

On ne peut pas dire que la jupe, quelle que soit sa coupe, aille bien à toutes les femmes. Pour la plupart c’est ok. Pour les hommes les choses ne seraient pas différentes. D’autant qu’ils ont plutôt les hanches étroites. Tout est question de culture, de civilisation, d’éducation, bref, de stéréotypes enfoncés dans les caboches depuis des générations… chez nous Occidentaux surtout.
Souvenons-nous qu’au cours de l’Antiquité gréco-romaine, tout homme portait jupe/jupette/tunique (regardez les péplums d’hier & d’aujourd’hui), aucun la culotte. Le pantalon, les braies, c’était bon pour les « Barbares », Gaulois ou Goths… Plus tard, à la Renaissance ou au milieu du XVII ème siècle, la mode masculine n’en était pas loin, avec des collants ou bas colorés très moulants (les braguettes étaient même rembourrées… c’était la « Wonderbraguette » !).

Un homme en jupe ça peut être élégant & sexy à souhait ! Un peu de maquillage aussi c’est pas mal du tout, les yeux surtout. Y’en a à qui l’un & l’autre va très bien, et qui ont montré le chemin depuis longtemps :
img233.imageshack.us/img2…

Ambiguïté & androgynie => terriblement séduisant

Jupes & jambes épilées (c’est mieux quand même…) n’entament en rien la virilité, au contraire. Ca n’a rien à voir ! Pour moi être viril ce n’est pas ressembler à un Chippendale (risible !). Ca c’est un homme qui se croit. Mais qui n’est pas.
Bon, c’est aussi un peu selon les goûts de chacune/chacun.

Alors oui aux hommes en jupes, libérez-vous les mecs, rejoignez-nous qu’on s’éclate ensemble, bousculons les conventions !!!

Quant à l’éternel débat sur la présence d’un slip sous le kilt… voici toujours une réponse :
kiltinspector.com/pics/Go…

[j’espère que les liens passent !]

Répondre

Bref, un sujet passionnant !
"…vont très bien", pas "va"…

Répondre

dans la collection Autrement, j’ai vraiment apprécié celui consacré à la légéreté (surtout les passages sur l’humour). L’approche est plus philosophique, c’est parfois hardu mais jamais abscons. Je suis bien tenté par la puissance frivole quand j’aurai terminé Millénium (le clan des addicts grossi).

Répondre

Bonjour,
je suis un homme et je porte des jupes (cf blog). Les hommes ont toujours porté des jupes mais cela s’est arrêté il y a quelques siècles dans beaucoup de pays. Au fil des siècles, on a tellement pris l’habitude de ne voir des jupes que sur les femmes que ce vêtement est devenue leur emblème. Donc difficile de changer cela pour que l’homme puisse la porter à nouveau. Il faut aussi habituer visuellement les gens à voir un homme sans la vision des jambes jusqu’en haut (la jupe cache totalement les jambes là où elle les couvrent).
Je vois qu’il y a beaucoup de tolérance ici et c’est bon signe pour l’avenir 🙂
Jérôme

Répondre

Allez miss, achète donc une jupe à m’sieur Deedee. Tu verras que ça lui ira bien, toutes les nanas vont te l’envier !

Répondre

Aaaahhh! Je dois rever éveillé, tous les avis, de nanas en plus, qui vont dans le même sens: les mecs en jupes… Continuez de nous encourager, car il est vrai que ce n’est pas façile d’être parmis les premiers à sortir en jupe. Sur la plupart des sites consacrés au sujet, on échange entre une majorité d’hommes, l’avis des femmes est aussi le bienvenu. Moi qui me suis cru annormal pendant des années, finalement fais-je partie tout simplement des premiers?!!… P’tit-louis.

Répondre

Les précurseurs se sentent très souvent bien seuls p’tit-louis… Bon courage ! Et bienvenue ici 🙂

Eh bien, la 1ere réponse ne s’est pas faite attendre!! Venez, les filles, partager vos avis avec nous sur le forun de c-tendance.com Pour toutes celles qui kiffent: je porte le kilt…

Répondre

Merci mesdames, pour vos commentaires qui me semblent très positifs.
Je porte également la jupe en toute circonstance depuis 2 ans.
Nous allons d’ailleurs passer sur 100%MAG sur M6, courant juin.
Mais vous avez raison également quand vous dites que comme pour les femmes, telle ou telle jupe ne va pas chez tel ou tel homme. C’est d’ailleurs là notre grande difficulté, car, comme nous sortons des sentiers battus, nous n’avons pas droit à l’erreur ! Marier la jupe avec le haut, sans oublier les chaussures est un numéro de haute voltige, car nous ne voulons pas (en tout cas, c’est mon avis), ressembler à une femme. Nous voulons garder notre identité masculine et il est vrai que les magasins de fringues ne nous aident pas beaucoup.
Merci pour votre soutien.

Répondre

hello deedee et tes copines!! avez-vous fait un tour sur la "toile" depuis l’autre jour?… Il-y-a un rassemblement de mecs en jupe à Dijon samedi prochain, 100% mag couvre l’évenement… Bon week-end, P’tit-louis.

Répondre

Et c’est pas tout ! En 15 jours, 92 magasines et autres ont fait un papier sur l’homme en jupe.
Dernier en date : télé loisirs cette semaine et femme actuelle (la semaine prochaine).

Répondre

que cela reste un effet de mode, OK, je n’y voit aucun inconvénient.

mais que cela se démocratise et voir des centaines de mecs en jupes dans la rue : NON

je suis de ces femmes qui aime les hommes machos, viriles, avec des poils sur les jambes (et ailleurs aussi), torse nu et bermudas en été ! Voilà
pitié monsieur, reste comme tu es!!

Répondre

j’airientrouvé (drôle de pseudo !, parce qu’un homme en jupe c’est pas viril ? Vas dire ça aux écossais !
Et une femme en pantalon, c’est féminin peut-être ? J’imagine donc que tu ne mets jamais de pantalon ?
Je ne connais pas beaucoup de femmes qui aiment les hommes machos comme tu dis ! Je crois qu’au contraire elles les fuient, enfin, les femmes qui ont plus d’un neurone au cerveau et heureusement elles sont majoritaires, mais toi, désolé, tu n’en fais pas partie !

Répondre

bon sang, on fait tout un monde, pour pouvoir s’habiller,mais laisons les hommes porter les jupes,pourquoi pas, je me verrai mal m’interdire de porter le pantalon, je suis et je reste femme, pourtant je ne porte pas de jupe,ils ont raison ces hommes, laissons les porter les jupes et tout ce qui va avec, je suis pas d’accord, ils doivent porter des dessous, a quoi ça ressemble ce machin qui pend, enfin courage messieurs vous verrez que porter une jupe q’elle soit masculine ou feminine n’est surement pas chose facile A bientôt dans les rues peut être

Répondre

Bonjour, père de trois enfants, hétéro vivant en couple, je porte des jupes. Jeune et ado je les empruntais déjà à mes soeurs. J’habite la campagne et dès le printemps je porte des jupes au genoux comme je porterais shorts ou bermudas.Principalement en jeans, une en toile, peu ou pas évasées. Je ne m’épile pas, je les porte d’une façon masculine. Chaque jour en promenant mes chiennes. Les promeneurs, hommes sont presque indifférents, les femmes presque complices et s’arrêtent pour parler des chiens ou autres et que trés rarement des jupes. En hiver j’affectionne les robes-pull avec un caleçon ou un legging et en qualité de promeneur assidu la tenue est adaptée et ne choque personne.
Portons ce qui nous plait, ce qui contribue à être soi même, à être bien. Vive la jupe pour qui la porte avec aisance.

Répondre

mon homme porte régulierement des vêtements féminin des jupes même des robes et ça lui va bien d’ailleurs je le préfére ainsis,et parfois je me marre de le voir par exemple sortir de la voiture ou l’on peut aperçevoir sa petite culotte
c’est pas mal du tout,

Répondre

Mais putain c’est pas vrai, je rêve, qu’est ce que vous avez tous à subitement vouloir mettre des jupes, et des robes, pas possible, d’entendre des choses pareilles, vous voulez prendre la place des femmes,ou quoi?Les femmes sont les femmes et on ne doit pas leur ressembler, on est des mecs, c’est nous qui décidons, mais surtout pas elles, bientôt on vous verra à la maison torché les gosses et faire la soupe, c’est le commencement alors pitié arrêté de parler de jupons et de fringues on croirai entendre des meufs.

Répondre

En fait, ce qui est drôle, c’est que je n’ai jamais voulu soulever un débat autour des hommes en jupe !

8 ans après: ce genre de commentaires rétrogrades rétrogrades me file la gerbe, va dire aux écossais que se sont des efféminés en jupe ou aux millions d’indonésiens en sarongs que se sont des tarlouzes. Reste bien figé dans ton formatage mec viril=pantalon, foot, bière, beauferie quoi, comme on te l’a bien inculqué depuis que t’es gamin.
« On est des mecs c’est nous qui décidont » (de mettre la main aux fesses des femmes ou de violer quand bon nous semble?), je suis sur que tu fais le beau sur internet mais que c’est bobonne qui porte la culotte à la maison.
Je suis un mec je décide de porter un kilt ou un paréo et si un abrutis dans ton genre me traite de « pd » il prend mon poing dans la figure!
Quand à la virilité, ça ne se porte pas dans un pantalon mais dans sa tête!! La virilité n’est pas un vétement ou une apparence, c’est un état d’esprit!
Apprends pauvre ignorant que les romains et les grecs, qui portaient des jupes dans l’antiquité ont mis des roustes aux barbares en pantalons,
Jésus et les apôtres sont en jupes ou en robes (pagnes ou toges) sur les dessins qui les représentent.

T’es un fossile du 20 éme siècle, nous avons changé de siècle et de millénaire, EVOLUTION!

les femmes portes bien des pantalons masculins ,pourquoi ne pas porter des jupes plutot masculines ,en jeans vraiment bien

Répondre

Marié et père de famille, ce n’est pas d’aujourd’hui que je porte un kilt, comme les écossais. J’ai commencé à une dizaine d’années. Durant un temps je le portais beaucoup moins pour ne pas trop choquer notre fille. A partir du moment où il est porté comme les écossais, il ne choque pas.
Mon épouse et notre fille trouvent cela élégant.
Maintenant que notre fille n’habite plus avec nous, je le porte pratiquement tous les jours en dehors du boulot, bien entendu. J’en ai plusieurs, un pour tous les jours et d’autres pour sortir. Pour ne pas trop choquer les voisins, j’ai une grande blouse qui le cache pour bricoler dans le jardin. Sinon je sors avec sans choquer pour autant, le porte sans chaussettes car je ne supporte pas les grosses chaussettes, sauf en hiver. Pour l’esthétique je chausse des mocassins et ne me suis jamais épilé ou rasé. Enfin j’avoue ne jamais porter de culotte dessous car quand on a goûté au kilt, vous vous sentez libre, surtout après être engoncé serré tous les jours. Par contre je porte des Damarts longs qui descendent à mi-cuisses, ça tient chaud et au cas d’un coup de vent… C’est discret.
C’est affaire d’habitude et même sans culotte en hiver, vous n’avez pas froid, le kilt tient très chaud. L’intérêt du kilt est d’éviter la culotte, par contre l’inconvénient, je ressents plus souvent l’envie d’uriner. Pour sortir, il faut parfois prévoir…
Mon épouse aussi n’a jamais porté de culotte ni de collant sous le kilt, mais porte une combinaison de la même longueur, même en hiver. Souvent maintenant elle s’habille de même en jupe sauf avec collant. Et là aussi elle me dit c’est affaire d’habitude.
Un jour j’ai eu la remarque sympa, comment mon épouse a un collant et moi nu pied dans mes chaussures? C’était l’année dernière début décembre.
Enfin, rigolons un peu, car il faut se faire plaisir: beaucoup de gens (autant hommes que femmes) sont curieux de savoir ce que je porte en dessous. Je ne réponds jamais mais se doutent. Pour m’amuser peu après la question j’écarte très légèrement les jambes et observe les regards…
En conclusion, j’ai fait beaucoup de choses avec, sortir, conduire, etc… tout le monde peut le porter sans choquer et tout en restant discret.

Répondre

une belle silhouette: sous la jupe, mettez une gaine-culotte qui rentre les organes, un collant avec ou sans couture,et, comme chaussures, des escarpins classiques. Il serait bien de tenir un rétroviseur pour voir ceux qui se retournent.
Merci pour votre avis

Répondre

Homme en jupe .. phénomène de société ?

non juste retour à quelque chose qui était "normal" il y a peu de temps…Loin de toute connotation sexuelle.

en tout cas sur le phénomène facebook également… ;o)

il suffit de taper "homme jupe" et on tombe sur :

http://www.facebook.com/s.php?re...

Courage Messieurs! les mentalités évoluent !
Bientôt plus personne ne se retournera sur un homme en jupe.

Répondre

Je n’ai vraiment pas l’impression que les gens se retournent sur moi et pourtant je porte la jupe depuis des années. J’ai d’ailleurs consacré un bouquin à ce sujet. Vous trouverez les informations sur mons site
Ray

Répondre

jai 54 ans je suis pour la jupe ,et je porte la jupe si vous voulé me voir en photos, ou je vous envoie, la ou je suis en jupe, mail ou msn lemonteil@hotmail.fr

Répondre

Bjr deedee et tous les autres; une fois de plus, je vois que le sujet "homme en jupe" fait énormement réagir… Je pense qu’il y a une véritable demande des hommes de pouvoir porter des jupes de façon banale, c’ est d’ailleurs là que le bas blesse: nous les hommes aimons en général être ds la norme; et ne pas avoir à répondre de choix qui sont les nôtres, lorseque la norme sera à l’originalité pour nous, nous serons certainement aussi invintif que les femmes vestimentairement parlant. Par exemple: ce soir j’ai dit à ma femme que j’aime bien un trench vu au rayon femme chez géant à Morlaix, elle m’a tout simplement dit non, sur les deux arguments suivants: il est au rayon femme donc c’est femme, et qu’il a le boutonnage à gauche donc je ne peux pas le mettre!! Pas glop!! Donc résumons: le mec doit: -boire de la bierre; avoir le culte du pêt; réciter par-coeur j.marie bigard; s’ovaliser les joyeuses dans son jean serré; etc etc…

Répondre

Cher journal!! Encore vu plein de jupes sur des hommes cette semaine… Mais comme d’hab: sur internet! Le dernier en date: Sanseverino, peut-etre que si les artistes si mettent, ma cherie voudra bien que je m’y mette aussi?

Répondre

moi je comprends pas je porte des jupes m’habille comme une femme depuis toujours et je n’y fait plus attention pour moi c’est devenu tout naturel enfin quoi,bien sûr cela nous féminise pourquoi?parceque aujourd’hui encore c’est une affaire de femme mais si tous les mecs decident de porter la jupe ou des robes cela ne sera plus féminin ce n’est qu’une question de moeurs

Répondre

A toutes celles que le sujet "homme en jupe" interpelle, je propose de cliquer : "Marc jacobs en kilt"; Vous aller voir comme on peut être canons nous les hommes en jupe!!… P’tit-louis.

Répondre

Je me suis longtemps travesti.Il y a quelque moi j’ai découvert ce que je voulait vraiment.Juste être un homme qui exprime sa féminité.Aujourd’hui,je sors en femme tout en restant homme, car je ne porte plus la pérruque et je me sens bien dans ma tête. Je me moque royalement des regards.Une précision,je ne suis pas homo.

Répondre

Depuis l’adolescence je suis attirée par les vétements féminins et bien qu’étant hétéro j’aime porter des jupes avec des dessous en dentelles. Par contre cela implique, enfin pour moi, le besoins de porter une perruque et de me maquiller : ça évite de passer pour une bête curieuse en ville. Il faut dire qu’un homme barbu ou avec une barbe naissante qui porte des bas attaché par des jarettelles que l’on découvre à chacun de ses pas lorsque la jupe flotte un peu, ça interpelle les passants. Donc maquillage et féminisation c’est plus discret !
Par contre côté rencontre opportune c’est plutôt sympa : les femmes remarquent tout de suite que je suis un homme et cherche souvent à établir la première le contact pour "élargir leur curiosité". A priori elles aiment bien voir les hommes porter des vétements de femme….

Répondre

il y a un moment que vous avez commentés mais je tiens aujourd’hui à vous dire que je porte des jupes chez moi,et depuis 6 mois je sort un peu avec une jupe longue noire tres sobre et viens de m’en commander une , pour homme ce qui me sera plus facile à porter sans aprioris ,c’est vrai que certains regards sont plus de l’etonnement que d’autre chose et je regrette que ceux qui nous regarde ne viennent pas directement causer la raison de notre habillement,pour moi c’est plus agreable etplus simpa qu’un pantalon qui nous gene dans nos mouvements et surtout chacun porte ce qui lui plait sans se soucier des commentaires idiots ,on ne peu pas plaire à tout le monde amitiées à tous

Répondre

Je suis aussi un homme et je m habille comme une femme je suis marié elle est au courant et ils nous arrivent de sortir a l exterieure en jupe talons ect….. .A quand nous pourrons tous nous mettrent en jupes

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis at diam ultricies vulputate, in quis, adipiscing Aenean ut vel,