Du glamour en veux-tu en voilà

Les frères Séeberger, Jules, Louis et Henri, sont réputés
pour être les photographes de l’élégance. Pourtant, on ne peut pas dire que
leur projet initial les y amènerait, puisqu’ils se destinaient… au
dessin industriel ! C’était sans compter la commande du magazine La
Mode Pratique :
des photographies de femmes, et pas n’importe
lesquelles, puisqu’il s’agissait rien de moins que de photographier les femmes
élégantes qui avaient pour décors les champs de course et l’allée des Acacias au
bois de Boulogne, hauts lieux où se lancent les nouvelles modes qui passionnent
les lectrices. A partir de là, d’autres magazines vont les faire travailler, tant et si
bien que les Séeberger finissent par se créer une spécialité dans le reportage de mode où
ils excellent.

Au-delà de la mode proprement dite, ce qui fait le succès incontestable de ces
photos est que les Séeberger savent saisir l’effervescence des événements
mondains et photographient le monde brillant où les beautés anonymes croisent
les actrices, les banquiers, les couturiers et les aristocrates : Mistinguett,
Arletty, Charlie Chaplin, Marlène Dietrich, Joséphine Baker, Gabrielle Chanel,
Jean Patou, Marcel Rochas, la famille Citroën ou bien encore l’Aga Khan…

De 1909 à 1939, ils réaliseront quelques 37 000 clichés de
la mode et des mondanités parisiennes pour des magazines comme Vogue ou Femina.
Sur ce nombre absolument
extraordinaire, 500 clichés sont actuellement exposés à la Bibliothèque
Nationale de France. Des clichés somptueux qui nous plongent (merci
Yohann!!) dans un monde à part, celui de la mode délicieusement
surannée des années 20 : une expo à découvrir de toute urgence !

Les Séeberger,
photographes de l’élégance

Du 27 juin au 3
septembre

Bibliothèque nationale
de France, site Richelieu / Galerie de photographie

58 rue de Richelieu
dans le 2ème arrondissement

01 53 79 53 79

Du mardi au samedi de
10h à 19h, dimanche de 12h à 19h
fermé lundi et jours fériés
Tarif plein : 7 euros – Tarif réduit : 5 euros

Partager l'article

Commentaires

J’aime beaucoup vivre en Province ( à Bordeaux) mais j’avoue que questions expo, il n’y a rien de rien! Tout se passe  » à la capitale »…
Encore une expo que je n’aurai surement pas l’occasion de voir. En tout cas merci d’en parler sur ton blog. cela me permet au moins d’avoir un petit aperçu des expos parisiennes

Répondre

Merci pourl’info Deedee!
Moi qui adore la photo…ces clichés ont l’air sublimes!

Répondre

Enfin!!!!

On a pas pu avoir accès à ton blog pendant un petit moment 🙁 J’étais toute triste!!!
L’expo à l’air sympa j’irai peut-être….
Une autre expo qui doit être top c’est l’expo sur Marilyn Monroe au musée Bourelle.
Elle est telment belle Marylin on se lasse pas de la voir….

Répondre

Waaaaaah ! Ca fait super envie ! Merci Deedee pour cette info, je ne connaissais même pas ces photographes, je vais filer voir l’expo au plus vite !

Répondre

Glamour ?

Tiens, savez-vous d’où vient le mot « Glamour » ? A l’origine, c’est un terme qui décrit tout simplement un pouvoir magique, celui d’embellir la réalité… C’est la même racine que « Grimoire » par exemple… J’ai lu aussi que ce mot était celui qui décrivait la capacité de certaines sorcières à jeter un sort castrateur aux hommes ! Pas étonnant que les mecs fuient les femmes… fatales !

Répondre

Répondre à iris Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dictum sit ultricies id ut mi, justo