Une guerrilla Green

Photo ©Vivre à Paris (excellent magazine dont je vous reparlerais).

Tiens, voilà un moment que je ne vous avais pas parlé de Street Art ! En l’occurrence, ce mouvement d’art de la rue est un peu différent des autres. Foin de peinture, de mosaïques ou de Poska : le mouvement intitulé « Guerrilla Gardening » consiste a poser sur les murs de la ville des tags… en mousse.

A l’origine de ce mouvement, Gabeu. Cet étudiant de 22 ans veut «changer le monde qui nous entoure et aider les gens à prendre conscience de l’importance de l’écologie».

Photo ©Vivre à Paris

Au printemps 2009, il décide de lancer le mouvement de Guerrilla Gardening. De la mousse trouvée en forêt de Vincennes et collée grâce à une colle totalement bio, une forme de fleur eh hop : le tag est posé.

A l’instar de Richard Reynolds, qui a rendu la guerrilla gardening célèbre en Angleterre, le but de ce mouvement est de se réapproprier l’espace public et de créer un lien entre les gens.

Guerrilla Gardening compte aujourd’hui une trentaine d’activistes qui mènent en moyenne une action par mois.

Une bien belle manière de lutter contre le béton !

? Plus d’infos ? ?

Retrouvez le mouvement de Guerrilla Gardening sur le blog et sur le forum du mouvement (avec possibilité de suggérer des zones à envahir) et sur la page Facebook.

A lire également, un article très intéressant sur le sujet.

Commentaires

j’aime beaucoup le concept de ce street art vert! j’avais participé a Londres a une opération de guérilla gardening. on avait traversé une partie de la ville arnaché de gilets de sauvetage en poussant des brouettes remplies de plantes qu on avait plantées dans un parc…un grand moment !!!le plus drôle était la réaction des gens zn nous croisant….

Répondre

ça devait être génial !

Bonjour Deedee !
Impressionnant ton guerillero !
Et ses oeuvres…
Est-ce que ça tient longtemps ?
Non parce que vois-tu, mes fenêtres donnent sur un mur nu pas beau du tout et une opération nocturne pour agir en même temps dans un but écologique ET esthétique, je ne suis pas contre !
Je file me renseigner sur le lien que tu nous mets !
Bisous
Anne

Répondre

Aucune idée 😉

Et en forme de space invaders ça existe ? 😉

J’aime beaucoup l’effet relief sous la photo (comme si on l’avait tirée pour de vrai sur du papier mais en fait non. rho c’est très beau)

Répondre

Rhoooo chaque chose à sa place et chaque place à sa chose, nan ? 🙂

J’adore l’idée, je la trouve géniale !!! En plus c’est joli ! Je pense que quand il pleut ça doit pas mal abîmer l’oeuvre, profitons en t’en qu’il fait beau… je vais aller faire un petit tour sur les liens ^^

Répondre

Tu m’étonnes !

Merci pour cette découverte, c’est très chouette, et exactement le type d’initiatives que j’étais entrain de rechercher ! Et heu, sinon mercredi, ça donne quoi ? 😉

Répondre

C’est good pour mercredi, t’envoie un message dès que j’ai deux minutes 🙂

L’idee est geniale… j’ai presque envie de les rejoindre…je vais ressortir mon keffieh et me renseigner sur ce concept. Avant de faire du bien aux autres, cela me fera du bien à moi.
Merci

Répondre

Tiens nous au jus 😉

Bonjour à tous et merci pour cet article et ces retours !

La guérilla gardening forme pleins de guérilleros alors vous êtes les bienvenus ! On organise des actions bientot et si vous avez envie de participer de loin, donnez nous vos adresses à verdir et on y passera peut etre. « tot ou tard nous nous manifesterons dans votre quartier » ! 🙂

guérilleusement,
gabeu (en photo)

Répondre

Merci d’être passé par là ! Je transmets le message : gageons qu’à Paris, les adresses à verdir sont légion 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo nunc ultricies ante. elit. adipiscing felis Sed fringilla