Journée de la femme… mes fesses !

Billet de 2011 republié cette année, parce que rhaaaa, ça m’énerve toujours autant, voire même un chouïa plus, cette avalanche de promos en veux-tu en voilà à l’occasion de cette Journée Internationale des DROITS de la Femme !

Avant, en terme de communiqués de presse et des newsletters, on recevait des bons plans trop immanquables en veux-tu en voilà pour Noël, puis pour la Saint Valentin. On enchaînait bon an, mal an sur Pâques, sur la fête des mères, puis la fête des pères. Tout cela nous amenait gentiment à ce truc qui a du mal à prendre par chez nous, Halloween. Eh hop, c’était reparti pour un tour.

Et puis, on a eu droit il y a quelques années à la fête de la grand mère. Ce que n’a pas manqué de me rappeler le fleuriste ce week-end, qui m’expliquait que les fleurs coupées étaient plus chères, « surtout en période de fêtes ». Oui, il parlait bien de la fête des grands-mères.

On aurait pu croire que les choses se seraient arrêtées là, mâtinées de temps à autres par un ou deux bons marronniers supposément propres à faire frétiller nos CB.

Fort heureusement, le marketeux a trouvé une nouvelle superidée pour nous faire claquer du blé : la journée de la femme. Exceptionnel, bénéficiez de 10% de réduction sur notre site à l’occasion de la journée de la femme ! Dujamaisvumesdames, claquez votre blé pour fêter les femmes !

Saupoudrez d’une ou deux blagues misogynes à base de vaisselle, de repassage et de ménage et vous tiendrez votre journée de la femme cru 2011. Vous savez, la journée officialisée en 1977 par les Nations Unies pour œuvrer à l’égalité des droits entre hommes et femmes. lol.

Commentaires

Tiens, ça me fait penser que je n’ai pas appelé ma grand-mère 😉 Toutes ces promos, ça me fait un peu halluciner… Le commerce n’est pas fou… c’est bientôt lui qui va nous faire mémoriser le calendrier !

Répondre

Ton billet est à la fois très juste et très drôle! ;o) Personnellement je ne dépense pas mon argent pour ce genre de fête, mais j’appelle mes grand-mères car sinon je pense qu’elles auraient un petit pincement au coeur… Ahhh, ils sont forts ces marketeux!

Répondre

eh ! oui…
il y a aussi la journée de la baleine bleue…

Répondre

je hais ce genre de récupération à des fins bassement mercantiles.

Répondre

Merci pour ton billet, ça résume bien ce que je pense …
Et l’année prochaine, ils trouveront quelque chose d’autre !

Répondre

il y a des journées de… tous les jours. j’ai failli acheter un agenda comme ça l’an dernier. c’était hallucinant, des journées pour des trucs inconnus ou ridicules.

Répondre

Bien dit ! Ce que c’est affligeant ce que le monde de la consommation déforme l’Histoire pour que nous dépensions notre argent !

Répondre

Moi je trouve que chaque jour devrait être la journée de la femme. Nous sommes devenues des super héroïnes. Obligées que nous sommes d’avoir des jobs d’enfer, des enfants bien dans leur peau, des maris chouchoutés et comblés par le fait que nous soyons malgré tout SI attentionnées et SI sexy. Ongles vernis parfaitement malgré les 15 kg ramenés à bout de bras du Monoprix à 21h30. Nous sommes toutes ereintées car nous essayons de coller à ce modèle parfait. Que sont nos combats devenus…

Répondre

Que les marques s’emparent de n’importe quel prétexte pour monter une opération marketing et nous inciter à acheter leur produits, je comprends que cela puisse énerver !

Mais bien avant d’être une opération commerciale, la journée internationale des femmes (car la journée internationale DE LA femme est un abus de langage. Il n’y a pas une femme, un mythe féminin mais bien des femmes toutes différentes) est un événement politique qui permet, un jour par an, de mettre sur l’agenda politique et médiatique les maux dont souffrent les femmes du fait de leur genre et qui sont bien souvent occultés et passés à la trappe parce que l’on considère, à tort, que puisque l’égalité femmes-hommes est acquise dans le droit, elle l’est également dans les faits.

Ceci dit si Jérôme Dreyfuss se saisit du 8 mars pour faire 50% sur toute sa collection, je ne vais pas râler…

Répondre

déjà que cela m’agace d’avoir une journée en tant que « minorité opprimée », en plus qu’elle soit recyclée en grosse ficelle promotionnelle tsss.. ça devient la journée de l’urticaire allergique, oui !

Répondre

J’ai lu quelque part: la journée de la femme c’est pas juste être belle et bien épilée!!!

Répondre

Tu viens de résumer mes propos 😉 Encore une super-méga-bonne-idée des marketeux… Ou pas ?!

Répondre

Rien à cirer en soi de la journée de la femme, mais toute occasion est bonne à prendre pour avoir des réducutions dans mes boutiques préférées !

Répondre

Cette fête n’a ni queue ni tête ! et pas seulement au sens analytique…..

Répondre

C’est en effet une journée plus marketing qu’autre chose. Les fleuristes sont contents, c’est déjà ça.
Tu as bien résumé cette vaste idée marketing.

Répondre

Aujourd’hui le 08 mars 2011 c’est mardi gras, youpi vive le carnaval…

Bonne journée

Répondre

[…] d’entre vous se demande à quoi/ou à qui sert cette journée comme Deede qui dénonce la manœuvre marketing et ses gros sabots Et j’ai craqué aussi sur la fête à la […]

Répondre

j’ai entendu dire que c’était le 100e anniversaire de cette supercherie. Comme si fêter la femme devait être un truc extra – ordinaire. Rien que le fait qu’il y ait une fête n’est pas normal. Non mais sans rire !

Répondre

Tu sais quoi? En Équateur (où je vis, d’où j’écris), on ne fête pas la femme, va savoir pourquoi. Par contre on est en plein carnaval, et ici c’est pas Rio c’est plutôt planque-toi bien si tu ne veux pas te prendre une bombe à eau à la figure… Ces mœurs étrangères, c’est étrange quand même

Répondre

Je n’ai pas pour habitude de réagir sur des blog ou autres, et loin de moi l’idée d’être rabat-joie mais toute la journée je n’ai pas arrêté d’entendre ou lire que la journée de la femme était une belle fumisterie qui ne servait que les intérêts des fleuristes and co.
Or, malheureusement, si nous avons la chance de vivre dans un pays démocratique dans lequel les droits de la femme ont quand même une certaine réalité, il ne faut pas oublier que ce n’est pas le cas ailleurs! des femmes se font encore lapider ou brûler pour un oui ou un non, exciser pour leur retirer le droit au plaisir, ou même plus simplement interdire d’accéder à certains emplois…
La journée de la femme n’a pas vocation à être une ode à la féminité mais à nos droits… Une journée, c’est bien trop court pour un combat de tous les jours, mais si ça permet à certains de prendre conscience du problème et de réagir, c’est déjà mieux que se taire tout simplement.

Répondre

pour la journée de la femme un collègue m’a offert un beignet. ben oui, c’est aussi mardi gras aujourd’hui ! et mon collègue trouve que je suis toujours bien déguisée… enfin habillée j’veux dire ! c’est pas mignon ça ?
sinon, le côté over méga commercial d’une journée comme aujourd’hui m’horripile purement et simplement…

Répondre

Evidemment, vu sous cet angle là, ( le coté marketing),c’est nase, mais il serait dommage de résumer cette journée a une opération commerciale.
Lorsque je lis certains commentaires, j’ai l’impression que beaucoup de pesronnes n’ont pas compris toute la symbolique d’une telle journée. Elles devraient peut être relire l’intervention de Babsie…

Répondre

Cette journée (seule et unique aux yeux du monde d’ailleurs) nous rappelle les droits que nous avons acquis… enfin comme le droit de travailler sans demander l’autorisation de nos maris, de s’assumer en tant que femme libre… Cette journée nous rappelle malheureusement que nous ne sommes pas toutes égales en droit dans le monde entier hélas…
C’est bien qu’elle existe mais le marketing ne devrait pas s’en mêler…

Répondre

Et je vais me la jouer un peu « vdm » mais la « journée de la femme » , ben c’est mon anniversaire, en plus ! A chaque fois je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer !

Répondre

Je trouve honteux de réduire cette journée à une opération commerciale. C’est une journée qui a le mérite d’exister et de mettre en lumière les actions des femmes , par exemple en Libye ou en Tunisie pour leurs droits sociaux et politiques, de rappeller combien de femmes n’ont encore que peu accès à l’éduction, la scolarisation, l’alphabétisation dans certains pays. Dans notre pays la France, sais-tu que la question de la mixité n’est pas une priorité stratégique de la majorité des entreprises. Sais-tu qu’il y a près de 55% de femmes diplômées et à peine 7% de femmes dans des comités exécutifs d’entreprises? As-tu déjà pensé à la mixité? aux leviers qui peuvent exister pour promouvoir et aider les femmes qui souhaitent se réaliser? Comment faire évoluer les mentalités? Sans être féministe, je suis contente que les médias parlent de tous ces sujets, le temps d’une journée, car mine de rien il y a encore du chemin à parcourir.

Répondre

Je suis d’accord, ça m’énerve que cette journée de la femme soit mal comprise. Je me disais qu’ils devraient plutôt l’appeler « la journée de lutte contre les inégalités entre les hommes et les femmes » ou « la journée de la parité » bref un truc de ce genre. Puis j’ai pensé que c’est une journée mondiale et que pour de nombreuses femmes dans d’autres pays, il ne s’agit ni d’égalité ou de parité mais encore de simple reconnaissance d’elles en tant qu’individu à part entière.
J’ai demandé à un collègue qui faisait une réflexion stupide genre « je vais offrir un bouquet de fleur à ma femme et je suis tranquille jusqu’à la st valentin » si le jour de la journée de lutte contre le cancer il allait offrir un bouquet à un cancereux en lui criant bonne fête. Parce que cette journée de la femme est là pour sensibiliser les personnes à la condition féminine en France et dans le monde et à combattre les inégalités. Rien d’autre…
Ca m’enerve…

Répondre

héhé, ce n’est même plus mardi gras, hihihi

Répondre

On peut remercier diverses publicités réductrices, comme la récente campagne de verres anti-buée où Madame fait la popote pendant que Monsieur fait de la moto, ou encore le site de vente de chaussures où une hystérique hurle à la vue d’une paire de chaussures.
Rien d’étonnant à voir ce genre de promos poindre le bout de leur nez.
Donc, nous sommes en 2012… J’ai parfois du mal à le croire !

Répondre

Eu…. si les femmes n’ont qu’une seule journée, le reste des jours c’est pour les hommes???

Répondre

Bon moi je t’avoue que j’aime cette journée … Je sais, je ne devrais pas… Mais c’est pour tout autre chose … Parce que c’est mon anniversaire ! 😉

Belle journée, bises.
M.

Répondre

Et l’efj qui fomentent un Mater Sujet Féminin en collaboration avec Aufeminin.com t’en dis quoi ? Rien j’imagine car de toute façon la plupart des journalistes sorties des écoles de filles a papa s’orientent d’elles même dans le poulailler médiatique. Les femmes sont conditionnées des le plus jeune age a être des consommatrices décérébrées. Du chiffon made in China en veux tu en voila ! On market tout ! L’écologie ? Le droit des femmes ? Un argument marketing parmi d’autres. Si tu veux aider la planète ? Arrête de penser que l’accumulation de biens matériel = bonheur. Dérision de tes dérisoires. Tout le monde dans les commentaires s’insurgent mais celles-ci sont les premières à à penser qu’une femme c’est pas plus que des battements de cils, des cheveux longs qui sentent la vanille et des derniers fringues a la mode sur le dos sexy si possible pour laisser apparaitre la viande fraiche.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phasellus elementum quis, eleifend eget massa risus Nullam tristique