La reine des gaffes ? C’est moi !

Et je peux vous dire que ça n’est rien de le dire… C’est absolument atroce mais c’est comme ça : j’ai beau tourner ma langue 7 fois dans ma bouche avant d’en sortir une bonne, mesure la situation, essayer de mettre en sourdine ma spontanéité… Chassez le naturel, il revient au triple galop et ? bride abattue s’il vous plait !

Tenez, la dernière fois, nous étions en voiture avec mamour. Feu rouge, et exclamation du chéri : « oh regarde, c’est Clément(*) dans la voiture devant nous ». Super rigolo, vous admettrez. Coup de bigo du chéri pour inviter le Clément ? regarder dans son rétroviseur, ahah, trop marrant, et comme on est dans le sud et que dans le sud, c’est bien connu, la vie est tellement douce et paisible, on sort de la voiture fissa pour saluer comme il se doit Clément, et… sa toute nouvelle chérie.

À ce stade, il faut que vous sachiez un truc : Clément est beau comme un dieu, ? vous couper le souffle ! Un regard envoûtant, des lèvres charnues ? souhait, un corps d’athlète façon surfer des mers (? la différence près que la vague le veut, lui) délicatement hâlé par le doux soleil de la Méditerranée…

Mais je m’égare, l? . Nous sortons donc rapidement de la voiture pour saluer rapidement Clément et sa douce, et remontons fissa dans notre carrosse avant que le feu ne repasse au vert pour repartir vers de nouvelles aventures, non sans un debriefing en bonne et due forme :

  • Moi : « trop rigolo ! ça m’a fait plaisir de le voir »
  • L’homme : « mmmm »
  • Moi : « mais alors, pffff, c’est tellement dommage… lui qui est si beau, qu’est-ce qu’il fait avec une fille comme ça ? »
  • L’homme : « mmmm»
  • Moi : « non mais franchement, je ne comprends pas… Elle n’a même pas l’air sympa ! T’as vu ? Elle n’est même pas sortie de la voiture pour nous saluer ! »
  • L’homme : « mmm »

(Remarquez au passage combien l’homme est intéressé par mes considérations pourtant de haut vol).

Fin de l’histoire ? En rêve oui !

Quelques heures plus tard, tendre et cher reçoit un coup de téléphone. Décroche. Blêmit. Bafouille des semi-excuses mâtinées de « non mais c’était pour de rire ! ahahah ». Raccroche. Me regarde mi-atterré, mi-amusé (oui bon ok ok, j’admets, c’est moi qui vois de l’amusement pour me rassurer). Et sans pitié, me sort tout de go : « c’était Clément. Il a dit que la prochaine fois que tu as quelque chose ? lui dire, il apprécierait que tu aies le courage de tes opinions et que tu lui craches ta valda en face ».

Le souffle me manque, je sens le sang affluer ? mes tempes et battre follement la cadence, quoi ? Qu’ouis-je ? Comment ça ? Comprends pas ! Ciel mais que se passe-t’il ? Mais pourquoi, pourquoi le sort s’acharne-t’il contre moi ?

Dans son extraordinaire mansuétude, l’homme daigne m’apporter une explication : le téléphone. Il avait appelé Clément pour l’enjoindre ? regarder dans son rétroviseur. Le téléphone était mal raccroché… Et vous voyez la suite…

Oui, on peut dire que ce sont les méga boules interplanétaire, je vous l’accorde… Je n’ai jamais eu aussi honte de ma vie… Sauf peut-être quand j’ai revu Clément le soir même… accompagné de sa tendre et chère, laquelle était vraiment super mal aimable mais pour le coup, je ne lui en ai pas tenu rigueur ! (trop sympa hein ?!)

Allez, rassurez-moi, dites- moi que ça vous arrive ? vous aussi de faire des gaffes monstrueuses, de mettre vos délicats petons dans le plat, de vous vautrer allégrement dans la maladresse : c’est quoi, votre plus belle boulette ?

(*)les prénoms ont évidemment été changés, avec un peu de chance, le presque Clément en question ne lira pas ce blog et ne se reconnaitra pas. De toutes façons, au point où j’en suis… !

Nota Bene : vous pouvez retrouver tous les chouettes dessins d’Adéjie en cliquant ici

Partager l'article

Commentaires

Je te pardonne, va! Ma copine est un thon effectivement. Elle est moche mais je l’aime. Difficile ? expliquer,
Bises,
Cl?©ment

Répondre

Je viens de d?©couvrir ton univers Deedee, et ? chaque fois que je lis un de tes textes, tu me fais sourire, rire, d?©couvrir etc.

L? , maintenant , j’atais pli?©e de rire. merci! ha et puis ? ce que je vois le pr?©nomm?© Cl?©ment l’a d?©couvert. Pas bien grave tout ?ßa… mais je comprend ta g?™ne. ?ßa m’es arriv?© quelques fois et j’en garde de mauvais souvenirs. humhum

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consectetur dapibus accumsan Phasellus libero. Donec