Ma journée dans les coulisses de Chanel… Dernier épisode

Petit cours de rattrapage pour ceux qui n’auraient pas suivi les deux premiers épisodes (laissez-moi vous dire que c’est mal, très mal !) :

Comme toutes les histoires merveilleuses, celle-ci ? une fin, sinon, ça n’est pas très drôle. Cette fin l? se matérialise par une incursion dans la boutique place Vendôme et une rencontre avec Jacques Helleu… rencontre qui prend plus que jamais son sens 12 jours très précisément après son décès. J’avoue que lorsque la radio ? balancé la nouvelle sans plus de formalité, je suis restée dans ma baignoire comme deux ronds de flan. Oui, j’écoute la radion en prenant ma douche, quelqu’un ? quelque chose ? dire ? ce propos ? Bon. J’préfère.

Revenons donc ? nos moutons, avec la découverte de la joaillerie de la place Vendôme. Zou galinette.

Où il nous est donné de porter les premiers bijoux crée par Coco Chanel

« Mademoiselle », comme avaient coutume de l’appeler ses amis intimes, aimait beaucoup les bijoux. Dès 1924, elle ouvrit un atelier de création de bijoux fantaisies. En 1932, la Guilde Internationale du Diamant (j’adore ce mot, « guilde », j’ai l’impression de rejouer ? Heroes of Might and Magic. C’est quoi ce truc barbare ? un jeu vidéo. Même que j’y ai passé des nuits entières… quand je vous dis que je suis une geekette, vous me croyez maintenant ?!!) lui demande de créer une collection de haute joaillerie. La ligne « Bijoux de Diamants » était née !

Nous sommes encore imprégnés de l’atmosphère de la rue Cambon lorsque nous déboulons place Vendôme. Après avoir montré patte blanche en bonne et due forme, nous grimpons par petites grappes au premier étage. La vue est saisissante, qui donne pile sur l’obélisque de la place. Les vitrines veillent jalousement sur leurs trésors… Je me prends ? rêver qu’on va nous filer un petit bakchich. Attendez, je ne suis pas difficile, moi, je n’ai pas des gouts de luxe démesurés… Une toute petite Camélia m’irait parfaitement bien !

Malheureusement pour moi, il n’a visiblement pas été prévu de nous acheter. Dommage, pour une fois que j’étais consentante…

Nous prenons place autour d’un plateau où sont exposés rien de moins que les « Bijoux de Diamants » de Coco Chanel… Moi qui n’ai pas une passion démesurée pour les bijoux, je suis scotchée… L’ouvrage est tellement beau, tellement bluffant, tellement improbable ! Il faut dire que les diamants sont montés sur platine, une extravagance que seule Coco pouvait se permettre en plein marasme économique.

Les bijoux passent de mains en mains, j’ose ? peine les effleurer lorsqu’ils arrivent ? moi. Sait-on jamais, avec le bol que j’ai je serais fichue de dessertir une pierre sans faire exprès.

La rencontre avec Jacques Helleu

La dernière étape de notre journée est donc la rencontre avec le directeur artistique des parfums Chanel. La vamp mystérieuse incarnée par Catherine Deneuve, Vanessa Paradis en petit oiseau, le petit Chaperon Rouge… Toutes ces campagnes ont pour auteur Jacques Helleu. C’est lui qui, dès 1968, avait choisi pour la première fois une actrice, Catherine Deneuve, pour représenter l’image de Numéro 5. Lui encore qui a su s’entourer des plus grands réalisateurs pour les publicités Chanel, qu’il s’agisse de Ridley Scott, Jean-Paul Goude, Luc Besson ou Baz Luhrmann, mais aussi les plus grands photographes, comme David Bailey, Richard Avedon ou Helmut Newton.

L’homme nous reçoit dans son bureau de Neuilly-sur-Seine. Caché derrière une paire de Wayfarer, il ne dit quasiment d’abord rien et se contente de scruter notre groupe. Tout son être impose le respect, sa gestuelle lente, quasiment immobile, son charisme évident, ses gestes théatraux.

Nous prenons place devant l’écran pour visionner sa dernière création : le spot qu’il a réalisé avec Keira Knighltley pour Coco Mademoiselle. Fin des spots : Jacques Helleu se prête alors au jeu des questions réponses avec un humour mâtiné de bienveillance. L’homme est drôle, imposant, épatant. Un véritable homme d’exception…

Eh puis… voil? , c’est fini. Nous repartons la tête quasiment douloureuse d’avoir vécu autant de choses, découvert ces coulisses si riches d’histoire et de passion, ces personnolités ? nulles autres pareilles, exceptionnelles et pourtant tellement humaines ? la fois. Quoi, j’en fais trop ?!

Une chose est certaine : plus qu’une incursion au pays des merveilles, cette journée a été l’occasion pour moi de lever le voile sur une maison aussi mythique que passionnante. J’espère bien avoir pu vous en restituer le maximum 🙂

Pour en savoir plus

Loin de m’être prise d’une passion pour Chanel, j’avoue que cette journée ainsi que le livre d’Arnaud Maillard ont plus que titillé ma curiosité sur Chanel & co. Voil? quelques pistes si comme moi, vous voulez en savoir plus. Pistes non exhaustives, cela va de soi, eet surtout toutes mélangées sans autre forme de procès because si je commence ? voiloir hiérarchiser un minimum, on est pas rendu ma bonne dame.

? lire

  • Un article très intéressant sur Jacques Helleu
  • Chanel / Jacques Helleu, de Laurence Benaïm
  • Une biographie succincte de Gabrielle Chanel
  • L’allure de Chanel, de Paul Morand
  • L’irrégulière, de Edmonde Charles-Roux

? voir

Partager l'article

Commentaires

J’adore la description que tu fais de cette grande maison.
?áa donne envie.
Un respect, de la classe, une d?©couverte …
Moi comme je te le disais dans un autre billet, je suis rest?©e scotch?©e devant la derni?®re pub pour Coco Mademoiselle.
Mais qu’est ce qu’il coute cher ce parfum, tous les Chanel d’ailleurs
J’aime beaucoup cette atmosph?®re.
Biz

Répondre

Mais non, Lagerfeld Confidentiel n’est pas ? voir au cin?©. Cf la critique dans mon article d’aujourd’hui !

Et en ce qui concerne Merci Karl d’Arnaud Maillard, ne te trompe pas. Tr?®s peu d’allusions sont faites ? Chanel. On parle bien dans ce bouquin de la maison Lagerfeld, ce qui est tr?®s diff?©rent ! 😉

Répondre

Oui oui Babillages, j’ai lu Merci Karl merci, j’en ai m?™me fait un billet 😉 J’ai tout mis p?™le-m?™le et indiqu?© « Chanel & CO » pour pr?©ciser mon point de vue.

Répondre

J’en ai donc profit?© pour lire la bio de Coco…c’est dingue des vies pareilles, partir de rien et arriver ? devenir ce "quelqu’un".. ?ßa me rappelle un peu la vie de Piaf, ? croire que certain(e)s naissent et sont destin?©s au g?©nie..
Pour le coup j’en profite, je n’aime pas du tout le dernier spot pour Coco Mademoiselle. Je n’y trouve aucune originalit?©, aucun enchantement, ?ßa ne grave pas les retines. Les spots Coco sont sans doute les plus beaux spots que j’ai pu voir, donc j’en attendais peut etre trop.

Répondre

Merci pour ce feuilleton passionnant 🙂 Je crois que pour les bijoux, j’aurais fait comme toi : j’aurais eu peur de les casser 🙂 Apr?®s t’as l’air malin !

Répondre

Tr?®s belle visite que tu viens de d?©crire. Une maison qui attire ? la fois pour son histoire, son prestige, son talent et pour son c?¥t?© inaccessible (du moins pour moi. Il est vrai que l’image de la marque jusqu’? pr?©sent, repr?©sentait bien tout cela.

Répondre

Ah Deedee, quelle merveilleuse journ?©e tu as du vivre !
C’est vrai que Lagerfeld et Chanel par extension sont particuli?®rement ? la mode en ce moment, d’ailleurs aujourd’hui je fais un post sur le sac Chanel que j’ai h?©rit?© de ma m?®re … 🙂

Répondre

J’imagine que ?ßa doit ?™tre un v?©ritable moment d’exception que d’avoir acc?®s ? ces lieux mythiques…
Je ne veux pas assombrir ton billet…sais -tu que Jacques HELLEU est d?©c?©d?© il y a quelques semaines…Effectivement un homme d’exception qui n’avait inform?© personne de sa maladie…

Répondre

D?©sol?©e…je n’avais pas vu le lien vers l’article du FIGARO…

Répondre

Quand je pense que depuis ce fameux Jacques nous a quitté…

Répondre

J’adore ces bijoux étoiles. C’est LE truc sur lequel j’avais craqué dans une série mode l’année dernière. Par contre quel choc quand je me suis renseignée et que j’ai appris que c’était Chanel (j’ai jamais connu le prix, mais je pense que ça ne servirait ? rien …).
Ca devait être une superbe journée en tout cas. Tu as bien de la chance !

Répondre

Ta trilogie est passionnante et richement documentée.. Merci !

Répondre

Est ce que ta trilogie Chanel, c’est comme Star wars, tu nous fais un ou 2 episodes en plus comme Lucas….please

j’ai beaucoup apprécié te lire en tout cas. Merci

Un peu rien ? voir mais euhh:
Une fois , tu nous avais demandé qui on aimerait bien voir en Deedee cast…et euhh j’ai lu le dernier d’Amelie Nothomb et peut etre quee.. 😉
Tu as aimé le livre ?

Répondre

ca a du etre une jouréne geniale pleines de découvertes !!!

ET dire que le pauvre Jacques helleu est décidé il ya a peine 10 jours

Répondre

Oh la la, ça donne envie ce récit! Merci de nous avoir fait partagé cette incroyable journée!

Répondre

bonsoir
je suis d’accord avec cindy ? propos du spot chanel: pas d’"âme comme dans les autres spots…je trouve en plus qu’il y a trop de plans..

Répondre

Heu les bijoux en forme d’étoile, je crois qu’ils sont pour moi … Comment ça c’est ruineux???? Arrrgh!

Répondre

Merci encore de nous avoir fait partager cette merveilleuse journée que tu as dû vivre !!

Répondre

Quel rêve quand même. C’est un super cadeau qu’ils vous ont fait l? quand même.

C’est génial de partager tes impressions ici.

Dis, tu l’as embarquée l’étoile, hein?..

Répondre

Contente que cette trilogie vous ait plu !

>> Juliette : m’en parle pas… Imagine, j’aurais mis une vie pour les rembourser !

>> mab : pas de soucis

>> abigoudi : merci pour la piste ! c’est du lourd, pas sûre d’y arriver mais oui, j’aime beaucoup l’auteure… Sait on jamais 🙂

>> Vanessa : mof, je suis une fille simple tu sais, je n’aurais tellement pas su qu’en faire, de cette étoile (on se rassure comme on peut hein !!)

Bon WE ? tous

Répondre

hééé deedee! je vais surement faire de la figuration pour le tournage d’un film sur la vie de coco chanel en auvergne… je te ferais un petit compte rendu si ca marche

Répondre

bonjour, je suis actuellement en 1ère Economque et Social. je dois faire des étdues de cas sur les maisons de luxe françaises et j’aimerai savoir si vous seriez ouvert pour me donner quelquonque informations je suis prenante sur tout, des graphiques, des contacts avec les gérants, PDG, des études de cas tout me sera bénéfique pour présenter ce dossier au bac. En vous remerciant de votre compréhension et de votre coopération.
Salutations, Mlle Prvost.

Répondre

Deedee, tu as trop de chance ca a du etre une superbe expérience !
Merci d’avoir partagé cela avec nous ! 🙂

Répondre

Je m’en rends compte, crois moi ! Sois la bienvenue ici 🙂

Bonjour – qui est le propriétaire du photo de Chanel ci-dessus? Merci de votre renseignement.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id, ipsum justo luctus dictum vulputate, leo