Maudit Karma, de David Safier

J’ai un milliard d’années lumières de retard en matière de chronique de livre. Oui, la mesure est ce qui me caractérise le mieux, CQFD.

Or donc, pendant les vacances et bien qu’elles ne soient plus maintenant qu’un loin, trèèèèès loin souvenir, j’ai pu m’adonner sans réserve ou presque à la lecture. Un luxe dont je ne dispose pas, ou du moins plus, au quotidien.

Après Juliet Naked et Ce livre va vous sauver la vie, je me suis retrouvée en rade de bouquin. Sueurs froides et conséquemment, direction la Fnac locale pour pallier dare-dare ce manque. Et là, le drame : quel livre choisir ?

De guerre lasse et après avoir parcouru en vain des dizaines de 4ème de couv’ (en vrai, j’avais surtout peur que la lenteur de mon choix pousse mon mâââri à repartir avec une PS4 et le tout dernier Pro Evolution Soccer 12000ème version limitée et tout le bazar), mon choix s’est porté sur Maudit Karma, de David Safier.

Comme quoi, on ne fait pas toujours les bons choix sous la pression. Rapport que ce livre est nul. Mais genre, nul. Rarement lu une daube pareille, aussi insipide et inutile.

Le pitch, comme y disent là bas, était pourtant marrant : c’est l’histoire d’une animatrice de Talk Show bien gaulée (un pléonasme qui aurait pu me mettre la puce à l’oreille) qui ne pense qu’à elle et qui meurt. Comme c’était une sale petite égoïste, elle est réincarnée en fourmi. Pan, dans les dents !

Plutôt drôle, reconnaissez-le.

Sauf que. Le livre est dégoulinant de clichés et de lieux communs mâtinés de bons sentiments. Genre, par exemple, la beauté intérieure c’est super important, quoi. Et l’amour triomphe toujours. Je vous épargne (tout) le reste.

Franchement, j’ai eu du mal à reconnaitre le livre « plein d’esprit et complètement barré » que Bild vantait, toujours sur la 4ème de couv’.

Je vous l’accorde, j’aurais pu m’en douter en lisant le résumé. D’accord. D’accord aussi, je voulais du léger, un truc qui se laisse parcourir sans trop cogiter au bord d’une piscine, entre deux tartinage de crème, le matage de la fille trop bien gaulée-la-salope et le trempage dans une eau toujours trop froide, what else.

Mais non, vraiment : ne perdez pas votre temps ! Du léger intelligent, ça existe. Et ça n’est sûrement pas le cas de ce livre là.

Ce que dit la 4ème de couv’ : Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle est écrasée par une météorite. Dans l’au-delà, elle apprend qu’elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Non seulement elle a négligé sa fille et trompé son mari, mais elle a rendu la vie impossible à son entourage. Pour sa punition, Kim se réincarne en fourmi. Et le pire reste à venir : de ses minuscules yeux d’insecte, elle voit une autre femme la remplacer auprès de sa famille. Elle doit au plus vite remonter l’échelle des réincarnations. Mais, de fourmi à bipède, le chemin est long et les obstacles nombreux…

Commentaires

ben écoute moi je l’ai u est c’est vrai que ce n’est pas le livre du siècle mais pour le genre je le trouve crédible et originale… Après c’est pas fait pour réfléchir et ce prendre la tête!!!

Répondre

Oui, mais il existe à mon sens de bien meilleures lectures pour ne pas réfléchir 😉

C’est drôle que ce livre ne t’ait pas plu.
Je l’ai trouvé plutôt sympa, léger, facile à lire.
Et l’idée est originale.
Maintenant, c’est vrai que c’est le genre de livre qui se lit dans le train ou sur la plage et que tu jettes à la fin de l’été…

J’espère que ta prochaine pioche sera meilleure.

Répondre

Oh ben tu sais, les goûts et les couleurs, hein…!

Bon, ca donne pas envie…
Moi, je dis, tu devrais investir dans un e book, comme ca, plus de probleme de temps pour choisir un livre, tu fais ca tranquilos depuis ta serviette/canape/lit/transat, et double cerise sur le cake, et d’un ca prend pas de place dans ta valise, et de deux, souvent (a part si tu veux relire les classiques) ca t’oblige a lire in english, et a la fin, on est toujours un peu fier de soi !

Répondre

Cf. commentaire de Marie 🙂

>Virg: Ah, non pas de ebook! Enfin je parle pour moi bien sûr ; )
mais vraiment je ne pourrais pas abandonner le papier, je crois. J’adore « tripoter » mes livres, j’aime les voir vieillir, se corner. J’y glisse plein de choses: tickets de resto, ciné, cartes postales, petits mots etc.. et quand je les réouvre ça me fait plein de souvenirs.

Répondre

Tout pareil 🙂

moi j’ai tenté  » Mange, prie, aime » et j’ai rarement lu un bouquin plus ch.ant…et pourtant ça fait un mois que je m’y essaie… dieu que c’est mauvais… qqu’un peut m’expliquer les millions d’exemplaires vendus?

Répondre

Ah ! Tu ne peux pas savoir ce que ça me fait plaisir. Je n’y arrive pas… lourd, là encore pétri de clichés… Je voulais l’acheter en anglais, me demandant si le problème ne venait pas tout simplement d’une mauvaise traduction..

Moi je l’ai bien aimé de part l’humour qu’il y avait à chaque page …

Répondre

Tellement d’accord avec vous pour « Mange… » !
Je me disais que compte tenu du nombre d’exemplaires vendus aux Etats-Unis, ça ne pouvait pas être mauvais…bah si !
C’est long, long…trop de descriptions…surtout en Inde…interminable !
On le vend comme étant plein d’humour ? je le cherche encore !
N’empêche…j’irai peut-être voir le film ! Histoire de passer un bon moment de détente.
Paraît qu’ils ont coupé au maximum sur la méditation, pas assez vendeur, pour se consacrer sur l’histoire d’amouuuur ! un film de filles en somme !

Répondre

Je voulais le lire avant d’aller le voir, moi. Ça me contrarie !

je comptais justement m’y atteler en anglais (eat pray love) après avoir dévoré mon trèèèèès long John Irving (je te retrouverai)… Je vous donnerai des nouvelles de la version anglaise!

Répondre

Avec plaisir !

Alors merci pour ta franchise.
Ceci dit, la rentrée littéraire est plutôt interressante cette année, entre le dernier Houellebecq ou Bret Easton Ellis et tout le reste, peu de chances que tu te retrouves en rade de bouquins pour ces prochaines semaines !

Répondre

Oui, même si je ne cherche pas à tout prix à lire des « nouveautés » 😉

merci pour ta critique. faux pas évité grâce à toi. grâce à toi également je suis actuellement plongée dans Ce livre va vous sauver la vie et après une 100aine de pages à peine je suis déjà ravie. alors merci !

Répondre

Contente que tu aimes cette piste ! Tu me diras quand tu l’auras terminé 🙂

Ah non moi j’ai bien aimé mange prie aime … sauf quand elle parle à Dieu … ça bon ça m’a un peu soulé, mais franchement j’ai été émue par l’histoire de cette pauvre femme, la preuve je vais acheter la suite (ben ouai je veux savoir si elle se le marie son Felipe) … bon certaines fois j’ai des goûts très spéciaux certes !!!
Pour en venir à ce livre, j’ai lu les 4 premiers chapitres et j’ai abandonné … car bon là c’est vraiment très nul (j’ai tout de même mes limites)… c’est pire qu’une mauvaise série télé !

Répondre

C’est exactement ça : je me marre plus devant les daubes diffusées sur M6 l’après midi en semaine (oui, ça m’est arrivé au moins une fois !) qu’à la lecture de ce livre…

Pour compléter le commentaire d’Isa sur la rentrée littéraire, je conseille vivement Purge de Sofi Oksanen. Pas léger, léger, l’histoire de trois générations de femmes estoniennes entre seconde guerre mondiale et terreur communiste, mais remarquablement bien écrit, et tellement prenant. Acheté hier, j’en ai déjà dévoré la moitié !

Répondre

Merci !

je n’ai pas aimé Maudit Karma…. il me reste d’ailleurs une dizaine de pages à lire mais je ne trouve pas la motivation…

Répondre

Houlaa, Maudit Karma, c’est la pire daube que j’ai lue ces derniers mois. Offert par une amie que j’évite depuis de peur qu’elle me demande si j’ai aimé autant qu’elle (je suis lâche je sais…) Par contre, j’ai vraiment aimé mange, prie, aime. J’irai voir le film même si l’accent n’a pas été mis sur la recherche de spiritualité comme dans le roman. Javier Bardem compensera je pense…

Répondre

Aaaah merci !

Hello Deedee,

Je te conseille chaleureusement « Le coeur cousu » de Carole Martinez, la quatrième de couverture ne m’avait pas forcément convaincue, mais une belle découverte toute en finesse.

Ps : J’espère que tout s’arrangera pour le mieux avec cette histoire absurde d’interviews.

Répondre

Merci pour la piste ! Déjà vu trainer ce livre en effet, jamais franchi le cap. Je note précieusement 🙂

Quant aux ITW.. Rien n’est moins sûr mais tu peux me faire confiance : je ne suis pas femme à me laisser impressionner par des attaques injustifiées 🙂

Maudit Karma a été THE déception de mes vacances. Je me disais « voilà un livre sympa, léger et drôle à lire ». sauf qu’il n’est pas sympa pour un sou, léger ah ça oui!, et drôle mouais on repassera…
Même allongée sur mon transat, il m’a ennuyée à mourir…
Ma seule satisfaction c’est de ne pas avoir également pris « Mange, prie, aime », vu les critiques que j’ai lu dernièrement!

Répondre

Merci ! ça me rassure.

C’est vrai que c’est nul, je suis bien d’accord avec toi.

Répondre

Répondre à as de trêfle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nec ultricies elementum efficitur. ipsum ut velit,