Moi j’aime pas les chippendales…

N’allez surtout pas croire que je vais dans des endroits totalement improbables et infréquentables. Enfin si, un peu forcément, on ne croise pas des chippendales ? tous les coins de rue, je vous l’accorde. Menfin l? , en l’occurrence, j’ai juste été chez Régine un jeudi soir, les fameuses soirées « je prépare les filles pour qu’elles soient belles et qu’elles puissent se faire dragouiller dès minuit par les mâles autorisés ? rentrer seulement ? ce moment l? ». Je sais, le concept est assez pitoyable, mais il permet de passer une soirée sympa entre copines, de manger et de boire ? l’œil, voire plus si affinités. Et franchement, comme je ne suis pas -malgré les apparences ! ;)- la reine du pétrole en ce moment, moi je dis banco.

La soirée bat donc son plein quand le présentateur annonce d’une voix tonitruante l’entrée des chippendales. Aïe, les chippendales, j’ai déj? donné tout aussi involontairement, et je n’accroche pas du tout. Ils sont certes très beaux et le plus souvent talentueux (je vous prie de croire que ça n’est pas donné ? tout le monde de faire des faire ce qu’ils font !), mais le spectacle me répugne un peu je dois dire.

Un bellâtre entre en scène. Il se la joue Keanu Reeves dans Matrix, ? grand renfort de pirouettes quand même vachement balaizes. Je dois reconnaître que jusque l? , je n’ai pas encore envie de partie en courant. Oui mais évidemment, un chippendales ne reste pas habillé, quel intérêt ? Keanu-bellâtre entreprend donc d’émoustiller ces dames en faisant tomber le manteau Matrix d’un grand geste théâtral. Bon. Non content de s’agiter seul sur la scène, il s’approche des groupies et scanne la foule en délire. Je me ratatine sur la banquette, inutile de vous dire qu’il est tout ? fait HORS de question que je me donne en spectacle au bras d’un mec ? poil. Le couperet tombe : comme par hasard, c’est le sosie de la chanteuse des Black Eyed Peas qui est choisie (voyez ? Me rappelle plus de son nom).

Les minutes qui vont suivre sont juste abominables et je n’ai qu’une envie : partir en courant. Les filles hurlent comme des minettes effarouchées, le présentateur les y invite d’ailleurs fortement. Toutes ou presque ont les yeux rivés sur la scène et semblent se délecter du spectacle. Pour ma part, je souffre, oui, je SOUFFRE  ? la vue de ce spectacle que je trouve d’une vulgarité ? toute épreuve.  Le bellâtre allonge sa victime sur la scène, agite son attirail –encore couvert, Dieu merci !- juste sous son nez (et croyez moi, ça n’est pas une façon de parler !), glisse lentement le long de son corps, la relève, s’empare de ses mains pour les poser sur ses fesses (les fesses du chip hein, suivez un peu), simule un coït d’un gracieux ? faire peur, pose la pauvrette comme un paquet sur une chaise, et entreprend de l’émoustiller devant toutes ses copines en se dessapant entièrement, ou presque. Un fou rire me prend quand je le vois en petit string en cuir… Mon Dieu, mais qu’est ce que je fais l? ?!

L’aventure est loin d’être terminée puisque monsieur Keanu entreprend alors de s’appliquer copieusement de la chantilly sur sa poitrine musclée. Bien sûr, la greluche doit s’appliquer ? la lui retirer langoureusement… Je la plains ? ce moment l? de tout mon cœur !, ? moins qu’elle y prenne plaisir, allez savoir après tout.

Le show se termine sous les hurlements de la foule en délire : Keanu a juste ôté son micro string et cache furtivement le matos sous une serviette… Je suis ? deux doigts de défaillir… A moins que ce soit ? cause de la vodka que je me suis copieusement sifflée en deux deux pour supporter ce spectacle ?

Pour me remettre de mes émotions, je siffle incontinent une autre vodka en essayant de me persuader que noooon, je ne suis pas une rabat joie qui ne sait pas apprécier les plaisirs simples de la vie.
Dites… je suis la seule ? ne pas apprécier le spectacle ou bien ? Vous avez le droit de dire que vous aimez ça hein, et même, de m’expliquer pourquoi !, ça m’intéresse et non, je ne vous jugerais pas, manquerait plus que ça 🙂

Partager l'article

Commentaires

bonjour serait il possible que tu me dise ou se situe ce spectacle merci beaucoup

Répondre

Non tu n’es pas la seule à ne pas aimer ce pathétique spectacle des chippendales. pôv hystériques amatrices de ça, vous donnez pas envie…
Si vraiment vous voulez voir des hommes, mais bon des vrais, pas ces guignols en string, allez voir un combat du circuit K1 et vous verez une belle compétition sportive, avec certes pas des strings, mais des shorts muay thaï.

Répondre

Savoir apprécier les plaisirs simples de la vie est une vertu.

Répondre

suis tout à fait d’accord avec toi, je n’aime pas ce genre de démonstrations, tout comme je n’aime pas les calendriers des rugbymen. surtout que je trouve qu’étant mariée, on a pas à aller voir ce genre de spectacles, je trouve cela irrespectueux pour soi meme et la personne qu’on aime!!

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

non in sed id odio elit. justo elit. porta.