Nouveau magazine : Immanquable ?

Hier, j’ai reçu un nouveau magazine en avant-première. Il s’appelle l’Immanquable (d’où le jeu de mot ci-dessus, ahah) .

Derrière ce titre que j’ai d’abord trouvé un poil présomptueux jusqu’à ce que j’en comprenne le sens, se cache un magazine dédié aux nouveautés et aux sorties d’albums et de bandes dessinées. Son but ? Proposer à ses lecteurs en avant première et en exclusivité, s’il-vous-plait !,  quelques planches, assorties d’interviews d’auteurs et autres coulisses, comme la visite d’ateliers d’artistes. Un bon moyen de suivre ce qui se passe dans le monde de la bédé, d’une part, mais aussi de savoir si on va craquer pour tel ou tel album. Quand on sait qu’une bédé coûte entre 10€ et 20€ et que pour ma part, je les dévore en quelques heures à peine… on se dit que le principe est intéressant !

Le format me plait, le papier aussi (il me rappelle Picsou Magazine, ce qui est plutôt de bon augure pour un titre qui se voit comme « Le journal de Mickey des grands » !). Je suis un peu moins sensible au choix de bédés opéré pour ce premier numéro, avec toutes les pincettes qu’une simple amatrice et totale béotienne du genre peut prendre pour délivrer un tel avis.

Reste à savoir justement quels albums seront choisis, comment et pourquoi. L’équipe rédactionnelle aux commandes de l’Immanquable (et du titre de presse dBD que j’avoue ne pas connaître.. Ah, vous voyez bien que je n’ai pas usurpé mon titre de béotienne du genre !) revendique son indépendance et dit vouloir mettre en avant des séries installées ou en devenir aussi bien que de jeunes auteurs publiant leur premier album.

Affaire à suivre…

Le premier numéro de ce mensuel sera en kiosque vendredi, si vous voulez vous faire votre propre opinion. Il coûte 6,50€… Oui, quand même !

Commentaires

En effet, faut voir… si les choix sont variés ET bien faits c’est un bon plan…

Répondre

ha mais tu l’as lu en avant-première alors ? c’est classe ! trop classe !
Dans le genre avant-première, j’ai vu 127 heures. c’est captivant. Ca m’a fait un effet fou. Je n’aurais pas cru !

Répondre

ah oui, c’est pas donné-donné. mais si c’est bien écrit et corrosif comme j aime, why not.

Répondre

C’est super comme concept (j’avoue que dire « journal de Mickey des grands » parle a mon coeur et a mes souvenirs…). Moi, a part les classiques et/ou ultra connu, je ne sais jamais quoi acheter… C’est un poil cher peut-etre…

Répondre

Super concept. Ca je vais l’acheter, c’est sûr même si je n’ai pas compris le jeu de mots…!

Répondre

Ben, rapport au titre du mag, nan ?

MERCI pour l’info 🙂
Après le magazine Bodoï, je ne savais plus quoi lire…

Répondre

Je ne connais pas Bodoï non plus… Arf… !

Merci pour cet article, je vais pouvoir faire une surprise à mon homme fan de BD vendredi ! Et je vais le feuilleter aussi…..

Répondre

Ça n’a aucune espèce d’importance, mais ça me travaille… Pourquoi « bédé », et pas « BD » ?

Cette question est inutile mais ce n’est pas la première fois que je lis ce mot dans tes billets, et chaque fois ça m’interloque 😀

Répondre

Les deux orthographes sont admises. Et comme je n’aime pas faire tout comme tout le monde (tête à claques, moi ?!)

Répondre à mamzelle carnetO Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent dapibus ut leo. Donec velit, quis ultricies Praesent