Syriana, le film qui fait débat.

Bien le bonjour chers vous. Aujourd’hui au menu, un sujet pas hyper fun mais qui me semble assez important : le marché du pétrole. Rhooo, ne râlez pas, on peut parler de trucs un peu plus costauds des fois, non ?

Le marché du pétrole, donc. Qui le dirige vraiment ? Comment ? Et quelles sont les problématiques liées ? la crise énergétique et environnementale ? C’est ? toutes ces questions que le film Syriana tente d’apporter une réponse… Projet ambitieux s’il en est –le film n’est d’ailleurs pas facile d’accès, je ne vous le cache pas. En même temps, on ne s’attaque pas ? une telle problématique en deux ou trois coups de cuillère ? pot (de glace Haägen d’Haaz évidemment) (mais comment peut bien s’écrire Haägen d’Haaz ?!!) !-

Si cette crise énergétique et environnementale vous interpelle, vous fait sortir de vos gonds, vous donne envie de réagir et de débattre de manière passionnée, rendez-vous sur le blog syriana-ledebat.net Certes, ça ne changera pas la face du monde, mais c’est déj? un premier pas. Et puis c’est ? la mode de nous faire réagir.. Profitons-en ! (oui, je suis peut être -sûrement- crédule sur ce point, mais j’ose croire que nos avis peuvent être entendus). Pour en revenir ? Syriana, les plus inspirés pourront même devenir contributeur de ce blog et rédiger leur propre glose… ? vos papiers !

Partager l'article

Commentaires

J’avoue manquer de connaissance sur le sujet mais j’irai parcourir le blog avec intêret. Merci pour cette note, moins légère mais tout aussi instructive 😉

Répondre

Deedee repeat after me: Haagen Dasz…
Au sujet du film Syriana, je ne l’ai pas vu. Avec des amis nous avons hésité entre Syriana et "Mémoire d’une Geisha" pour le film du dimanche soir. On a préféré louer le second! Ca valait le coup (critique ditirembique sur mon blog)

Répondre

Ce film n’est effecitvement pas facile d’accès… c’est vrai… Mais plutôt intéressant, et fait réfléchir. Sur ? quel point la vérité est proche de cette fiction… ? ne pas voir si on a le moral genre "le-monde-est-moche-et-tout-est-sombre"…

Répondre

Syriana a été réalisé par le Scénariste de Trafic (Stephen Gaghan). Le film essaie de faire pour le pétrole ce que Trafic faisait brillamment pour la drogue. Montrer, par le biais de plusieurs récits qui se croisent sans être réellement liés le rôle de plusieurs protagonistes afin d’avoir une vision la plus globale possible d’une situation complexe : Dans Trafic, on a les cartels, les flics de bases, le trafiquant Américain, le responsable US de la lutte anti drogue qui fait face a ses propres problèmes de drogue (sa fille est droguée). Dans Syriana on a le prince Arabe réformateur, l’avide d’argent, les patrons de compagnie pétrolière US, le consultant ambitieux (qui a aussi ses propres difficultés familiale : mort de son fils…), l’avocat d’affaire…
Par contre comme le dit Deedee le coût d’accès au film est très élevé : Une pause pipi et s’est fini, on comprend plus rien, en plus ce n’est pas Steven Soderbergh qui réalise et c’est forcement beaucoup moins bien, du moins du point de vue de la forme.
En plus le film n’apprend pas grand-chose de nouveau : OK, on ferait n’importe quoi pour de l’argent, OK, les grandes compagnies pétrolières entretiennent la corruption (quoi que elle figurent en haut de la listes des entreprises qui font le plus pour lutter contre), OK pour les pays qui n’ont pas de passé démocratique (eg Norvège ou Etats-Unis) plus les réserves en pétrole sont importantes, moins le pays est démocratique (Thomas Friedman).
En somme il vaut mieux voir une Vérité qui Dérange, le documentaire d’Al Gore qui fait prendre conscience du problème, donne des solutions, le tout sans pointer du doigt et culpabiliser…

Sur une touche plus personnelle, Deedee, c’est mon premier commentaire sur ton blog. Je te conseil d’éviter les sujets sérieux de ce genre si tu veux a l’avenir que j’évite de faire fuir ton public avec ce genres de commentaires !

Répondre

effectivement n’est pas soderbergh qui veut… je me souviens j’avais hésité ? quitter la salle, stephen gaghan réussit un véritable tour de force son film est ? la fois totalement convenu et inintelligible, pourtant c’est vrai qu’il y a matière ? débattre, peut-être trop d’ailleurs…

Répondre

alors moi j avoue que j ai de mauvais souvenirs de ce film pourtant tres bon. bref la scene de torture est juste ma phobie et j ai du m enfermer ds la chambre les oreilles bouchees le temps que ca finisse. cauchemards garantis!
sinon le coup du gars visionaire qui se fait tuer par des verreux, c est malheureusement la verite dans trop de pays :cf l article du monde sur le fils du president de guinee orientale qui s achete une maison a 35 millions de dollars a malibu… tout simplement ecoeurant.

Répondre

J’ai détesté ce film loué récemment. J’ai décroché dès le décès dans des conditions atroces d’un enfant de l’âge de mon fils. Les scènes de torture ont eu raison de mon attention (sans parler des kilos de trop de Georges). En plus, tu as raison, Guillaume, on ne comprend pas grand-chose. Le récit est très confus et c’est mal tourné. On n’apprend rien de plus que l’horreur de l’appât du gain. Vaut mieux revoir "Trafic", plus pertinent.

Répondre

j’ai vu le film en son temps, il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable sauf celui d’être "vieillot" (style film de dénonciation des années 70).A part ça, sur le fond, tant sur ce film que sur celui d’al gore, je n’ai qu’une chose ? dire: au del? du discour bien pensant face aux thèses catastrophistes qui est disposé ? modifier son mode de vie????
Je refuse un peu le débat la dessus les "ya k’a " et "il faut qu’on" MAIS….je ne roule pas en voiture mais prend les transports en commun, je choisi les produits les moins emballés, je ferme l’elecricité derrière moi (bannissement du hallogène) , je fais gaffe ? l’eau, me chauffe ? 18°..bref, j’essaye de sortir de mes comportements consumméristes…si tout le monde en fait autant, la demande de pétrole s’en ressentira .

Répondre

Syriana, 9/11, on sait qui dirige vraiment tout ça… allez, faites un effort, maison blanche", washington…

Répondre

Bha il y a plus de chance qu’on se fasse entendre si on s’exprime de manière intelligente et argumentée (sur n’imorte quel sujet)que si tout le monde se tait et râle seulement pour dire "on nous écoute pas, ça sert ? rien"!
logique, non? 😉

Répondre

Ce film est produit par la même maison que "Une vérité qui dérange" http://www.participantproduction...

Ils produisent des films qui secouent le peuple et appellent ? des réactions de ceux qui sont censés faire le monde (nous quoi).
Je l’ai dans la boite mais je ne l’ai pas encore vu… faute de temps.

Merci pour les critiques en tout cas, et pour le lien vers le blog.

Répondre

Sur le sujet et pour se documenter cf oleocene.org/, ca fait peur 😉

Preparer vous a revendre votre voiture flambant(e ? ) neuve :/

Répondre

Syriana est sorti ? un moment tout particulier l’année dernière qui avait vu la résurgence de films politiques dénonçant chacuns divers maux de nos sociétés : Good Night and Good Luck offrait une réflexion sur le maccarthysme ainsi que sur le pouvoir de la télévision et le rôle proportionnel de ses journalistes dans la transmission de l’actualité, Munich de Spielberg revenait sur les évènements des JO de 72 et proposait une parabole sur l’escalade de la violence, faite par des hommes contre des hommes, être incarnés, qui montrait in fine que l’idée même de vengeance implique une boucle dans l’histoire et que c’est peut être ce que justement se passe en ce moment dans le Moyen Orient mais pas seulement, Lord of War évoquait le traffic d’armes international et ses collusions avec les divers complexes militaro industriels, The Constant Gardener enfinr evenait sur la situation dramatique en Afrique subsaharienne, notamment en ce qui concerne la situation humanitaire. Bref, période propice ? la réflexion. Il est aussi intéressant de noter que le film, syriana, est sorti aux Etats Unis dans un contexte de quasi crise pétrolière et de hausse brutale des cours.
Le principal mérite du film est de n’offrir aucune concession quand au traitement du sujet qu’il aborde par diverses facettes, n’omettant aucune zone d’ombre. Certes, c’est assez difficile d’accès pour un novice total sur le sujet : prospection, exploration, concessions, manoeuvres collusives pour obetnir l’exploitation d’un champ pétrolifère etc etc…Pourant le film n’en demeure pas moins passionnant, très bien filmé, documenté, réaliste sans que pour autant il soit une dénonciation fade, ni même une charge ? gros sabots contre le système pétrolier tel qu’il s’est développé ces cinquante dernières années. Tout un cortège de problématiques est impliqué dans le sujet : développement (notamment des pays ? fortes ressources pétrolières), terrorisme ( comment le recrutement peut s’effectuer dans les masses ouvrières pauvres et déracinées en leur ofrant l’abri d’une éducation coranique), et toutes les manoeuvres des compagnies pétrolières (et on est l? encore loin de la réalité sur certains points). Un film ? voir donc, sans modération, du cinéma, dans le sens plein du terme, quand il n’est pas seulement divertissement, mais q’il est aussi engagement.

Répondre

Et le rechauffement de la terre, il faut en parler aussi… Personnellement je suis contre, j’aime bien mettre des pulls!
(si apres une sortie pareille, tu ne me reponds pas, je serai completement hyper vesqué…)
o|-)

Répondre

aloes voyons si mes souvenirs de cours d’economies de seconde sont exacts..concernant la main invisible si plusieurs décisions individuels se regroupent elles deviennent decision collective donc une main invisble qui régente l’economie de marché..puff mes cours date d’il y a bientot 18 ans..en clair c’est nous consommateurs qui dirigeont le monde..? toujours vouloir acheter moins cher..( délocalisation) ? vouloir acheter des produits toute l’année et tout prêt. ( 1% de cancer en plus chaque année chez les enfants, pollution du aux super méga packaging)…Il y a des solutions moins de voiture,les transports en commun..mais sincérement est ce que vous vous voyez faire comme nos grands parents qui allaient chez le cremier avec leur petit pot pour la crême fraiche? ou avoir la petite bouteille de lait toujours chez le cremier??? non?? c’est vrai c’est beaucoup plus pratique d’aller au supermarché et d’acheter notre petit pack de lait..dans des belles bouteilles en plastiques..entouré d’un joli fils plastique…Ma prof de 6eme.. ça remonte vraiment ? très loin nous avertisser déj? sur les abus de notre société de consommation..elle écrivait tout ses cours sur le verso des prospec tus qu’elle recevait ds sa boite aux lettres..résultats aujourd’hui j’ai tendance ? imprimer mes brouillons sur du papiers déj? utiliser..mes enfants dessinent sur du papier imprimé rapporté du boulot..et ? la naissance j’ai fait planté des arbres ( partenariat de GUIGOZ le lait)..j’essaye de me donner une conscience..mais je sais qu’il est déj? trop tard..imaginer la chine et son milliard d’habitants avec des tonnes de petites voitures…j’ose même pas aller voir le film d’al gore..trop peur pour l’avenir de mes petits bouts..

Répondre

oups désolée pour la méga serie de fautes ? chaque phrase…suis un peu fatiguée…ce soir..

Répondre

>> Julie Calmier : je t’en prie 🙂

>> Philippe : aaaah merci !! ça me turlupinait. je comprends mieux pourquoi je n’ai rien trouvé sur google avec mon orthographe :))

>> Miss trop : très vrai !

>> Guillaume : sois le bienvenue ici. Je suis RAVIE que tu commentes un de mes billets, vraiment ! 🙂 Je n’ai pas vu le documentaire d’Al Gore, comme d’habitude tu as une longueur d’avance sur moi en matière de cinéma. Et in fine, je ne suis pas sûre que tu aies fait fuir les autres lecteurs !! ? bientôt 😉

>> contessa : j’ai lutté moi aussi pour le regarder jusqu’? la fin, mais je ne regrette pas de l’avoir vu jusqu’? la fin, même si…

>> kitty : oui, la scène de torture n’est pas top, celle de l’enfant qui meure dans la piscine non plus…

>> virginie2m : sois la bienvenue ici. Je comprends on ne peut mieux que ce film puisse ne pas plaire. Pour autant, je ne pense pas que ça empêche de débattre sur le marché du pétrole 🙂

>> m’dame : tout le problème est l? justement…

>> Osmany : no further comment 🙂 Même si je ne pense pas qu’il faille diaboliser. Les choses sont rarements noires ou blanches

>> Angélique : tout a fait !

>> Anne : ah tiens ! je ne savais pas ça. Merci ? toi pour cette info 🙂

>> Mathieu : et tu as vu celui d’Al Gore ou pas alors ? J’ai jamais répondu ? ton texto, chui trop méchante. En même temps, j’ai mis j ? deviner que c’était toi… (je connais un autre B****)

>> sebseb : même pas mal, j’ai pas de voiture. Et je fais le tri des déchets (presque toujours). Et je coupe l’eau quand je me brosse les dents. Et euuh je crois que c’est tout 🙂

>> TheEraser : merci pour ce long commentaire très intéressant. je suis qui plus est assez d’accord avec toi, même si je n’ai pas de point de comparaison puisque je n’ai pas vu le documentaire d’Al Gore…

>> o|-) : moi, je préfère les pingouins. Mais je crois que l? dessus, tout le monde est unanime : on s’en fout

>> Hossegorr : on dit souvent que l’homme sera ? l’origine de sa perte.. Je crains que ce soit vrai.!! Cela étant, c’est plus pour les petits bouts des petits bouts des petits bouts des petits bouts (…) de tes petits bouts qu’il faut avoir peur. Enfin… j’espère !

Répondre

Deedee >>> C’est clair, du coup depuis que tu ne me réponds plus, je me suis exilé de Paris 😉

Mais je rentre ce week-end, on pourra toujours essayer de se voir courant 2007 😉

Pour le texto je t’en veux pas, c’était un peu sadique de ma part, j’avoue, d’écrire les pieds dans l’eau…

Bisous 🙂

Répondre

Et non, j’ai pas vu le film d’Al Gore. En fait, j’aime pas trop ce genre de film, donc non… (sauf si je suis invité en VIP, avec Nutella et autographe ? la clé !)

Répondre

C’est bete, j’aimerai etre bien informee et au fait de l’actualite, et en meme temps je suis bien incapable de regarder les films durs surtout s’ils sont realistes. Peut-etre qu’un jour je passerai le cap, va falloir grandir. En tout cas c’est chouette que tu parles de ce genre de sujets une fois de temps en temps, ca remet les pieds sur terre 🙂

Répondre

@Deedee… En meme temps pas de voiture en ville (qui plus est a Paname) c est surtout etre intelligente (ou ne pas vouloir se ruiner)… Bravo pour tes mesurettes 😉 Mais si tu explores un peu le site que j avais mis en lien, il y a des previsions du pic de petrole (qui ne sert PAS que pour rouler en voiture individuelle) tu verras qu’on devrait DEJA commencer ? s’y préparer !!! :p

Comme je disais… ça fait peur !!!
Mais c’est toi qu a commencé avec ce film !!! Tiens, en bonus, un autre site qui fait peur (et sans tortures ni noyade d’enfant 😉 ) :
http://www.manicore.com/

Bonne fine de semaine ? tous

Répondre

J’ai bien envie de voir ce film malgré une note pas super bonne sur Allociné (2,9) !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent suscipit ut tempus odio risus. nec Aliquam elit. at