Et je remets le son…

Bouclons cette semaine de folie par une autre découverte fon-da-men-tale, si vous le voulez bien !

Depuis des semaines, je râlais dans l’open space que groumpf, quoi, pas facile de se concentrer quand on est 6 dans un bureau et que le téléphone sonne sans cesse. En mode Tatie Danielle totalement ouverte et avenante, j’enfilais donc fissa une paire d’écouteurs. Et on en parle plus.

Sauf que. D’abord, au bout d’un moment, ça fait mal à l’oreille, le petit écouteur blanc. Et puis le son… Bon, voilà, quoi. Pourtant, ces inconvénients étaient moindre par rapport à THE inconvénient majeur : l’écouteur n’empêche pas les discussions de se greffer à la musique que l’on écoute. En mode discussions + musique = pire que tout. Autant vous dire que la Tatie Danielle qui sommeille en moi était tout à fait vivace !

Longtemps et à grand renfort de tweets désespérés, j’ai cherché ces fameux écouteurs que les journalistes, notamment, utilisent pour se concentrer en open space, rapport que c’est tout pile ma problématique à moi aussi. Las, je n’ai jamais eu le fin mot de cette histoire (si quelqu’un ici le possède, ce mot de la fin, qu’il n’hésite pas à nous le livrer). De guerre lasse, j’ai même pensé à investir dans un casque de chantier. Vous savez, les trucs jaunes bien gros qui masquent les bruits des marteaux-piqueurs and co ? Voilà. Même pas peur.

Et puis, le Père Noël a exaucé mes voeux en me livrant une solution. Un joli casque Sennheiser, Momentum, de son p’tit nom. Je connaissais la marque, j’avais souvent fantasmé devant les modèles exposés en rayon et lu moult critiques plus que positives sur les internets… Sans sauter le pas jusqu’à présent : le prix à de quoi réfréner quelques ardeurs, et je ne voulais pas investir sans être sûre de mon fait.

J’ai donc pu le tester depuis que je l’ai reçu il y a au bas mot trois semaines. Et… Je suis positivement conquise. D’abord, c’est la première fois que je possède des écouteurs avec un contour aussi moelleux et confortable : en plus des fameux écouteurs blancs, j’utilise un casque Wesc que je trouvais déjà bien, en terme de confort. Pourtant, une fois qu’on goûte au confort d’un vrai bon casque audio, voilà, quoi.

Mais surtout, SURTOUT, le casque garantit un confort d’écoute optimal grâce à une fonction anti bruit. Ne me demandez pas de détails techniques pour justifier le comment du pourquoi. En dehors de recopier bêtement la notice, je ne vois pas vraiment quel argument avancer à ce niveau là. C’est que, pardon, mais je n’ai pas un bac+12 en technologie ! Ce que je sais, en revanche, c’est que lorsque je l’utilise, les voix sont nettement atténuées.

Dernier point parce que quand même : son look. Sobre, brut, minimaliste… Voilà, j’ai trouvé le casque parfait, et je ne peux que vous le recommander si vous cherchez un vrai bon casque audio.

Tenez, pour la peine, mon dernier coup de coeur, montez le son, c’est parti !

Commentaires

Mon mari lorgne complètement sur un casque de ce type : anti-bruits, agréable, et tout et tout. Maintenant, avouons que c’est plus cher que des boules Quiès (M’enfin, comme dirait Gaston, la technologie est différente, je l’avoue bien volontiers). Ainsi, l’achat n’est pas encore fait, mais l’idée s’installe de plus en plus !

Répondre

Disons que la boule Quiès (que j’utilise fréquemment également) ne diffuse pas de musique 😉

jamais pu supporter les petits écouteurs blancs, ça ne tient pas dans mes oreilles. Mon casque JBL x Roxy me manque, c’était un vrai petit oreiller. Là j’entends quand même les sons dehors et le cling cling de Gtalk dedans. AHA.

Répondre

Ah oui les bruits au bureau alors que tu as une montaaaagne de boulot à rendre.
Encore mieux que le casque, maintenant je travaille depuis chez moi! Héhé.
Mais tu me donnes envie avec ce casque qui a l’air confortableuhh!!
Et la qualité du son?

Répondre

moi, je travaille dans un accueil d’administration et je dois aussi m’isoler des conversations, notamment sur joséphine ange gardien ou confessions intimes, réèlles ou émission TV de mes « collègues »…j’ai donc mes petits écouteurs blancs mais comme tu le dis si bien ils ne sont pas étanches! je pense depuis un moment au casque mais voilà le sujet de mon com: « est ce que ça aplatit pas trop les cheveux? est ce que c’est léger? » Oui oui c’est rien par rapport aux conversations mais c’est important nan?

Répondre

Mais celui-là n’a pas l’air d’avoir la fonction anti-bruit active. A partir du moment où tu as un casque fermé qui enveloppe bien tes oreilles, le bruit sera déjà fortement atténué. Après pour une meilleure réduction du bruit tu as ceux-là : http://www.sennheiser.fr/casques-audio/casques-mp3/casques-reduction-bruit
Ils ont un système électronique qui permet de supprimer le bruit et qui marche super bien, mais peut être mieux pour des bruits types métro que pour des voix.

Répondre

Hum…un peu lourd à porter non? j’en cherche un pour aller courir! marre de perdre mes écouteurs toutes le 35 secondes!

Répondre

Non, pas compatible avec la course à pied. Les WESC en revanche sont bien pour courir 😉

Alt J = Bof. Mais étant d’une méfiance naturelle envers les groupes soutenus par les Inrocks, je suis peut-être influencé

Répondre

Ahhhh naaaan tu ne peux pas dire ça !

Canon quoiqu’un peu imposant mais si c’est pour le bureau ça va 🙂

Répondre

Moi j’ai déjà vu un journaliste avec un casque de chantier! Mais franchement, je le comprends.

Répondre

En matière d’écouteurs efficaces contre les bruits alentours (train bondé, mère qui ronfle, collègues braillards) et un son impeccable, les Ink’d de Skullcandy sont superbes. Je ne jure que par eux depuis des années. Ils sont ultra durables aussi, et Dieu sait que je les malmène. J’aime aussi leurs casques mais comme je suis souvent en déplacement c’est pas toujours évident a trimballer.

Répondre

Good to know. Merci !

Bonsoir Deedee !
Alors comment te dire… Je suis trop jalouse !!! 😉 Je rêve (le mot n’est pas trop fort) d’avoir un tel casque pour écouter mes morceaux et comme toi, pouvoir m’isoler à mon taf pour rédiger mes communiqués de presse. Bref, tu es chanceuse et c’est tant mieux 🙂
De mon côté, jamais je ne pourrai acquérir un tel casque, ni même me le faire offrir, alors j’essaie d’en trouver un ni trop cher ni trop naze. Quelle quête !
Allez je stoppe ici ce commentaire peu constructif. Merci en tout cas pour ce billet. Bonne soirée !

Répondre

Je songe aussi sérieusement à investir dans un casque de ce type: l’open space a ses avantages… et ses inconvénients!

Répondre

Répondre à Mademoiselle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, ipsum nunc facilisis ante. Praesent vulputate,