Yves Klein ? Beaubourg : seuls les imbéciles ne changent pas d’avis !

Oui je sais, l’exposition est ouverte depuis le 5 octobre, mais j’ai ENFIN réussi ? y aller. Et je n’aurais qu’un mot (bon d’accord, deux) : allez-y !

En même temps, vous me connaissez : je ne suis pas du genre ? vous balancer deux mots comme ça, sans aucune autre forme d’explication. Allez-y, donc, car cette exposition vaut vraiment le coup.

Personnellement, j’étais assez dubitative sur l’œuvre d’Yves Klein, je dois bien l’avouer. Pas que je sois fondamentalement hostile ? l’Art Contemporain, évidemment, mais certaines démarches artistiques me laissent de marbre. Or, devant une œuvre, je ne sais pas comment vous aimez ? réagir, mais pour ma part, j’aime que l’œuvre m’émeuve, m’interpelle, me fasse réfléchir, douter, rêver… Et tant de choses encore. Et les monochromes de Klein, s’ils m’ont bien sûr interpellée quelques minutes, n’ont pas vraiment véhiculé d’émotion. Je me suis dit « trop facile », et oui, bien sûr, je sais bien que la complexité d’une œuvre ne fait pas son intérêt, mais vraiment, le bleu de Klein, mouaif…

Aussi, lorsque j’ai vu qu’une exposition lui était dédiée, et puisque certains commentaires sur le billet écrit alors m’enjoignaient de voir ces monochromes en vrai, je me suis dit banco. Après tout, seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. Et vous savez ce qui me rassure ? Et bien, je ne suis pas une imbécile. Ouf !

En effet, une photo d’un monochrome de Klein ne véhicule pas l’ombre du soupçon de l’appréhension que l’on peut en avoir pile en face. La matière, déj? , est vivante, presque palpable, nuancée (si si, les bleus de Klein sont nuancés !). Ensuite, l’œuvre de Klein ne se résume pas ? ses bleus. Pas du tout. J’ai découvert un travail extraordinaire ? partir du feu et des corps…. Je dois dire que c’est tout simplement impressionnant ! D’autant que si j’ai regretté l’absence d’audio guide (oui, je suis une vraie touriste : quand je vais voir une expo, je prends mon audio guide. Ça ne veut pas dire que j’écoute tout ni que je m’injecte une dose non négligeable de culture, nan, de Culture, mais enfin, c’est légèrement plus intéressant que les sous titrages des œuvres, souvent pour le moins… laconiques), donc, si j’ai regretté l’absence d’audio guide, disais-je, les nombreuses vidéos qui jalonnent le parcours permettent de mieux appréhender les œuvres de Klein. J’ai particulièrement aimé le travail effectué ? partir de feuilles d’or (et oui, j’ai un côté indéniablement bling bling, et force est de constater que Klein SAVAIT parler aux femmes !).

Dernière surprise, et non des moindres : Klein était drôle. Les nombreuses correspondances présentées ? l’expo ne permettent pas d’en douter une seconde, et donnent une nouvelle dimension ? ces œuvres.

Voil? . Klein n’est pas encore dans le top 5 de mes artistes fétiches, mais je suis contente d’avoir pu connaître, même, découvrir une partie de ses œuvres. Courez voir cette expo si ce n’est déj? fait : c’est seulement jusqu’au 5 octobre et la vérité, ce serait dommage de rater ça.

Dans la foulée, j’ai aussi vu Rauschenberg (mes 8 ans d’allemand m’auront au moins servi ? orthographier sans trop de difficulté les noms barbares !) : vraiment vraiment bien. Pour le coup, je ne connaissais absolument pas, je partais donc sans a priori d’aucune sorte. Seulement, je ne développerai pas, car l’expo se termine hélas le 15 janvier. Si vous avez le temps d’y aller demain, ça vaut le coup !

Yves Klein
Corps, couleur, immatériel
Jusqu’au 5 février 2007
Centre Pompidou
11h – 21h, nocturne les jeudi et vendredi jusqu’? 23h

Plus d’infos ?

EDIT : l’expo a bien lieu jusqu’au 5 février !

Partager l'article

Commentaires

c’est marrant ?ßa : j’y vais ce soir pour me replonger dans la magie des monochromes en IKB et d?©couvrir le reste que je connais moins bien, je m’en pourl?®che les babines d’avance!

Répondre

c’est bien. bravo.
apr?®s va voir Matisse & Rouault au palais de tokyo…

Répondre

J’?©tais comme toi: peu motiv?© et puis j’ai ador?© cette expo. Dans mon top 5 des expos de 2006.

Répondre

j’ai aim?© l’expo aussi mais je reste un peu dubitative face aux monochromes, je me demande toujours le pourquoi du comment… mais j’ai appr?©ci?© de d?©couvrir ses autres oeuvres

Répondre

Bonne ann?©e Deedee ! Elle commence bien puisque tu as enfin d?©couvert le bonhomme Klein (dont la t?™te bien remplie – de folie ? – est le plus passionnant !!)

Répondre

Banco, je suis convaincue, j’irai donc ^^ (suis pas en avance non plus!)

Répondre

quel est le top 5 de tes artistes f?©tiches?

Répondre

Trop tard pour moi… snifff..encore une expo que j’aurais r?¢t?©… de tte fa?ßon en Bonne Parisienne que je suis je profite de rien…. pfff

Répondre

M?™me question que Chupa Chupa, par simple curiosit?©, quels sont tes 5 artistes f?©tiches?

Répondre

Chupa chupa et Ang?©lique, je vous r?©ponds d?®s que j’ai plus de 30 secondes chrono :))

Répondre

Bon, si vous ?™tes reviendu malgr?© la lenteur de ma r?©ponse : ben en fait, j’ai lanc?© top 5 comme ?ßa, mais je n’ai pas vraiment de top 5 (tout ?ßa pour ?ßa !!). Non mais sans rire, j’aime beaucoup Van Gogh, Raoul Dufy, Rauschenberg (depuis peu donc!), Matisse, mais j’en aime d’autres aussi, comme Caillebotte… Je crois qu’en la mati?®re, je suis assez peu une connaisseuse pour arr?™ter mon jugement !

Répondre

Bha c’est ce qui est int?©ressant, ne pas avoir de jugement arr?™t?© et donc d’?™tre r?©ceptive ? toutes les d?©couvertes… et m?™me si ?ßa peut para?Ætre surprenant d’aimer dufy, rauschenberg et caillebotte en m?™me temps!
j’ ai d?©j? d?ª le pr?©ciser mais suivant des ?©tudes d’histoire de l’art, j’aime bien conna?Ætre la "popularit?©" des artistes…
Les contemporains sont toujours cit?©s! 😉
merci d’avoir r?©pondu!

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.