Les meilleurs des burgers ?

BrulÇ

Les burgers me fatiguent.

Bon, c’est vrai, je l’avoue, à la base, je ne suis une fan inconditionnelle du burger. Et si j’aime m’offrir un bon burger de temps en temps, le genre me lasse très rapidement. Je trouve ce plat particulièrement peu raffiné et plutôt étouffant. En mode BAM, paye ton poids sur l’estomac. Et puis, cette manie qu’ont les restaurants d’ajouter systématiquement un burger à leur carte me déprime un peu. Non, le burger n’est pas une fatalité. Oui, faire un bon burger, ça ne s’improvise pas. Et ça n’est certainement pas donné à tout le monde.

Raison pour laquelle j’étais assez excitée à l’idée de découvrir la carte de burgers composée par Cristian de Fast and Food. On ne présente plus cet expert en street food, en particulier… le burger, vous l’aurez compris ! Cristian s’est associé à Jimmy Desrivières, le chef de la Coquette, le restaurant du W ouvert en mars dernier, et à Gontran Cherrier, que je ne vous ferai pas l’insulte de présenter lui non plus. A 6 mains, les 3 compères ont imaginé et composé une carte de 5 burgers. Testés… et largement approuvés.

Car de burger gastronomique, il n’y avait point, jusqu’à présent.

burger-fastandfood

Les buns

Le burger d’exception commence par un pain d’exception. Celui de Gontran Cherrier. Moelleux, savoureux, bio, chaque bun est pensé différemment pour accompagner au mieux chacun des burgers.

Ma préférence va indéniablement au pain au jus de roquette et grains de courge qui accompagne le Roquette. Mention spéciale aussi pour le bun à l’encre de seiche qui donne au burger cette couleure noire que je n’avais vu que chez Wagy’s, jusqu’à présent.

 

Les burgers

Il y en a donc 5. Tous sont extraordinairement savoureux et intéressants, gastronomiquement parlant. Boeuf bio black Angus, Comté, steak de caviar d’aubergine, langoustine… Chaque ingrédient est choisi et marié avec un soin quasi religieux. Et ça se sent.

Revue de burgers :

 

unnamed (6)
Le Classico :

Bun classic sesame, steak de bœuf bio black Angus, comté, tomates, oignons, pickles, sucrine, bacon, sauce burger maison.

Fishman
Le Fishman (dispo en janvier) :

Bun à l’encre de seiche, langoustines au couteau et bar, pickles de concombre, salade d’herbes, tomates cerises, segment de citron, oignons caramélisés, sauce tartare et purée de poivrons.

unnamed (4)
Le Roquette :

Bun au jus de roquette et grain de courge, steak de caviar d’aubergine, mozzarella di bufala, aubergine caramélisée, cèpes cuits et crus, roquette, tomate ancienne acidulée, pistou de tomates confites et basilic cress.

Santa-Claus
Le Santa Claus Rossini (dispo en décembre) :

Bun à la mélasse et graine de coriandre, foie gras de canard, bœuf bio black Angus, poire aux épices, sucrine, oignons caramélisés, fines tranches de poire, pickles, émulsion Savora.

unnamed (7)
Le Bollywood (dispo en mars)

Bun curry, suprême de poulet bio aux fines herbes et citron vert, curry, chutney de mangue, salade de pomme granny Smith, sucrine, comte, oignons frits, coranation sauce.

 

Focus sur le Roquette, le hamburger végétarien

Roquette

Mon préféré est indéniablement le hamburger végétarien. Déjà, parce que je n’aurais pas deviné une seule seconde qu’il s’agissait d’un burger végétarien. Ce qui est globalement un bon point. Mais aussi parce que je côtoie quelques végétariens qui souffrent régulièrement de ne pouvoir trouver des pistes dignes de ce nom. Et voilà.

unnamed (2)

Le pain au jus de roquette, déjà, est intéressant. Différent sans être complètement barré, subtil, il accompagne parfaitement les autres ingrédients.

unnamed (5)

Le steak de caviar d’aubergine est extrêmement savoureux. Il fond sous la langue et se marie divinement bien avec la mozzarella di Buffala. Les cèpes créent la surprise et réveillent ce qui aurait pu être un burger un peu plat en terme de saveur, peut-être, autrement. De quoi mettre tout le monde d’accord !

On fait le bilan ?

Ultra savoureux, différents, ces burgers là sont assurément délicieux. Ils représentent aussi les premiers burgers gastronomiques, élaborés par une team à la pointe de la StreetFood et de la Food tout court. Les aliments sont bio.

Bonne idée, celle de lancer un burger en édition limitée chaque mois jusqu’en mars, en plus des deux burgers (le Roquette et le Classico) que l’on trouvera par défaut à la carte.

Raisons pour lesquelles… ils sont chers. Très. Comptez 26 euros pour le Roquette (le burger végétarien), 28 euros pour le Classico et jusqu’à 38 euros pour les trois derniers.

Oui, ça pique… C’est bien pour cela qu’on se l’offre en mode petite folie… !

La Coquette – W Paris – Opéra
4 Rue Meyerbeer, 75009 Paris
ouvert 24/24h, 7 jours sur 7

Commentaires

même s’il n’est que 8 heures du mat : MIAM !

Répondre

C’est malin, je sors à peine du petit dej que j’ai déjà envie d’un burger, et surtout du végétarien !

Répondre

Olalala, tu me fais franchement rêver avec ton veggie burger là !
Le pain au jus de roquette, il faut absolument que j’essaie d’en faire à la maison.
Et vivement le retour de la saison des aubergines pour essayer de faire ce steak !
Je n’habite pas Paris donc je pense que je ne gouterai pas les originaux mais ce billet m’a donné pleins d’idées !
Belle journée !

Répondre

Ouille 26 euros pour un burger ça fait un peu mal quand même ! Ceux de chez Bio Burger sont très bons si tu n’as jamais eu l’occasion d’y aller. 😉 C’est vrai que pour tous les autres spot à la mode j’ai été déçue (mamie burger, paris new york, cantine california et compagnie) les ingrédients sont bons mais pas d’assaisonnement pourtant l’assaisonnement c’est la vie !!! Bref je m’égare bonne journée 🙂

Répondre

« Les aliments sont de saison », hum il va falloir m’expliquer là parce que chez moi les tomates, les aubergines, les concombres, les poivrons, la roquette ne poussent pas vraiment en plein hiver…

Répondre

Correct ! Merci Juliette de ta diligence. J’espère que le reste t’a intéressée, quand même 😉

MANGER !
Voilà ce que me provoque la lecture de cet article… miam, tu m’as fait saliver !

Pour les burgers végétariens, y’en a un qui est carrément bon (même pour la carnivore que je suis) à « l’Endroit » aux Batignolles.

Répondre

Hum, tu m’a mise l’eau à la bouche !
Mais je suis comme toi, je commence à saturer.
Bonne journée !

Répondre

Super il y’en a même des végétariens 🙂 Car franchement quand on adore les burgers c’est souvent un peu frustrant de se retrouver face à une carte uniquement pensée pour les carnivores 🙂
Bises,
M.
http://dmedr.blogspot.fr/

Répondre

Oui c’est clair !

Rien à voir mais puisque je te « tiens » : aurais-tu l’amabilité de ne pas renseigner ton url deux fois ? ça ne sert à rien de la laisser systématiquement dans les commentaires.

Merci 🙂

Ça met en effet l’eau à la bouche ! Mais il est vrai que je ne sais pas si je testerais des burgers à ce prix-là, j’ai du mal à associer burger et cuisine gastronomique dans ma tête.
D’ailleurs, pardon pour la question bête mais je ne suis pas sûre d’avoir compris où on les trouvait, au cas où je changerais d’avis… 😉

Répondre

Bonne remarque… J’ai ajouté l’adresse. Merci !

Ahaha c’est marrant je viens de réserver le Tata Burger pour demain soir 😉 Ceux ci ont l’air originaux et très beaux mais bon c’est vrai que je ne suis pas assez fan de burgers pour mettre ce prix là pour un burger même excellent et très original ! Disons qu’en plus je préfère souvent les burgers dit classiques donc pour ce prix là je préfère aller dans un autre « genre » de resto 🙂

Répondre

Deedee, l’article sur le tapis Taroudant paraitra t il avant noel ? Il est sur ma wishlist…

Merci !

Répondre

Je ne sais pas encore. Tu veux que je t’envoie les infos par mail ? 🙂

1

Makes a river of water mouth … Looks delicious!
Ça met en effet l’eau à la bouche !

xo
Clarice

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adipiscing Lorem Phasellus venenatis, mattis eleifend