Cityscoot vs Coup : le match des scooters électriques à Paris !

Or donc, si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j’ai du dire adieu à Bilou, mon fidèle destrier depuis bientôt 8 ans… Laissez-moi vous dire que ce ne fut pas sans douleur ni atermoiements mais c’est ainsi, il faut que j’apprenne à être moins animiste !

Depuis une quinzaine de jours maintenant, me voici donc sans moyen de locomotion. J’ai envisagé rapidement le métro et le bus, que je prends évidemment sans souci quand je ne suis pas pressée ou que je n’ai pas beaucoup de RV à honorer dans la journée, surtout depuis que le nouveau pass Navigo permet ENFIN de ne plus avoir de tickets qui se démagnétisent ! Il m’a néanmoins fallu envisager d’autres solutions au vu de l’emploi du temps de certaines journées. Je vous donne un exemple : j’habite le sud ouest de Paris, dans le 15ème. Il y a quelques jours, j’avais un premier RV à 10h dans le 11ème, un second dans le 17ème côté place Pereire à 11h30. Un déjeuner dans le 2ème, à côté du bureau, puis un RV à 15h dans le 11ème à nouveau, avant de me rendre à un dernier RV dans le 15ème vers Balard (trèèèès loin, donc). Impossible d’envisager tous ces déplacements en métro. J’ai donc pris mon courage à deux mains et utilisé pour la première fois un Cityscoot., histoire de pouvoir comparer avec le COUP que j’avais utilisé quelques semaines à l’automne dernier !

La première location a été plutôt compliquée. Je vous fais un petit minute par minute histoire que vous rigoliez bien de mes mésaventures… !

17h57. J’ouvre l’appli, me géolocalise. Un véhicule m’est attribué à 7 minutes à pied de l’endroit où je me trouve. La réservation courant sur 10 minutes, je me dis que je suis large. Je marche quand même d’un bon pas.

18h04. Un SMS m’informe que ma location a été annulée faute d’avoir été activée dans les 10 minutes. Ah. Pourtant il me restait 3 minutes…

18h05. Je me connecte à nouveau à l’appli et réserve un autre scooter un poil plus loin.

18h06. Je suis devant le scooter. J’hésite pas pleurer ou à vomir… il est couvert de sang. La preuve : (je l’ai mise en tout petit pour éviter de choquer les âmes les plus sensibles)

18h09. Après avoir réfléchi rapidement à la manière dont je pouvais éventuellement essuyer le sang, je décide d’annuler la résa de ce véhicule pour essayer d’en louer un troisième.

18h10. L’appli bugue, je ne peux pas annuler la résa en cours. Je pensais être large pour mon RV de 18h30… J’envoie un SMS pour prévenir que je vais avoir un peu de retard.

18h11. Je décide de me diriger vers un 3ème véhicule, que je ne peux pas réserver, mais je me dis que d’ici à la fin du temps échu à la location du 2ème, je pourrais le louer directement si personne ne le chope avant.

18h14. J’arrive devant le 3ème scooter. Il est propre, c’est déjà ça ! J’enfile mon casque, prête à partir, dès que le compte à rebours m’y autorisera.

18h15. Un mec en scooter me demande si je pars. Il prendrait bien ma place. Je lui réponds que oui, mais dans 3 minutes. Il me demande si je me fous de sa gueule. Je lui montre le compte à rebours de l’appli avec un petit sourire désolé.

18h18. La résa du 2ème scooter a expiré, personne n’a chopé le scooter devant lequel je viens de passer les 3 minutes les plus longues de ma vie, le mec attendant toujours la place. Je clique frénétiquement, je réserve le 2ème scooter, enfile mes gants, appuie sur « on », tape le code de déverrouillage, redresse le guidon, accélère pour sortir du stationnement : rien. La roue ne tourne pas.

18h18. J’ai chaud.

18h18. Je pousse le bouton « off », puis à nouveau le « on ». Marche pas.

18h19. « on », « off », « on », « off » PUTAIN mais pourquoi moi ?

18h19. Le mec rigole. Je crois qu’il se fout de moi. « c’est ma première location » je dis. Il rigole encore.

18h20. Je me décide à appeler le service client.

18h22. Armand « à votre service » décroche. Je lui explique le souci. Il dit « ah oui, vous avez appuyé sur « on » avant d’entrer le code de déverrouillage. Eteignez-tout, recommencez. Voilà. Appuyez sur l’accélérateur, la roue arrière tourne bien ? Super. Bonne route ! »

18h23. J’ai chaud, et maintenant, j’ai en plus honte d’être la énième micheline à l’avoir appelé pour rien.

18h23. Je ne peux pas sortir de la place, il y a trop de circulation, les voitures sont à touche-touche.

18h24. Le mec qui attend la place ne rigole plus du tout. S’il avait des couteaux dans les yeux je serais morte.

18h25. Je sors de la place de stationnement et c’est partiiiiiiii ! Il me reste 5 minutes pour être à l’heure à mon prochain RV qui est à une vingtaine de minutes de là. Laaaarge.

 

On fait le bilan ?

Oui parce qu’on rigole, on rigole, mais du coup, mon avis sur le sujet !

A vue de nez, j’ai loué une grosse dizaines de fois un Cityscoot, assez pour me faire un bon avis.

J’aime :

  • le service client, hyper réactif et utile, que ce soit sur IG ou par téléphone
  • le fait qu’une partie de la flotte des Cityscoot ait une option « boost » pour avoir un peu plus de peps
  • la flotte : il y a beaucoup de scooters, même dans mon coin reculé de Paris (oui, c’est de l’humour, je provoque) j’arrive à en avoir à moins de 10 minutes autour de chez moi
  • l’assurance de trouver si ce n’est un véhicule propre, du moins un scooter safe car révisé régulièrement (c’est du moins ce que je me dis !)

J’aime moins : 

  • la maniabilité du scooter. J’ai l’impression de trainer un veau.
  • le délai de latence au démarrage : quelques centièmes de secondes, certes, mais je ne le trouve pas très réactif
  • le manque de propreté de certains véhicules (je viens de voir que la photo que j’ai prise pour illustrer cet article contient une petite surprise… vous l’avez vue ?!) mais ça…. #iciparis !
  • je trouve que l’appli bugue souvent.. ça m’est arrivé au moins 3 fois en quelques jours de ne pas pouvoir louer un scooter

COUP vs Cityscoot

Je trouvais ça important de tester les deux et à l’issu de ces quelques jours, je suis en mesure de dire que je préfère les COUP : ils sont plus petits, plus maniables et plus stylés (ce dernier point compte un peu moins mais quand même !).

J’aime aussi le fait qu’ils aient plus la pêche au démarrage. La flotte me semble un peu moins bien fournie mais rien de bien pénalisant.

En terme de tarifs, COUP est de surcroit un poil moins cher, sauf si on prend un pack de minutes sur Cityscoot, ce que je n’ai pas encore fait, ne sachant pas encore combien de temps je vais l’utiliser en tout et pour tout. Un article de Numerama résumait bien cette histoire de tarifs :

 

 

 

 

 

 

 

 

Et mon choix de futur scooter alors ?

Je considérais l’achat d’un scooter électrique pour des questions d’environnement : les moteurs traditionnels, dits « thermiques », sont à raison pointés du doigts notamment pour l’émission de particules fines et la pollution au CO2 qu’ils émettent en roulant. Après ces quelques jours de tests et quelques recherches sur le sujet, je crois malheureusement que mon choix va se porter sur un nouveau scooter thermique pour plusieurs raisons.

D’abord, je n’aime pas cette absence de bruit liée au véhicule électrique, quel qu’il soit… Je crains qu’un des axes de sureté sur la chaussée passe par le bruit qu’on fait et qui permet d’alerter les autres conducteurs. Bien sûr, je trouve ça mieux pour tout le monde que les véhicules ne fassent pas de bruit, c’est une pollution sonore évitée et non des moindres… ! En revanche, je redouble de prudence : les conducteurs de voiture ne regardent déjà pas systématiquement dans leurs rétros avant de changer de file alors quand on plus ils n’entendent pas, je vous avoue que je me suis fait deux trois frayeurs. Idem, hier matin, je descends du trottoir et me fait klaxonner… par un conducteur en scooter électrique : je ne l’ai pas entendu venir moi qui suis pourtant consciente des dangers de n’importe quel véhicule électrique sur la chaussée.

Ensuite, le véhicule est plus cher à l’achat  : l’entrée de gamme est à 2000 euros, et il faut très vite compter 5000 euros pour un véhicule un tout petit poil plus élaboré. Même avec les primes concédées par l’état et la municipalité pour l’achat d’un véhicule électrique, c’est très nettement au dessus du prix des scooters que je vise, entre 2000 et 3000 euros max.

Les scooters électriques sont moins « safe » : la plupart (ceux que je vise en terme de budget notamment, sinon on est bien d’accord que le fameux BMW vert anis à 15000 euros ne connait pas ce problème !) sont faits de simples tubes emballés dans le carénage en plastique, ce qui rend le scooter très léger. A côté de ça, le moteur électrique est puissant : l’adhérence avec la route dès qu’il pleut est compliquée, si j’en crois le retour de plusieurs personnes que j’ai contactées pour en savoir un peu plus sur le sujet.

Enfin, la question de la pollution se pose malgré tout pour les batteries électriques : sur le cycle de vie du produit, de sa production à son recyclage, les batteries électriques pollueraient plus que les moteurs thermiques... Rien que sur le recyclage, par exemple, il est inexistant : les batteries lithium (le lithium est le composant principal de la majorité des batteries électriques) sont ni plus ni moins enterrées, hop ! Je vois plus rien donc il n’y a plus rien. Si seulement…

Je m’offre encore quelques semaines le luxe de prendre le temps de faire un bon choix. N’était le problème de l’adhérence des modèles bas de gamme et l’absence de bruit qui représente un danger, j’avoue que c’est bien agréable en tant qu’utilisateur. Moi non plus, je n’aime pas faire du bruit !

En short list pour mon choix, un Liberty de Piaggio ou un Django de Peugeot, le tout en 50cc. Mais j’hésite à passer sur un 125cc… STAY TUNED ! Si vous avez des conseils à me donner sur le sujet ou des retours d’expériences, n’hésitez pas !

Commentaires

1

N ayant jamais conduit de 2-roues motorisé de ma vie, c est loupé pour un quelconque retour d expérience… En revanche un grand et sincère Merci pour m avoir permis de découvrir le mot « animiste » : je peux dorénavant nommer ce concept que je pratique naturellement depuis toute petite 😉
=> Exacte même sensation que quand j ai découvert « procrastination » ;-D

Répondre

Ahah avec plaisir 🙂

Bonsoir, je conduis un cygnus (petit 125 de chez Yamaha, plancher plat) depuis 15 ans (j’en suis a mon 2nd). Et j’adore cette marque en laquelle j’ai toute confiance. Je partage ton avis pour le sentiment de sécurité d’avoir un 2 roues qui fait un peu de bruit. Mon prochain scooter sera le 3 roues de Yamaha, le tricity, 2 amies filles l’ont, elles conduisaient avant un liberty pour l’une, un cygnus pour l’autre, et elles en sont enchantées : même maniabilité que ces petits 125, mais la stabilité du 3 roues qui permet de moins ressentir les différences de revêtement. Et bien sûr plancher plat pour tous nos sacs, courses (Et même valise cabine ). Hâte de connaître ton choix

Répondre

J’ai depuis 5 ans le SH125i de Honda et j’en suis super contente : grandes roues, maniable, pêchu, abs, coffre permettant de ranger mon casque, top case très logeable. Look proche du Liberty, d’ailleurs.
Seuls bémols :
– oublier d’écouter les vendeurs qui vous vantent l’intérêt du bouton « stop and go » qui coupe le moteur au feu : très agréable en terme de bruit, effectivement, mais vous flingue la batterie en quelques mois (mais je pense que c’est le cas pour tous les 125 en petits trajets urbains, pas assez puissants pour gérer ça). Heureusement désactivable ;
-le pare-brise de la marque (option), que je trouve trop haut et qui m’a posé des problèmes de visibilité en cas de pluie (comme sur certains vespa). J’ai fini par le faire couper pour passer sous mon champ de vision mais c’est dommage…
Et voilà 🙂

Répondre

Je ne connais pas Coop, pour ma part je surkiffe CityScoot donc je vais les défendre :
x Impression de traîner un veau : ??? avec un scoot électrique on est à chaque fois le premier à démarrer ! En essence il faut vraiment un scooter hyper sport pour vous griller au démarrage. C’est max 45Km/h à Paris, ça me parait suffisant.
x Latence au démarrage : désolé mais je vois pas de ‘latence’ et par rapport à un 125X9 c’est bcq + réactif (aprés je répète je connais pas Coop).
x Manque de propreté : j’utilise ce service depuis Nov 2016 et je n’ai jamais eu cette désagréable expérience, vous avez pas eu de bol… qq crottes de pigeons et les charlottes dans la selle ‘qui n’est pas une poubelle’… ça oui.
x Appli bugue souvent.. Oui c’est pas un modèle de stabilité effectivement faut des fois killer l’appli pour pouvoir l’utiliser mais ça passe je trouve, y a aussi un bug sur le scooter qui peut paraître réservable mais qui finalement ne l’ai pas.
x Mon expérience négative c’est le testeur de présence de casque qui est pas top résultat on ferme tout, et là paf ‘vous avez pas mis le casque’ il faut retaper code, rouvrir la selle, déplacer le casque de qq CM et là c’est bon, un peu pénible (quand on est à la bourre ce qui est évidemment Tout le Temps !).
+ le service client, hyper réactif je plussoie et en plus ils sont sympas !
Bref vive le partage électrique ! qu’est-ce qu’on disait sur la propriété que c’était le ? vol ?

Répondre

Merci pour ton retour. Il sent quand même un tantinet le salarié de Cityscoot, je me sens obligée de rétablir une véracité dans le témoignage ! 🙂

Sur le démarrage / latence : je roulais en 2T, ce qui me permettait de démarrer assez vite aux feux. Et j’ai du louer en tout et pour tout une 20taine de Cityscoot, je peux t’affirmer que boost ou pas boost tu ne démarres pas pendant quelques secondes, même en commençant à accélérer / frein.

Manque de propreté : j’ai quand même eu déjà 4 constats pas très agréables sur la vingtaine de locs depuis quelques semaines (je ne compte pas celui que j’ai voulu loué, qui n’avait plus de rétro droit, que j’ai signalé et qui était déjà connu comme tel), c’est un ration plutôt élevé qui me fait dire que ce n’est pas uniquement « la faute à pas de chance », je ne crois pas une seule seconde que tu n’as jamais rencontré aucun véhicule crade en près de 3 ans d’utilisation. C’est impossible !

Pour le reste et comme je l’ai déjà écrit je suis plutôt pour ce service, qui, même s’il est cher (comme Coup !), dépanne vraiment bien.

1

Question stupide, pourquoi pas un vélo électrique plutôt qu’un scooteur ? La pollution (particules fines, gaz et sonore) est incomparable, Il y a beaucoup plus de voies accessibles (pistes cyclables, voies de bus, contre-sens, parcs, …) et pour le même budget il est possible d’avoir du très haut de gamme.
Bien entendu, selon où vous habitez et vos trajets, il est possible qu’il n’y ai pas de voies sécuriser pour circuler (même si parfois on a de bonne surprises, beaucoup de chemins non accessibles aux véhicules à moteurs sont cachés!) https://www.geovelo.fr est très utile pour se renseigner avant sur les itinéraires envisageables.

Répondre

Non, ça n’est pas une question stupide, j’ai d’ailleurs largement évoqué le sujet sur IG mais pas ici : je suis pour le vélo, évidemment électrique (même si là encore très cher), surtout depuis que Paris s’équipe en pistes cyclables dignes de ce nom. Le « mais » ? Je transporte souvent beaucoup d’affaires (je peux aller jusqu’à l’équivalent de deux valises cabines + un gros sac sur le scooter, pour te donner une idée) et ça n’est pas compatible avec un vélo. A moins d’installer une cariole devant mais bon… je n’ai pas vraiment envie d’avoir un modèle qui fait 4 mètres de long..

Désolé je peux pas répondre dans le fil y a un bug, du coup je réponds là à un échange qui est 3/4 commentaires au dessus (et je fous le gros bordel je sais mais c’est pas ma faute à moi)

ça parait extraordinaire mais non j’ai aucun lien avec cette société à part le fait d’utiliser leur service et d’appeler le support de temps en temps quand help! ça marche pas votre truc!
J’essaye juste de pas faire comme tout le monde => je ne suis pas content = je dézingue à mort sur tous les réseaux, je suis content = j’en parle pas « c’est normal vu ce que je paye », Oui c’est fou comme attitude !
C’est mon côté pas comme tout le monde, mais je suis quand même un vrai bon râleur dans la vraie vie faut pas déconner non plus…
Manque de propreté : oui ça m’est arrivé plein de fois, on est à Paris, et le rétro qui manque beh le dernier que j’ai pris hier soir !

Répondre

Je vous conseille le Liberty de Piaggio, en 50cc. C’est très bien pour les débutants 🙂

Répondre

Chère Delphine, il me semble tout de même que par 42° à Paris, votre introduction d’un énième véhicule polluant sur le bitume parisien n’est peut-être pas une très bonne idée. Paris dispose tout de même d’un tas d’options pour se déplacer sans polluer ou en tout cas en polluant beaucoup moins que sur un scooter moteur thermique, et même en tenant compte de vos contraintes temps/matériel à balader. Pour rappel, les scooters polluent autant voire plus que les voitures. Je trouve dommage de s’investir autant par ailleurs pour l’environnement et par ailleurs de flinguer votre bilan carbone par un scooter. Voilà mon humble avis ! Sinon merci pour le blog, j’aime beaucoup vous lire ! Bonne journée

Répondre

Bonjour Laudine, ce que je trouve dommage, c’est d’essayer de me faire culpabiliser. On avance chacun comme on peut dans nos démarches pour une consommation plus responsable, et pour ma part, je ne donne de leçon à personne ! Très bel été.

Bonjour Deedee, pour ma part je viens de découvrir unu, une startup berlinoise, qui a créé sa marque de scooters électriques: deutsche Qualität! en plus ils sont trop stylés. Je me suis inscrite pour un essai…
http://www.unumotors.com/fr
J’avais testé CityScoot, et pareil, je les ai pas trouvés très maniables… Jamais essayé Coup, à voir. Mais c’est vrai que niveau propreté et pratique, je préfère avoir mon propre engin 🙂
Je ne sais pas si tu as tranché depuis? Tiens-nous au courant!

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis consectetur amet, commodo leo. Aenean efficitur.