Paris – San Francisco : la merveilleuse collection capsule d’Elise Hameau

Elisa-Hameau-mariage-22

Ce jour là, il faisait un froid à fendre les pierres. Oui, bon, d’accord, j’ai parfois une légère tendance à exagérer les faits mais enfin, représentez-vous un froid du genre assez hostile, quand même. Un froid à ne pas mettre le nez dehors et à vouloir se rouler dans un gros plaid, options UGG aux pieds et tasse de thé fumante incluses. Oui, mais c’est aussi ce jour là que l’ultra talentueuse Elise Hameau devait réaliser les photos de « Paris – San Francisco », sa collection capsule de robes de mariée.

Depuis 2011 (je crois !), Elise crée des robes de mariées du genre assez wow. Oui, il s’agit en effet d’un euphémisme, et non des moindres. Matières, coupes, façon… ses modèles sont empreints de poésie, et peut-être un peu de magie. C’est qu’Elise ne sacrifie pas aux tendances qui parent les mariées d’une même robe déclinée à l’envi. Ses modèles sont uniques, beaux, désirables.

La collection capsule qu’elle lance à la fin du mois est fidèle à son univers. Elle se compose de quatre robes qui s’inspirent d’un voyage imaginaire de Paris jusqu’à l’Océan Pacifique. Une croisière fantasmée à bord du « paquebot » de la piscine Molitor qui nous entraine de la tour Eiffel au Golden Gate Bridge au son de ces chanteuses de folk mythiques des 70’s : Janis Joplin, Joan Baez, Joni Mitchell…

J’ai eu la chance de pouvoir me glisser dans les coulisses de ce shooting réalisé par la non moins talentueuse et adorable Céline à la piscine Molitor… Allez venez, je vous emmène !

Elisa-Hameau-mariage-3

Dans la chambre, Elise veille à chaque détails : du choix de la robe à shooter aux accessoires, prêtés pour l’occasion par Artetfacts (il y avait notamment un collier Chanel assez dingue qu’on aurait toutes bien voulu garder !). Sur un shooting, il y a souvent beaucoup de fébrilité, de stress. Ici, il n’en est rien : la bienveillance d’Elise et de tous les membres de sa team sont palpables. On bosse, oui, mais dans la bonne humeur. Je peux vous dire que c’est assez rare pour être mentionné, autant qu’apprécié !

Elisa-Hameau-mariage-17 Elisa-Hameau-mariage

Elisa-Hameau-mariage-2

Dernières retouches maquillage, selfie eh hop, c’est parti.

Elisa-Hameau-mariage-11

Elisa-Hameau-mariage-4

La première robe est shootée au spa de la piscine Molitor. On en parle, de ce papier de dingue ? (je veux du papier peint)

Elisa-Hameau-mariage-7

Elisa-Hameau-mariage-5

Elisa-Hameau-mariage-8

Elisa-Hameau-mariage-9

Elisa-Hameau-mariage-6

Elisa-Hameau-mariage-10

Et c’est parti pour la seconde robe, que Céline a décidé de shooter devant les bassins. Noooon, Typhanie n’a absolument pas froid !

Elisa-Hameau-mariage-12

Elisa-Hameau-mariage-18

Elisa-Hameau-mariage-20

Elisa-Hameau-mariage-16

Elisa-Hameau-mariage-22

Elisa-Hameau-mariage-23

Elisa-Hameau-mariage-14

Elisa-Hameau-mariage-15

Elisa-Hameau-mariage-21

Elisa-Hameau-mariage-19

Et voilà le résultat :

CM_0F1A4495

©Céline Marks

CM_0F1A4593
©Céline Marks

CM_0F1A4668
©Céline Marks
CM_0F1A4721
©Céline Marks

CM_0F1A4707
©Céline Marks

CM_0F1A4750
©Céline Marks

CM_0F1A4851
©Céline Marks

CM_0F1A4826
©Céline Marks

CM_0F1A4865
©Céline Marks

CM_0F1A4893

©Céline Marks

La collection sera dévoilée à Paris le 24 janvier au festival de mariage Love etc organisé par La Mariée aux Pieds Nus, et à San Francisco le 31 janvier au concept store Loho Bride – oui, rien que ça !

Elle sera disponible au showroom d’Elise à partir du 10 février.

Voilà, c’est tout. J’espère que ce voyage dans les coulisses d’Elise Hameau vous aura plu autant qu’à moi.

>> Un grand MERCI Elise and team pour cette si jolie journée. Et bravo ! <<

Commentaires

Hello Deedee ! Très belle invitation au voyage (et au mariage !) que ces robes. Et justement, pour leur rendre parfaitement justice ainsi qu’à leur créatrice, je crois que les qualifier de « wow » est moins un euphémisme (qui consiste à amoindrir une réalité désagréable) qu’une litote (qui au contraire permet de suggérer quelque chose de plus fort et laudatif, exemple célèbre : « Va je ne te hais point »).
Voilà, c’était le point Petit Robert / ex-hypokhâgneuse du jour 😉

Répondre

Ahah 😀

Merci !

les photos de Céline sont vraiment magnifiques!! et l’ambiance à la piscine Molitor semble magique! merci de nous avoir fait découvrir les coulisses!

Répondre

C’est super drôle, c’est la grande soeur d’un camarade de collège ! Ses créations sont absolument canons en tout cas, ça donne envie de dire « oui » 😀

Répondre

Oh que oui… 😉

Tes photos sont juste incroyable! entre le jaune du Molitor, le bleu de la piscine et toi au milieu! Canon!
xx

Répondre

Ah non, moi, je ne suis pas sur les photos :p

Je suis complétement fan des robes. Elle sont superbes. Et encore, il n’y a pas tout.

Répondre

Il y a toute la collection capsule, si, mais pas toute la grande collection tout court 😉

Hello Deedee!
Les robes sont superbes, même si celles présentées ici sont quand même pour la plupart réservées à une certaine morphologie (dos nu = soutif prohibé = difficile pour les poitrines généreuses!).
J’ai revu l’autre jour le film « l’Odysée de Pi », il y est aussi question de cette splendide piscine Molitor dont tu nous avais venté la restauration ; les photos du shooting sont vraiment très très belles.

Répondre

Oui peut être ! Merci 🙂

Quelle jolie découverte !
Le mariage n’est absolument pas d’actualité sur moi, mais cette série de photos m’aura bien fait rêver !

Répondre

🙂

Céline a beaucoup de talent, les robes sont superbes, le cadre est magnifique, la mannequin est gracieuse ET courageuse, bref, ces images sont parfaites ! et les photos que tu as prises sont très chouettes aussi.

Répondre

Haaaan pfffff j’adoore. le papier aussi, la coiffure aussi…

Répondre

Robes subliiiimes !
(la mannequin va bien ?… :))

Répondre

robes sublimes, cadre magnifique… et mannequin très courageuse !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

diam elementum ut ipsum dolor lectus leo facilisis sit vel,