Petit précis d’éducation (bordel !)

La vie réserve parfois des petites surprises qu’il convient de savourer comme il se doit. Or donc, figurez-vous qu’au moment où je rédigeais mon petit précis d’éducation digne d’une mamie deedee dans toute sa splendeur, je reçus l’information du lancement de « Cher voisin de transport« . Un site proposé par la RATP pour canaliser toute la frustration des utilisateurs malmenés et qui n’osent pas toujours s’exprimer face au lourdaud d’un quintal qui leur écrase le pied sans s’excuser. On les comprend.

Car oui, Paris plus que tout autre est une ville où la bonne éducation est une sorte d’utopie, un vœu pieu formulé par une poignée de Gaulois qui résistent tant bien que mal à l’envahisseur. Mais plutôt mal. Moi même, j’ai beau ne pas avoir ma langue dans ma poche (oh le bel euphémisme), je n’ose pas toujours faire entendre ma voix face à une incivilité flagrante. Quand une quadra flanque ses godasses sur le siège face au sien dans le métro, par exemple. Ça me fatigue d’avance, je crois, d’avoir à lui expliquer que non, ça ne se fait pas, est-ce qu’elle aimerait, elle, se coller la merde du voisin sous le cuissot la prochaine fois qu’elle s’assiéra dans le métro ? Voilà.

Comprenons nous bien : j’ai beau avoir reçu une éducation aux petits oignons que je bénis chaque jour, je n’ai pas la prétention d’être la fille la mieux élevée. Moi même, je commets régulièrement des crimes de lèse éducation. Mais par pitié :

  • Quand  un enfant hurle dans un wagon de train, on SORT du wagon plutôt que d’emmerder la bonne centaine d’utilisateurs qui a la joie de partager ce trajet avec vous pour la modique somme de 86,25€ les 2h de TGV (mais ça, c’est un autre sujet).
  • Dans un train toujours, on met son téléphone sur vibreur. Et on ne discute pas le bout de gras à voix haute et perchée avec sa voisine de siège (non, le fait que j’ai pris le TGV pas plus tard qu’avant-hier pour les 2h qui m’ont semblé les plus longues de ma vie n’ont aucun rapport avec les énoncés qui précèdent).
  • Quand on écrase les pieds de quelqu’un, on s’excuse.
  • On remercie le gentil utilisateur de la RATP qui vous aura tenu la porte (si, je vous assure que ça arrive).
  • On ne fait pas la pub de son blog / son site web trop-bien-qui-tue / sa tata Georgette sur le wall Facebook des « amis » qui ne vous y ont pas invité. C’est vrai, quoi, vous débarquez chez les gens sans sonner vous ?

Je pourrais continuer la liste des incivilités à l’envi et vouer aux gémonies les osthrogoths de tout poil qui sévissent ici ou là mais mon p’tit doigt me dit qu’en matière de rabat-joieissime, je me pose là.

Je conclurais donc en vous demandant instamment de vous moucher et de dire bonjour à la dame. Merde quoi !

Commentaires

Toi, chère jeune femme visiblement en pleine santé et débordante d’énergie, prends sur toi et lève toi pour laisser un peu de place aux 70 personnes qui rentrent dans le métro à Havre-Caumartin et qui évidemment, aimeraient respirer… et arrête de souffler, tu me mets de mauvais humeur pour la journée !!! merci pour l’adresse du site…!

Répondre

ça aussi ça me rend DINGUE ! En général, je fais exprès de coller mon (gros) sac à main dans la gueule du malotru. Et j’attends la remarque.

Bonjour 😉

Oh, ce site, j’aime, mais je crains qu’il n’y ait trop à dire!

Répondre

Bonjour ! 😀 Oui… reste que lire les anecdotes des autres, ça fait du bien !

voilà un petit coup de gueule qui remet les pendules à l’heure ! même si je ne suis pas forcément sûre qu’il soit nécessaire pour la plupart de tes lectrices, au moins ça t’a fait du bien cher deedee et au moins on se sent moins seule quand on lit ça !!

Répondre

Ah je confirme, le but n’était pas de vous faire la remontrance 🙂

Là tout de suite je me dis : ouffffffffff je ne suis pas folle et seule à penser mot pour mot ce que tu as écrit! J’espère bien (quand le moment sera venu) pouvoir inculquer à mes enfants ces règles de base de savoir-vivre!

Répondre

Idem !

Euh droit de veto pour l’enfant qui hurle dans le TGV, ça ne m’est pas encore arrivé, mais j’imagine très bien mon Zozo profiter du contexte pour piquer une crise…
Quand on paye plus de 100 euros pour faire Nantes/Paris, je pense que malheureusement, je ferai en sorte de rester à bord dudit train… mais je note qu’il faille mieux emmerder les mecs du wagon-bar !

Pour le reste je suis évidemment d’accord : c’est lamentable !

Répondre

Ah mais j’ai pas dit sortir du train, j’ai suggéré sortir du wagon ! 🙂

Chère Deedee,
la plupart du temps tu me fais rire, et sur beaucoup de point je te rejoins, moi aussi je me tape le métro blindé 2 fois par jour, c’est souvent pénible, mais c’est comme ça, c’est la vie. En revanche j’ai de la chance, parce que même quand mes mômes hurlent dans le train, les gens sont toujours sympa, parce qu’ils voient bien que je fais ce que je peux, et que je suis bien éduquée, ben ouais, je passe mon trajet à m’excuser d’avoir des mômes. Si j’avais su !
Bonne journée
Une mère d’enfants hurleurs, mais plein de vie…

Répondre

Ah, j’attendais la remarque sur les enfants ! 🙂

Il est vrai que je n’en ai pas encore. Je ferai donc sûrement moins la maligne lorsque (si !) ça m’arrivera.

Nonobstant, il me semble que lorsqu’un enfant hurle non stop pendant tout un trajet (en l’occurrence, il s’agit fort heureusement « seulement » d’un voyage de 2h), la moindre des choses est d’essayer de ne pas trop importuner ses voisins de wagon.

Pour ce faire, il me semble là encore qu’il n’est pas ultra difficile de sortir dudit wagon et de tenter de calmer l’enfant avant de reprendre sa place. Cela me semble même être la moindre des choses. C’est du moins ainsi que l’on m’a éduquée.

Évidemment, il y a une différence entre hurler et babiller… Je ne suis pas inhumaine, non plus. Et j’aide même les jeunes mamans esseulée à porter une poussette, descendre un sac du porte-bagage etc. Truc de dingue !

Je conclue en copiant-collant la réaction d’une jeune maman au statut que j’avais publié en live de ce voyage inoubliable sur FB : « Non, non, c’est très facile à gérer. Moi qui ai eu les gosses en sainte horreur avant d’en avoir et qui m’était jurée de ne jamais emmerder personne avec les miens quand j’ai su que j’allais en avoir, je te confirme que c’est très simple : …ton gosse râle, tu l’emmènes se calmer dans le sas entre les deux wagons (en plus, en général, ça lui fait juste du bien, au gamin, de faire un brin de promenade pour tromper la monotonie du trajet). »

Bonne journée à toi aussi !

Bonjour Madame 😉 🙂 et merci pour cet article jubilatoire !

Répondre

My pleasure !

Chaque année, la deedee que je préfère est la deedee estivale, entre râleries et vagabonderies, ton blog prend des airs de vacances bien divertissants, merci (moi je prends la voiture, comme tous les banlieusards éjectés trop loin de la capitale !)

Répondre

Ah mais je râle aussi le reste de l’année hein, je te rassure ! 😀

Qu’il fait du bien ton article!!!
Moi aussi, comme tant d’autres, j’en ai marre des gens qui ne disent pas merci quand on leur tient la porte, qui font semblant de ne pas voir les gens qui ont besoin de s’asseoir (même si je l’ai fait aussi, comme bcp de gens, mais depuis que je suis enceinte j’ai un autre regard sur le sujet…), marre des relous qui se plaignent quand y’a un musicien dans le métro tout en hurlant qu’ils vont changer de wagon (mais bordel, allez-y dans l’autre wagon!!!), marre des gens qui foutent leurs pieds crades sur les sièges (ça donne un genre, que veux-tu…) et le PIRE je crois, marre des gens qui jettent leurs déchets par la fenêtre du wagon en marche, qui les glissent sous les sièges , ou par terre sur le quai quand la poubelle est à 2 mètres!!! C’est ce qui me hérisse le plus je crois d’ailleurs.
Merci Deedee, ça défoule.

Répondre

Trèèès bien vu aussi ceux qui râlent contre les musiciens… !

Le sujet des mômes qui hurlent dans le train et dérangent les autres, c’est LE ultra-sensible qui je le sens, va faire débat dans les commentaires 🙂
Je suis la première à ne pas supporter les cris des enfants, j’ai mes oreilles qui saignent à chaque fois (y compris quand c’est le mien, surtout quand c’est le mien, en fait).

C’est vrai qu’une fois parents, on fait un peu comme on peut, et on ne peut pas tout contrôler… Et tu ne peux pas t’arrêter de vivre et de voyager pour autant.
C’est sûr qu’on supporte mieux un bébé qui pleure plutôt qu’un marmot de 5 ans qui hurle et ne tient pas en place 🙂

Répondre

Comme tu l’écris si justement, tout est affaire d’éducation….
J’essaye au maximum d’inculquer les bonnes maniéres à ma puce et surtout le respect des autres… Et ce n’est pas tous les jours facile !
Le respect pour moi, c’est primordial !

Répondre

Idem. Tout se perd 😉

En remontant à Paris pas plus tard que ce w-e, je ne peux que plussoyer ce billet…
Il faut avouer que, je suis désolée pour vous, Paris tient quand même la palme en matière d’incivisme et de mochitude putride (faut quand même avouer que Paris, en plus, ça pue)…
Mais je vous soutiens !!!

Répondre

« Parisien, tête de chien ». Ahah 🙂

allez hop, sur le sujet qui fache: je trouve ça un peu excessif de parler d’incivilité pour les enfants qui crient… Quand tu en auras (si tu en as), tu te trouveras forcément un jour dans une situation « out of control » et tu comprendras qu’on n’a pas toujours le choix… Par exemple, quand on est toute seule dans le train avec plusieurs enfants et un ou plusieurs sacs contenant des choses de valeur, c’est pas forcément si facile d’aller dans le sas pour en calmer un. Donc bien sûr chacun doit faire le max pour ne pas emmerder ses voisins, mais on n’a pas toujours le choix… dans ce cas on est loin de l’incivilité qui consiste à pousser les gens, ne pas s’excuser, ne pas laisser s’asseoir la vieille dame etc.
(en parlant de ça, avis à la population: je fais paris-bx le 18 juillet,seule avec mes 2 fils et mes 2 nièces. Soyez assurées par avance que je ferai mon max pour ne pas vous déranger, ne m’en veuillez pas trop si le résultat n’est pas à la hauteur…)

Répondre

Ce ne sont évidemment pas les enfants que je taxe d’incivilité lorsqu’ils crient, mais bien les parents. Du moins ceux qui ne font rien pour calmer le jeu, voire, qui s’amusent de cette situation. Et crois moi, pour prendre souvent le TGV, je peux te dire que ceux-ci sont légion.
Et j’exclus évidemment-bis de mon jugement les situations « out of control » : bien sûr que ça se voit, une pauvre maman ou un pauvre papa débordé par la situation et qui en effet ne va pas pouvoir sortir du wagon pour épargner ses voisins.

Ceux là génèrent d’ailleurs bien plus de compréhension que de courroux de la part de leurs voisins de convoi.

C’est un peu fatigant, en fait, d’avoir à se justifier sur ce point : pardon de râler lorsqu’un couple voyage avec un bébé qui hurle non stop pendant 2 heures sans qu’une seule fois l’un des deux parents tente de remédier à cette situation autrement qu’avec des « gouzigouzigouzi » hein. La prochaine fois, je les plaindrai au lieu de déplorer ce qui me semble pourtant être un manque de respect flagrant !

Yes, y a pas que moi qui râle parce que le civisme dans les transports, beaucoup ne connaissent pas !

J’ai failli faire un malaise un matin en me rendant au travail, j’étais dans le métro, deux abrutis me fixaient, ils voyaient bien que j’étais passée du rouge au blanc, mais crois-tu qu’ils m’auraient laissé leur place assise? Bah non…
Idem pour le métro, les strapontins servent quand il y a peu de monde dans le wagon, quand c’est blindé, on se lève, point barre.
Ah aussi, les personnes qui veulent absolument entrer dans le wagon alors que tu n’es pas encore sortie. Personne âgée ou pas, elle se prend un coup de sac, tant pis, elle n’avait qu’à me laisser sortir.

Concernant le train, les gamins qui braillent m’horripilent aussi. Surtout quand la mère ne fait rien, et là, t’as qu’une envie de lui dire « mais calme-le bordel, tu vois bien qu’il fait chier tout le monde là? ». Le coup du téléphone également, même pour 1h de TGV, c’est toujours casse-pieds.
J’ajoute aussi ceux qui mangent, pas juste un petit sandwich mais qui ramènent leur Mac Do (et ça sent la friture, ça donne envie de vomir!) et qui laissent le sac sur le siège (alors que de le prendre et le mettre à la poubelle en sortant du train, c’est pas si compliqué que ça).

Je pense que je pourrais faire une longue liste des incivilités mais je vais m’arrêter là (c’est déjà pas mal !!)

Au plaisir Deedee

Répondre

ça fait du bien hein ? 😉

Je suis entièrement d’accord avec toi, moi qui suis provinciale avec les sourires les mercis, bonjour, s’il vous plaît… bref les bases à chaque fois que je prends le métro j’hallucine, pas un pardon, excusez moi, on est transparent apparemment… en tout cas billet bien écrit et totalement réaliste c’est malheureux n’est ce pas ??

Répondre

ça l’est, oui !

Merci Merci Merci Delphine. Je me sens moins « connasse harpie vieille peau trop pas détendue du string » de ne pas être la seule qui sort de ses gonds quand confrontée à des comportements de la sorte. Les pieds sur les sièges du métro, jeter ses déchets par terre, cracher dans la rue, participer sans le vouloir à la conversation téléphonique de mon voisin.. Ma liberté s’arrête la où commence celle de qui déjà !? Non de dieu un peu de respect et de bienséance bon sang.

Répondre

Tout cela semble tellement évident… et pourtant !

Je partage au combien ton sentiment…
Don’ give up, continuons le combat
La bonne éducation vaincra, mais force est de reconnaître que les médias via la tele realite nous proposent tellement de médiocrité que les références et repères de nos congénères nivellent sérieusement vers le bas…

je ta salue ma chère Deedee

Amaryllis

Répondre

Je ne sais pas si la télé-réalité est la cause de tous ces tourments… Mais assurément, l’éducation se perd ! (ma bonne dame 🙂

T’as oublié les gens qui t’éternuent dans la la tronche sans s’excuser et mettre la main, ceux qui baillent et te montrent leurs amygdales, ceux qui se curent le nez à côté de toi ou se coupent les ongles, ceux qui montent quand tu essaient de descendre, ceux qui te poussent pour sortir alors que, toi aussi, ceux qui te balancent leur sac dans la tête sans s’excuser, les gamins qui agitent leurs jambes en face de toi et te les balancent dans le tibia et ceux qui s’engueulent en public.
Hélas, la liste est longue…

Répondre

Je ne pouvais décemment pas tout lister, le billet aurait été biiiien trop long ! 😀

Ah ouais, les pieds sur les sièges, ça me dépasse… je ne prends pas souvent le bus/métro mais au cinéma, c’est quasi systématique d’en voir, ça me tue autant.
En ce moment, il y a pas mal de travaux de voirie sur mon trajet quotidien, p’tain la guerre que c’est parfois, le regard mauvais que te jettent certains conducteurs parce que tu as l’outrecuidance de vouloir imposer l’alternance d’une voiture de chaque direction et éviter qu’une des files ne reste là reste 2h… (et je ne parle même pas de ceux qui grillent joyeusement les feux provisoires et bloquent la colonne de voiture qui arrive en face !)

Pour les enfants, c’est vrai que c’est délicat, en plein dans la situation, on n’a pas toujours les bons réflexes. Et puis quand un parent se montre sévère, il y a bien quelqu’un pour le lui reprocher (vécu au supermarché devant le caprice d’un enfant !)

Après la construction de notre maison, nous sommes restés quelques mois avant que la cloture soit faite et le portail posé, et on retrouvait des détritus divers, mégots de cigarette, canettes, papiers, et autres déjections canines, sur notre parcelle : pour certains, terrain pas fermé même si clairement habité = tout est permis, donc poubelle. Et pendant les quelques jours où la tranchée était creusée, les détritus étaient carrément jetés dans celle-ci, trop bien élevés les gens. Non mais franchement…

Répondre

Sympa le coup des détritus… !!

Autre exemple: L’incivilité est tellement monnaie courante (surtout sur Paname), que chez les commerçants, quand tu sais dire « bonjour », « au revoir » et « merci » parfois, on te regarde limite comme un ovni.Tout fout l’camp…c’est triste. 😉

Répondre

Ahah c’est clair !

« On ne fait pas la pub de son blog / son site web trop-bien-qui-tue / sa tata Georgette »
m’enfin qu’est ce que je fais dans cette histoire moi !! 🙂

Répondre

^^

Ah nan mais pour l’histoire du musicien, une fois je suis tombée sur une vraie de vraie!!! Imagine, la bonne femme qui râle, fait des simagrées (genre je me bouche les oreilles, en hurlant que « c’est pas possible, en plus il joue comme un manche etc…, il faut que je change de wagon » , MAIS qui ne bouge pas son gros cul), et qui ne s’arrête plus.
Quand une jeune fille lui a dit qu’elle en avait ras-le-bol de l’entendre se plaindre et qu’elle n’avait effectivement qu’à changer de wagon, elle a commencé à agresser la jeune fille. Du coup j’en rajoute une couche histoire de, pçq ça commençait à devenir lourd de l’entendre, et ben elle se met à m’agresser de plus belle. Du coup je la laisse parler et remet mes écouteurs pçq avec ces gens là ça sert à rien de toute façon…
Je me suis rendue compte après coup qu’elle avait mis sa jambe d’une certaine façon pour m’empècher de sortir de ma place ou me faire un croche-patte j’en sais rien. Je suis sortie après elle de toute façon… MAIS Y’A DES MALADES DANS LE MÉTRO!!!

Répondre

Mais quand ce sont des malades c’est limite plus drôle parce que tu peux avoir une certaine connivence entre les utilisateurs 😉 (mais en vrai, c’est flippant, je te l’accorde !)

Nous vivons malheureusement dans un monde (ou tout du moins dans une ville, puisque l’on parle de Paris) où l’égocentrique règne en souverain indécrottable !
Sois on la ferme, sois on ne peut s’en empêcher de l’ouvrir (ce qui est plutôt mon cas et pourtant je ne suis pas grande gueule !).
Je crois que nous avons devoir d’avoir en soi une dose d’intolérance à la connerie, à la bêtise, à la méchancenté et au manque de savoir vivre, si l’on veut avoir un minimum de dignité et pouvoir se garder le soir dans le miroir.
Alors dites non : au trentenaire qui regarde la femme enceinte de 9 mois et lui répond moi aussi je suis fatigué donc je reste assis, à la gamine dont la mayo du sandwich vous dégouline sur les pieds, à la vielle aigrie qui râle parce que d’autres vieux prennent le métro à la même heure de pointe et qu’elle doit quand même leur céder la place (puisqu’elle est moins vieille!), …

Merci Deedee pour ce billet qui donne envie de redresser ces malotrus et de ne pas baisser les bras face à ses pollueurs !

Répondre

C’est bien résumé !

Je rigole de ton post et des comms ! C’est vrai que c’est parfois saoulant tout ça, surtout dans le métro.

Et pour ce qui est du train, je suis maman d’une petite fille de 18 mois, on a souvent pris le train toutes les deux entre Nantes et Paris, et crois-moi, les comédies de ma fille, j’en ai eu !! Et bien, je suis TOUT A FAIT D’ACCORD avec toi !!! On s’est mises entre deux wagons, elle s’est calmée et tout est revenu dans l’ordre. Je trouve que c’est vraiment être complétement aveugle que de ne pas se rendre compte que ton gamin fait c** tout le monde (et bien entendu, je ne parle pas de la maman débrodée qui a 4 mômes et s’excuse à tout va !)

Ma dernière aventure : Retour de Lille, on prend du monde à MArne la Vallée… et là, horreur ! Une table de 4, prise par une famille, qui a passé deux heures à regarder le camescope de la journée ! Vive Mickey ! tout le monde était excédé, mais personne n’a bougé ;-))

Répondre

A l’aller de ce trajet que j’évoque, j’avais également une famille, qui regardait le DVD de Ratatouille SANS casque. Normal quoi. Le père a été ulcéré et n’a pas manqué de manifester son courroux lorsque sa voisine de siège, derrière, s’est permis de lui demander de baisser le son, à défaut d’utiliser un casque.

Sur les enfants, je ne suis pas d’accord. SI un enfant fait une crise ponctuelle, oui, on peut sortir du wagon mais s’il est pénible pendant 2h, et bien, en général on y peut pas grand chose. Pour ma part, j’essaye de les calmer et de les occuper au mieux et je pense que tous les parents le font parce que eux aussi, humains qu’ils sont, les cris d’enfants les fatiguent et les irritent, mais je ne vois pas pourquoi on devrait passer notre temps dans le couloir. J’ai des jumeaux de 18 mois et ils crient bcp en train parce que c’est long, parce qu’ils sont fatigués, excités, parce qu’ils veulent marcher, escalader, taper, tirer les poils du chien, le sandwich de la voisine…on les promène un peu dans les couloirs mais il n’est pas question de passer 2h debout à se cogner sur les valises des autres dans les odeurs de WC pour ne gêner personne. La société française a collectivement besoin d’enfants, à chacun de le supporter quand c’est inévitable.

Répondre

Wow.

« On n’y peut pas grand chose ». Les autres voyageurs non plus, tu noteras. Je ne suis pas sûre que tous les parents fassent au mieux, justement. Et comme le souligne très justement Emmanuelle, « tu te dois au moins d’essayer ». Pour moi, c’est une simple question de correction et de respect des autres.

ouh ouh, moi qui suis restée debout toute ma grossesse dans le métro toulousain que j’utilisais quotidiennement, je peux te dire que ce billet me parle (oui, parce que les parisiens ne sont pas pire que les toulousains). Je suis maman maintenant de deux enfants et je suis d’accord avec toi: ok, quand ton gosse de quelques mois se met à hurler, tu ne peux pas le raisonner mais il y a des moyens de le calmer (tu te dois au moins d’essayer). Pour ma grande de 5 ans, j’ai tendance même à céder sur tout quand elle commence à s’ennuyer et à être bruyante (oui aux bonbons, oui à l’utilisation de mon appareil photo et des jeux sur mon téléphone, oui aux dessins sur mon carnet chéri) pour qu’elle reste tranquille. Arrivée à destination je re-cadre mais je n’ai jamais supporté de pourrir les voyages des autres.

Répondre

Merci Emmanuelle, je désespérais lire un commentaire sensé sur le cas des enfants qu’on laisse hurler à tout va. « Tu te dois au moins d’essayer », c’est exactement ça. Les gens (moi inclus) sont d’ailleurs curieusement biiiien plus tolérants aux hurlements quand ils ont vu que le parent avait tenté, en vain, de calmer sa progéniture !

Je suis assez choquée de lire tout ces commentaires car venant de province ce genre de chose, personnellement, je ne connais pas…
En te souhaitant bien du courage pour les désagréments à venir 😉

Répondre

T’es pas obligée d’être désagréable non plus hein ! 😀

Sur les musiciens, si on parle de musiciens, je suis d’accord qu’on est pas obligé de râler, par contre… si je puis me permettre, après une dure journée, on a le droit d’être soûlé par un mélange de marche turque et d’Édith piaf à l’accordéon. Pour qui aime un peu la musique, c’est insupportable.

Répondre

Très bon :)) Je rue dans les brancards à chaque Marche Turque martyrisée (note que je n’ai jamais aimé ladite marche, rapport que lorsque j’étudiais le piano, c’était LE morceau que tout le monde jouait. Ex-aequo avec La Lettre à Elise).

Oui « On n’y peut pas grand chose » et les autres voyageurs non plus! Qu’est-ce que tu proposes? Dis-moi ce que tu fais d’un petit de 18 mois qui crie parce qu’il est fatigué, parce que un jour de voyage c’est difficile de faire la sieste, parce qu’il veut escalader, parce qu’il veut faire du bruit en tapant sa cuillère sur la table, parce qu’il veut ouvrir et fermer la table 10 fois, 20 fois, parce qu’il veut absolument marcher dans l’allée mais qu’il tombe à chaque mouvement du train etc…BIEN SUR qu’on essaye de le calmer, de le distraire, en apportant des jeux, en le faisant manger, en lui lisant une histoire, en chantonnant dans son oreille, en le berçant, en faisant des grimaces, en le faisant trotter sur les genous, en le promenant dans le couloir mais quand ça veut pas, ça veut pas! Et ce n’est PAS PLUS une partie de plaisir pour le père ou la mère que pour le reste du wagon! Alors on fait quoi, on interdit le wagon aux bébés tout en les obligeant à payer leurs places? D’accord, dans ces cas-là, on les dispense de payer nos retraites plus tard…

Répondre

Je n’ai pas la recette. Je constate simplement que certains parents parviennent à s’occuper de leurs enfants. Enfin j’dis ça…

Tu peux peut être consulter les conseils d’Ann-Cha un peu plus bas !

moi ce qui me crispe dans les transports, ce sont les gens qui se liment les ongles…

Répondre

RHaaaaa mais grave !

Comme beaucoup, je pense être tolérante sur le sujet des enfants qui crient. Pas plus tard que ce weekend, à l’aller, la mère a essayé de contenir ses enfants, sans succès. J’ai rien dit et pris sur moi, elle a essayé. par contre au retour, des parents avec leurs deux enfants: les parents applaudissaient et riaient aux cris de leurs gamins!! Là, y’a failli y avoir un meurtre!! Mais là aussi, personne n’a osé rien dire.
Et à remarquer que ça n’est pas une spécificité française: dans un train perdu au fin fond de la suède, des parents applaudissaient leurs gamins qui rotaient à 4h du mat (la joie des trains de nuit).
Bonne journée 😉

Répondre

Il y a encore 2 ans j’aurais dit comme toi pour les enfants. Maintenant j’en ai 2, ceux des autres m’énervent tj mais qd le mien crie j’ai juste envie de l’abandonner les autres je n’ai pas franchement le tps de m’en soucier. Je n’ai pas encore pris le train mais j’irais boire un verre en le laissant hurler… non je plaisante

Répondre

j’ai une petite anecdote rapportée par ma grand-mère qui a vécu toute sa vie à Paris:
la scène se passe dans le métro. Un petit garçon agite ses jambes et tape par la même occasion dans les tibias de la vieille dame assise en face de lui – la mère ne réagit pas. La vieille dame gênée, n’ose pas faire de remarque.
Au bout d’un moment, ma grand-mère (elle est super ma grand-mère ;)) intervient: « Excusez-moi madame, peut-être pourriez vous demander à votre fils d’arrêter, je crois qu’il fait mal à cette dame », à quoi la mère répond, étonnée: « ah mais je n’ai jamais rien interdit à mon fils »
La station arrive, un jeune homme se lève et, juste avant de sortir de la rame, crache sur la mère et lui dit: « à moi non plus, ma mère ne m’a jamais rien interdit »

J’adore cette histoire, et le mec a été le héros de ma grand-mère pendant toute une soirée 🙂

Répondre

Je suis une française (parisienne pendant 4 ans) qui habite à Montréal depuis 3 ans maintenant. J’ai remarqué un contraste entre la communication de la RATP et celle de la STM (son acolyte).
Quand par exemple, la RATP dit : « Ne mettez pas les pieds sur le siège devant vous » (ou quelque chose comme ça), la STM dit : « Ne pas mettre ses pieds sur le siège devant soi, on aime ça ! ». La différence n’est pas flagrante, pourtant elle est fondamentale : il y en a 1 qui choisit la répression et l’autre la valorisation. Je sais bien que cela n’apaise pas la frustration. Ceci dit, le français est tellement contestataire que j’ai l’impression qu’il prend un malin plaisir à enfreindre la règle. Bon courage en tout cas et n’oubliez pas de voir le verre à moitié plein… ressasser le positif est meilleur pour la santé que de ressasser le négatif. Mais siiii ! Il y en a forcément un peu quelque part. Cherchez bien 😉

Répondre

Tout à fait d’accord avec toi, en plus avec la chaleur environnante ça n’aide pas forcément certain à être aimable. Je pars pour deux mois de Paris, et je sens que ça va me faire un bien fou, bien que j’adore Paris, parfois les mal polis on aimerait qu’ils comprennent seulement avec notre regard! Alors bon courage

Répondre

Quand on paie 86,25 € les 2h de TGV, on peut bien arrondir la somme en achetant des boules Quiès. :-p

Un Ostrogoth pas anonyme.

P.S. : un peu 3ème degré, la seule façon de supporter le RER qui m’attend (ou plutôt que je vais attendre)…

Répondre

Ayant moi-même une petite de 18 mois, je suis particulièrement intolérante avec ceux qui m’imposent les cris de leurs gamins : non que la mienne soit parfaite (quoique ;)), mais quand je voyage je prévois de l’occuper, parce que oui tout voyage est long pour elle et qu’il faut changer d’activité toutes les 15mn. J’ai donc un sac plein de jeux divers (en évitant ceux qui font de la musique), livres, nourriture, eau. Et oui, en cas de crise je passerai 2h dans le sas tout simplement pour m’éviter à MOI la culpabilité de souler tout le monde en plus d’avoir une gamine en crise à gérer.

Sinon, j’ai la chance d’être en plus enceinte, et c’est fou comme les gens assis se prennent d’un intérêt soudain pour le plan de métro ou leurs lacets quand ils me voient entrer dans le wagon. Mais malgré tout, ça me gène moins que le bruit (téléphone portable, lecteur MP3 sur hauts parleurs, ou pire coupe-ongles) et les odeurs (on ne mange pas du KFC dans le métro, et ouais) .

Répondre

Tu es très remontée dis moi ! Ta photo illustre bien ce qui se passe bien souvent dans le RER… Je prends la ligne B et en ce moment il y a quelques nouveaux trains flambants neufs mis en circulation. Qui dit neuf, dit siège tout beau, tout propre et moi ça me plaît. Et voilà qu’à peine montée, une jeune femme met ses talons sur ces sièges neufs, sans gêne. A croire que les gens n’aiment que la crasse… je te comprends aisément !

Répondre

… tu as raison pour les chaussures posées sur les sièges et puis il y a aussi ceux qui s’appuient sur la barre quand forcément toi, tu tiens le poteau normalement… Je sais bien, c’est ragoutant de tenir le poteau mais bon tout le monde fait avec là aussi et on gagne de la place… Alors pour me « venger » j’enfonce ma bague et les phalanges dans le dos du dit personnage..; s’appuyer sur le poteau oui, mais quand y’a pas foule autour! .. Bref, le métro regorge de tout plein d’anecdotes plutôt énervante! Par contre, j’ai été un peu abasourdié qu’une maman enceinte (que je n’avais pas vu et qui m’a demandée ma place) me remercie au moins 4 fois parce que je me suis levée… Ah les joies du métro!

Répondre

oh mon dieu, comme tu as raison, c’est ma principale raison pour laquelle j’ai quitté cette région immonde, les gens sont invivables !!!

Répondre

Ah oui, les pieds sur les sièges c’est dégueulasse, les gens qui crachent sur le quai du métro, ceux qui s’endorment limite sur ton épaule (en général, la bouche grande ouverte), les mecs qui se frottent, ceux qui mettent leurs musiques à fond, qui téléphonent en parlant bien fort etc etc…

Je me souviens que lorsque j’étais enceinte, on me laissait très rarement une place assise, ou peut être au 8ème mois de grossesse.

Aussi, les gens qui sentent très très mauvais, je trouve ça très irrespectueux.
( ET ceux qui retirent leurs pompes…)

Ceux qui envoient leurs gosses faire la manche…

J’arrête, pourtant j’ai d’autres exemples sous le coude !

Répondre

Euh Deedee je pense que je me suis mal exprimée et j’ai peur de passer pour la fille mal élevée et irrespectueuse … Je me sens obligée de préciser (quand même) que mon seul but quand je voyage avec mon bébé est de ne pas déranger les autres.

Quand je dis qu’on ne peut pas tout contrôler, c’est dans des cas extrêmes (l’exemple de la mère de 4 mouflets qui voyage seule en est un). Et surtout, je pense que les parents qui laissent crier leurs gamins dans le train sans que ça n’ait l’air de les préoccuper, sont des gens qui n’ont eux-mêmes aucune notion du respect d’autrui (et malheureusement il y en a beaucoup).

M’en fous, mon bébé c’est un ange (il ne pleure jamais !)

Répondre

J’adore ce billet Deedee!En fait j’adhère totalement et en même temps la réaction des gens m’agace… Tellement vrai…J’ai de plus en plus de mal à supporter les gens et leur manque de civisme! Le nombre de fois où je tiens la porte à la personne derrière moi (fnac,boulangerie,Printemps?…) et qu’on ne me remercie pas…(le nombre de fois où je m’en suis pris en pleine face aussi!! ^^)Je travaille dans un hypermarché ,je ne calcule plus le nombre de fois où on oublie systématiquement de me dire bonjour,au revoir et merci…Quant aux gamins…J’en attrape un ulcère quand je vois la façon dont ils sont éduqués…(pas tous non plus mais bon…;)
Souhaitons nous bonne chance!!^^
PS: je suis toujours éblouie par la mentalité et la politesse des anglais…Quand je vois un gosse de 14 ans laisser spontanément sa place dans le métro à une dame ( pas nécessairement enceinte ou âgée la dame hein!) avec le sourire ou lorsqu’une personne me laisse passer devant dans l’escalator je me dis que nous,pauvres français ,on a vraiment du boulot!…

Répondre

rahh, la pub sur le mur, je suis d’accord, on accroche pas des prospectus dans le salon de ses « amis » sans leur demander! Pour le « bonjour », je me suis mise au vélo (petite rando), et j’ai remarqué que les « vrais » cyclistes sont suuuper courtois, un bonjour, pardon-merci à chaque fois! Du coup, j’ai pris le pli! 🙂 Pour les enfants dans le train, sujet sensible visiblement, je me suis retrouvée dans la situation de mère juste divorcée (déprimée et sur les nerfs), enfant fatigué-hurleur-ingérable, dans le train. Toi, tu aurais peut-être vu que je ne savais pas où me mettre, et tu aurais compatis. Mais une connasse m’a insultée en dénigrant mes « talents » de maman. Je me suis retrouvée à pleurer entre deux wagons, avec le petit en crise. Jusqu’à ce que la mamie qui était en face de moi me propose de l’enmener se balader deux minutes, le temps que je respire, (avec un grand sourire de mamie). Le respect, c’est aussi filer un coup de main sans (se) poser de questions! (j’ai bien noté que tu faisais la différence avec les sans gênes! 😉 ) Par contre maintenant, j’ai un demi milliards de techniques à revendre (s’il y a des mamans intéressées,je vous faits une liste par mail), pour garder son enfant calme dans le train. Et le mien est un dur à cuire! 😀

Répondre

« Le respect, c’est aussi filer un coup de main sans (se) poser de questions!  » + 1 !

Je crois qu’on est toutes preneuses pour les conseils et les techniques pour maîtrises un enfant qui hurle dans le train. Fais péter !

Les gens qui se plaignent des enfants sont ceux qui n’en n’ont pas en général ;o) Et je me permets de dire ça car avant d’avoir un enfant je ne les supportais pas !! Après on change radicalement d’attitude quand on en a un ou plusieurs… (j’aime la phrase avant j’avais des principes maintenant j’ai des enfants…) part contre je suis d’accord pour dire qu’il y a des parents super mal éduqués et qui donc font des enfants mal eduqués…

Répondre

Je ne suis pas sûre. Je fréquente de l’enfant, voire, du bébé, de manière régulière et assidue depuis plus de deux ans et en général, ça se passe bien 🙂

Ce site n’aurait aucun succès ici à Londres car les gens sont assez courtois et vraiment respectueux des autres.

Répondre

Le fameux flegme britannique… !

C’est un truc qui me rend dingue, spécialement dans notre pays (l’herbe est toujours plus verte ailleurs… mais je crois vraiment qu’en France on a un problème avec la courtoisie).
Le pire c’est que si on s’excuse en ayant bousculé quelqu’un par inadvertance comme tu dis, la personne peut répondre de manière encore plus agressive (ce qui me désarçonne totalement). Les gens sont grincheux, impolis… Pour les enfants qui hurlent, si les parents tentent de les calmer, même sans succès, ça suffit à me faire prendre mon mal en patience (je compatis même).
Tiens, pas plus tard qu’hier soir, un type a répondu à son téléphone en pleine séance de cinéma, à 2 sièges de moi. Il a fini par sortir une fois qu’il a compris (ou bien voulu comprendre) qu’il nous dérangeait, mais mince ça devrait être normal d’éteindre son téléphone ou de sortir au plus vite si l’on doit répondre !

Répondre

Les français aiment râler (ça, j’en sais quelque chose…!) et confondent parfois courtoisie et coup de gueule…

Oh, nous sommes sur la même longueur d ondes bloguesque j’ai l’impression, et c’est pas terrible sur ce genre de sujet…j’ai poste il y a 2jours mon anecdote dincivilité et c dans le top 3 je pense 🙁

Répondre

Bienvenue au club, alors 😉

Dis juste pour rire, si tu as des jumeaux de 9 mois et une gamine débordante de vie( ca c’est le mot de la mère pleine de sourire les bons jours), que tu dois prendre le train seule avec ta nichée tu fais quoi en cas de pleurs (de faim), de cris (pipi), de hurlement ( mais pourquoiiiiiii), tu descends du train et tu laisses les passagers s’en occuper?Non franchement même si je suis d’accord dans le principe, il est insupportable de voir des gamins qui hurlent et cours dans tous les sens dans les trains resto ou autres même quand on en a des enfants mais j’en ai un peu marre de lire ce genre de truc sur les blogs. Parce que vous pouvez aussi nous parquer dans un camps avec nos gamins et nous faire sortir à leurs majorités. Nous aussi parents d’enfants petits agités on aimerait le calme, on est pas tous incivilisés . Bref !

Répondre

Bon alors, pour la énième fois, je la refais. Avec un exemple pratique.

Le WE dernier, j’ai pris le train. Dans mon wagon, il y avait un couple avec un bébé de 9 mois environ, à vue de nez.

Le gamin hurlait à qui mieux-mieux.

Les parents n’ont rien fait pour tenter de le calmer. Ils ne sont pas sortis non plus pour éviter aux passagers partageant leur wagon d’en prendre plein les oreilles pendant 2h non stop (et encore, 2h, je m’estime heureuse, c’est petit joueur).

Sinon, je suis pas totalement contre le camps de gamin. Nan, j’déconne ! lol etc.

Le monde est à l’image de l’homme, imparfait 😉

Répondre

Mais perfectible 😉

moi j’adore passer un trajet à entendre hurler des enfants, rentrer chez moi le jean crade, me prendre des portes en pleine tronche… Mais ce que je préfère, c’est quand un serveur m’engueule parce qu’il a oublié de noter ma réservation…

Répondre

Ah, c’est bon ça !

Merci alors, Deedee, de me laisser ton siège la prochaine fois que je te croiserai dans le métro et que mon énorme ventre de femme enceinte de 8 mois te chatouillera le nez… Education « aux petits oignons » à revoir…
sans rancune !

Répondre

Chic, un petit règlement de compte en live, ça faisait longtemps !

Chère Eve, si je savais de quoi tu parles, je ne manquerais pas de te présenter mes plus plates excuses.

Néanmoins, aucun autre ventre de femme enceinte de 8 mois autre que celui de ma meilleure amie n’étant venu me chatouiller le nez (à ce stade, écraser me semble être un terme d’ailleurs plus approprié) ces dernières semaines, je te remercie pour ce petit gourmandage en règle et te prie de bien vouloir le garder pour toi.

Bien à toi

Les gens qui se ruent dans le wagon et qui n’ont pas compris qu’ils auront plus de place en laissant descendre les autres, ça m’exaspère.
Le rap roumain agresse mes oreilles.

En ce qui concerne laisser sa place aux femmes enceinte, j’avoue que ce n’est pas toujours évident de savoir si la femme est enceinte ou simplement entrue. !!
Ladite dame à laquelle j’ai été confrontée la semaine dernière devait avoir la quarantaine bien sonnée, avait un bidon un peu saillant mais qui avait l’air un peu mou… Et rien ne vexe plus une nana que quelqu’un qui lui propose sa place alors qu’elle n’est pas enceinte. Plusieurs copines en ont été victimes et l’ont très mal vécu… Du coup je me suis abstenue (mais faut dire que je descendais peu de temps après).

Répondre

Ahah c’est clair : j’ai voulu céder ma place à une femme que je croyais enceinte une fois.. Je m’en suis pris PLEIN la gueule ! 🙂

Idem avec une petite mamie. Elle m’a limite hurlé dessus en me disant que ça va, quoi, elle n’était pas grabataire non plus. Note que je n’ai pas pu m’empêcher de sourire, c’était attendrissant, quelque part 🙂

Je trouve dommage que tu ne laisses pas tout le monde s’exprimer… Je n’ai rien de méchant/offensant/horrible qui mérite d’effacer mon message ! Je comprends mieux pourquoi tout le monde est toujours d’accord avec toi !!!

Répondre

Ouh la mon p’tit chat, détends toi, ça va bien se passer. Une partie des commentaires passent en « off » dans le back office. Il faut alors que je les valide un par un à la main. Ne t’en déplaise, je ne suis pas toujours derrière mon blog (j’ai un travail, dans la vraie vie), et ne peux de ce fait pas être aussi réactive que tu le souhaiterais.

Tu respires ? ça va mieux ?

Ma chère Deedee je ne saurai que te conseiller l’avion (mais non ce n’est pas cher si tu t’y prends à l’avance) car en parfaite petite hôtesse de l’air que je suis (oui je mesure 158cm) lorsqu’un enfant pleure et souvent ça arrive ces derniers temps (nous sommes en période scolaire) je propose au passager assis à côté (si le remplissage de l’avion le permet) de changer de place, sinon des boules quies ou a défaut de mettre son MP3 sur ces oreilles, quant au télé phone il ne te gênera point car on ne capte pas sur les hautes sphères et lorsqu’ils daignent mettre leurs pieds sur le siège d’à côté je leur rappel qu’ils ne sont pas sur leurs canapés et qu’ils doivent ce chausser car ils puent des pieds…de prime tu aura un joli sourire et accueil d’une gentille hôtesse de l’air cad moi même;D

Répondre

😀

C’est vrai que j’admire la constance et la patience des hôtesses de l’air … ma tante l’a été pendant plus de 30 ans, quel dévouement !

alors je fais pèter:
TECHNIQUES POUR GARDER SON ENFANT CALME DANS LE TRAIN: (testées avec un enfant pile-électrique hypersensible: ça a marché pour lui, ça marchera pour le votre!)
– Je prévoies toujours un sac d’activités, rien que pour lui. Attention: pas de jouet bruyant. Les livres d’acticités c’est pas mal, ça nous fait bien tenir 20 minutes. J’ai remarqué qu’il se lassait vite de ses jouets. Donc de temps en temps, quand je tombe sur un jouet pas cher quand je fais les courses par exemple, je prends, et je le mets de côté. J’ai un carton caché dans ma penderie pour ça. Une fois dans le train, je lui donne une nouveauté, ça l’occupe plus longtemps que les jouets qu’il connait (on gagne 20 minutes!).
– Coloriage: pas de feutre qui tachent les sièges et la jupe de la voisine, que des crayons de couleur. Dessiner pour dessiner pour le mien c’est nul, alors que dessinner pour mamie qui sera contente c’est cool. (donner un but)1/4 d’heure de plus.
– le pc portable: c’est génial! je prends mon notebook, tout petit tout légé. Avec ça, un casque, sans fil ça évite de renverser le chocolat chaudbouillant sur les genoux (j’ai pris le mien à la fnac, 50€, en plastique pas fragile, et blanc: la classe!). Je pense aussi à prendre deux batteries pleines (un film coupé au milieu, c’est difficile à rattraper!). Je prends un dur externe, avec au moins 4 dessins animés, s’il y en a un qu’il n’a pas encore vu, c’est mieux. Je le mets aussi sur Paint, des fois…
– j’essaie de voyager en plein midi: le repas, c’est au moins 30minutes, voire 45 d’occupées. J’essaie de faire des sandwiches rigolos, en découpant des formes dans du pain de mie. Et je prends que des choses qu’il aime, j’évite les contrariétés.
– voyager pendant la sieste, c’est chaud. Soit vous avez de la chance, il dort 1h30 et c’est tant mieux; soit il n’arrive pas à s’endormir, et c’est les nerfs de la fatique, et c’est tendu. J’ai une astuce: je lui ai fait un masque de nuit. Et ça marche! La tête sur mes genoux, le noir et le doudou: banco! 🙂
– L’intimidation (1): je suis déja passée voir un controleur avant d’embarquer, en lui demandant ce qu’il se passe si on fait trop de bruit ou si on gigotte trop. Je me suis assurée que le petit était attentif, et entendait bien que dans ces cas, c’était descente du train pour la prison. ça fonctionne.
– l’intimidation (2) Une fois, j’ai repéré une personne « effrayante » dans notre wagon. J’ai glissé à l’oreille de loulou qu’il ressemblait beaucoup à l’ogre de l’histoire lue il y a 3jours. Au moment d’un début de crise, j’ai regardé vers « l’ogre », avec un air terrorisé. Je n’ai rien eu à ajouter.
– la manipulation. Il y avait une fillette super capricieuse, et super bruyante. J’ai chargé mon morpion de l’inviter à jouer, parce qu’elle faisait trop de bruit. Je lui ai dit qu’en faisant ça, il sauverait les oreilles du monsieur sourd. Tel un héro, il a sauvé le wagon entier je crois! 🙂
– Le chantage. Bon. La technique du dernier recours. Elle n’est pas bonne, elle est éfficace, nuance. :p Si tu n’arrêtes pas de suite de taper dans le siège avec tes pieds, pas de WII du week-end. Très efficace, malheureusement.
– Je pense aussi à ne pas rester à la même place durant tout le trajet. On regarde le film dans notre siège, on dessine dans le bar, on joue aux voitures entre deux wagons, on retourne dans le bar pour manger…
– Pour la tablette relevée et baissée sans cesse: je lui ai dit qu’une fois un petit garçon s’était tranchés les doigts, du sang partout et impossibilité de jouer à la console pendant un an. ça aussi ça fonctionne.
– Enfin (ouf!), je le trimbale partout, au maximum, et dès qu’on entre dans un endroit public ou chez des amis, je lui répète les règles: ici, on ne fait pas ci ou ça. C’est l’éducation de base me direz-vous, mais chez certains petits overvoltés, ça a du mal à rentrer. Alors on répète, on répète, on répète… Et au bout d’un moment, ça commence à rentrer dans la caboche. Patience et persévérence! 🙂
Voilà. A vous de mettre au féminin pour les morpionnes.
😀

Répondre

ENORME. Merci !!

Anne-Cha, merci pour toutes ces infos!!! 😀
Et merci Deedee, depuis que tu as mis le lien de ce site de la RATP, qu’est ce que je me défoule… Faut dire que j’en ai gros sur la patate, entre les mecs qui p*ssent dans les couloirs du métro, ceux qui te poussent, ceux qui foutent des ordures partout et sans scrupules… PFIOUUU

Répondre

alors, je plaide coupable de certaines incivilités 🙂
– Oui, je mets mes pieds sur le siège en face de moi dans le RER. Je sais que c’est MAAAAL, mais je ne peux m’empecher de le faire, et non, ça ne me dérange pas de m’asseoir sur un siège en pensant qu’une autre personne a fait de même juste avant, car, quand je fais ça, mes pieds n’ont pas frôlé de crotte de chien ou de boue depuis des semaines (voire des mois)…et évidemment, si quelqu ‘un d’autre s’aventure dans le carré assis, je les retire aussitôt.
– Je hais les musiciens dans le métro et j’ai envie de râler (je le fais pas, parce que bon, je parle pas encore toute seule :p). Pour moi, c’est eux l’incivilité dans ce cas là. Ils représentent pour moi la même chose que le problème du portable dans le train. La mendicité n’est pas permise dans le métro, et les musiciens sont réglementés et ont des emplacements réservés en stations. A mon sens, il ne devrait pas leur être permis d’aller de wagon en wagon jouer une chanson qu’on n’a pas demandé!

Sinon pour tout le reste, je te rejoins à 100 % 😀

Répondre

Tous ces exemples sentent tellement le vécu!
Je crois aussi que le respect et la politesse cela est l’affaire de tous: par exemple, je n’hésite pas lorsque je ne suis pas accueilli poliment dans un magasin, un restaurant, un café, à ressortir aussitôt, au besoin en assortissant cette action d’un commentaire bien senti!

Répondre

Je m’étonnais que tu n’aies pas encore réagi sur le sujet 😉

Whaouh, bravo Anne-Cha !! Je vais me faire un petit copier-coller pour quand j’aurai des enfants !! :-)) Comme ça tout ton travail (de taper ça aujourd’hui ET d’avoir essayé en temps réel ces techniques !!) sera utile à au moins une personne…

Et Deedee, je suis bien d’accord avec toi sur tout. Et pour la jeune maman du métro, ce n’est pas parce qu’elle t’a vue que la réciproque est vraie, enfin bref, pas besoin de relever d’ailleurs, ça tombe sous le sens…

Répondre

Et je viens de lire en entier : j’adore les techniques d’intimidation, je suis morte de rire !!!

Répondre

J’ai envie de dire: la 1ere des choses serait de dire aux gens de se laver. Après on reparlera de l’education etc 🙂
Mais pour rester quand même dans le topic, il m’arrive de mettre les pieds sur le siege avant. Quand je suis ultra crevée avec une migraine. Ca arrive, mais je me sens mal de le faire, oui c’est vrai la pauvre minette qui va poser ses cuisses nues (en mini jupe) sur le siège. Puis je me remémore le clodo qui était assis là tout à l’heure et je me dis, bon c’est pas si grave que ça!

Répondre

Magnifique ce site!!!Je viens d’y laisser un petit message.
Moi aussi je suis souvent outrée par tant d’incivilité.
Et j’adore tes coups de gueule, bravo!!!

Répondre

Il va avoir du succès ce site, surtout en ce moment où tout le monde est fatigué et énervé de la chaleur étouffante dans les RER et métros, moment où il faudrait donc justement être encore un peu plus tolérant les uns envers les autres. Perso, j’ai eu le droit à la dispute entre celui qui veut la fenêtre ouverte et l’autre fermée .. j’ai cru qu’ils allaient se mettre dessus ! :-0
Sinon, pour le train et les enfants / bébés hurleurs, je ne vois pas trop pourquoi un parent qui n’a pas déjà tenté ce que décrit Ann-Cha (qui est proche quand même du B.AB.A du bon parent qui a envie de faire passer d’abord un bon voyage à SON enfant, et pas forcément à tous ces gens intolérants qui ne supportent rien ni personne, qui utilisent leurs téléphones à leur place, qui enlèvent leurs chaussettes et étendent leurs pieds sous ton nez, ect …), je ne vois pas pourquoi donc, ce parent aurait même l’idée du sortir du wagon (ce qui est quand même le dernier recours) …

Répondre

Bon moi aussi, j’en fait des trajets. Lire les commentaires m’amusent car on est toujours le mal élevé de quelqu’un d’autre…
Le pire, c’est la colonie de vacances à 7 heures du matin! Là tu ne peux rien faire…
Après, il y a aussi les mamies en goguettes… pas mal non plus…
L’acharné(e) du boulot dont tu connais tout l’emploi du temps,
Le bavard(e) dont tu connais toute la vie sentimentale…
Astuce: tousser.
Le passager au ipod qui permet à tout le wagon de savoir de qu’il écoute 😉
L’enfant qui braille quand ce n’est pas deux ou trois…

Mais bon après t’as des trajets sympas: les gens bien élevés, ceux qui te proposent un goûter, les gosses mignons (y en a), les angoissés qui ne voyagent pas beaucoup mais qui te remercient mille fois car tu les as rassurés qu’ils étaient bien dans le bon wagon…

et puis t’as les perles: ceux à qui il arrive ce que tu redoutes: erreur de train… je me souviens d’une dame à Montpellier ou Aix qui demandait un jour si le train allait bien gare de Lyon. Alors tout le monde lui a répondu oui… sauf qu’elle voulait arrêter à la Gare de la ville de Lyon et non la gare de Lyon de Paris. Moralité: il a fallu payer le supplément Lyon-Paris + retour à Lyon et louper le repas de famille…

Moi j’avoue quand je m’ennuie, j’écoute les gens … c’est enrichissant!

Répondre

ps: j’oubliais… Des fois, je me sacrifie et je peux faire une remarque quand les autres ne le font pas, notamment la fois où des enfants sautaient sur la valise de ma voisine assez âgée et le père qui restait silencieux. J’ai dit à ma chère voisine « Je ne sais pas vous, mais moi, c’est la première fois que je vois une valise traitée de cette façon dans un train ». Le père ne m’a rien dit mais a tout de suite calmé ses enfants. Comme quoi avec un peu d’aide les parents deviennent respectueux…

Répondre

Huhu en voilà un billet comme je les aime ! Je passe 10h de ma vie dans le rer par semaine, c’est malheureusement du vécu quotidien.
Je sais plus comment il ya 2 ans, j’en ai eu marre de devoir supporter toutes ces petites incivilités et je me suis dis merde quoi, j’ai pas à subir tout ça. Depuis, dès que je sens que c’est possible, je dis avec le plus grand sourire du monde, la voix la plus douce possible que « s’il vous plait, j’ai eu une rude journée, est-ce que vous pouvez mettre votre casque sur votre ipod, ça serait vraiment cool de votre part ! » ou encore « S’il vous plait monsieur, ici à Paris il est de tradition de se lever du strapontin quand le métro est bondé, histoire qu’on puisse tous respirer ». Ben crois-moi ou pas, mais ça marche quasiment tout le temps ! Pour beaucoup, je pense que le fait de se sentir sous les yeux de tout le monde, dans l’impossibilité de répondre par l’agressivité vu que j’avais été courtoise, ben ils doivent se sentir tellement con que tu coup ils obtempèrent. Et j’aime à croire (mais je suis d’un naturel naïf), que si tous, on se permettait de rappeler un peu les règles avec courtoisie ça serait bien plus efficace qu’un coup de gueule.
(Bon après faut pas rêver, il y a aussi une part d’incivilités qui ne sont ni plus ni moins de l’agressivité envers l’environnement et où la personne n’attend que la confrontation pour pouvoir se décharger de son agressivité).

Mais quand même pour ne pas complètement charger le parisien, s’il y a un truc qui me choque quand je vais chez mes parents (dans le centre), c’est que tu rentres dans un commerce, 9 fois sur 10 tu n’as ni bonjour ni au revoir. Et j’y suis d’autant plus sensible que j’ai été vendeuse pendant mes études et que ça m’insupportait les gens qui ne répondaient pas à mon bonjour en entrant dans le magasin ! Comme quoi l’impolitesse n’est pas forcément l’apanage des parisiens ^^

Répondre

Et le pire a Paris… C’est la mauvaise humeur des gens… Toujours a se plaindre, a rouspéter, a vouloir q tout soit parfait, impeccable… C’est fatigant. Non les autres ne sont pas parfaits, l’Autre nous emmerde, et n’est jamais aussi bien éduqué que vous!!!!

et si c’est toujours facile aller reprimender sont voisin, il est hors de question de lui sourire, d’etre un peu cool, de prendre la vie avec bonne humeur.

A mon humble avis la pire « incivilité » parisienne est sa mauvaise humeur constante et déprimante, son manque de souplesse. Merci Deedee pour ce surplus de parisien attitude.
🙁

Répondre

Ce matin dans le métro :
– « putain c’est toujours les gros qui sont assis »
– Opéra ; il devait y avoir trop de monde au goût d’un rustre qui a tout simplement éjecté hors du wagon deux jeunes filles d’envrion 16/18 ans qui ne s’y attendaient pas. Le reste du wagon non plus d’ailleurs.

I <3 métro parisien.

Répondre

C’est fou comme ça Buzz sur le site de la RATP ! Je n’ai pas le même budget com’/ Marketing 🙁
Mon site est en ligne depuis Mai et permet…la même chose ! (Volontairement Kitsch :))
Alors, lâchez-vous : http://www.incivilite.net 😉

Répondre

Il fallait envoyer un petit mail aux blogueurs 😉

Juste un point: mon fils de 2 ans a hurlé pendant 2 heures non stop dans l’avion qui nous emmenait en vacances (peur+fatigue)… j’étais censée faire quoi ? le sortir de l’avion ?
Alors je veux bien comprendre que ce ne soit pas rigolo de voyager à coté d’un enfant qui hurle, mais la moindre des politesses, c’est de ne pas casser les pieds de la maman (seule, en plus) qui fait visiblement tout ce qu’elle peut pour calmer le monstre, parce qu’aprés faut pas s’étonner que la mamn réponde « écoutez, lui, je peux pas le frapper, mais, vous, je peux, et ça me détendra en plus… ».
Parce qu’un enfant, ça reste un enfant, on peut pas toujours le raisonner…
A coté de ça, les parents qui sont très visblement laxiste et se moquent de pourrir la vie des gens, ok, faites vous plaisir. Mais attention aux autres, ils sont souvent déjà pas loin de craquer…

Répondre

Dis donc, on sent bien qu’il y a un paquet de parents trèèèès fatigués ici, ça donne envie de faire des gosses tiens !

Blague à part, relis mon billet et détends-toi : je n’ai jamais mis tous les parents dans le même panier. Et je crois que comme tout le monde ici, je suis capable de faire la différence entre un con (oui, un parent qui laisse son enfant emmerder un wagon entier sans rien tenter en est un) et un parent désemparé.

Bonne journée (et repose toi un peu, hein !).

oui et bien toi aussi tu manques certainement d’éducation pour répondre sur ce ton ironique, légèrement désagréable aux mères qui ont quelque chose contre ton commentaire sur les enfants. parce que oui, « fréquenter » des enfants et totalement différent du fait d’en avoir soi-meme, qui plus est dans un espace réduit et dans une situation exceptionnelle qui les excite et les fatigue. Quant à sortir du wagon, pourquoi pas, mais que fais-tu des frères et/ou soeurs, tu les traines aussi malgré eux (ce qui complique sensiblement la chose) ou tu les abandonnes dans le wagon? Et que fais-tu quand le sas est aussi bondé que le wagon, tu déplaces le problème? Alors oui, les enfants de 0 à 4 ans sont souvent ingérables dans ce genre de situation surtout lorsqu’ils sont avec un parent seul et cela n’a absolument rien à voir (et j’insiste!) avec un manque d’éducation quelconque.

Répondre

Oui, je me permets de répondre sur un ton ironique – voire un poil sarcastique – dans la mesure où ce sujet à généré une agressivité totalement déplacée. Et qu’à mon humble avis, on ne fait pas avancer les choses en braillant à qui mieux-mieux.

Je sais que c’est un peu difficile à envisager pour certain mais le respect est un concept qui fonctionne dans les deux sens.

Pour le reste et encore une fois (Dieu que j’ai HORREUR de radoter), je sais faire la différence entre un parent mal élevé et un parent débordé. Merci bien. Et bien cordialement, évidemment.

Ah oui, et les conseils d’Ann-Cha sont valables (bien que très discutables) pour un enfant âgé de plus de 4 ans, ceux qui normalement ne posent plus de gros problèmes. Parce qu’avec les plus petits le chantage, la wii, etc. ça n’a absolument aucun effet! Essayez avec un enfant plus jeune de lui faire peur d’un passager ou du contrôleur = crise de cris assurée dès qu’il l’aperçoit! Enfin, tu verras ça un jour par toi-même, si tu as de la chance, parce que malgré tout, les enfants sont une vraie source de bonheur.

Répondre

Je crois qu’Ann-Cha pratiquait en grande partie l’humour. Tu devrais essayer, c’est pas mal.

Moi, les enfants des autres dans les transports en commun, ça me saoule!
Je le dis et je l’assume, un point c’est tout.

Répondre

je te rejoins complétement sur les bébés pour avoir fait un vol de 3H avec un bébé qui hurle… seule la mère, qui devait avoir l’habitude avait tout prévu : les boule quiès ! Ce qui fait qu’elle n’a même pas cherché à calmer l’enfant.. 3h comme ça c’est très long !

Pour le train, c’est une certaine épreuve, je rajouterais à la liste les gens qui débarquent avec le pique nique de compet, sandwich au camembert et jaja, sur le principe, ça passe, mais à 8H du mat c’est pas possible !

Je parle pas non plus de ceux qui,d’une façon très altruiste sans doute, ne daigne pas porter d’écouteurs lors de visionnage de film dans le train…

bref le guide des Bonnes manières selon Nadine de Rothschild devrait être au programme du bac !

Répondre

De tout coeur avec toi Deedee.
(on le sait pourtant qu’il y a des sujets sensibles dans le blog : l’éducation, les enfants, le féminisme et l’écologie, par exemple)

Répondre

Ton post m’a fait repensé à une anecdote qui date d’il y a un an ou deux : j’étais dans un wagon avec assez peu de monde. En diagonale gauche, un gars, 40 ans, qui déchire un papier, et jette les morceaux par terre. Normal quoi. En diagonale droite, un père de famille avec ses deux gamins. J’ai eu le bonheur de le voir se lever, ramasser les détritus du porc d’à côté, et expliquer à ses enfants qu’on ne jette pas par terre, et qu’il ira les mettre à la poubelle en descendant. (Evidemment le gars visé à fait genre « je te vois pas t’existe pas »). Ouf ! Il y a encore des gens civilisés !
(et sinon moi aussi je supporte pas les voyages en tgv : dernier en date, mon voisin à viré ses chaussures, et me donnait des gros coups de coude tout le temps, jusqu’au moment où je lui ai foutu un coup de les côtes « sans faire exprès » :D)
Merci Deedee pour ton post !

Répondre

Alors moi j’ai 3 enfants qui ont passé l’âge des hurlements mais … je n’ai jamais toléré qu’ils hurlent, crient, tapent, pleurnichent, parlent fort, bousculent etc… dans les trains – avions – salle d’attente. je suis désolée, à moins d’avoir un enfant malade, l’éducation (même chez un petit) consiste à lui faire comprendre que non on ne se tient pas comme ça dans un train, on respecte son voisin. les enfants comprennent dès lors qu’on leur explique, qu’on les intéresse à quelque chose. Et j’en ai fait des voyages, et mes enfants sont plutôt vifs, pas parfaits – loin de la, mais au moins ils chuchotent dans la salle d’attente du médecin, ils disent bonjour madame, merci, excusez-moi. Et ça ne les empêche pas de faire plein de bêtises ni d’être plein de vie. Les enfants rois j’en ai ras le bol. Désolée Deedee mais là je te rejoins à 100%. Et pas que sur les enfants.

Répondre

marrant comment les mères de famille se sentent toujours visées quand on parle de mômes mal élevés.
perso moi non.
mais j’en ai pas ; ceci expliquant cela.

Valérie, « qui peut pas comprendre ».

Répondre

Et là, il me manque le bouton « j’aime ».

Alors ce commentaire d’Anne cha: « l’intimidation (2) Une fois, j’ai repéré une personne « effrayante » dans notre wagon. J’ai glissé à l’oreille de loulou qu’il ressemblait beaucoup à l’ogre de l’histoire lue il y a 3jours. Au moment d’un début de crise, j’ai regardé vers « l’ogre », avec un air terrorisé. Je n’ai rien eu à ajouter. » m’a fait rigoler pendant 10 bonnes minutes toute seule devant mon écran! :)))
Je fais à peu près comme elle. Mais…J’ai déjà dû gérer des situations horribles, où tu vois bien que TOUT le wagon te HAIT, parce que tu as ton bébé de 2 mois en porte bébé qui hurle et ta « grande » fille qui ne tient pas en place et veut aller faire pipi… je bénis l’adorable maman qui, ce jour là, a pris en charge Émilie (ma grande fille) et lui a prêté un casque pour qu’elle regarde un DVD avec ses enfants…faites des gosses, j’vous jure!

Répondre

C’est bizarre mais j’ai toujours été assez calme étant petit, ma soeur beaucoup moins car colérique. Mais JAMAIS nous n’avons hurlé pendant des heures. Pourquoi ? Parce qu’on savait que si on dépassait les bornes, on allait passer un sale quart d’heure. Alors OK pour la maman débordée seule avec ses 3 gamins qui ne sait plus comment les occuper. Mais à part si le petit est vraiment bébé ou qu’il est malade… je ne vois pas pourquoi les enfants « sillent » dans les tons les plus aigus qui soient.

Répondre

C’est tellement vrai.

Une vingtaine d’année en arrière : ma maman a quatre enfants, de 6 mois, 3 ans 1/2, 4 ans 1/2 et 6 ans. Quand elle voyage seule avec nous 4, curieusement, on ne moufte pas trop. Pas qu’on soit des enfants de chœur, loin s’en faut !, mais parce qu’on sait qu’on ne déconne pas dans un train.

Comment ma mère (et mon père !) ont-ils réussi à nous inculquer ça ? Pas à coup de fessées déculottées. ça, c’est sûr !

Ouais, y’a quand même une différence entre le gosse hurleur avec le parent qui tente tout et qu’on sent désespéré et qui s’excuse et le gosse hurleur avec le parent qui semble en avoir rien à fiche.
Petit anecdote. J’étais dans le Nice Bordeaux, un Téoz, la chance énorme de faire toute la ligne, avec comme compagnon de voyage, entres autres, deux familles avec des enfants en bas âge. Les gosses étaient tous hurleurs et courraient partout dans la wagon sur leurs petites jambes. Le papa et la maman de la famille A se relayaient pour sortir le môme, s’excusaient, tentaient d’attirer l’attention du gamin ailleurs, avaient préparé quelques jeux et le reprenaient quand il importunait les autres voyageurs. Le papa et la maman de la famille B se contentaient d’un « Doucement mon chéri », de temps à autre, sans lever la voix ni les yeux de leur bouquin, laissant le gamin courir son marathon d’un bout à l’autre du wagon, piquer les paquets de chips qui trainaient sur la tablette des autres voyageurs etc. Autant j’ai eu beaucoup de compassion pour la famille A, autant la famille B j’ai bien eu envie de les faire passer sous le train.

Répondre

Je n’ai jamais vécu un trajet avec des enfants qui hurlent en train ou en métro. Ça existe en vrai ?
Les miens sont toujours très sages : ils font de l’exercice en sautant sur les banquettes, ils font la course sur l’allée centrale en sautant les valises et ils mangent des chips et des bonbons en chantant MPokora ou Lady Gaga. Ils sont toujours ravis de prendre le train 🙂 sauf quand ils ont le mal des transports après les chips et les trucs sucrés et que les toilettes sont justes innommables.

Non sans rire, certains enfants détestent les transports parce que c’est long et peu confortable, cela explique en partie les enfants/bébé hurleurs et agités d’autant plus lorsque les autres passagers s’énervent autour d’eux.

Il faut juste bien prévoir les activités (comme dit plus haut dans les coms) et puis essayer de discuter avec la maman de manière décontractée pour lui glisser un ou deux conseils. Pour les 4-12 ans avoir une DS avec animal crossing c’est un vrai bonheur. Dès l’entrée dans le wagon on fait un petit appel pour repérer les autres enfants qui ont la console et ensuite ils jouent en réseaux tranquilou et se font même des copains dans le train.
Deedee, pas besoin d’être maman pour glisser des astuces observées à droite et à gauche, un peu de bon sens ma bonne dame.

Répondre

Je te rejoins entièrement 😉
J’ai eu droit à un truc vraiment dégueu une fois: un type d’une cinquantaine d’années dans le métro qui se coupait les ongles en face de moi, et les ongles qui me sautaient dessus! Inutile de te dire que j’ai changé de place en grommelant. Les gens se fichent éperdument des autres, c’est bien connu. Mais ça fait râler!

Répondre

J’ai demandé à ma mère et à ma grand-mère elles m’ont dit toutes les deux que pour ce qui concerne les enfants AVANT ils ne se permettaient pas de gueuler, crier, faire des crises pareil dans les transports en commun ou dans les salles d’attente.

– Donc soit les enfants d’aujourd’hui ont subi une transformation génétique (poulet au hormones ?) qui les rend différent des enfants d’avant et qui fait qu’on a droit à des crises irrépressibles…

– Soit c’est un problème d’éducation donc, ça voudrait dire en fait tout bêtement que les parents d’aujourd’hui ne savent pas éduquer leurs gosses au respect des autres…

La société de l’enfant roi, quoi… Bonne journée les parents lol :-))) !
bizz

Répondre

Je penche pour la transformation génétique. Evidemment ! 😀

je rejoins tout à fait maryline sur ce point. avant les enfants ne se seraient pas permis ça. maintenant ils hurlent, jouent avec les iphone de leurs parents le tout avec le son des touches sinon ce serait beaucoup moins marrant.
moi quand il y a des enfants qui hurlent à coté de moi dans le tgv j’entends les parents dire : « ça suffit les enfants » sur un ton calme, limite faut être potes avec ses enfants mais ne surtout pas les engueuler. bref quand j’étais petite ma mère me donnait un livre, m’occupait par des jeux mais toujours dans une ambiance calme.

de toute façon c’est comme tout tout change meme les adultes s’y mettent :
écouter de la musique sans écouteurs histoire d’en faire profiter le wagon, hurler entre copines, utiliser le son des portables et dieu sait que c’est pénible au bout de 3H de trajet.

certains adultes ne sont déjà pas éduqués alors faut pas s’étonner de voir les enfants comme ça

Répondre

Petit témoignage (qui n’a pas grand chose à voir avec les transport) sur la difficulté à faire des remarques aux parents : j’étais il y a quelque temps dans une petit restaurant avec une collègue pour la pause de midi.
A la table à côté, un couple avec un bambin dans une poussette. Tout se passait très bien, de leur côté comme du notre… Jusqu’à ce que la mère du bambin, décide de poser ledit bambin sur le flipper à 4 mètres de ma table et de l’utiliser comme table à langer…
Gééééniallll…….
J’ai donc vu sans le vouloir passer une couche bien remplie alors que j’en étais au plat de résistance….
Trooooooooooop coool
Quand la maman est revenue s’assoir, j’ai avec beaucoup de délicatesse et infiniment de précaution tenté d’exprimer le désagrément qu’avait été pour moi la vision de l’opération changement de couche dans une restaurant, au cours d’un repas et à si petite distance.
Bon et bien, ça a pas tardé à fuser : « c’est parce que vous avez pas d’enfant, j’allais pas le laisser dans son caca… » Elle était très fâchée et n’a pas du tout compris ma remarque. Moi de mon côté je me suis sentie un peu déroutée par sa réponse…
Aujourd’hui je suis enceinte et franchement, je comprends toujours pas…

Répondre

Dans mes bras. Je viens de passer 3 jours en déplacement où j’ai été choquée par le nombre de gens qui téléphonent (même hier dans l’avion, lors d’une escale). J’adorerai avoir une carrure de 3è ligne de rugby et distribuer quelques gifles 😉

Répondre

On est tentée de filer des coups de boule hein ? Bon, évidemment, on se ravise vite. Mais voilà, quoi.

Je voyage souvent seule en TGV avec mes deux enfants( bebe en porte-bebe et enfant 2ans sans poussette) et je m’arrange toujours de partir très tot aux aurores ou pendant l’heure du casse-croute/petit déj/gouter.
Je prépare le voyage bien avant le jour J, en énumérant souvent ce que l’on ferait pendant ce trajet ou ce que l’on voudrait faire… (continuer le dodo de la nuit, faire une petite sieste avec maman, prendre le déjeuner, jouer au jeu, faire un « travail d ecole », lire les histoires preferées, faire un lit douillet avec le méga foulard de maman… ect ect).
Et je réserve toujours des surprises comme un nouveau livre, Pom d api, jeu,gommette, nouvelle voiture, figurine, ect… que je sors au moment où ca commence à fatiguer, à déranger les autres.
Je ne cache pas que j’ai déjà fait la peur du contrôleur… »il te mets dehors si tu ne restes pas calme ».
Il m’est aussi déjà arrivée d’avoir du mal à maitriser le bébé qui pleure, oui, parce que plus de lait! là c’est balade et doigt dans la bouche…
Et meme si le grand est bien propre, je lui mets quand meme une couche…

Sinon je pars zen, sans courir. On prépare ensemble, on pars ensemble. On se fait des projets corrects (piscine, manege, balade à vélo, les cigognes… ).

ps: Ce que j’ai du mal à comprendre c’est que mon grand supporte très mal les transports parisiens qui sont moins longs en temps… Là oui, j’ai du mal des fois…

Répondre

et ce n’est pas parce qu’on n’est pas 100% d’accord avec toi que l’on manque d’humour ou qu’on a besoin de se détendre, hein…. relax….

Répondre

Mon Dieu comme je comprends. J’ai d’ailleurs une anecdote de mal-otrusité (sisi ça existe) :

Il y a quelques années, j’avais le genou cassé, une attelle verte fluo pour le tenir en place,béquilles et tout le tremblement, et bien sur, j’étais assise dans le bus pour aller en cours (bondé le bus). Et voilà qu’arrive une petite mamie, pas grabataire pour un sous, parfaitement alerte. Elle vient vers moi (alors, pourquoi moi, j’en sais rien) et commence à souffler en me regardant, prendre un air désespéré, et voyant que je ne bougeais pas, me dit, d’un ton très agressif : ‘Vous pourriez laisser votre place à vos aînés quand même. Ces jeunes, ça n’a plus aucun respect je vous jure’ Et continue à blablater pendant que je la regardais les yeux ronds.
A ce moment là, le personne qui était assise à coté de moi, assez âgée elle aussi lui sort : Mais vous voyez pas qu’elle est blessée ? C’est indigne de quelqu’un qui demande le respect de lui demander de se lever, elle tient à peine debout’
Et la première qui fait celle qui n’avait rien vu, (alors que bon, une attelle vert fluo sur un jean noir, ça se remarque quand même. De même que les béquilles que je tenais droites devant moi.) et qui continue à m’insulter copieusement.
J’avais une bonne heure de bus, et elle est restée en face de moi à gueuler tout du long.

Les gens sont fous,c ‘est moi qui vous le dit !

Répondre

Ça me rappelle un Dôle / Paris où une charmante dame et ses charmants enfants faisaient une partie cartes en hurlant. Quand je lui ai gentiment dit de fermer sa gueule, elle m’a répondu que j’avais cas prendre un taxi… hum.
Je prends le TGV ce soir, priez pour moi. J’ai un radar à « bruyants », si, si.

Répondre

On pense à toi Lili !

Merci Deedee pour ce billet de toute beauté, je me régale également avec les commentaires, ceux pertinents j’entends (humm pour les autres).
Je tiens aussi à signaler que je suis assez surprise par le nombre de gens ‘bien élévés’ que je rencontre dans le métro : on me tient presque toujours la porte, on me laisse sortir, on s’excuse si on me bouscule, j’ai parfois des fous rires avec mes voisins quand on est compressé, bref j’essaie de transformer l’aventure en positif! Alors bien sur ça ne marche pas a tous les coups… mais ca vaut le coup d’essayer!!
Et en tant que maman d’une fille de 15 mois, je tiens à féliciter Anne Cha pour son post fantastique, dire que oui c’est possible de gérer son enfant et que oui on peut sortir si c’est la panique!
a bientot, et merci encore pour ce billet si juste!!

Répondre

Allez, comme le dit Astrid sur Facebook, pour détendre l’atmosphère :

Répondre

Et le bus parlons du bus!!! il y a quelques jours j’ai jubilé lors d’une bataille de poussette sur une ligne parisienne très (ou trop) fréquentée. Ayant la chance de monter à la bonne station, je trouve une place tranquille au fond du bus quasi vide. Il y avait quand même 2 poussettes qui prenaient bien toute l’espace qui leur est réservé (vous savez celui qui sert aux poussettes, aux fauteuils roulants et aux valises entre autres, face à la porte arrière du bus). Et voilà qu’au fur et a mesure une 3e et une 4e poussette viennent s’ajouter, bouchant le couloir, sans parler qu’entre temps les usagers eux debout étaient aussi arrivés en masse. Là arrive l’arrêt fatidique. 4 poussettes à l’arrêt de bus, le gentil chauffeur, très poliment demande à toutes ces mamans (ou nounous) de bien vouloir plier leurs poussettes car là il ne va pas pouvoir prendre de passagers. Evidemment personne ne bouge, dehors ça gueule après le chauffeur. Et oui des femmes hurlent sur le chauffeur devant leurs enfants (ça promet). Alors là je me pause la question, est-ce qu’avoir une poussette rend con!!! non mais franchement elles pensent qu’elles vont rentrer 8 poussettes dans un bus??? le sketch dure 5 min, moi je rigole devant tant de bêtises, une femme avec poussette s’engueule avec son mari qui lui dit gentiment qu’ils peuvent attendre le bus suivant (enfin un peu de bon sens). Elle se met a hurler sur ce pauvre papa qui avait l’air bien plus au bout du rouleau que sa mégère survoltée.
Enfin voilà, je me disais pauvre gosses…

Répondre

J’ai pire comme anecdote schato : un jour, on fait un pique-nique avec des gens que je connaissais de vue (et qui sont restés des gens que je connais de vue) et ils avait un fils de deux ans maxi.

A un moment, le fils qui est en train de manger son sandwich veut faire caca. Là, la mère annonce fièrement qu’il en est arrivé au « stade du pot ». Et elle sort le pot en question. Y’avait un gros arbre pas loin, je me dis qu’elle va poser le pot derrière et laissé l’enfant aller y faire sa merde : ben non, elle a posé le pot à coté de notre groupe et l’enfant à continuer de manger son sandwich tout en faisant caca devant nous. Je vous raconte pas la suite… C’est trop trash.

Répondre

Ouh la Maryline, là c grandiose ! …
En tout cas, c’est pas les enfants qui rendent cons, tous ces gens que vous citez l’étaient déjà avant ! Enfin, j’espère parce que sinon je vais peut être aller me poser des questions … 🙂
Maintenant, ceci dit, moi ce que je supporte le moins c quand même celui qui supporte pas la vision même d’un gosse ! Immédiatement sur la défensive, voire dans l’agressivité.
Comme ce type qui m’avait vu sortir un lecteur DVD dans le train pour ma fille, et qui m’a immédiatement sauté dessus en me disant « vous n’allez pas écouter sans casque quand même ? » (pas branché le lecteur, pas encore sorti le disque, rien, …)
C’est le même qui quelques temps plus tard enlever ces chaussettes et mettez ces pieds sur le siège de devant …

Répondre

Désolée pour les fautes d’orthographe ! … :-0

Répondre

Tout a fait d’ accord avec Ann cha. J ai un bebe de 17 mois, le dernier trajet Paris Nantes était un cauchemar puisque train bloque sur les rails. Mon fils en pouvait plus, je me suis exilée dans le sas parce qu il hurlait et pourquoi également bah parce que moi aussi ca ne me fait pas que du bien de l entendre hurler comme ca! Le geste a forcement été apprécie puisque toute le monde a cran quand vous êtes a l arrêt en pleine pampa sans savoir pourquoi. Suite a quoi s est quand meme crée une petite communauté de soutien, comme quoi ca arrive encore en France. Une mamie m a presque supplie de prendre mon fils sur ses genoux pour lui faire la lecture par amour des enfants et les passagers faisaient des petits signes de sympathie a mon fils qui au final s est calmé. Par contre le gros connard a cote de moi en costard qui a passe les 37 minutes d’ arrêt à pester contre le service SNCF lui il s est pas calmé, mais la mamie l a pas pris sur ses genoux.

Répondre

Ouf ! Serais-je normale ? De retour de la Rochelle, je me suis fâchée contre un ravissant bambin juste derrière moi qui hurlait et raclait l

Répondre

… Suite ;;; et raclait de sa petite cuillère la grille de ventilation sous la vitre ! J’étais un monstre et je ne comprenais rien aux enfants aux dires de sa maman, de sa grand-mère et d’autres dames ….

Répondre

Ah Deedee enfinnnnnnnnnnnnnn quelqu’un comme moi ! Je te remercie pour cet article oh combien bénéfique car quand on ose le dire haut et fort on se fait traité de nana aigri qui supporte rien. Le pb c’est que de nos jours (c’est la vieille qui parle) les gens n’ont que la LIBERTE à la bouche alors au nom de la liberté il faut laisser les gens poser leur pieds ou ils veulent, laisser les gosses hurler, jouer avec nos sacs, nous tirer les cheveux, se faire marcher sur le pied, et j’en passe.
Comme si en 2011 en France on été à plaindre côté liberté…

Répondre

J’ai une super anecdote!
Un jour, à la caisse du supermarché, une file de caddies.
Un gamin de 4/5 ans s’amuse à pousser son caddy sur la petite mamie de devant. Une fois, deux fois… La mamie ne dit rien et un homme derrière s’emmêle et dit à la « maman » d’intervenir auprès de son fils.
Elle répond « laissez le vivre »… Enfin, vous voyez le genre.
Et là le mec prend son pot de confiture qu’il allait acheter et lui renverse sur la tête en disant « laissez moi vivre ».
Je crois qu’avec les cons, y a pas 36 solutions!
Enfin, blague à part, j’ai également un fils et les quelques fois où il m’arrive de prendre les transports en commun, je vous garantie que je veille à ce qu’il n’importune personne. Même quand il était bébé, s’il pleurait, je m’isolais, en étant rouge pivoine en plus….
Mes parents m’ont toujours dit qu’on n’a pas à faire supporter ses enfants aux autres. Donc un enfant de moins de 5 ans (au moins!!!!), n’a pas sa place dans un restaurant selon moi. Ca peut paraitre vieille France mais il faut accepter qu’un enfant, ce n’est pas un mini adulte. Il faut l’éduquer (et je dis pas élever) sans cela, c’est un petit sauvage. Et l’éducation, c’est le respect des autres.
Bref, je suis d’accord avec toi Deedee! Même si parfois on ne trouve pas le bouton sur son enfant pour qu’il se calme, on se doit d’essayer.
Bonne soirée!

Répondre

oh putain, c’est trop bon de lire ça à 23h du soir ! J’ai beaucoup ri… pure vérité ! Je vois que je ne suis pas la seule à constater tout ça. Merci Deedee pour ce fou rire ^-^

Répondre

Je suis bien d’accord avec tous les exemples énoncés ! Et particulièrement avec le dernier, car je subis souvent ces « affronts » sur la fan page de mon blog, grrr ! :@

Répondre

Bravo pour ton article ! Je partage certaines de tes remarques et ne suis pas d’accord avec d’autres… mais bravo tout simplement pour oser dire ce que tu penses sans te soucier des autres ! C’est ton avis et tu en as pleine possession !
J’ajouterai juste à la looOongue liste des incivilités citées plus haut, quelque chose qui me SAOULE au plus haut point : les gens/enfants (bien souvent) qui vous jettent des coups de genoux/pieds dans le dos du siège… rien que d’y penser, la tension me monte… lol
Allez, pas besoin de se prendre la tête, on à tous des trucs qui nous énervent, on est tous le « chiant » de quelqu’un. Alors chacun à le droit d’avoir l’avis qu’il veut, écoutons-nous et échangeons au lieu de nous engueuler !
With love

Répondre

pour te faire sourire.. j’ai une la bonne idée de partir 15 jours à l’ile maurice avec ma fille de 8 mois… 12h d’avion.. aller.. et 12h retour hein ! Au retour ma fille a dormi dès le décollage.. BONHEUR… sauf que le petit c…de deux ans assis à côté de nous a hurlé non stop pendant 11H… au bout de 5h, j’ai demandé à sa mère d’aller le promener parce qu’il n’y a avait pas de raison que je sois la seule à en profiter et que ça faisait 5 fois qu’il réveillait ma fille.. et bien figure-toi que la dame a fait une crise d’hystérie…et que je me suis faite engueuler par TOUT le personnel de l’avion parce que justement en tant que mère de famille je DEVAIS comprendre.. si tu savais comment ils m’ont parlé !!! Ce voyage m’a littéralement traumatisé.. parce que le peu de fois où ma fille a pleuré dans le train, on a visité tous les waggons histoire d’emmerder chaque waggon 5 minutes plutot que de prendre un waggon en otage durant deux heures…

Répondre

Répondre à Bea Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *