Allo Paris ?

Electrolux_MdC_led_by_chef_damien_french_rock_n_roll_team

(oui, c’est nous, derrière, version mini pins derrière le jury du Festival de Cannes hiiiiiiiiii !)

Ayéééééé, je suis revenue ! Désolée de vous avoir abandonnés ici sans un traitre mot d’explication. Je pensais sincèrement avoir le temps de poster un ou deux billets grâce à Charles qui a eu la gentillesse de me prêter une clé 3G Orange avant de partir… Mais la vérité, c’est que je n’ai pas eu une seule minute à moi. D’abord, parce que j’ai énormément bossé. Et puis aussi parce que Cannes est une sorte de rouleau compresseur ultra euphorisant qui ne laisse que peu de répit !

Me voilà donc de retour après 5 jours totalement fous. La Cannes du Festival est incandescente, folle, brillante, contrastée, extravagante, fatigante, jouissive, ultra sponsorisée, divertissante et brûlante. Si vous me suivez sur Facebook, vous savez que notre équipe a gagné le défi du Menu de Cannes organisé par Electrolux, et que donc… j’ai vu Juuuuude ! Et aussi Robert de Niro et Uma Thurman. J’aurais même pu les toucher, si j’avais voulu. Mais j’ai préféré rester en retrait, sourire crispé affiché en 4×3 parce que bon, quand même quoi.

Blague à part, même si nous avons du les voir en tout est pour tout une poignée de seconde, même si à titre personnel, tâter du people n’est pas forcément ma came, je dois dire que cette expérience était plus qu’incroyablement réjouissante.

Et puis, Cannes, ça n’est pas uniquement le Festival du cinéma. C’est aussi le festival de tous les goûts, de toutes les tendances et de toutes les extravagances. Tenez, par exemple, à Cannes, il faut…

? Porter des lunettes de soleil nuit et jour. On ne sait jamais, à tout moment sur un malentendu, on vous prend vous aussi pour une star. Dans le doute, vous éviterez les coups de lune, et vous pourrez également masquer vos cernes qui à eux seuls témoignent de la frénésie de la vie cannoise. Existe aussi version voiture à vitres teintées : très efficace pour déclencher un crépitage de flash au passage de la voiture. Oui, même si ce n’est que vous, dedans.

? Avoir toujours à porté de main votre badge d’accréditation. Mieux, l’arborer en lieu et place à toute heure du jour et de la nuit, à savoir autour de votre cou. Un peu comme à la Foire à la Saucisse, mais en mieux, évidemment : on est à Cannes, quand même !

? Passer vos journées en robe de soirée. Oui, dès le saut du lit. La devise locale pendant le festival étant « rien n’est trop clinquant à Cannes ». Non, pas même cette petite robe que vous trouviez un brin trop courte mais qui à l’air d’une robe de bure à côté de la plupart des tenues locales.

? Se déplacer systématiquement avec un appareil photo équipé d’un bon zoom : à tout moment, vous débusquez de la star internationale !

? Apporter vos cartes : non, pas la CB, celle-ci s’avère inutile si toutefois vous avez la chance de pouvoir vous appuyer sur un bon réseau. Non, des cartes de visite : comme me le faisait très justement remarquer un confrère (de blog, s’entend évidemment !), « t’es à Cannes et t’as pas pris tes cartes ?« . A quoi pensais-je, franchement…

? Réviser votre vocabulaire mondain avant de partir afin de ne pas commettre d’impaire, et surtout de prouver que vous êtes en place. Exemples : Arte ? Bateau. Scwheppes ? Villa. Martini ? Terrasse. Les Inrocks ? Villa. Le Jimmy’s (attention, piège !) Boîte de nuit.

? Ré-seau-ter. Tenez, moi, naïve que je suis, je pensais débarquer en terra incognita. Las ! Je n’ai jamais croisé autant de blogueurs qu’à Cannes.

Et puis, en vrac, ne pas compter sur plus de 6h de sommeil par nuit, oublier que vous avez des petons sensibles et que vous n’êtes pas formatée pour trotter toute la journée sur des talons de 12, être bilingue you know, mais aussi tomber amoureuse du lit de l’hôtel où vous êtes invitée, rêver, râler, bronzer, déguster, et jouir jouir jouir de ces paillettes à plus forte raison qu’elles sont éphémères.

Très vite, je vous montre les tenues de nos 5 invitées et je vous livre le compte rendu du dernier déjeuner, celui qui nous a conduit dans les bras de Juuuuuuuude rhaaaa mais quand même quoi ! Et puis Gaston vous montrera aussi THE tenue de la montée des marches. Et après, promis, on reprendra une activité normale !

EDIT : allez, en bonus, la dream team !

Commentaires

oui évidemment vu cmme ça, ça donne envie !!
et puis juuuuuuuuuuuuuuuuuuuuude quoi !!
j’ai l’impression qu’il y avait beaucoup mais beaucoup de blogueurs cette année….

Répondre

Beaucoup, je confirme !

La suite !! La suite !!

Répondre

Attends, déjà, je dors (enfin… dans mes rêves ! :))

Hiiiiiiii je veux la site aussi!
Mais pardon, mais Jude, là, avec son chapeau rouge, PFIOUUUUUU quoi. Mais j’ai pas tout compris le comment tout s’est déroulé du coup, mais j’attends de le lire.
(RHAAAAAAAAAAAAAAAAAA JUUUUUUDE)(again.)

Répondre

Oui, j’ai pas compris grand chose moi non plus dans le feu de l’action 😀

Mais Juuuuuuuuude, voilà, c’est tout !

Rien que pour Jude, j’accepterais les cernes et le mal de pieds pendant une semaine entière!

Répondre

Oui, je râle pour la forme, tu commences à me connaître 🙂

Géniale cette photo ! Tu as l’air d’avoir vécu des jours exceptionnels !

Je suis allée deux fois à Cannes pour l’installation d’un stand, en 2007 et 2008. J’aarivais un jour avant le début et partais le premier vendredi. J’ai vécu le truc un peu en marge, sans soirées etc. Je ne pensais d’ailleurs pas monter les marches et me suis sentie lookée comme une vendeuse de patates quand je l’ai fait… Rien qu’avec tout ça, j’étais euphorique… Alors toi ;-)) Super !

« badge d’accréditation » — : lol, ça me rappelle aussi les Francofolies

Vivement la suite !

Répondre

C’est dingue, oui. J’ai du mal à atterrir ce matin, je l’avoue !

Et puis Cannes c’est aussi les déclarations navrantes d’un Lars von Trier….

Répondre

J’ai suivi ça, oui. Encore un qui pense que sous couvert de provocation, on peut dire n’importe quoi…

Les photos, les photos… Et le compte rendu ! Bon retour a Paris !

Répondre

J’arriiiiiive ! 🙂

aaah mais aaah quoi! félicitations!!
et donc oui, on attend les photos et le compte-rendu, mais prends le temps de rentrer et de retrouver tes esprits après la folie cannoise 🙂

Répondre

C’est pas gagné, je l’avoue ! (rude au boulot aujourd’hui).

DE-NI-RO le rêve de ma vie !!!

Répondre

Il est très très très gentil en plus. C’est le seul qui a été féliciter le chef à la fin du repas… la classe !

J’ai adoré suivre ça sur Facebook. Mais j’en voulais plus 😉 !

Répondre

Attends, tu aurais vu à quel point le réseau ramait… Je mettais une bonne dizaine de minutes à uploader une photo, tu imagines le délire !

J’avais suivi vos péripéties sur FB et Twitter, dis donc quelle expérience incroyable ! 😉

Répondre

C’est le mot !

YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES !!!!!!!!!!! Bravo !!
Je sais que je ne suis pas la seule sur les rangs, mais il FAUT qu’on arrose ça à ton retour ! (J’ai une super recette de cocktail thé glacé + champagne de chez Betjeman :)) To be continued… Des bises !!

Répondre

Banco ! Bises 🙂

Cela fait plaisir de te retrouver en pleine forme après 5 jours de total décalage !
Au plaisir de te lire, parce que sur Facebook, c’est un peu découpé en tranches, non ?

Répondre

Oui ! Et bon, en même temps, c’est le principe 😉

Et puis j’aime bien poster « en live » sur Fb, je trouve que le blog se prête moins à de la petite news instantanée.

oh oui… reprendre une activité normale…
Bravo en tout cas, tu peux être fière de vous !
Bon atterrissage !

Répondre

Merci Claire !

Comme je te suis sur fb assidument, j’ai eu l’impression d’être moi aussi un peu à Cannes (bon par contre Jude aucune impression de l’avoir vu ici par contre)
ravie de voir que tu t’es éclatée 🙂

Répondre

Hihi 🙂

Merci !

Moi aussi j’ai adore te suivre sur FB, on a un peu participe a cette experience de dingue que tu as vecu, c’etait top ! J’ai hate d’en savoir plus sur votre prestation et tout et tout ! Et puis, bon courage pour le retour a la realite !

Répondre

Cool ! J’ai vraiment essayé autant que faire se peut de vous embarquer dans l’aventure… Contente, vraiment !, que tu aies aimé 🙂

félicitations Deedee !!! Vivement les photos !

Répondre

Merci zazou !

oh ben la vue de Robert me rend un brin euphorique!!!!!!!!
Cette photo est vraiment dingue.
Félicitations et c’était un plaisir de suivre cette aventure!

Répondre

C’était tellement ouf. J’ai une tête de vieille coincée sur toutes les photos mais pffff quoi, mince !

Bon… J’le dis (je me retiens depuis qqs jours !). J’ai fait un NYC-Paris à côté de Robert, himself. SI. Il y a une 15e d’années. Un souvenir incroyablement fou !!
-C’était pdt ses histoires de proxenete… Moins glam, du coup !

Bravo pour ce reportage Cannois, hâte de découvrir les robes et tout et tout ! ça doit être une experience enivrante ! Le retour à la réalité doit être bien dur !

Répondre

OH LA VACHE ! Je suis une petite joueuse à côté de toi 🙂

Bravo ma belle, vous avez assuré ^^
(et pour Juuude et Robert par contre je te déteste ^^)

Répondre

Hihi :))

J’ai adoré suivre vos aventures, merci d’avoir aussi bien alimenté ta page facebook ! (finalement c’est peut-être mieux qu’un hypothétique billet que tu aurais pu écrire sur place, car plus « sur le vif » ;))
J’ai hâte de lire la suite et en savoir plus sur les tenues !

Répondre

Contente, vraiment j’insiste !, que tu / vous ayez apprécié : j’aime bien poster des infos « en direct » sur FB : je trouve que le format s’y prête bien. Beaucoup plus que le blog qui requiert quand même un tant soit peu de temps. Avec les connexions internet locales saturées et le peu de temps dont nous disposions, je t’avoue que FB était beaucoup, beaucoup plus praticable !

Tu m’as filé toute ton énergie…et celle de Cannes!!

Merci Deedee de nous faire partager ça!!

Congrats pour le menu de Cannes! Bravissimo!! C’était bien mérité!

A bientôt

Répondre

J’ai vécu par procurations grâce à toi « Cannes et ses paillettes »… J’avais vraiment l’impression d’y être !
Je suis jalouse mais merci de nous avoir fait partagé tout ça via Fb 🙂

Répondre

Et même qu’en écrivant « de nous avoir fait partager » c’est mieux #émotion lol

Répondre

Cannes hors-saison (ou presque) c’est bien aussi, tu verras et on n’est pas obligé d’être badgé 😉
Encore bravo.

Sinon, c’est le lit du Majestic qui était cool ? (je ne sais plus où tu as dormi… ^^)

Répondre

Félicitation tu es bien chanceuse. D’autre part, très bon choix de tenue pour l’occasion, une robe très féminine, chique, qui donne une certaine facilitée, un coté belle l’air de rien.

Répondre

Deedee au secours, à quelle adresse trouver toute la collection S. Thoraval ?
Peux-t-on acheter directement des pièces à l’atelier ?
Nat

Répondre

La classe à Dallas !! Bravooo, vous avez assuré ! Comme tout le monde, je lirai tes posts qui détaillent tout ça avec plaisir !

Répondre

Ah ben a y est on va pouvoir se voir 🙂
Ca avait l’air top et je n’avais pas saisi que tu avais gagné !

Répondre

Félicitations pour votre super boulot et… la classe quand même !

Répondre

Ouh la la, je n’avais pas encore pris le temps de te féliciter toi et ton équipe pour cette superbe aventure, mais voilà c’est fait. Un peu de paillettes au milieu d’évènements tragiques…ça fait du bien!!

De Niro a tjrs fait partie de mes acteurs préférés, je crois bien avoir vu tous ces films…j’aurais été très impressionnée de l’avoir comme ça , face à moi. C’est quand même une légende ce type!!
Je ne reviens pas sur le fait que tu étais magnifique dans tes tenues de fête, j’imagine que tu le sais déjà. 🙂

Encore Bravo.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tempus vel, Aliquam id elit. venenatis, felis sem,