Ginette NY : enfin la boutique !

Ginette-NY-7

Au rayon des jolies surprises que nous réserve le printemps, l’ouverture de la toute première boutique Ginette NY.

Sise au 66/68 rue des Saint Pères dans le 7ème arrondissement, on y retrouve toutes les pépites que signe Frédérique Dessemond, la créatrice de la marque, depuis… 2002. Je dois bien être fan depuis tout ce temps de la ligne épurée de ses bijoux, de ces chaines si fines qu’elles se fondent sur la peau, des pierres fines qui les habillent parfois, et dont la personnalité et inversement proportionnelle à leur finesse… Souvent copiée, rarement égalée !

La semaine dernière, j’ai pu me rendre dans la boutique pour prendre ces quelques photos et pour rencontrer Frédérique : une personnalité solaire et extrêmement chaleureuse qu’elle puise peut-être dans ses racines marseillaises. Je vous en reparlerai sûrement : c’est-à-dire que j’ai les oreilles percées depuis que j’ai une vingtaine d’années. Chez moi, on ne se perce pas les oreilles, c’est « vulgaire ». Comme je suis une vraie rebelle, j’ai poussé la porte d’un bijoutier, un jour d’oisiveté, et paf ! A moi la vulgarité.

Et puis… Poids de l’éducation oblige ou non, allez savoir, j’ai décidé que ça ne m’allait pas, les boucles d’oreilles. J’ai déjà un visage très enfantin, je trouvais qu’en rajouter une couche, même avec des breloques moins fines, plus ROCK (!), n’était pas du meilleur effet. Advint ce qu’il devait probablement advenir : les trous se sont rebouchés.

Et ? (Parce que OUI, je vous raconte tout ça dans un but bien précis !) Et : je suis tombée en pâmoison devant une paire absolument fabuleuse le jour où j’ai pris ces photos. Non, pas une paire, deux, que l’ont peut dépareiller, traduire acheter une bouche d’une paire et une boucle de l’autre. Des petits strips adorables, discrets, beaux, avec du diamant dedans (je vous ai déjà dit que j’étais une fille simple ?). LA MAGNIFICENCE. Avant de me les offrir, j’ai donc entrepris de faire à nouveau percer mes oreilles.
STAY TUNED ^^

Ginette-NY

Ginette-NY-1

Ginette-NY-2

Ginette-NY-3

Ginette-NY-8

Ginette-NY-4

Ginette-NY-6 Ginette-NY-5

Boutique Ginette NY 
66/68 rue des Saint Pères – 7ème 
01 42 22 27 18

Commentaires

Ton article me fait rire … chez moi aussi on ne se perce pas les oreilles… mais envoyée dans un collège en angleterre à 16 ans, la première chose que j’ai faite en arrivant, c’est d’aller me faire percer les oreilles. Et puis, finalement, moi non plus ça ne m’allait pas, alors mes trous se sont rebouchés quelques mois plus tard !

Répondre

Ahah, merci, je me sens moins seule !

Tu crois qu’on est victimes du poids de notre éducation ?

Chez moi non plus, on ne perçait pas les zoreilles. J’ai donc fait ma rebelle pendant mon année au pair en angleterre et idem, j’ai laissé les trous se refermer à mon retour. La rebellion avait fait long feu…

C’est dingue quand même, toutes ces rebelles (en carton^^) qui laissent leurs trous se reboucher…!

oh je ne connaissais pas du tout cette enseigne 🙂 en tout de ce que tu nous montres, j’adore 🙂 merci pour la découverte. bisous

Répondre

Ce sont des bijoux très fins, très jolis !

Ohlala quelle chance, tous les bijoux sont absolument sublimes!

Ahah, personnellement mes parents m’ont fait percer les oreilles quand j’avais 6 ans, mais ils n’ont jamais trouvé que ça faisait vulgaire, tout dépend du nombre de trous, par contre je ne me verrais clairement pas avec plusieurs trous. Et puis des petites puces d’oreilles fines et discrètes n’ont jamais fait de mal à qui que ce soit 🙂

En tout cas, au vu de cette magnifique collection, je comprends que tu aies eu envie de te refaire percer les oreilles!

Bises,
Céline.

Répondre

Oui, les traditions… ! 🙂 BIses

C’est ma grand-mère qui ne voulait pas qu’on me perce les oreilles. Puis pour le Noël de mes cinq ans elle m’a offert une paire de petites créoles ! Depuis j’ai toujours porté boucles ou dormeuses ou puces. En plus à l’age de 18 ans j’ai fait faire un deuxième trou à chaque oreille que je ne garnis plus en ce moment. Il va falloir que j’aille voir de plus près ce qui est proposé dans cette boutique.

Répondre

Ça m’amuse, ces petites habitudes et coutumes. Chez certaines, les oreilles sont percées quasiment à la naissance !

ah je cherche justement à me faire repercer les oreilles.. la question est où aller.. les bijoutiers n’ont plus le droit de le faire, chez les tatoueurs pierceurs pas envie de tomber sur qqn chez qui l’hygiène douteuse et forcément les plus réputés ont aussi les tarifs les plus prohibitifs..
si tu as une adresse sur Paris, suis preneuse !

Répondre

Bonne question ! Je t’avoue que je l’ai fait seule, en mode barbare 😀

Mais je vais me renseigner, je te dirai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis ipsum ut eget sem, luctus nec Sed elit.