L’affaire Fuzz : le verdict

Comme vous le savez très probablement au moment où vous lisez ce billet, le jugement dans l’affaire Fuzz a été rendu hier.

Verdict : Eric Dupin a perdu, et va devoir payer 1000€ de dommages et intérêts à Olivier Martinez ainsi que 1500€ de frais de justice, sans compter bien-sûr les honoraires de son propre avocat.

«C’est un jour noir pour le Web français», a déclaré Eric hier à 20minutes.fr… et je dois dire que je partage grandement son avis.

Le principe même d’Internet est le « lien », « l’hyperlink »… Condamner Eric Dupin revient à nier cette évidence et au-delà de ça, remet en cause le principe même du web. Le principe de Fuzz est de relayer des liens… N’aurait-il pas été plus logique de sanctionner le site d’où émanait ce lien plutôt que celui qui ne faisait que diffuser ce lien ? Pour faire référence à une comparaison utilisée depuis le début de cette affaire, c’est un peu comme si les kiosquiers étaient condamnés parce que le contenu de Voici posait problème…

Dans mon bureau, ce matin, ça débattait sec : l’une me disait qu’à partir du moment où le modèle de Fuzz générait de la publicité, il n’y avait aucune raison pour qu’il ne soit pas un tant soit peu responsable du contenu diffusé sur son site. L’autre, objectait que dans le contexte de Fuzz, il était impossible de vérifier un à un tous les liens et qu’encore une fois, le modèle du web étant le lien, la décision avait de quoi faire froid dans le dos.

Froid dans le dos, oui : j’ai la désagréable sensation de faire un gros pas en arrière dans les pratiques du web..

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Edit : plusieurs sites parlent de cette affaire si vous voulez en savoir plus, notamment le journal du net

Commentaires

Prem’s !!!
Pas en arrière très certainement, dans le web uniquement ? Pas si sure…
Ouvrir la jurisprudence à ce type d’affaires à mon sens peut donner lieu à un grand nombre de débordements, financiers en premier lieu (les dommages-intérêts auraient pu être fixés à 1€ symbolique !!).

Répondre

PS : Et moi non plus j’aime pas Olivier Martinez ! (et paf !)

Répondre

Je n’aime pas du tout Olivier Martinez, et d’ailleurs j’ai pris la décision de n’encourager aucun de ses films ni des produits qu’il représente ! J’espère que beaucoup de blogueurs partagent ce même sentiment…

Répondre

Je pense aussi que c’est un grand pas en arrière dans les pratiques du web, et j’espère qu’Eric Dupin aura le courage et les moyens de faire appel de ce jugement.

Répondre

Je trouve celà :
1/ Incroyable !
2/ Lamentable !
Je ne sais pas où va mener cette jurisprudence mais en tout elle ne va pas dans le bon sens dans la vision que nous avons du Web !

Répondre

Dans la visons que nous avons de la liberté d’expression également…

Répondre

Comme tu le sais Deedee, je me suis sentie hyper concernée par cette affaire. Avec tous les potins que j’ai pu raconter sur mon blog depuis plus de 2 ans…Du coup, je n’ose même plus mettre un lien sur un site de presse (pas forcément people) qui divulguerait une info??

Je suis en effet révoltée par ce verdict et en ai fait une note hier. Bcp de blogueurs heureusement pensent comme moi, mais il y en a néanmoins qui trouvent la condamnation d’Eric normale (Voir les commentaires chez moi)…Cela me désole!! Je pense qu’ils n’ont pas compris l’ampleur de ce que cela implique pour la blogo…

Avant de le trainer en justice, ils auraient pu au moins lui demander de retirer ce lien…
De plus, ce lien ne faisait que révéler un truc dont la planète entière était au courant…C’est vraiment du grand n’importe quoi!! grrrrrrrrr!!
Kisses
missJu

Répondre

Je pense qu’en effet beaucoup de personnes sous estiment les conséquences qu’aura inévitablement un tel jugement sur les blogs… !

Au risque de faire un peu de provocation, poser le principe de la responsabilité du responsable d’un site sur tout ce que l’on y trouve me parait intéressant. Les aspects technique me semblent peu pertinents, un site quelqu’il soit diffuse de l’information et doit donc assumer une part de responsabilité.

Imaginons un instant de changer les intervenants : remplacons l’information sur l’acteur par un contenu xénophobe et le plaignant par une association anti-racisme, serions-nous aussi désolé du résultat du procés ?

Maintenant que la plainte vienne d’un acteur sans mise en demeure préalable me parait assez navrant sur la forme.

Répondre

Je suis globalement d’accord avec toi Lamentable Vraiment ?, à quelques détails près : je ne radote pas, je t’invite plutôt à lire ma réponse à Amaury 🙂

Au risque d’être un blogueur un peu décalé, je ne comprends pas bien en ce jugement constitue un pas en arrière. Je trouve qu’on s’émeut un peu trop de cette affaire.

Sans doute cela vient-il de l’objet de l’article en cause. Imaginons un instant un truc plus grave : presse-citron proposerait un lien vers un site qui (supposons, j’insiste) ferait dans l’incitation à la haine raciale. Quelqu’un porte plainte et le jugement est le même. Se serait-on ainsi offusqué de le voir condamné pour avoir relayé pareil propos ?

Ce n’est pas parce qu’on peut le faire à moindre effort qu’il faut diffuser n’importe quoi. Il y a là une notion de responsabilité que, je trouve, on oublie un peu à trop parler de liberté. Certes l’hébergeur est normalement couvert et c’est l’éditeur qui est responsable de son propos. Est-ce une raison pour diffuser tout et n’importe quoi ? Si oui il faut le dire parce que je gonflerai outrageusement mon trafic en relayant bêtement (puisqu’automatiquement) tout ce qui se trouve sur la toile.

En définitive ce procès m’a confirmé trois choses :
– parler de la vie priver des gens (même publics), c’est une mauvaise idée,
– j’ai intérêt à écrire des billets originaux plutôt qu’à relayer ceux des autres,
– si un jour je me marie, je me débrouillerai pour que les blogueurs en parlent.

Répondre

Le fait est que justement, l’info qu’Eric a relayée via un lien soumis par une tierce personne n’est pas une incitation à la haine raciale…

Même si je suis d’accord avec le fait que l’auteur d’un blog est et doit être responsable du contenu qu’il diffuse ou qu’il héberge, via les commentaires notamment, il me semble que les choses sont un peu différentes, en l’occurrence. C’est ce que j’écrivais un peu plus loin : si tu condamnes un agrégateur de flux comme Fuzz, quid d’un Netvibes, alors ?

Pas faux, mais c’est l’expression "Atteinte à la vie privée" appliquée à une situation connue et relayée par tous, qui paraît démesurée et excessive dans ce cas précis, ridicule même. Attaquer en justice pour ça… Il existe des atteintes à la vie privé des anonymes tellement plus graves !
L’affaire n’est pas terminée, il y aura sans doute appel. Et ça, ça peut tout changer.
Pour info, et très officiellement si on en croit certains sites (…), sachez que Kellé Mignonne s’apprète à célébrer son mariage avec Olivier Martini en mai prochain, à Prague où elle sera en tournée. Voui, voui…

Répondre

Ouh la la, que d’histoires pour une info aussi peu passionnante parce que la vie d’Olivier franchement c’est pas que je m’en fous mais presque…

Répondre

Ce que j’en pense ?… Partant du principe que cette condamnation va faire jurisprudence, que va-t-il advenir de notre "liberté d’expression" ??

Répondre

@manou "que va-t-il advenir de notre "liberté d’expression" ??"

Rien de plus, rien de moins qu’avant le procès. La liberté d’expression est bornée par un certain nombre de règles : respect de la vie privée, interdiction du racisme et de l’antisémitisme, de la diffamation et cela quelque soit le média.

Pour le débat éditeur / hébergeur : qu’elle est la valeur ajoutée d’un site comme fuzz si ce n’est la priorisation, le classement etc de l’information ?

Répondre

C’est pas de chance surtout. C’est tout de même assez lourd financièrement, y’a pas à dire. Après, en contre-partie, je me dis aussi qu’on a tellement parlé de Presse-Citron et Eric Dupin partout ces derniers temps, que son nombre de visiteurs a dû éclaté. Or c’est quand même un mec qui revient déjà régulièrement dans le Top 5 des blogs français, pas con qui plus est. Donc au final, il a dû encore passer un cap dans la monétization de son blog. On peut dès lors espérer que la pub générée lui paiera l’amende…
Après Jeudi Noir, faut pas déconner non plus…

Répondre

C’est pas de chance surtout. C’est tout de même assez lourd financièrement, y’a pas à dire. Après, en contre-partie, je me dis aussi qu’on a tellement parlé de Presse-Citron et Eric Dupin partout ces derniers temps, que son nombre de visiteurs a dû éclaté. Or c’est quand même un mec qui revient déjà régulièrement dans le Top 5 des blogs français, pas con qui plus est. Donc au final, il a dû encore passer un cap dans la monétization de son blog. On peut dès lors espérer que la pub générée lui paiera l’amende…
Après Jeudi Noir, faut pas déconner non plus…

Répondre

Certes.

Je maintiens malgré tout la journée noire : tout cela me semble remettre grandement en cause la notion même de blog…

"Froid dans le dos, oui : j’ai la désagréable sensation de faire un gros pas en arrière dans les pratiques du web.."

Cette affaire paraît en effet avoir des implications très graves.

Pensez-vous que cela peut changer l’Histoire du web ?

Merci en tout cas de nous informer de façon impartiale comme vous le faites, Deedee.

J’en profite pour vous féliciter pour votre blog qui est à la fois une mine d’infos et de bonne humeur. Sa lecture est un moment de bonheur quotidien pour moi !

Surtout ne changez pas !

Claire, co-auteur du blog du guide Paris Pas Cher (http://www.guideparispascher.com...

Répondre

Excusez-moi d’avoir envoyé par erreur deux fois le même commentaire ! J’ai eu du mal à le mettre en ligne car ma connection déconne un peu en ce moment…

Encore bravo pour votre blog !

Claire

Répondre

Aucun soucis Claire. Mille mercis pour votre commentaire adorable, et soyez la bienvenue ici 🙂

Un gros pas en arrière oui! L’atteinte à la vie privée a été commise par le journal/ site en question… Ce n’est pas l’auteur du blog qui a publié l’information!

Répondre

Oh,il faut faire attention à ce qu’on fait sur les blogs!!! C’est n’importe quoi! Et, Olivier Martinez, il n’a pas autre chose à faire?

Répondre

Moi, je trouve ça plutôt normal de ne pas relayer n’importe quoi sur un blog. Mais en l’occurrence, les choses vont beaucoup, beaucoup trop loin !

bon au risque de faire ma ringarde c’est qui ce Olivier bidule ? sérieux je sais que c’était le boy friend de Kyllie M mais en fait je sais pas qui il est…ce qu’il a fait hormis ne pas suivre la net étiquette qui consiste à demander le retrait du lien et ensuite attaquer…bref comme on dit dans le jargon encore un avocat-newbie qui pense casser la baraque….
la question que je me pose c’est :
Est ce que bientôt lorsque nous allons parler d’une star et de ces frasques au diner de tante Valentine, on va finir au commissariat, parce que le petit cousin Hugo aura fait de la délation ….

Répondre

Je pense qu’il est necessaire d’insulfer un minimum de responsabilité dans l’univers du web. De nombreuses personnes se prennent pour des journalistes et sont lues par un grand nombres de lecteurs. Ethique, respect de la vie privée et autres valeurs qui ne sont pas propres au journalisme ne doivent pas être exclues de l’univers du web fût-il 2.0.
Alors en l’espèce la sanction vous semble démesurée car l’auteur vous est sympatique et l’atteinte limitée mais sur le fond je ne pense pas qu’elle soit si critiquable.

Répondre

Je suis d’accord avec toi Zoé, sauf qu’en l’occurrence, il s’agit d’un lien émanant d’un autre site web et relayé par une tierce personne.

Je ne connais pas Eric, je n’éprouve donc pas une sympathie démesurée pour lui. Simplement, je me dis que si tu trouves ce jugement justifié, quid d’un Netvibes alors ?

Juste une petite rectification, c’est pas le blog presse citron qui est en cause ici !
il ne peut pas y avoir d’appel suite à un référé…maintenant ce sera au tour du TGI de Paris si l’une des 2 parties n’est pas d’accord avec le juge des référé. Et ce jugement ne fait pas jurisprudence, faut arrêter de déconner ! ce serait interressant si cette affaire allait jusqu’en cour d’appel et surtout en cour de cassation pour la forme (et pas le fond)

Répondre

Ah mais je sais bien, c’est bien la raison pour laquelle j’ai indiqué qu’il s’agissait de Fuzz, et que j’ai mis un lien vers le blog d’Eric car c’est là où il a donné l’épilogue de l’affaire.

L’acteur en question (il a joué dans quoi d’ailleurs ???) je ne l’aimais déjà pas alors ce n’est pas ce qui va me le rendre sympathique.

C’est comme qui dirait que le baillonnage nous pend au nez !?

Répondre

Olivier Martinez est surtout connu pour avoir joué dans le Hussard sur le Toit.

je vous rapelle que presque toutes les semaines les magazines "people " se font alignés par les juges par des "stars" qui n’arrêtent pourtant pas de vendre leurs photos de famille, mariage etc…y a pas grand chose qui change…à part le fait de renvoyer à un site "people"…donc une question d’existe ou non de responsabilité…Honnêtement, je pense que c’est un peu fort mais bon…

Répondre

Comme l’a dit plus haut Emilie, "L’atteinte à la vie privée a été commise par le journal/ site en question… Ce n’est pas l’auteur du blog qui a publié l’information!"

Olivier Martinez s’est donc trompé de cible !

(Pour information, cet acteur s’est fait connaître par le film "Le Hussard sur le toit", il y a déjà… bien longtemps !)

Répondre

Qu’il y en a marre que des "célébrités" veuillent se faire du fric par tous les moyens avec la complicité d’avocats "à l’américaine"… On pique toujours aux Américains ce qu’ils ont de pire, sans prendre le meilleur.
Qu’Internet est quand même une grosse machine incontrôlable (avec un côté Folamour), et je me demande ce qu’il en sera dans 5, 10, 20 ans et plus… Où est mon marc de café Nespresso?
Que c’est quand même plus cadré dans des publications-papier avec un Directeur de la Publication responsable devant la loi…
N’est-ce pas Deedee?

Répondre

c’est pas possible cette facon qu’on a en France de toujours en appeler a la "liberte d’expression" des qu’on ne nous laisse pas faire tout et surtout n’importe quoi. Je trouve assez hypocrite de vouloir jouer sur tous les tableaux a la fois : d’un cote cultiver l’idee de gentils bloggeurs amateurs et dont le contenu est similaire a celui d’une conversation avec un pote, donc qui ne devraient pas etre contraints a la meme lois que les journaux. Et de l’autre, se servir du blog comme tremplin pour acceder au monde l’edition (beaucoup de bloggeurs sont ou revent d’etre ecrivains ou journalistes), heberger de la publicite, etc…
Non, a partir du moment ou un contenu est diffuse et lu par plus d’une centaine de personne, amateur ou pas, paye ou pas, il y a une certaine responsabilite et necessite de controler le contenu ou meme les liens. Et si on n’a pas le temps, alors on ne propose pas un tel site. C’est pour ca qu’il y a des gens dont c’est le metier a plein temps. Tu parles de Netvibes, mais c’est tres different je crois puisque son principe consiste a ce que chaque utilisateur definisse lui-meme les flux qu’il agrege mais ensuite cette page n’est pas diffusee a d’autres personnes.
Donc moi aussi je trouve cette histoire un peu demesuree, je trouve Eric Dupin plutot sympathique et je defend la liberte d’expression. Mais la, non, je trouve que c’est plutot une bonne chose de fixer plus clairement les limites editoriales du genre blog et de ne pas laisser croire qu’on peut tout dire/ecrire au titre de la liberte d’expression

Répondre

J’aurais de beaucoup préféré que ce genre d’histoires sorte quand des gros blogs français se sont fait un fric fou en publiant les videos de Manaudou. (Presse-citron avait fait un billet ironique sur le sujet).
Même si je comprends la position de Martinez, qui est de toutes façons procédurier, il me semble que tout ceci témoigne d’une mauvaise connaissance du web (comme tu le dis c’est un agrégateur donc netvibes…).
En revanche, il est clair que le web, et encore plus le web 2.0 permettent des diffusions massives d’immondices (Manaudou toujours) sans aucun respect de la vie privée et des conséquences por la personne visée.

Répondre

Mais netvibes n’est-il pas un agrégateur de flux personnel? je veux dire que je défini les liens mais c’est "ma"page je ne la diffuse pas elle n’est lu que par moi donc de préjudice il n’y en a point puisque je suis le seul lecteur. Non? ou alors je n’ai pas bien compris et si j’invite des gens à venir lire ma page Netvibes (je ne sais pas si c’est possible dans la version Ginger, pas eu le temps de jouer avec) alors là il me semble normale d’être un tant soit peu responsable des informations que l’on fait circuler, un peu comme du recel 😉

Répondre

Perso je trouve ça révoltant, à quand la condamnation du blogueur qui raconte qu’il a lu tel ou tel potin dans Voici?

J’espère que l’acteur en question est bien dans ses baskets, oh là là c’est sûr, il a fait condamner le méchant blogueur riche à millions, wou wouuuuuh vive le bon droit! Pfffff

Répondre

Oui zoé tu as un netvibes public. Tu peux aller voir chez Cachemire et soie, elle propose son netvibes public que tu peux télécharger pour toi.

Répondre

2500€ pour faire un tel buzz c’est pas cher payé.
Pret à parier que la traffique de son site va exploser

Répondre

Deedee : " Aucun soucis Claire. Mille mercis pour votre commentaire adorable, et soyez la bienvenue ici :)"

Merci beaucoup Deedee ! j’ai mis votre blog dans mes liens favoris sur mon site 😉

Répondre

Certes c’est du buzzz mais franchement pousser en justice pour cela !!! Olivier Martinez n’a que cela à faire ??? Qu’il fasse des films et se taise ! On veut être célèbre pour tirer avantage de tout sans aucun inconvénient ! Tous les jobs ont leur contrepartie et la sienne n’est pas la pire à vivre franchement !!!!?? Bref il ne fait fait vraiment pas preuve d’intelligence.

Répondre

Certes c’est du buzzz mais franchement pousser en justice pour cela !!! Olivier Martinez n’a que cela à faire ??? Qu’il fasse des films et se taise ! On veut être célèbre pour tirer avantage de tout sans aucun inconvénient ! Tous les jobs ont leur contrepartie et la sienne n’est pas la pire à vivre franchement !!!!?? Bref il ne fait vraiment pas preuve d’intelligence.

Répondre

C’est fou comme vous voyez toujours le côté négatif des choses !

Avec ce jugement, c’est un nouveau moyen rapide et efficace pour arrondir ses fins de de mois (en plus de développer sa notoriété quand on ne parle plus de vous).

Par exemple, saviez-vous que l’hôtesse des lieux, Deedee la susnommée (oui, oui elle-même !), avait eu une liaison cachée et sulfureuse avec un personnage public très connu ?…

(La semaine prochaine je vous dévoile son nom. Il y aura même peut-être des photos).

ps: Deedee, je prends 15% sur les recettes que cette infos inédite va te rapporter. Ok ?

Répondre

Si j’ai bien tout compris (et j’ai pas lu tous les commentaires précedents) : là où ya du fric à se faire on trouvera tjs des gens pour en profiter -___-

Et comme on chantait dans le temps :
"Money, money, money
Must be funny
In the rich men’s world"

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.