La Fête de la Couleur, par David Abiker

Deuxième interview de la semaine, cette fois-ci pour vous parler d’une opération caritative. Attendez, ne partez pas tout de suite ! Vous allez voir, c’est chouette et on va bien s’amuser. Croix de bois, croix de fer.

Donc. La semaine dernière, j’envoie un email à David Abiker pour lui proposer de répondre à l’interview parisienne. « banco », qu’il me répond, « si vous axez l’interview sur ça« 

Je commence par grommeler (je vous ai déjà parlé de mon petit côté Tatie Danielle ?). Et puis je clique. Et vl’a t’y pas que je tombe sur un blog drôle, plein d’esprit et bien tourné. Mon plaisir n’a d’égal que ma surprise lorsque je constate que le blog que David anime est dédié à la cause de la Fête de la Couleur, journée organisée le 20 novembre en faveur des droits de l’Enfant.

Mais alors, on m’aurait menti ? On peut s’engager pour une noble et belle cause sans faire pleurer dans les chaumières ? Sans discours larmoyants et culpabilisants ? Sans photos chocs (mais pas chics) ?

J’accepte donc la proposition de David et vous livre ses réponses à l’interview pas parisienne mais certainement haute en couleurs…

Bonjour David, pourriez-vous nous en dire davantage sur cette Fête de la Couleur, son propos, son but ?

Je n’en suis pas le porte-parole mais le bloggeur de service. Je vais essayer de ne pas dire de bêtises. En gros, cette fête est organisée au profit de l’UNICEF par des partenaires bienfaiteurs réunis par Hermès. Il y en a une ribambelle. L’idée de la couleur est liée aux premiers apprentissages de l’enfant. L’objectif, réunir des fonds pour réhabiliter des écoles. Cette année, le pays qui recevra ces dons est le Sénégal plus précisément la Casamance. Elle aura lieu le 20 novembre prochain pour le 19e anniversaire de la charte de l’ONU des droits de l’enfant. C’est une répétition pour les 20 ans, en 2009.

Si vous deviez résumer cette opération en un seul mot, quel serait-il ?

Le 20 novembre, portez des couleurs, maquillez-vous et donnez à l’UNICEF. Le 21 tout redevient normal, je vous rassure : grisaille, pâleur, vie ric-rac… Mais non !

Pourquoi avoir choisi de tenir le blog de la Fête de la Couleur ?

Les organisateurs me l’ont demandé et ils se trouve que ce sont des gens, comment dire, des gens habités par ce qu’ils font et ça m’a plus. Ca a particulièrement flatté mon égo. Je me suis surtout piqué au jeu et je fais donc la petite souris (verte) dès que je peux pour raconter le making off de la fête. Ce matin j’étais dans l’atelier de Bettina Rheims qui photographiait des mômes et hier j’emballais des cartons avec les bénévoles de l’UNICEF. Comme tout bloggeur j’en profite aussi pour raconter ma vie. Ils vont finir par me virer…

A titre personnel, qu’est-ce que cela vous apporte ?


Je ne pensais pas que la thématique de la couleur couplée aux possibilités du blog et d’internet permettrait de dire autant de chose sur le projet et surtout de m’amuser autant en écrivant et en mélangeant vidéo, musique, mots et couleurs évidemment. Je m’aperçois en fait que l’enfance compte beaucoup dans la manière dont je travaille les mots. Je dois être dans une phase régressive, j’imagine.

On pourrait presque dire que vous êtes le « Rambo » de la Fête de la Couleur, pour reprendre un de vos posts… Qu’en pensez-vous ?


Ni Rimbaud, ni Rambo, plutôt le correspondant de cette Fête de la couleur, une sorte de Tintin au pays des pigments.

Moi, j’aime bien le rose mais je préfère le vert… C’est grave ?


Certainement pas, ca va d’ailleurs assez bien aux brunes, le vert. Le jour de la Fête de la couleur chacun ses teintes même si la dominante ira du orange au fuchsia, ça ressemble d’ailleurs à un Monaco, ça donnerait presque soif, vous ne trouvez pas ?

Chiche ou pas chiche alors de vous maquiller le 20 novembre ?

Je suis presque obligé. Je pense me tartiner le nez, comme il est long, on me verra de loin. Je ne vois pas ce que je pourrais maquiller d’autre sans devenir suspect aux yeux de la brigade mondaine. Donc le nez, rien de plus. Ou bien des peintures de guerre sur les joues, comme un apache.

Quelles sont vos attentes par rapport à la Fête de la Couleur ? Vos espoirs les plus fous ?

J’aimerais que grâce à votre ITW et que grâce aux bloggeurs qui voudront bien signaler l’existence du site, car il y a un site qui va ouvrir très vite, on parle de la Fête de la couleur sur le oueb et qu’on en reparle pour les 20 ans de la journée mondiale des droits de l’enfant qui correspondra à la deuxième édition de la Fête de la couleur. Bref qu’on en cause. J’aimerais aussi revisiter le discours humanitaire avec le blog. Le discours humanitaire est généralement très pénible, larmoyant et tout et tout. Je voudrais montrer qu’on peut parler d’une bonne action tout en disant n’importe quoi, mais correctement. C’est un challeeeenge, dirais-je.

Je vous laisse trouver le mot / la phrase de la fin :

C’est pas fini, ça n’a pas encore commencé, c’est le 20 novembre ! Alors mettons-nous à buzzer illico. Garçon, deux Monaco s’il vous plaît.

Edit : Et surtout, je compte sur vous pour faire tourner l’info !

Commentaires

Bonjour, et bravo ! Enfin un discours coloré, passionné, optimiste pour parler d’une cause humanitaire ! et dans cette période plutôt grise et tristounette, ça fait du bien et ça nous fait pensé aux autres, et particulèrement aux enfants en l’occurrence.
Artiste peintre, petite créature sensible (si si…), je sais combien l’utilisation des couleurs est essentielle, parce qu’elles provoquent des sensations, et participent à raconter une histoire. Et j’aime beaucoup celle ci !

Répondre

Par expérience je sais que dès qu’on demand eaux gens de s’engager auprès d’une asso afin de participer à une lutte ou à défendre une cause, les gens disent "oui c’est bien" , "en voilà une bonne idée" …….mais au rendez vous TOUT LE MONDE fuit……..pourquoi ? vaste débat. Pourtant si on parle de telle ou telle cause c’est que cela nous touche et on pense toucher d’autres personnes à travers notre blog….A mon rendez vous du 5 oct, personne ne m’a dit oui et j’ai poussé un coup de gueule, j’ai aussi appris tout ça à mes dépends, certes, mais tant pis , Il faut s’accrocher et continuer à faire de la "publicité" pour toutes ces actions qui valent vraiment la peine.
Merci Deedee, Merci David, Merci D&D!!!!

Répondre

J’ai toujours été une fan inconditionnelle de David Abiker. Tu ne veux pas me donner son numéro ??? ;-))

Répondre

Ahah 🙂 Demande-le lui directement ! 😉

Je le note, je le note pour le 20 novembre. C’est un joli nom pour une belle opération.

Répondre

Joli projet!!

Question toute bête à David:

Pourquoi ne pas créer une bannière "influenceurs", afin que les blogueurs soutenant cette initiative, puissent relayer l’info sur leurs blogs?

C’est ce que j’avais entrepris quand j’ai lancé l’idée d’écrire le bouquin "Coeur de blogueurs" avec 18 autres blogueurs, en avril dernier…
(Bouquin dont tous les bénefs continuent d’être reversés à une assoc caritative) et Deedee avait d’ailleurs soutenu notre action, en en parlant sur son blog.
Ceci dit, malheureusement, trés peu de blogueurs à forte audience en ont parlé…Peut être parce que y’avait rien à gagner??;-)

Répondre

Mais tu sais, missJulie, ça n’est pas toujours évident de parler de toutes les opérations caritatives ! Moi même, je n’ai parlé que de Matelsom pour les Petits Prince, de ton opé et de celle-ci.

Pourquoi ? Parce que 1. tu ne peux pas relayer l’intégralité des opérations de ce type (ou alors, tu tiens un blog ad hoc), 2. tu n’as pas forcément d’affinités avec l’opé qu’on te propose (eh oui, c’est trivial… mais c’est ainsi !) et 3. pour ma part, j’ai vécu certaines choses qui me rendent totalement hermétiques à certains messages (wow, le vieux pavé qui ne veut rien dire..!).

Les blogueurs ne sont pas toujours attirés par l’argent… je sais que tu le sais 😉

Totalement hors sujet: Deedee, comment dire en une phrase (en enlevant le côté réclamation) que les Deedeecasts manquent?

Répondre

Ahah 🙂 Je dois publier un billet sur la question bientôt. En deux mots, les deedeecasts devenaient difficilement compatibles avec la philosophie du blog.. J’aurais l’occasion d’y revenir 😉 Merci de ta sollicitude!

J’aime bcp David Abiker et surtout sa chronique sur Marie-Claire!
Bref…très belle initiative et opération!

Répondre

J’ai toujours admiré la perspicacité de ce type 🙂

Dans une époque où beaucoup de gens pensent encore et repensent en noir et blanc, fêter les couleurs c’est peut-être la chose la moins incongrue dans la jungle des "journées dudela…"

Répondre

On dirait un publi-rédactionnel. J’ai découvert une bannière sur un blog "Choses Vues by mry" qui indique la même chose. C’est une campagne de communication donc ?

Répondre

Comme c’est moche de voir partout de la pub… A plus forte raison pour une opération caritative… C’est limite gerbant.

David Abiker est un journaliste que j’apprécie énormément pour la qualité de son travail et la pertinence de ses actions. Les choses se sont réellement passées comme décrites dans le billet (avez-vous au moins pris la peine de le lire ?).

J’ai cliqué sur le lien qu’il m’a soumis, j’ai été séduite par l’opération CARITATIVE, j’insiste, qu’il soutient, j’ai décidé de mon propre gré d’en parler, via une interview que j’ai moi même rédigée (m’étonnerait donc qu’elle soit relayée ailleurs) et à laquelle David a répondu sans langue de bois.

Je vais vous dire, je suis bien contente que cette opération soit relayée sur d’autres blogs, j’espère bien que je n’aurais pas l’exclusivité de cette info et que la majorité des gens saura faire preuve de plus de sagacité que vous, en relayant massivement cette opération.

Merci de ta réponse si rapide. J’ai du toucher un point sensible. Je viens de voir que Mry avait créer un lien vers ta note en donnant quelques détails. Cela ressemble quand même à de la com’…
Marrant que tu sous-entendes que tu aies eu l’exclusivité… en fait il semble que la vérité soit donnée par ton comparse… Et que vous soyez deux à avoir eu cette exclusivité. Il te cite, pas toi. Pas très élégant. Cela me conforte dans la dimension com’ de la chose ce coté "je dis pas tout", sinon, je pense que tu aurais eu l’élégance de dire la vérité.

Répondre

Je suis sciée par la bêtise de Faridel.. Scotchée, même.

On comprend après les dérapages, l’agressivité entre voisins, les manques de respect que l’on voit un peu partout…

C’est nul. Nul, nul, nul.

Répondre

Never feed the troll deedee, tu devrais le savoir !

Surtout celui-là, un excellent specimen : stupide quoiqu’un peu moins couard que ses congénères, au point de débattre sur une question qui n’a en effet absolument pas lieu d’être…

Mais que fait la police ?! (allez, il vaut mieux en rire…)

Cheers.

Répondre

Merci d’avoir relayé cette info.

@Faridel : tu dénonces une opacité et le fait qu’mry linke deedee et non l’inverse… mais as-tu au moins remarqué que le billet de deedee date d’hier et celui d’mry, aujourd’hui ?

Elementaire..

Répondre

Une opé bien sympa 🙂 Je vais m’habiller en couleur le 20 novembre donc et essayer de faire un geste à Unicef 🙂

Quant à Faridel… c’est Fadela Amara ? Si oui, euh, elle a que ca à faire sérieux ?

Répondre

Faridel a déserté les lieux : elle préfère aller cracher son venin chez mry… Mon Dieu, mais que les gens sont cons, parfois..

Yves : ne rentre pas dans son jeu, c’est inutile…

Emilie : si c’est vraiment elle, c’est juste flippant.

Penser qu’une opération caritative est un publi rédactionnel, jouer à "c’est quiqui a dégainé le premier", et surtout, y mettre une telle hargne et une telle énergie…. c’est minable. MINABLE.

Répondre

Deedee, juste pour te dire que j’aime ta répartie, peu importe qui a tort ou raison, moi j’aime ton ton!!!!
Voilà c’est tout , je m’en vais vzzzzzzzzzz….

Répondre

On peut se peinturlurer en vert écolo n’est ce pas ? ;o) Bravo à toi, à Mry… Les blogeurs "influents" ne sont donc pas que des avatars intéressés… Je buzz évidemment…

Répondre

Oui, j’aime bien le vert moi aussi Greg, comme tu le sais 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

risus. id leo dictum ante. ut felis nec risus Phasellus sit eleifend