Ma (non) vente presse chez Vanessa Bruno

Les ventes presse en font fantasmer plus d’un… et pourtant, croyez-moi, ça n’est pas toujours la bonne occas du siècle !

Lorsque vous obtenez un sésame pour une de ces cavernes d’Ali Baba, vous manquez de défaillir, vous frétillez, vous sautez de joie, prête à accéder ENFIN au sacro saint Graal de la sape sans y laisser un rein (le deuxième, hein, pour ceux qui suivent).

Vous vous précipitez donc dans la gueule du loup pour… attendre, avant toute chose. 1h, 2h… la modasse est une dure à cuire et n’en a cure. Vos jambes ont beau se muer en deux poteaux insensibles, vous persévérez, pleine de bonne volonté. Bien-sûr, vous avez déjà conscience du ridicule mais à ce stade, vous assumez (cachée derrière vos Wayfarer so fashion cette année et qui vous mangent la moitié du visage, ce qui en l’occurrence est rudement pratique, vous en conviendrez) : c’est qu’une modasse ne lâche pas le morceau comme ça, oh ça non !

Après l’attente, vient le plus souvent la foire d’empoigne, à laquelle vous assistez bon gré, mal gré pour finir par vous en donner à cœur joie vous aussi : tant qu’à faire, autant participer !

Tout cela se termine le plus souvent par l’achat d’une ou plusieurs pièces dont vous n’aurez bien sûr AUCUNE utilité, mais bon, veni, vidi, vici, forcément.

Mais le plus drôle, c’est quand la vente à lieu en boutique et que les vendeuses se muent en cerbères. Là, c’est juste succulent !

J’explique.

Samedi, munie d’une invitation dûment envoyée par un bureau de presse par email, je me rends le cœur battant chez Vanessa Bruno. Pensez donc : je n’ai fait AUCUNE vente presse depuis le début (à part une minie incartade chez Mellow Yellow, dont je suis sortie victorieuse avec une simple paire de nus-pieds.. Pas de quoi fouetter un chat, donc). Et j’adoooore(ou plutôt, adorais) Vanessa Bruno.

Me voici donc dans la boutique, prête à faire des folies du rectangle en plastique resté étonnamment sage à NY et qui brûlait donc de se brouiller un peu avec mon banquier.

J’avise une vendeuse et lui demande comment se traduit l’offre que mon bureau de presse m’a fait parvenir. Ladite vendeuse jette un regard méprisant sur la copie couleur A4 que j’ai en ma possession et me rétorque « il nous faut le carton pour accéder aux ventes presse« . Je glousse, complice, en lui collant sous le nez mon carton-feuille-imprimé-en-couleur-s’il-te-plait-que-même-que-je-vais-me-faire-enguouler-parce-que-c’est-mal-d’imprimer-en-couleur.

Que nenni. Ce que j’ai là, c’est une vulgaire photocopie, qu’elle me rétorque. Et elle a beau m’être envoyée officiellement et tout le tralala par des gens bien comme il faut, ça ne marche pas, parce que « trop de personnes ont essayé de resquiller » qu’elle me dit, la dame, et que vu que j’ai une FAUSSE invit, je suis une sale resquilleuse moi aussi (ça, elle ne l’a pas dit, mais elle l’a pensé tellement fort que j’ai tout entendu).

Voilà comment je suis passée de journaliste à terroriste resquilleuse de la vente presse à Vaness’. Non mais j’vous jure… On a pas des vies faciles, hein !

Commentaires

De toute façon, même en temps normal les vendeuses des boutiques Vanessa Bruno sont de vraies harpies ! Il semblerait que le statut de vendeuse chez VB soit le summum du chic, rien ne les surpasse … Les pauvres, c’est triste quand même de voir un tel melon.

Répondre

Ben alors là j’ai eu plus de chance moi avec une photocop couleur même pas à mon nom, j’ai eu la réduction. Je suis allée au magasin rue vieille du Temple.

Répondre

J’espère que tu as écrit à Vanessa Bruno pour raconter ça, et que pour se faire pardonner, ils t’ont envoyé un bon d’achat de.. 200 eur ? 🙂

Répondre

Punaise.
J’y suis allée la veille et je t’avoue que j’y fait quelques affaires.
Comme le dis Marlène, tu devrais recontacter le service de presse. Lâche pas le morceau 🙂

Répondre

Moui mais bon, se battre pour dépenser de l’argent, ça me dépasse un peu 🙂

Walinette aussi a eu un problème avec les vendeuses de chez Vanessa Bruno. Ce n’est pas très motivant tout ça.

Répondre

j’ai eu un souci aussi la semaine dernière dans un autre genre : http://www.thebeautyandthegeek.f... : ils ne veulent vraiment pas qu’on achète chez eux… du coup je leur ai envoyé un mail pour rapporter l’histoire, mais n’ai eu un retour pour le moment que du service presse

Répondre

Complètement dingue ton histoire ! quelle bande de morues…

C’est assez horrible ce genre de situation, je trouve que tu ne le racontes pas trop amerement car se faire jeter comme ca c’est humiliant. Bon je ne veux pas retourner le couteau dans la plaie mais bravo pour ton sang froid.

Répondre

Humiliant ? Non. Parce que la conne dans l’histoire, c’était pas moi :)) Rageant en revanche, évidemment !

C’est fou que les vendeuses n’aient toujours pas compris que si elles devenaient hyper sympa, on achèterais beaucoup + dans leurs magasins !

(et donc leur job serait assuré…)

Bande de vilaines !

Répondre

Ben ouais, mais c’est tellement pas hype d’être sympa :))

Pauvre Deedee ces vendeuses ne doutent vraiment de rien!!!!

Répondre

c’est trop rageant! Je compatis… Pour ma part, je me suis limitée à une vente privée chez Entracte cette fois-ci. Mais je ferai gaffe l’année prochaine!

Répondre

J’aurais appeler le service presse pour leur demander à quoi cela sert il d’envoyer des invitations par mail si c’est pour se faire litéralement jeté par les vendeuses….Y a pas de communication chez Vanessa…Du coup tu me donnes plus envie d’acheter le sac…;-))

Répondre

Pas envie de me battre pour DEPENSER de l’argent… 😉

Bon apparemment le service qualité avec pour moindre des choses politesse et sourire a du mal à exister dans toutes ces marques "grosse tête"
Déjà que le moindre cm2 de tissu coute un rein pour pas forcément la qualité du produit en plus…
Et dire que des milliers de nanas se battent pour avoir ces pièces !! Je suis toujours hallucinée par cette tendance. Pour ma part j’exige avant tout la qualité du produit, une fabrication française quand c’est possible et surtout surtout un accueil et un service !!! La base commerciale je le rappelle… Et s’il y a tout cela je suis prête à payer plus cher. Mais pour du made in asia et l’humiliation…. faut pas pousser mémé dans les orties !! Non mais !!!!

Répondre

Par pitié arrete de te prendre pour le pic de la mirandolle . c est insuportable cette faculté que tu as pour croire que tout t’es du a longueur de journées . laisse tomber cet air hautain , dédaigneux et meprisant a souhait .

Répondre

Dis, deedee (!), tu peux pas les dégager définitivement les gens comme Lou ? Je trouve ça insupportable d’être obligée de lire les inepties qu’ils déversent régulièrement ici…

Répondre

Cf. ma réponse à Anne Estell 🙂

Je suis rentrée, moi, et pourtant, la vendeuse a tiqué aussi sur l’invit photocop’ !

Mais j’avoue, j’ai gueulé. Tu es trop sympa, faut croire 🙂

Sinon, même remarque qu’Estell : elle dégage, la Lou et ses copains trolls à la con ? Sans déconner, on a compris, ton blog est nul et ne sert à rien (la preuve au vu du nombre de commentaires que tu as chaque jour !), tu crois qu’il faut leur acheter une vie ?

Répondre

Oui, tu n’es pas la seule dans ce cas !

Pour le troll sus-nommé, laisse tomber : les cons sont pavloviens et masos c’est bien connu 🙂

moi je l’ai rencontrée vaness, elle est hyper sympa,vraiment adorable, pas du tout à l’image de ce que tu racontes là.. Dis lui que ses vendeuses ont été dégueu avec toi, sors lui surtout TA CARTE DE PRESSE et dis lui que tu es une bloggeuse influente, t’inquiète t’auras des robes et des sacs en cuir tous les mois sur ton bureau !

Répondre

Il y a apparemment un problème de communication entre le service presse et les magasins en ne faisant pas suivre l’information, c’est évident. Soit ils font un listing informatique, soit ils postent un carton aux privilégiés, s’ils veulent que cette vente privée reste privée… au lieu de cela, la vendeuse te prend pour une sale voleuse. Si toutes les vendeuses de VB sont comme cela, moi je dis forcément, ça doit venir de là haut.

Répondre

paulinette> peut-être que deedee n’a pas envie de se comporter comme le font beaucoup de ses co-locataires du web… Le fait d’être journaliste ou blogueuse influente ne donne pas le droit d’exiger et de tout considérer comme du.
Qu’elle ait fait profil bas et se soit comportée comme un quidam est tout à son honneur.
Pour avoir été journaliste, j’ai toujours eu une sainte horreur de mes ex-collègues se considérant comme sorties de la cuisse de jupiter sous prétexte de posséder le sésame qui provoque les courbettes et fait tomber du ciel les cadeaux. C’est une attitude détestable dans la presse qui contribue à donner une bien mauvaise image du journalisme et de son impartialité.

Répondre

en ce qui me concerne, je boycotte VB depuis qu’elle nous vend du "made in china" avec une qualité déplorable, mais bien entendu à des prix parisiens!

Répondre

Je ne sais pas pourquoi elles sont aussi désagréables chez Vaness. C’est vraiment rare à ce point. Dans le genre, les nanas de zadig et voltaire sont elles toujours hyper cools. Je lance un appel au boycott des vendeuses odieuses !!! Dans le genre, une histoire qui est arrivé à mon mari. De bonne volonté, il est entré chez Poiray pour m’offrir… une montre. Accueil super chic, macaron, café. Elles sortent les montres. Non, ce ne sont pas celles-ci. Celle que je veux est plus masculine. Après 20 minutes de recherche, il retrouve au fond de sa poche le petit papier sur lequel figure la référence. Merde. C’était pas une Poiray. Il s’est fait jeter dehors par les vigiles. Honteux et mort de rire (après coup). Pas sympa chez Poiray. Non plus.

Répondre

Non mais quelle guenon!!
Je ne suis pas allée à ces ventes presse là, en magasin c’est jamais très intéressant… Par contre là où j’ai eu de la chance, c’est que j’en ai fait pas mal depuis le début, et jamais de queue (allez, une demi-minute à la vente Maje à tout casser), jamais de foire d’empoigne non plus, et toujours de super affaires qui correspondaient vraiment à des manques dans ma garde-robe… Cette année, j’en ai eu de la chance!!

Répondre

En l’occurrence, il y avait jusqu’à 50% de réduc… Quand même !

Hello Deedee!!
Monde cruel et surtout quelle injustice. Je ne comprendrais jamais pourquoi, sous prétexte qu’ils ont un peu de pouvoir, certaines personnes se prennent pour les rois du monde et que leur seul plaisir et d’humilier leur prochain. Quel monde va-t-on laisser à nos gosses avec des mentalités comme çà??? Pis au final, la mode c’est quand même futile. Quelles clefs pensent elles détenir ces filles là? Inverse les rôles et on verra leurs réactions. Par contre, même si, comme toi, je n’aime pas réclamer, là j’aurai envoyé un mail au service de presse. Juste pour leur dire. Sans en attendre rien d’autre.
Du coup, mon achat du "Lune" est reporté …. On milite comme on peut ;-))
Bizoos and take care!
Linda

Répondre

Bienvenue ici Linda 🙂 J’ai fini par envoyer un email, vous m’avez boosté !

Je viens de lire le lien de Walinette c’est tout simplement hallucinant….t’es dans un magasin pendant une heure tu daignes acheter une robe et hop à la caisse on te jete mais c’est tout simplement HALLUCINANT….ce ne sont pas de bons vendeurs…le but du jeu n’est il pas d’accroitre leurs chiffres d’affaires ????

De toute façon, c’est que très rarement que j’achete chez Maje, Sandro et autre compagnie…parce que je trouve qu’ils se foutent litéralement de notre gueule…autant la coupe peut être super bien autant le matériel ( tissus) est une merde…vendu à 175 Euros minimum…foutage de gueule Ces marques là jouent beaucoup sur les prix…ils jouent sur la pyramide de Maslown…le besoin de paraître….suis partie dans mon délire…

Répondre

Ah les ventes de presse… pour moi le pire souvenir c’est celles de Zadig & Voltaire. Voire des gamines de 14 ans empiler les cachemires et les blousons de cuire puis tendre la CB de leur maman… tout ça sous le regard bienveillant de ladite génitrice… Je suis peut être vieux jeu, mais ça me choque.

Et en réponse à Lou: quand on se "pique" de posséder quelques références littéraires pour critiquer le "dédain" affiché de ce blog, on révise ses classiques et son orthographe: "Pic de la Mirandole" me parait plus approprié pour parler de cet humaniste italien à qui l’on a souvent reproché une érudition superficielle…

Répondre

D’après ta note et les commentaires qui ont suivi, je n’ai aucune envie un jour d’acheter chez VB. Par contre, je remercie Claé de m’instruire un peu plus sur le pic de la Mirandole. 😉

Répondre

Pff, et bien, après la vendeuse Dreyfuss du Printemps, tu n’as pas de chance !!! J’ai remarqué que dans certaines boutiques, plus tu disais bonjour en souriant, plus les vendeuses sont dédaigneuses et mauvaises.

Quoiqu’il en soit, cette morue t’a rendu un service : les fringues (et sacs en passant, pour celles qui bavent sur le Lune) sont fabriqués en Chine et ne valent rien (mauvaise qualité des tissus, mauvaise finitions, coutures qui "tournent") !!! Donc finalement, ça te fait une pièce pourrie en moins dans ton dressing !

PS: pour l’antispam, le cheval blanc, c’est Henri IV pas Napoléon !!!

Répondre

Oui, tu as raison : autant prendre les choses du bon côté 🙂

J’avais vu pour Henri IV, mais je ne rédige pas les questions de l’anti spam !

Clémentine> Oui, on finirait par croire que ça fait partie de l’image de marque d’être dédaigneuse(s). Et, le jour où la vendeuse daigne être aimable et polie, tu as conquis le st-graal, tu es comme intronisée par la marque..tu es reconnue comme cliente vip, méritant un sourire, un bonjour… Il n’y a que le peuple qui dit bonjour en entrant chez Dior 😀
Deedee a raison, ça fait pourtant partie d’un tout l’accueil.
Ceci dit, j’aurais beau être accueillie comme une princesse chez certaines marques du moment (Maje, Sandro and co) que ça ne me donnerait pas plus envie d’y laisser mon salaire. La qualité est médiocre et les prix hallucinants. Payer une étiquette, non merci ! D’ailleurs, même chez Zara, j’ai laissé tomber : des robes en "soie" bas de gamme (2 ou 3 euros le m2 en thailande) avec des coutures qu’il faut reprendre avant d’oser la porter, le tout à plus de 100 euros… j’appelle ça se foutre de la gueule du monde…
Deedee > Pour ce qui est de réclamer, moi, je n’hésite pas à le faire quand je considère qu’un service est du. Quand j’achète un article et qu’il part en cacahouète en aussi peu de temps qu’il n’en faut pour le dire, je réclame..parce que j’ai payé. Au quotidien, j’estime aussi que quand je laisse quelques 500 euros par mois chez Carrefour (exemple du peuple, hein ?), je suis en droit de trouver un magasin propre, des produits aux dlc correctes et des produits mangeables. Si ce n’est pas le cas, je râle. 🙂
Je rends l’antenne. Vous pouvez reprendre une activité normale.

Répondre

oui, je sais bien que tu as raison. Mais entre la compagnie d’avion que tu payes plein pot et qui te met sur un low cost au retour, entre le facteur qui te force à passer à la poste parce qu’il a eu la flemme de sonner, le supermarché où il faut que tu retournes de suite pour cause de produit moisi, etc, etc… J’avoue, je ne réclame que rarement, même si je suis dans mon bon droit.

Sinon, même constat chez Zara !

génial !
je decouvre votre blog avec grand interet merci et bonne continuation

anna

Répondre

Merci Anna. Bienvenue ici 🙂

Ah, je reconnais là le style bien français, quel accueil charmant et délicat!!!! Tu vois, j’ai l’impression parfois qu’en France on ne veut pas faire du business. Et même si quelqu’un avait fait une photocopie de l’invitation, mais il ne veulent pas que les gens achètent???? Dans vente presse, il y a bien le mot "vente", non.

Répondre

je viens de lire les commentaires et je répond à cette Lou que personne ne l’oblige à lire ce blog et que ses commentaires nuls tout le monde s’en passe. Et je rajoute que être journaliste ou cliente c’est la même chose, tout le monde a le droit au même accueil, l’habit ne fait pas le moine. " How are you today?" c’est quand même plus sympa!!!

Répondre

A mon avis, vraiment pas la peine d’appeler le service presse … cet article devrait suffir 🙂

Répondre

Comme tu dis…allez pleurer ou implorer pour aller cramer du fric dans des fringues…Certainement pas!!

ça c’est vraiment le genre de trucs qui m’insupportent!! (IDEM pour les boites ou restaus branchouilles!!)

Répondre

C’est vrai que c’est pas génial des situations comme ça. On se sent gêné et mal à l’aise alors qu’on a rien fait de mal :s

Répondre

Je les trouve pas mal, les vêtements Vanessa Bruno, mais de loin … hyper cher et puis ça ne va pas à tout le monde … à quand une créatrice de mode pour les petites ? (1.60m)

Répondre

Attends, depuis deux ans des petites robes courtes fleurissent partout : si tu es petite, elles doivent avoir pile la bonne longueur pour toi ! Veinarde 🙂

Parfois, je suis quand même contente de vivre dans ma petite ville de province de 12 000 habitants. Ici, les ventes presse, personne ne connaît ! Mais je trouve que tu as raison, inutile d’implorer les vendeuses pour qu’elles te laissent "l’immense privilège" de dépenser une fortune dans des vêtements que portent la moitié des bobos parisiennes.
Je lis toujours avec beaucoup de plaisir tes billets et longue vie à ton blog.

Répondre

Tu devrais leur faire un petit mail à leur (satané) bureau de presse pour te "plaindre" de cet accueil! Je pense qu’ils apprécieront de recevoir un mail de LA blogueuse mode !
PS: j’ai découvert ton blog il ya quelques mois et j’adoooore (c’est un favori).

Répondre

@Claé, je t’applaudis à tout rompre devant mon ordi : ça c’est bien envoyé !

Non mais la Lou est une ancienne connaissance…
En fait il faudrait la camisole de force, appeler l’asile, les infirmiers psychiatriques, tout ça…
Pffff ! Ce serait beaucoup se fatiguer pour pas grand chose, avouons-le.

"quel est le septième caractère du mot "82hG*WStej5-" ?" => Purée ! c’est elle qui a pondu l’antispam, sûr !

Répondre

Oh & puis, pour en revenir au sujet, ça me rassure
quand je vous lis à propos de la qualité des marques "Marques", en question.
Je me demandais si c’était moi ou pas…

Répondre

Tu sais, finalement, c’est de notoriété publique que ce type de marques relève du snobisme… Moi, j’achète de temps en temps chez Maje, Sandro & co parce que j’aime certaines créations, au-delà des matières. Et puis il ne faut pas non plus généraliser : heureusement, toutes leurs pièces ne sont pas d’une qualité minable. En revanche, les prix sont toujours indécents, ça pour sûr !

Qu’espérer de vendeuses gagnant trop peu pour se payer ce qu’elles vendent ? rien, sauf du mépris.
Si ça t’arrive, fais comme moi qui un jour ai laché un "c’est pas avec ton 5800 (francs) que tu vas pouvoir te payer la camelote que je viens t’acheter, alors reste un peu correct" à un corner du Printemps.
Méchant mais ça défoule, après avoir supporté plus que de raison de la part d’un vendeur.

Répondre

c pas un com pour deedee mais pour alex le com 45: c odieux ce que tu as dis a ce vendeur je suis outrée! qui es tu pour parler comme ça de son salaire a un vendueur non mais vraiment trop degueulasse!!!!!j’en reviens pas de tant de mesquinerie!

Répondre

Puis je vous consoler d’une chouquette virtuelle à la crème "qui ne fait pas grossir faut pas oublier que dans 15 jours, on est en maillot" ?

Faut il y voir un complot mandaté par le syndicat (du crime) banquo vendeur ?

Répondre

en tous cas tu leur fais une tres jolie pub au service de presse et en consequence a Vanessa Bruno!

Répondre

Je suis d’accord avec Olivia (com 46) concernant le com d’alex (45). C’est vraiment minable comme réflexion. C’est aussi à cause de ce genre de remarques stupides que certaines vendeuses deviennent désagréables. J’ai été vendeuse et caissière pendant mes études. C’est un métier ingrat car les gens sont vraiment mesquins. J’en ai entendu des vertes et des pas mûres… "vous ne devez pas être bien intelligente pour être caissière"..etc… c’est d’une bêtise sans nom.
Il y a peu de temps, à la caisse de Carrefour (toujours), un monsieur, derrière moi dans la file, ralait parce que la caissière n’allait pas assez vite à son goût (elle faisait son boulot tout à fait normalement)..et il renchérissait..et il finit par sortir "mais c’est pas possible, c’est quand même pas compliqué comme boulot, il suffit de scanner des articles. Y’a aucun effort d’intelligence à fournir". je me suis retournée et lui ai répondu suffisamment fort pour que toute la file l’entende "L’effort le plus important à fournir dans ce métier, c’est de supporter des cons comme vous toute la journée..et croyez-moi, ce n’est pas chose facile"..:-D
Je déteste les a-aprioris sur les métiers et encore plus les personnes qui se permettent de tenir des propos aussi condescendants. Et, j’en ai encore mon lot aujourd’hui : je travaille dans la fonction publique !!!

Répondre

ben moi super contente de mes ventes presses VB ! blouses et sac lune à des prix ridicules !

Répondre

Olivia et Sandrine : certes, Alex est la première à reconnaître que sa phrase était méchante, mais elle précise aussi qu’elle avait "supporté plus que de raison". Ma meilleure amie a un jour elle aussi cédé à la colère et sorti une phrase du genre de celle d’Alex, face à une vendeuse qui après lui avoir dit avec une délicatesse inégalable "non mais c’est même pas la peine, vous rentrerez pas dans du 44 avec ces hanches" – dans lequel elle est rentrée – lui a sorti "ah mais ca ca vous ira pas c’est beaucoup trop classe vous aurez l’air déguisée". J’étais là et scandalisée.
Franchement, qui des deux était en tort ? (bien sûr, pour l’exemple que tu donnes Sandrine, la caissière avait entièrement raison ; mais je ne pense pas qu’Alex ait voulu se faire l’avocate d’un vendeuse-bashing généralisé et systématique !).

Répondre

Tu dois t’entendre super bien avec ton banquier pour en parler si souvent… ou alors c’est un défi de "blogueuses trop dur la vie de s’habiller chez Vanessa et autre maje, sandro & co", vous êtes obligé de le citer dans tous vos billets ?
Si tu peux m’aider à comprendre, je t’en serais bien reconnaissante…

Répondre

Chère Bernadette,

Bien-sûr que je peux t’aider à comprendre : vas sur http://www.deedee.canablog.com, le blog que j’ai ouvert en 2003 et qui avait alors 10 lecteurs par jour grand max, pas de régie, et aucune marque qui s’intéressait ne serait-ce que de loin au blog. Tu pourras constater que, oh, surprise, j’ai absolument toujours parlé de marques. Et pas que du Maje, Sandro & co (d’ailleurs, au lieu de troller, regarde un peu autour de toi puisque sans remonter jusqu’en 2003, tu pourras constater que les bons de réduction, par exemple, que j’ai mis en ligne concernent beaucoup d’autres marques).

Comme tu as l’air un peu dure à la comprenette (te revoir ici après quelques semaines où tu m’expliquais déjà que bouuuh, qu’est-ce que j’étais naze tiens du masochisme avancé) et que tu t’offusques de choses tellement… grotesques, je poursuis plus avant : ne t’en déplaise, les marques font partie de ma vie et assez curieusement, de la vie de beaucoup de personnes. Enfin je crois. Tu vois, on vit dans une société où on consomme, des produits, des marques et tout ça. C’est dingue, je sais.

Si tout cela te déplaît, expatrie toi au milieu de la jungle, là où les marques ne peuplent pas la société et où tu pourras prôner un retour à l’échange d’un épis de maïs vs un bâtonnet de réglisse. Mais par pitié, épargne moi la pseudo leçon de bienséance de contenu de blog déplacée, inepte et racoleuse. Merci d’avance.

PS : merci également de m’épargner la réponse où tu m’expliqueras que mon dieu, c’est horriiiiible j’ai tellement pris la grosse tête pour te répondre comme ça, qu’est ce que je peux être conne et sûre de moi alors. On a bien compris, t’inquiète : je ne sers à rien, mon blog est une sombre merde, tout comme les lecteurs qui viennent chaque jour, je suis achetée par les marques parce que j’en parle et j’ai oublié mon cerveau à la maison.

Hyo> je ne suis pas d’accord sur le fait que "supporter plus que de raison" autorise la condescendance (ce n’est même pas de la méchanceté, c’est pire). La remarque faite par Alex est méprisante et remet en question la valeur du vendeur. Il y a beaucoup de gens mal payés et/ou avec des boulots ingrats qui ne le font pas par choix. Elle aurait lui faire remarquer qu’il ne se comporterait pas correctement ou qu’il était désagréable. Mais, le fait de l’attaquer sur son bulletin de salaire tout en lui indiquant insidieusement que, elle, elle vaut plus que lui, c’est ridiculement bas et parfaitement méprisant.
Il y a des manières intelligentes de remettre des personnes à leur place, celle-ci n’en est pas une.
🙂

Répondre

Je suis assez d’accord avec toi, Sandrine (et bravo d’avoir remis à sa place le c** à Carrefour !)mais on ne sait pas comment s’est comporté le ou la vendeuse avec Alex. Il y a des gens tellement odieux qu’on ne peut leur rabattre le caquet qu’en étant méchant et mesquin à notre tour. C’est la seule chose qui peut les atteindre malheureusement (dit une fille qui en a fait les frais la semaine dernière ;-))

Répondre

"Il y a des manières intelligentes de remettre des personnes à leur place, celle-ci n’en est pas une. "

Ah, ca c’est vrai. Mais malheureusement, c’est une manière efficace ! et je suis aussi d’accord pour dire que toucher à la feuille de paie et afficher son mépris (ou faire semblant d’en avoir) est particulièrement violent.
Pour info, mon amie avait répliqué (puisqu’on l’avait attaquée sur son "manque de classe") : "c’est étonnant de s’entendre dire ca de quelqu’un qui est censé être poli envers vous, surtout quand cette personne porte un rouge à lèvres orange". Peut-être Alex s’est-elle entendu dire quelque chose comme "Je ne vous laisse pas essayer cette robe, ce n’est pas dans votre budget ma pauvre fille" (source : la génialissime série How I Met Your Mother) et a voulu répliquer sur le même thème… Mais bon on ne va pas épiloguer :D. Et malheureusement Flannie c’est vrai, il y a des gens VRAIMENT odieux.

Répondre

En fait des marques je m’en fous… même au contraire mais en l’occurence c’est le banquier qui m’intéressait !
En plus d’être dure à la comprenette j’ai l’impression que je me m’exprime pas très clairement, sorry pour cette confusion.

La vraie question était donc "quel est donc ce besoin de parler de son banquier si souvent" ? Et je complèterais en précisant que ca arrive souvent comme ça au milieu de rien sans apporter le moindre intérêt au reste du billet… c’est juste ça que je cherche à comprendre.

De la même manière il n’y avait ni critique, ni le début de l’intention de dire que ton blog c’était de la merde (un peu éxagéré quand même!), enfin avant, parce que vu le ton et les propos de la réponse, je vais y réfléchir!

Avant qu’on se fache définitivement, allez explique moi le banquier s’il te plait…

Répondre

Je me permets d’avancer un semblant d’explication pour Bernadette, parce que j’emplois moi aussi l’expression "du banquier". Mais loin de moi l’idée de vouloir me substituer à Deedee.

Dire que son banquier va faire la tronche quand on dépense de l’argent, c’est tout simplement signifier que vu le montant de la dépense, notre compte en banque (de française moyenne que nous sommes, pour la pluspart) va en prendre un coup.
Ni plus, ni moins.

C’est comme "l’occasion fait le laron", "coeur qui soupire n’a pas ce qu’il désire", "les quenelles Petit Jean, c’est bon, mangez-en"… une expression, quoi …

Voilà, je crois que c’est pas trop difficile à comprendre, sauf si on est un peu débilote, ou qu’on cherche des poux … je me demande bien dans quelle catégorie est Bernadette ???

Répondre

Moi, je trouve que la Bernadette elle est tr!ès péremptoire..

Répondre

Ahlalala vous savez quoi, ben même dans le sud les vendeuses de chez Vanessa Bruno elles ont tellement de botox dans les cerveau qu’elles en deviennent détestables !!!!!!
Et en plus à chaque fois y a une nouvelle et je me dis ben, elle, elle doit être sympa, ben non, à croire qu’elles sont brieffées…

😉

Répondre

Clémentine : Merci !
Et pour répondre à ta question, un peu des deux… une sorte de vendeuse de chez Vanessa Bruno … débilote, qui cherche des poux et en plus qui se la pète !
La boucle est bouclée comme ça et bien le bonjour à vos banquiers, le mien préfère ne plus me parler…

Répondre

Attendez moi je veux clarifier la situation : comment ça Bernadette tu racontes pas ta vie à ton banquier ? Moi je lui dis tout c’est mon confident enfin!
Allez vas-y franchement avoue que vous êtes vraiment pas sympa et qu’on est mal reçue chez Vanessa…en tous cas ce qui est sûr c’est que le deuxième degré vous fait défaut…ouh alors t’as séché les cours de français sur les figures de style.

Répondre

Olivia & cie, tout d’abord bonjour ! Je ne pensais pas faire autant de vagues. Pour vous expliquer, je cherchais un bijou pour l’anniversaire de ma copine (non je ne voulais pas essayer de robe 🙂 Alors oui c’est odieux, en réponse au comportement irrespectueux du vendeur d’en face qui m’a fait comprendre que ses produits étaient haut de gamme et sans doute loin de budget, et que s’il me le présentait il fallait que je sois sur de l’acheter, parce que sinon c’était pas la peine de le déballer (et je ne vous ai pas détaillé le regard condescendant qu’il m’a jeté quand je l’ai abordé). Epilogue : la même marque dans un autre grand magasin du Bd Haussman m’a accueilli à bras ouverts. Bref, je ne généralise pas du tout, je parlais là d’un cas précis et isolé. Des cons il y en a partout, au Printemps, chez Vanessa Bruno, à l’hôpital, au resto. J’ai bossé comme démonstrateur dans un hyper, vendeur dans un magasin : JAMAIS je ne me serais permis le dixième de "mon" vendeur (devenu martyr semble-t-il). Si ça ne plait pas tant pis, pour lui et pour ceux qui se laissent faire aussi, permettant la multiplication de ce genre de comportement.

Répondre

@ ALEX: C’est un peu ce que j’imaginais ;-). Je comprends ta réaction.

Répondre

Moi je dis brao parce que si ça avait été moi j’aurai pas pu faire preuve de sang froid et je crois que j’aurai bien enregistré le visage de la personne en question que le jour même je serai revenue avec le carton et je lui aurai collé sous le pif en ajoutant que maintenant :
1.si elle me laisse pas rentrer on va voir ça avec sa supérieur
2. J’ai plus envie d’y rentrer et c’est vraiment dommage car on aurait pu vous faire beaucoup de pub mais là vraiment ça sera de la mauvaise pub pour un tel accueil médiocre !

La 2 je trouve qu’elle est pas mal because à ta place je serai tellement déçue !

Tssss c’est incroyable on a l’impression que c’est le monde à l’envers ces vendeuses qui font tout pour ne pas "vendre" finallement ! AHAHAHAAH ça me fait bien rire !

Répondre

Si ça se trouve, c’est carrément une stratégie marketing, tu sais 😉

Moi je n’ai qu’une chose à dire : si elle lisait ton blog et si elle lisait celui d’autres bloggeuses elles se rendraient compte que leur reput’ est vraiment pas bonne… je n’y mettrai pas les pied (ou juste un petit)

Répondre

je comprends pas vos reactions ce n est pas parce que tu as une carte de presse que cela te permets d accèder a ttes les ventes surtout qu il ne faut pas confondre ventes "presses" et ventes "privees" maintenant si tu es comme tu le dis la super fashion girl de tte la planete tu te doutes bien que pour avoir droit a une invitation v privees il faut etre bien plus q une "journaliste" mais peut etre une cliente reguliere ca m etonne de toi pour une fashion tu ne sais pas ca !!! enfin sache que tu es la fille la plus mechante, la plus stupide et minable qui existe juste peut etre apres ttes c petites connes qui te donne raison !!!!tant mieux que tu ne veuilles plus aller chez vanessa bruno car cette marque peut tres bien se passer de toi et tes critiques sans fondement sachant qu elles ne sont pas fondees et au fait les vendeuses sont peut etre desagreables mais il faut savoir que ce n est jamais ss raison alors pense a te remettre un peu en question et au lieu d ecrire ce genre de conneries je te conseille d aller te faire foutre sur ce salut deedee !!!!

Répondre

C’était "Lou", "Marcelline", "alexie" & toute la bande qui rapplique… A ce rythme & on va bientôt pouvoir les enfiler comme des perles !
La dernière citée n’est même pas fichue de savoir lire…
Des "perles" oui, c’est comme ça que ça s’appelle… Un sujet de post ?

[Oui je sais, c’est même plus la peine de répondre ! Je constate c’est tout…]

Répondre

Allez sur le stand VB du Printemps de la mode. Les vendeuses sont TOP ! Souriantes, efficaces, disponibles, au vu de vos déconvenues, n’hésitez pas !

Répondre

Bonsoir Deedee,
Euh, il y a quelque chose que je ne comprends pas…
Tu dis que cette invitation à cette vente presse t’a été envoyée par ton bureau de presse…donc il était logique que tu fasses partie de la presse (et que tu ne soies pas une cliente lambda), et que donc tu présentes ta carte de presse…non ?…
Mais bon, apparemment sinon, tu n’as rien raté !
Bonne soirée à toi 😉

Répondre

Tu penses bien Catgeisha, j’ai bien tenté de montrer patte blanche, mais la vendeuse ne m’en a pas laissé le temps. DE mon côté, comme je le disais un peu plus haut, je n’avais pas non plus envie de la supplier pour avoir le droit de dépenser de l’argent..! Car après tout, si les cliente lambda, comme tu dis, sont traitées comme je l’ai été, je n’ai aucune envie de faire de la pub à cette enseigne…

Ah ok ! Je comprends mieux !
C’est clair que ça parait être le monde à l’envers !
Et oui, cela fait partie des choses qu’on a la chance de pouvoir encore un peu éviter en province 😉
Merci de ta réponse Deeedee, bon début de semaine à toi 😉

Répondre

bon, voilà mon premier com

merci de dire sincèrement ce que tu penses de ces enseignes (moi qui croyait que toutes les parisiennes ne juraient que par VB, V&Z, maje…j’avoue être surprise et tant mieux)

Le fait que tu prônes l’égalité entre tous (presse et pauvre client lambda), me permets de t’apprécier.

Ensuite concernant ALex : j’ai été souvant humilié par des vendeuses hautaines et franchement parfois, il faut les remettre à leur place. Rien ne leur permet de se conduire de la sorte avec les clients.
Je précise que j’ai déjà été caissière et que je suis loin d’être une cliente exigente.
Le respect est réciproque.

A plus

Répondre

Bonjour

Je ne comprends pas toute l histoire car tu avais une invit pour la vente presse mais tu es allée à la boutique ? (les ventes presse n ont pas du tout lieu à la boutique et ça les vendeuses n y peuvent rien). Ensuite les ventes privées sont au départ organiser pour récompenser et remercier les clientes qui ont beaucoup dépensé dans la saison et ces ventes leur permettent de bénéficier de soldes avant les autres. Si tout le monde bénéficient de la même chose ce n est plus privé mais surtout les très bonnes clientes ne bénéficient d aucun "cadeau". Alors je suis d accord sur le fait que c est pas cool de pas pouvoir bénéficier des réduc mais en meme temps si j etais bonne cliente je voudrais bien bénéficier d un petit privilège!
Et pour ALEX : je trouve vraiment horrible ce que tu as dit, et franchement tu es loin du compte concernant le salaire d un vendeur

Répondre

Bonjour Anne,

Tout est écrit dans le billet. Les ventes presse réservées aux journalistes sont valables en boutique, à ne pas confondre avec les offres proposées aux clientes les plus fidèles.

Nous vous invitons le dimanche 30 mai 2010 à un vide dressing
Tous les portes monnaies trouverons leur bonheur avec de grandes marques tel que MANOUSH , BALENCIAGA , MAJE etc… mais aussi ZARA , H-M , VERSION SUD etc… du NEUF comme de l’occasion … il y en aura pour tout les gouts : pou…r les grandes , les petites, les minces , les rondes ….
N’hésiter pas à venir nombreuses partager ce moment avec nous
La vente se fera au 10 av paul appell 75014 au métro porte d’Orléans vous avez aussi le tram et sa se situe juste à cote du périf
A très vite pour cette journée endiable ….

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero id venenatis amet, vulputate, mi, leo. adipiscing lectus fringilla Phasellus