Regarder le ciel

Parce que c’est lundi, et puis parce que ça, aussi. Parce que je n’aime pas me livrer ici, parce que le blog, ce blog, n’est pas un journal intime et n’a pas vocation à l’être. Parce que la pudeur 2.0 est une des choses qui m’importe le plus et que je préfère, de loin !, théâtraliser le « je » plutôt que de me rouler dans la fange d’un grand déballage obscène. Mais parce que je pense à lui qui nous a quitté bien trop tôt, et que ce matin et depuis quelques jours, j’ai le cœur lourd. Alors, je découpe un beau sourire selon les pointillés et je le colle en bonne et due place. Et je regarde le ciel.

Commentaires

très joli post, plein de pudeur et de poésie.

Répondre

Merci

Regarder plus haut et plus loin…..
puis-je me permettre de simplement t »embrasser chère Deedee ?

Répondre

Bien sûr. Et merci, surtout ! (je suis en mode calin / Bisounours).

une jolie idée pour faire lever le nez aux parisiens renfrognés du lundi…
pudeur et discrétion font aussi partie de ton blog et c’est certainement une des raisons pour lesquelles il continue à exister depuis tant d’années.
un pensée pour toi Deedee…

Répondre

Merci Laurence.

Je comprends ce que tu veux dire et je suis plutôt d’accord. En même temps, moi qui suis l’auteur d’un blog plutôt perso, je pense aussi que on peut écrire sur soi sans que ça ressemble à un « déballage obscène ».
Dans les mêmes circonstances que toi, j’avais écris cet article: http://pasvraimentdesesperee.blogspot.com/2009/10/jour-de-deuil.html.
Avec le recul et en le relisant ce matin, je me dit que c’était sans doute assez impudique, mais obscène, je ne crois pas. A ce moment là, j’ai pensé (peut-être à tord) que c’était une manière comme une autre d’avoir une pensée pour elle.

Répondre

Je ne pensais pas avoir à faire une explication de texte sur ce billet.

Je parle de mon blog à moi, très égoïstement, très factuellement. Obscène s’applique donc à ma conception de ce blog à moi, j’insiste sur la possession.

Les autres blogs, en particulier ceux qui n’ont pas la même conception des choses que moi font bien ce qu’ils veulent : il n’y a aucun jugement de valeur. Ni aucun bien, mal, tort ou que sais-je encore.

Bonne journée

plein de courage à toi.

Répondre

Merci happy 🙂

Plein de bisous et de courage…

Répondre

Merci Pauline

Plein de pensees pour toi, bon courage…

Répondre

Merci virg

Je découpe ce même sourire selon les pointillés et tente de rendre ton cœur un peu moins lourd …

Courage Belle Deedee …
Bisous

Répondre

Merci 🙂

De mon côté non plus il n’y avait aucun jugement sur ton post. Je pense que l’on s’est mal compris. C’était juste une réflexion que je me faisais comme ça sur les blogs et la frontière pas toujours évidente à maitriser. Bon courage.

Répondre

Ah pardon alors, je ne suis pas d’humeur à philosopher, pas sur les blogs, en tout cas 🙂

de tout coeur avec toi, c’est la meme periode pour moi …

Répondre

Je t’envoie un p’tit bout de soleil, alors (j’en garde un peu pour moi, si ça ne t’ennuie pas 🙂

Je comprends bien ce que tu peux ressentir… Une personne me manque bien souvent aussi… Je t’embrasse !

Répondre

Merci Mymy

Vraiment très joli!
J’aime ton blog, son ton, son côté irrévérencieux!!!!!!!
Et cerise sur le cake: ton respect quand tu te donnes la peine de répondre aux commentaires de tous poils!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre

Ben c’est normal, vous êtes adorables 🙂

Des pensées et des good vibes en ce lundi ensoleillé, où il fait bon regarder un ciel sans nuages

Répondre

Mon bureau est dos à la fenêtre (mais euuuuh !)

C’est un très jolie façon de lui rendre hommage… Mes pensées t’accompagnent Deedee 🙂
Plein de bises

Répondre

Merci LOo 🙂

Ma maman est partie il y a deux mois, alors je regarde le ciel avec toi…

(et je poste mon premier commentaire, parce que malheuresement, ton billet ne me parle que trop).

Répondre

Viens, câlin ! Et je t’envoie à toi aussi un peut de soleil. Bon courage.

Et le ciel est bleu.
Et peut être que c’est sa façon à lui de te prendre dans ses bras…

Répondre

Un texte beau et émouvant… Feel the same sometimes.

Répondre

Merci Sayonne

Sourire malgré tout c’est ce qui donne de la force et qui remplace le soleil lorsqu’il se fait trop absent …

chacun ses douleurs, à partager ou pas selon son humeur

Bon courage Deedee

Répondre

Merci Sophie

De belles paroles pour sûrement une belle personne disparue…
Plein de bonnes pensées pour toi Deedee…

Répondre

Merci Clairechen

J’espère que le soleil d’aujourd’hui te réchauffera le coeur…

Répondre

Merci eruall

Très joli billet… Rien d’autre à rajouter, des bises ;o)

Répondre

Merci ?

Je ne commente pas souvent mais je suis toujours émue quand je sens de la tristesse chez quelqu’un.

Alors je ne te connais pas mais je t’envoie un peu de réconfort et de tendresse dans ces moments difficiles….

Répondre

Merci Betty

Pensée douce pour toi…
Très beau texte d’une jolie douceur

Répondre

Merci Daidoune

C’est très joli et ça me touche beaucoup parce que je sais que dans quelques mois, mon ciel va s’assombrir et que je dois faire le plein de jolies choses comme celles ci. Merci.

Répondre

Bon courage Isa. Et merci pour ton commentaire.

Deedee, ces quelques lignes sont pleines de poésie…
Bon courage… En espérant que tu retrouves un brin de sérénité ces prochaines semaines.
Bises

Répondre

Merci Melodie ?

J’apprécie beaucoup ta pudeur 2.0.

Répondre

Merci Benedicte

Oh courage Deedee ! J’en ai les larmes aux yeux même si je ne sais pas de qui tu veux parler, ça n’appartient qu’à toi. Je t’envoie juste un peu de courage, faute de soleil, parce qu’à Londres, il n’y en a pas beaucoup et ça ne t’aiderai pas

Répondre

Merci Laure 🙂

Ce genre de découverte au coin d’une rue fait mon petit bonheur urbain au quotidien…j’aime ce pied de nez qu’est le street art

En tout cas keep smiling deedee, on t’apprécie comme ça!

Répondre

Oui, ces tags là sont apparus il y a peu. Du moins je ne les avais jamais vu avant !

Je passe toujours par ton blog pour prendre un bon bol de fraîcheur pour supporter ma très longue journée, alors courage et encore du courage. Seul le temps apaisera un peu ta peine (je sais c’est facile à dire).

Répondre

C’est nul de l’apprendre sur ton blog, en même temps tu n’as pas vraiment eu l’occasion de me le dire…c’est moi qui me sent nul.
Mes condoléances et tu as raison, souris.

Répondre

Je rattrapais mon retard sur ton blog et j’ai vu cet article triste… mais quand même plein d’espoir à la fois. Un très joli texte en tout cas.

Bon courage et mille pensées positives <3

Répondre

Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec porta. Lorem ipsum elit. suscipit mi, massa