Rendez-moi mon open space !

Oui oui, je sais. La plupart des gens détestent cordialement leur open space : trop bruyant, trop vaste, trop bazar, trop fouillis, trop tout, quoi. L’open space est régulièrement taxé de tous les maux possibles et imaginables.

Et pourtant. Moi aussi, je m’en donnais ? cœur joie… jusqu’? ce que je quitte mon joyeux open space et que je rejoigne un pourtant tout a fait charmant bureau avec deux non moins charmantes collègues. Sauf que…

  • je ne vois plus mon équipe, puisqu’un couloir et au bas mot 6 portes nous séparent. Fatalement, ça n’aide pas
  • la moindre décision // information prend des heures. Couloir, porte 1, couloir, porte 2 « Tu as vu Georgette ?« . Hélas, Georgette n’est pas ? son bureau. Re-couloir, re-porte 1 etc. Envoi d’un email ? la fameuse Georgette « peux-tu m’appeler stp quand tu auras deux minutes ?« . 2h après, Georgette appelle, re re couloir, re re porte 1 etc., etc. … Trop facile
  • les déjeuners cantoche se muent en un véritable parcours du combattant. Comme on ne se voit plus dans la journée, on maximise le temps passé ensemble. Dont les déjeuners. D’où les tablés de 50 personnes. D’où les conversations impossibles ? suivre. D’où l’exaspération latente de vous même qui êtes systématiquement reléguée en bout de table et en restez comme deux ronds de flan. Existe aussi version « oops, j’ai oublié de mettre une collègue dans la boucle pour le déjeuner« . Dans le lot, il y en a toujours un ou une que vous laissez sur le carreau…
  • prendre un thé relève du défi . Avant, une bouilloire collective et hop, en 5 minutes, emballé, c’est pesé, roule mamie et bois ton thé. Aujourd’hui : la vaillante bouilloire est restée dans un seul bureau. Certes, s’y rendre permet de voir une partie de feu ses collègues d’open space, mais bon…
  • adieu concentration divine. Ben oui, c’est paradoxal mais en open space, la loi du brouhaha règne. Du coup, on se fait ? ce murmure en sourdine. Enfin moi, du moins. Dans mon bocal ? poissons, le moindre soupir est amplifié, la moindre conversation téléphonique est impossible ? ignorer, tout résonne, tout s’entend… C’est ? peine si j’ose respirer

Evidemment, je noircis un peu le trait, hein. Parfois, je me demande d’ailleurs si je n’ai pas des origines marseillaises (ouh la, vous imaginez le mix d’enfer, Paris + Marseille ?!). Mais en un mot comme en cent, vous l’aurez compris : le placard ? balais, très peu pour moi.

Et vous, vous êtes plutôt open space ou petit bureau bien cloisonné ?

Commentaires

Je travaille en open space et je n’en peux plus ; nous avons du cloisonner pour avoir un peu de paix et de calme pour travailler… ça ne change rien les gens passent la cloison et se sent comme ? la maison… c’est sans compter sur ceux qui mettent leur musique ? fond, qui pue, qui s’agitent trop, sur l’impossibilité de maintenir une information confidentielle… nous devons déménager, je sais que je vais le regretter aussi pourtant car y’a un tas de truc dont je suis au courant en laissant trainer mes oreilles dans ce grand espace ouvert… ensuite, l’information sera effectivement plus difficile si nous avons tous un bureau… L’un dans l’autre, les gens manquent sincèrement de respect envers les autres!!!

Répondre

Bureau cloisonné car passer 10h par jour au milieu du brouhaha et la promisquité c’est fatigant et erintant.
Quand je rentre, je ne supporte pas les cris de mes enfants…
Alors bureau cloisonné.

Répondre

Et bien moi, j’adore mon open space. Parce que je sais tout ce qui se passe et que pour mon job, c’est important. Et puis mes collègues ont la réunionite alors j’ai quand même des instants pour réfléchir avec moi toute seule ou presque. Ceci dit, nous ne sommes que 8, c’est pas un call center brouhahesque. Non, le truc qui m’embête vraiment, ce sont les effluves de cigarettes provenant de la cafétéria. Ca, j’en ai fait mon combat !

Répondre

Alors je vais transposer ça ? mon statut de free lance, et te répondre que je serais plutôt open space. C’est plus sympa de bosser dans la même pièce que ses autres copines free lance que toute seule ? la maison…

Répondre

Un bureau ? la maison et le plus grand open space du monde, les tables des cafés et mes genoux dans les jardins (mais bon, au bout d’un moment il chauffe les cuisses le petit mac).

Répondre

et un bureau seul avec un système de visio conférence pour parler quand on le souhaite ? tous ses collègues en même temps, c’est bien ça non ? bon ok, on peut rêver…

Répondre

lol :))) On peut rêver, oui !

Bonjour deedee,

moi j’avais l’habitude de travailler en open space mais depuis que j’ai changé de boulot et que je chapeaute une équipe d’une quarantaine de personnes, j’ai troqué l’open space contre un "bocal". je m’explique, c’est une sorte de bureau avec des cloisons en plexi transparent tout autour . J’ai vraiment l’impression d’être Némo ! En plus, les cloisons n’ont pas l’air super solides. J’ai l’impression que tout va s’écrouler dès qu’on claque la porte. Par contre pour bosser tranquille c’est le top ! Et au moins je vois l’ensemble du service. les gens savent si je suis l? ou pas.
Bonne journée.

Répondre

chez bibendum… ct open space de compèt…. beaucoup de mal au départ… et en fait… je suis tellement curieuse que j’adorais entendre les conversations pro des autres, savoir où ils allaient, avec qui et pourquoi… et puis je trouve que le pétage de cable de fin de semaine est bcp plus drôle ? 15… tout le monde en profite et quand tout va bien ca fini en eau de boudin collectif… et hop… une 1/2 heure de gagnée sur la journée…

Répondre

Comme nous avons déménagé plusieurs fois, j’ai eu tous les cas de figure. Actuellement j’ai eu la chance de pouvoir choisir l’agencement des bureaux et leur taille, donc la solution trouvée a été la suivante :
– l’équipe technique en open space (ils sont une bonne dizaine)
– 1 bureau "pret ? l’emploi" vide a coté pour pouvoir travailler isolé si besoin
– mon bureau ? coté de l’open space, j’ai un mur en vitre (avec rideau que je laisse ouvert) ce qui me permet de voir tout le monde tout en pouvant fermer la porte car je passe ma vie au tel avec ma collaboratrice qui est dans mon bureau.

Répondre

Avis partagé en fonction de mes expériences …
– bureau tout seul … idéal pour la concentration, pas terrible en cas de baisse de motivation ! Internet et ses pièges s’ouvrent en grand et il est parfois dur d’en sortir ^^
– bureau ? 3 … Cela dépend clairement de tes collègues, je n’ai pour ma part jamais eu ? m’en plaindre !
– petit open space (12 personnes) … sympa, ? la fois bruyant et calme … ce serait ma solution idéale je pense !
– grand open space … jamais testé … et je n’espère pas tester !!!

Répondre

j’ai adore le petit open space a 8 avec petites cloisons;

j’ai detesté le grand open space a 50, bruit, peu de lumiere, air malsain, meme de pause café parce que sinon tout le monde voit que tu bosses pas, surtotu pas de pause internet ou mail perso, la nounou ou le medecin a appeler ? bah vas au toilettes pour tes coups de fil perso…

je suis de retour en bureau seul mais avec porte grand ouverte sur les autres et salle de pause confortable, c’est moins agreable mais je prefere ? l’open space mal concu.

Répondre

Je crois qu’en effet, tout dépend de la taille et de l’agencement des open space. Nous étions seulement une dizaine dans le mien, avec quelques recoins et cloisons très bien pensées.. Pour rien au monde je n’aimerais un open space ? 50 personnes !

Répondre

j’ai déj? partagé un bureau, ? 2 voire 3 mais jamais plus, ça m’a suffi, j’ai du mal ? me concentrer quand il y a quelqu’un près de moi, l? maintenant je suis seule dans un bureau, avec des collègues proches que je peux voir quand j’en ai envie… une pette solution pour toi ? apporte ta propre bouilloire électrique ! c’est ce que j’ai fait, et je me fais un malin plaisir sur le temps de midi d’alle ? la recherche de bons thés ! 😉
bisous

Répondre

Moui, j’aimerais bien mais j’ai besoin de ma bouilloire chez moi, ça me gonfle de la ramener au boulot. IL faudrait que j’en achète une, mais ça me gonfle de dépenser de l’argent pour ça… La vie est une jungle !

Depuis 1h, je me dis si seulement j’avais mon propre bureau, je n’aurais pas ? supporter la bêtise et l’odeur de certaines collègues (nous sommes 10) , pffff…
Au fait tu fais quoi comme boulot?

Répondre

Je travaille dans la presse sur Internet 🙂

Ah moi j’ai mon open space géant comme Thierry : Les cafés, chez moi, les terasses chausffées.. 😀

Répondre

Pour rien au monde je voudrais changer pour un bureau ferme, j’aime mon open space! seul bemol: pas moyen de regler la clim, du coup je me pele un peu…

Répondre

Ah. Moi, je me pèle dans mon bureau… ggrrrrrr

Ben pour moi ça serait plutôt c’est Labo Space..hihihi
Nan sans rire je pense que pour moi le plus important ce sont les gens avec qui je suis..;J’ai eu le choix au début d’être près des cadres machins pouet..toute seule ou de me réfugier dans le grand labo où règne une atmosphere comment dire..bien plus vivante !

Pour ce qui est de l’agitation , je te comprend DeeDee…Je suis au milieu de tout ce qui se passe, des manips, des questions, des pauses surtout , des vas et viens et si ça pourrait en géner plus d’un ..moi j’adore et je participe ? tout en somme !

Répondre

moi j’ai toujours bossé en open space et je dois dire que ça me va (je suis positive parce que je suis en congé ?). l’open space ça permet des échanges plus faciles avec les collègues. l’info passe plus naturellement. en plus mon bureau est près de la machine ? café alors j’ai radio moquette dans mon service et au-del? ! bonne journée ? tous au boulot. moi je savoure mes derniers jours de vacances avant la reprise lundi.

Répondre

Open space définitivement! On a bougé mon service il y a quelque mois, passer d’un open space de 20 personnes ? un bureau quasi fermé sans fenêtres avec 5 personnes qui sont presque toujours en déplacement. A l’aide. Je me retrouve toute seule pratiquement toutes les semaines et ça, ça m’aide pas ? me concentrer pour bosser (la preuve je devrai déj? être au boulot et j’ai du mal ? m’y mettre…). Mine de rien quand tout le monde bosse autour de toi, ça aide ? se motiver pour avancer.
Le seul avantage : je me suis ramenée une ‘tite radio et j’écoute de la musique, ce que je veux et quand je veux. Mais c’est bien le seul avantage de mon côté… parce que comme toi, je ne vois plus mes collégues, on m’oublie les trois quart du temps pour déjeuner, donc il faut que ce soit moi qui vers 12h aillent les voir "euuuh vous faites quoi ce midi?". Bref je rêverai de retourner dans mon open space!

Répondre

Moi qui ai bossé dans un gros open space (40 personnes) puis en bureau ? 4 personnes, je vois bien la différence… Le bruit ne m’a jamais dérangé pour avancer dans les dossiers, tandis que le petit bureau cloisonné, si. Trop de silence, tout le monde écoute ta conversation téléphonique, tu peux ? peine aller sur Internet… Enfin, moi si je dois avoir un bureau cloisonné, autant être seule ^^

Répondre

Alors , pour moi, l’idéal, c’est comme en ce moment: mon bureau cloisonné dans le salon qui donne dans la cuisine, mais bon, c’est ? court terme. J’ai un gros gros problème, il me faut un silence absolu pour réussir ? bien me concentrer, donc le choix est vite fait.Je pense, que de toutes les manières, on finit par s’habituer ? tout, et heureusement.

Répondre

Je comprends que tu te sentes un peu ? l’écart mais comme je connais un peu l’endroit où tu travailles, je sais que c’est une de leur spécialité de changer l’agencement des bureaux. Peut-être que bientôt tu te retrouveras avec certains d’entre eux ;-)) Côté positif, pour se concentrer quand même l’open space, c’est bof, non ?

Répondre

Bienvenue ici si je ne m’abuse 🙂

Pour la concentration, tout dépend de l’open space je crois. Le mien était juste parfait : cloisonné un tant soit peu, et surtout, nous n’étions qu’une petite dizaine. Idéal…

L’open space d’accord mais pas façon hotline.

Pour ma part je partage un vaste bureau avec 5 personnes.

Enfin, si le bruit dérange, casque sur les oreilles et en avant la musique. 🙂

Répondre

J’étais dans un petit bureau avec ma collègue où tous se permettaient de passer et s’épencher en petites histoires, ragots ou blabla de filles pour certaines collègues.
Nous avons été déplacée il y a 1 mois en une sorte d’open space où nous avons tenté de nous barricader pour essayer de garder un semblant d’intimité. Le changement est dur dans la mesure où nous ne sommes plus tranquilles dans notre coin, nous ne pouvons plus blablater, rire et recevoir nos autres collègue discrètement.
D’ailleurs plus personne ne vient nous voir….
En plus de tout cela l’accueil dans l’open space, pffff dur dur !! Ce fut comptage de centimètre
et guerre de climatisation !!!! Merci l’ambiance !!!

Bref vivement le déménagement promis pour dans 6 mois !
Histoire de retrouver un endroit conviviale où tout le monde était heureux de se retrouver pour communiquer ce qui est tout de même le propre d’un service de comm !!!! Non mais !!!!!!!

Répondre

J’ai bosse dans un grand bureau toute seule et dans deux petits openspace … Je choisis sans aucun doute les petits open spaces ! (8 a 12 personnes)
D’autant plus que la ou je suis … j’ai l’impression d’avoir mon propre bureau …
Et puis je bosse en chine alors mes conversations privees je peux qd mm les avoir !! 😉

Répondre

Pour ma part, j’ai testé les 2 et c’est quand on quitte l’un qu’on se rends compte des points positifs ou négatifs :
– open space : convivial (pas de pb de cantoche, bouilloire), ambiance assurée …
mais : pas d’intimité au tel, georgette et robert crient tellement ds leur tel qu’on entend même pas notre propre interlocuteur au tel … difficultés de concentration
– bureau (toute seule en +) : zen, concentration assurée
mais : isolée, communication plus difficile, tentation aussi de moins bosser par moments (si si !)
il faut donc un juste milieu : un open space avec un bureau bulle pour s’enfermer de tps en tps 😉

Répondre

Comme quoi, on est jamais content de ce qu’on a!
Personnellement je suis plutôt pour l’open space, mais pas ? 50. Et ça tombe bien: c’est exactement la configuration que j’ai en ce moment. On est 8 dans un bureau en openspace, et je suis perso, dans un coin, donc assez peinarde, tout en pouvant participer aux discussions générales.
Et pour aller manger, c’est vrai que c’est pratique: ya qu’? repérer quand tout le monde se lève! 😉 J’suis uen fille simple!!! 😀

Répondre

ça c’est bien vrai : on est jamais content de ce qu’on a !!

Deedee, je n’ai jamais été en open-space, et je pense que ce serait mon pire cauchemars. Impossible de se faire un sas de décompression entre 2 dossiers, obligation de toujours donner le change : moi, je me ferais hara-kiri.
Je suis dans un bureau toute seule depuis super longtemps. Et en plus, depuis 2004, un bureau fermé, et non ouvert sur le couloir, ce qui fait toute la différence. Je suis vraiment peinarde, tu vois.
Je ne voudrais pas jouer les curieuses, mais comme j’ai l’impression d’être peut-être dans la même situation que toi, c’est la raison pour laquelle je te demande :
– Pourquoi on t’as mis dans un autre bureau ?
– C’est quoi, cette histoire de "placard ? balai" ? T’aurais-t-on placardisée ?
Encore une fois, cela ne me regarde pas. Mais je ne voudrais pas que tu somatises ou quoi. Si tu ne veux pas en parler sur le blog (je comprendrais), tu peux toujours me e-mailer. Je te promets bien sûr d’effacer toute trâce de tes messages, et d’être une tombe totale.

Répondre

Ne t’inquiète pas Poupoupinette, mon passage de l’open space au bureau n’est pas du ? une quelconque placardisation 🙂 Je parle seulement de placard ? balais car mon bureau, bien que grand et agréable, me donne cette impression vs le chouette open space dont j’ai joui pendant quelques mois.

J’espère en revanche que tout va bien de ton côté.. N’hésite pas ? me mailer toi aussi 🙂

Je te comprends en ce qui concerne la concentration ! J’ai toujours eu le même problème.

Sinon, pour répondre ? ta question, j’avais un grand bureau avec vitres partout qui donnaient sur des miroirs. Je m’y sentais tellement peu ? l’aise que je suis allée chercher des bureaux et des chaises et rameuté tout le monde pour le transformer en 1/2 open space 🙂

(pis j’en avais marre de constamment sursauter en croyant que quelqu’un me fixait dans le couloir alors que ce n’était que mon reflet dans le miroir…)

Répondre

Plutôt bureau au calme ? la maison avec le confort et les désagréments que ça induit mais bon ça fonctionne aussi parce que je suis souvent ? l’extérieur.

De toutes façons, je pense que l’open space est idéal pour certaines professions où la communication entre collègues peut ainsi être instantanée. Par contre dans certains cas, ça doit être l’enfer !

Répondre

Moi j’ai toujours ete en Open Space, et je prefere. On rigole, on a les reponses a nos questions tout de suite, et on se bat meme pas trop sur le choix de la musique…

Répondre

Travail en free-lance, parfois chez moi, parfois chez mes clients… Je ne connais pas du tout le syndrome de l’open space, mais je crois que je n’aimerais pas. Le seul client chez lequel je travaille dans le même bureau que d’autres, y’en a une qui me soûle, mais qui me soûûûûûle !!! Pourtant,j’aime bien papoter, mais tout ce brouhaha permanent, ça me fatiguerait, j’en suis sûre. Je n’aime pas le bruit, habitude sans doute de ma vie rurale.

Répondre

Ah oui, et puis pour la musique aussi, au moins j’écoute ce que je veux, et même ? fond si je veux (comment ça j’ai dit que je n’aimais pas le bruit ? Mais depuis quand la musique c’est du bruit ??? 😉 )

Répondre

Ah, question difficile! Ca doit bien dépendre de tes relations avec les collègues… Je me souviens d’un open-space rêvé, on était 5, tous des passionnés d’opéra, dans une agence de chanteurs lyriques! Génial! En plus, on avait une grande cuisine et on mangeait tous ensemble.

Par contre, un open space ? 20-30 où chacun est dans son truc, non merci… Même pas ? cause du bruit, c’est surtout le côté "usine" que je n’aime pas! Quant au bureau cloisonné – j’ai essayé, je crois que je ne tiendrai pas! Je me distrais trop!!! L’idéal pour moi ce serait de partager le bureau avec 2 ou 3 collègues avec qui je travaille directement.

Répondre

J’aime bien les open-spaces.

A la limite, je trouve ça plus facile de se concentrer quand il y a 10 personnes autour que quand il y en a 2. Ca fait moins "promiscuité", et on a moins l’impression que les autres vont écouter votre conversation téléphonique…

Répondre

je suis en open space – comme il est très bien pensé cela fait comme si j’étais dans un bureau – avant j’avais un bureau et je ne voyais personne ! donc je préfère l’open space – le seul moment où je m’isole c’est lorsque je dois passer un coup de fil vraiment perso –

Répondre

Je ne connais pas l’open space mais le bureau seule, ? 2 , 3,…. jusqu’? 7. Seule je me concentre mieux, je travaille plus efficacement mais je me sens … seule ! A 2 je me sens épiée et puis 1 collègue toute la journée même s’il est très sympa au bout de 350 jours … y’a moyen qu’il te tape sur le système et le pire c’est quand c’est ton boss ! A 4 comme en ce moment c’est sympa, le bureau est grand, on a la bouilloire et les plaquettes de chocolat, on s’est acheté une plante et des lampes pour éviter l’effet lumière d’hopital des néons, je m’y sens bien. Et pour finir 7 dans un bureau prévu pour 4 avec des collègues relous, pas de place et des gens qu’on pas envie de bosser … c’est l’horreur !

Répondre

Nous venons d’emménager dans un open-space. Je n’ai jamais eu autant de problème pour me concentrer! Et les tensions au sein de l’équipe oh la la…
En plus mon bureau est un peu mal placé: je sers de bureau de renseignement ? ceux qui se perdent… ben oui quand ils passent ils me voient alors sans prévenir c’est "sont où les toilettes? mh?"…
Et puis le boss qui débarque dans mon dos silencieux comme un chat alors que je suis en train de lire tes histoires…!
Allez courage!

Répondre

Ouh lou lou, suis désolée 🙂 Dis ? ton boss que tu es l? dans un but sociologique, voire, anthropologique. ça se tente, non ?! 😉

Ben moi je suis bien contente ! Avant, dans ce fameux open space, impossible de se concentrer…
Deedee qui passe toutes les 5 minutes ? votre bureau pour vous proposer un thé, Deedee qui hurle, Deedee qui chante les Beegees, Deedee descend ? la cafèt et rameute tout le monde, Deedee qui chante les années 80, Deedee fait du vélo, Deedee ? la campagne… 😀

Bon non tout ce que je viens de dire est faux (sauf peut-être pour les 80′) !

Deedee, c’est quand qu’on casse cette p**ain de cloison ?
Moi aussi, finalement, je préférais l’open-space ! 🙁

Répondre

Comment ça balance !!! j’vois l’genre, comme dirais une autre ex-collègue de l’open space :))

Perso j’adore les bureaux cloisonnés pour vraiment me concentrer, ou quand je connais encore mal les gens. Parce que sinon forcément je suis timide et je me sens mal a l’aise. Ou bien si j’ai un truc hypra important a faire je n’arrive pas a me concentrer a force de voir tout le monde bouger et de me faire interrompre toute les deux minutes

Mais pourtant et malgre ca, j’ai ete surprise de constater que j’adorais les open space. C’est convivial, sympa, on a quand même son espace. L’idéal pour copiner avec ses collègues mais aussi pour leur demander un truc sans passer par 6e-mails, 2 frappages de porte, etc. (comme tu le fais si justement remaqruer)

bisoussss

Répondre

tout d’abord merci pour le message de bienvenue hier, en fait voila trèèèès longtemps que je te lis, mais je n’avais pas passer le pas des commentaires. Bon ça c’est dit.

? la question open space ou bureau cloisonné, je prends la seconde, bien que les open space ne me dérangent pas. Mais j’aime tellement mon bordel que j’évite de l’exposer ? tous.

Répondre

Je t’en prie Stéphanie, c’est bien la moindre des choses ! 🙂

Tellement d’accord avec toi! J’adore l’open-space, le bruit de fond, les collègues tout ? côté, l’esprit d’équipe qui en ressort et tout ce que tu as décrit plus haut. Je ne bosse plus non plus en open-space et ça me maaaaaaaaaaanque trop!

Répondre

Ah ben moi justement, j’ai démissionné ? cause de l’ambiance, due en grande partie ? l’open space !!! Je hais cette ambiance "faux travail en équipe" avec des collègues qui te détestent et composer avec tout le monde. Je bossais dans une boite de malades, ou les mecs se battaient tous les 2 jours et les nanas s’insultent. Avant, c’était mieux, on était ? Opera dans un super appart haussmanien. Pour des raisons budgétaires, ils nous ont fait déménager Porte d’Italie. Perso j’ai pas supporté. Aujourd’hui, je bosse en télétravail dans un domaine total différent… Que je suis heureuse !! (et non je suis pas antisociale, promis !)…

Répondre

Je bosse dans un petit bureau avec 4 personnes. Ce n’est pas le manque d’intimité qui me manque mais tout simplement le manque de collègues (je travaille dans une très petite entreprise)… Alors même un open space me conviendrait mieux. Ou alors toute seule, paradoxale ? pas tant que ça… Je n’ai tout simplement pas le choix de discuter avec tel ou tel, et je suis toute seule pour manger le midi… ça me pèse un peu.

Répondre

Réponse ô combien bateau, mais pour moi c’est le cas : ça dépend vraiment de l’ambiance / atmosphère de la boîte… Mais c’est vrai que c’est sympa l’open space, quand même 🙂

Répondre

Moi plutot open space, j’adore le bordel ambiant!!! Et puis on peut suivre plusieurs discussions en même tps et j’adorais mon équipe… je comprend ce que tu vis vu que moi aussi j’ai quitté mon open space chéri… C’est tellement plus simple pour boire le thé, faire une pause clope et faire une descente déj’! Pour celles qui ont du mal ? se concentrer (ça m’arrivait qd j’avais un papier relou ? écrire): mp3 sur les oreilles et rouler jeunesse tout va bien!

Répondre

Ben, moi comme plus on est de fous , plus onrit… Au secours, ne m’enfermer pas dans un bureau bulle!!!!

Répondre

Un message pour rien pour te dire simplement que j’adoooore la fonction Deedee te répond !!!

C’est d’une élégance foooolllle ;-))))

Répondre

Avec la notoriété que tu as maintenant dans ta boîte, tu n’as pas pu négocier ? Et, qui sait, ce n’est peut-être pas trop tard pour aller retrouver les tiens. Allez courage, va parler ? ton boss !

Lilie

Répondre

Quelle notoriété ?! Il faut garder les pieds sur Terre, hein. Je ne suis pas encore présidente directrice générale 😉

Merci pour ta réponse, j’aime bien cette nouvelle manière de répondre. Grrr, il faut vraiment que je m’occupe de mon blog.

Répondre

C’est chouette hein ? (dit-elle en toute objectivité :p)

J’ai travaillé en open space quand j’étais assistante marketing et c’était super pour un premier poste. ça permet de connaitre les gens, de mieux s’intégrer et d’avoir des infos tout le temps.
Après j’ai opté pour le bureau pour plus de concentration, mais avec la porte grande ouverte et mon équipe juste en face. Aujourd’hui, c’est dans l’open space de mon salon blanc que je travaille, parfait!

Répondre

Je viens de passer du bureau cloisonné ? l’open space. Malgré bp d’incovénients, je préfère qd même l’open space… Je ne changerai ma vue sur Paris et la Tour Eiffel (qui clignote) pour rien au monde. En revanche, je cherche un système permettant de dire "ne pas déranger" de temps ? autre. Dès que je me mets dans un dossier ou en réunion avec mon collègue d’en face, il y a toujours quelqu’un qui vient taper la discut. Des idées?

Répondre

Bienvenue ici Lalo 🙂

Des idées ? mmm un casque sur les oreilles. Même sans musique, c’est assez dissuasif 🙂

Il y a des avantages et agréments ? l’open-space mais je ne changerais pas mon bureau pour un open-space. Comme souvent c’est une question d’habitude.

Répondre

Ohlala, je vais me retrouver en open space en avril…et je flippe ? mort, vu que je suis l’assistante de 15 commerciaux et qu’ils m’auront tous dans leur champ de vision…j’aurai plus que les toilettes pour me planquer, c’est atroce!!!

Répondre

Sois la bienvenue ici, et… Bon courage, alors ! Tu as quelques mois pour t’y préparer 😉

Moi j’aime bien l’openspace aussi. C’est chouette la communauté, je trouve. Mais ça doit être parce que je n’ai pas le choix. Et que dans une rédaction, c’est mieux d’être "l? où ça se passe" et pas seule dans un bureau.

Répondre

viens plutôt chez nous: un open space bien conçu avec des toiles qui absorbent le bruit et plein d’autres détails du genre c’est tout ? fait supportable. et même plus que supportable d’ailleurs!
http://www.journaldunet.com/mana...

Répondre

En effet, ces locaux sont sublimissimes !

j’ai jamais connu l’open space, j’ai souvent eu un bureau ? moi toute seule. Mais depuis que j’ai changé de boîte il y a 6 mois je partage un bureau avec le reste de la direction commerciale et marketing, on est 6. Je m’y suis fait doucement mais c’est vrai qu’il y a plus d’intimité et de discrétion dans un open space de 40 personnes que dans un bureau comme le mien! Si tu passes un coup de fil perso je peux te dire que tout le monde écoute!

Répondre

en tant que cadre j’ai un bureau pour moi toute seule, il est minuscule, mais il est ? moi!
seul problème: il a des vitres donc les autres voient ce que je fais sur l’ordinateur et ça m’énerve.

Répondre

Un bureau chez moi avec vue sur le jardin et les horaires que je veux et surtout pas de collègues. Je suis pas sauvage mais presque.

Répondre

J’ai été en agence pub pendant quelques années j’ai destesté cet Open Space et c’était en 96 et aujourd’hui je n’aime toujours pas ! RDV machine ? café et pourtant je ne suis pas sauvage mais j’ai besoin de marquer mon territoire. Et puis la créa demande un peu de concentration!

Répondre

On a déménagé plusieurs fois donc connu tous les cas de figure. Je préfère les bureaux cloisonnés éventuellement ? partager avec une autre personne mais je n’aime pas les open space ! on profite de tout le bruit, des sonneries continuelles des téléphones, du passage café ? tour de rôle qui dure 3/4 d’h et même des odeurs de bouffe du midi ….

Répondre

Le milieu où je travaille ne se prête pas tellement au open space (qui j’imagine veut dire qu’il n’y a pas de séparation entre les bureaux des collègues). J’ai été en cubicule et maintenant, nouvellement en bureau fermé. J’ai bien aimé le cubicule, mais le bureau fermé est bien, car je peux tout laisser traîner le soir et juste fermer la porte en quittant. Le plus, je peux manger mes lunchs qui sentent (bons) sans déranger tout le monde.

Répondre

Je travaille en open space depuis quelques années et j’en connais les avantages et les inconvénients. J’aime pouvoir participer aux conversations de groupe, être au coeur de mon équipe. J’aime moins le bruit quand il faut se concentrer. Alors oui ? l’open space si on a une solution de repli pour travailler au calme!

Répondre

Moi qui risque de me retrouver dans un open-space d’ici quelques semaines, pour l’instant, je profite de mon bureau toute seule où je peux travailler en musique. Mais finalement, ton billet me rassure, si ça se trouve, ce sera super bien.

Répondre

Moi je travaille dans un bureau "ouvert". C’est ? dire qu’il n’a pas de porte. Nous sommes trois parfois quatre. Mais en dehors du bruit et de tout ça, une de mes collègues a un énorme problème d’odeur corporelle (et quand je dis "énorme", je reste soft).
Je pense que cela est plus contraignant que le bruit. En effet, sentir ces "effluves" dès le matin me donne souvent envie d’être dans un open space, car même si notre bureau est "ouvert", il n’en reste pas moins que ces odeurs-l? , eh bien, "stagnent" ? l’intérieur.
Alors quitte ? choisir, je préfère un open-space où l’air circule qu’un bureau où ça fouette ! 🙂

Répondre

Je deteste les open space. cela fait maintenant plus de 15 ans que je n’ai pas partagé un bureau. J’admire ceux qui arrive ? travailler ? plusieurs dans un bureau.
Et puis il faut être penard pour appeler les potes.

Répondre

Dans un bureau avec deux collègues, tu n’es pas non plus pénard pour appeler les potes 😉

Pour ma part, j’ai testé les deux : le bureau ? deux (en stage, avant) et l’open space ? 15 (maintenant). Et bah moi aussi je préfère l’open space. C’est vrai que c’est plus bruyant qu’un bureau, mais en même temps, si je calcule le nombre d’heures que je passe au bureau par jour, un bureau tout seul est synonyme de désociabilisation complète !
Tellement plus rigolo de se faire des coucous d’un bout ? l’autre du plateau.
Mais bon, bureau ou os, je rentrerai bien du boulot plus tôt quand même !

Répondre

Je voulais juste féliciter adejie pour son dessin vraiment sympa…

Répondre

J’aime les grands espaces uniquement ? la maison ou dans la nature…

Répondre

Hmm, j’arrive un peu ? la bourre (le premier qui fait une blague sur les suisse, j’le frappe)…

Alors, j’ai bossé dans un bureau de 3 personnes… Pas vraiment d’intimité, on voit pas les autres, c’est un peu la basse-court, les ragots, les discussions chiantes sur Pop Star ou autre connerie qu’on ne peut pas ignorer. J’ai pas vraiment aimé.

L? où je suis, c’est mega open space (boîte amerloc, ça aide). Y’a du bruit, oui, mais on l’ignore tellement plus facilement ! J’adore pouvoir parler ? tous les gens de ma team depuis mon siège, tout en bossant, j’adore la facilité de se catcher pour manger, j’adore l’organisation de travail plus facile…
Quand y’a vraiment besoin d’être dans sa bulle, je sors mon iPod et c’est marre. 🙂

En même temps chez nous, y’a personne qui impose sa musique aux autres – faut dire qu’avec une centaine de personnes en open space, j’en connais pas un qui prendrait le risque. 😀

Je vote Open Space ! C’est hautement plus convivial. Et je plains nos boss et VP qui sont dans leur petit bocal. Ils doivent grave se faire chier, quand même. :p

Répondre

Oh ben non Pouick, on ne se permettrait pas, quand même !!

Deedee marseillaise, moi qui le suis, je ne l’imagine pas une seconde ! 😉 (Quoique sur ce billet…)

Répondre

C’est rigolo, j’ai écrit un article sur l’open space il n’ ya pas longtemps pour Glamour.
J’aurais sans doute du t’interroger, tu es un cas unique 🙂
D’une manière générale, les gens haissent l’open space !!!!!!

Répondre

Ahah, en effet, je crois que je vais ? contre courant. Quoi que, au vu des commentaires, je ne suis plus un cas isolé !

Bienvenue ici, by the way 😉

Moi j’ai été deux fois en open space, une fois ? 7 et c’était l’horreur, ambiance on s’espionne, silences etc … pas normal. j’ai ensuite eu un bureau seul, du pur bonheur, surtout pour écrire des articles … et puis retour ? 8, j’appréhendais a mort et j’ai vécu une expérience humaine géniale : des collègues sympas, une entraide au boulot, une ambiance de folie, jamais déjeuner seule en 2 ans, des apéros et pots en veux tu en voil? et pour toutes occases (30 ans de georgette, mariage d’hortense, promo de juju )… c’était tellement géniale que nos boss ont voulu le fermer l’open space et l? tout le monde s’est mobilisé pour qu’il continue d’exister…. mais les bonnes choses ont une fin, une nouvelle réorganisation approche et nous serons a nouveau dispatché ds des plus petis bureau. Je me dis déj? qu’ils vont me maaanqqueer … mes chers collègues de l’ex-futur open space …

Répondre

Hello,

J’ai eu ? travailler dans un open space, dans les anciens locaux de ma boite. Comme les choses avaient été peu, ou pas, organisées, il y a avait 8 ou 9 personnes dans des locaux pouvant en accueillir maximum 6 et, parmi elles, certaines étaient préposées, par tranches horaires, au standard. Promiscuité et téléphone que sonne sans cesse … je te laisse imaginer ma joie quand, lorsque nous avons déménagé, j’ai découvert que nous avions tous désormais des bureaux pour 1 ou 2 personnes maxi! Sinon, le seul truc que je regrette de cette expérience, c’est l’aspect convivialité (quand tout le monde est de bonne humeur bien entendu).
Bon dimanche. @ + …

Répondre

Répondre à poupoupinette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dapibus adipiscing pulvinar ultricies et, tempus