Scènes de la vie quotidienne dans le métro parisien

Ah le métro parisien… On dit souvent que les gens y sont stressés, peu avenants, austères… Et c’est vrai, moi la première très certainement. Sauf qu’attendez, vous vous êtes déj? demandé pourquoi diantre nous boudions dans le métro ? Vous qui me lisez et qui n’habitez pas Paris, vous croyez que c’est une partie de plaisir de prendre le métro pour aller bosser et regagner votre home sweet home ?

Florilèges des situations super crispantes que même en étant de super bon poil, ça vous fout direct les nerfs en pelote. Allez hop, emballé, c’est pesé, pas de chichis !

  • la bonne femme, l? , qui fait l’amour ? la barre et qui de ce fait empêche tout le monde de s’y tenir sans se faire broyer instantanément les doigts. En même temps, comme la barre est le plus souvent moite et tiédasse, ça n’est peut-être pas plus mal…
  • les gens qui se collent littéralement ? vous pour passer avec vous les tourniquets sans vous le demander… Mmmm j’adoore !
  • ceux qui sortent du métro sans vous tenir la porte, que vous prenez du coup violemment dans la tronche
  • le gros lourdaud qui vous écrase votre délicat peton gauche, regarde ledit peton pour s’assurer que oui oui, il l’a bien broyé menu, et relève la tête sans s’excuser…
  • le djeuns qui écoute tellement fort son baladeur que vous pouvez jouer au karaoké, (existe aussi version téléphone portable en mode « musique-j’emmerde-tout-le-monde » et même, le poste pour les jours de grande forme)
  • les gens qui prennent un bon vieux coup de stress lorsque la sonnerie retentit et poussent tout le monde ? qui mieux-mieux. C’est vrai, il y a de quoi stresser, c’est pas comme si un autre métro arrivait dans 2 minutes…
  • mamie qui se lève de son siège 3 stations avant la sienne, bouscule tout le monde et arrive juste derrière vous. Avant même que le métro ait eu le temps d’entrer en gare -et vous, de lâcher la barre puisque dans ce cas, vous tombez-, elle sous aboie un « vous descendez ?? » aux petits oignons
  • ceux encore qui vous lance un « pardon, s’il-vous-plait, pardoooon » pour descendre comme tout le monde ? LA station où tout le monde descend, de toute façon
  • le type qui lit par dessus votre épaule et se délecte de la scène un peu olé-olé de votre livre juste au moment où vous tombez dessus, comme de par hasard
  • Georgette qui vous détaille de pied en cap, genre « Non mais c’est quoi ce look ?!« 
  • les gens qui crachent (et Dieu sait s’il y en a, même, voire surtout !, des bien comme il faut), ceux qui mettent leurs pieds sur les banquettes d’en face, ceux encore qui laisse tomber ostensiblement leur papier, leur journal… Ben vas-y mon coco, fais toi plais’, c’est pas comme si tu pouvais trouver une poubelle ? deux mètres…!

Ah ah, vous voyez bien que prendre le métro n’est pas toujours une partie de plaisir !

Aigrie de la vie ? Non, mais avouez qu’avec de telles situations, il y aurait de quoi le devenir.

Excellent début de semaine ? tous 🙂

Commentaires

Ah le metro…on peut dire que ca ne me manque pas de ne plus le prendre le matin…
Par contre certaines scenes dont tu parles ont lieu tous les jours ici: notamment les gens qui ne tiennent pas la porte ou meme qui la lâchent juste quand tu passes ou ceux qui se faufilent en rentrant le ventre entre deux portes qui se ferment pour ne pas avoir ? les rouvrir…
Enfin quel bonheur de rentrer chez soi ? pieds le soir !

Répondre

Ah le metro parisien… Il n’aura pas fini de nous faire parler ! On l’aime et on le déteste, hein ! 😉

Répondre

Bizarrement j’aime bien le métro ; avec tous ces gens ? triste mine j’ai l’impression d’être rayonnant. :o)

Répondre

Ah, tu as oublié un truc qui a le don de m’excéder : les personnes sur le quai qui veulent absolument monter dans le métro dès que les portes se sont ouvertes sans attendre que les voyageurs en descendent avant.

Répondre

Rhaaaa c’est vrai… Le truc qui me rend folle

Le metro Lillois est a essayer pour tous les parisiens!vous adoreriez car les portes sont automatiques et s’ouvrent-se referment toutes seules;des securités sont faites pour ne pas tomber sur les rails en l’attendant…et oui il y a des vitres sur les bas cotés!et en plus de tout ça,il est aeré a l’interieur.
Rien a voir donc,avec le metro parisien,qui me degoute,c’est vrai,au plus haut point.

Répondre

Une horreur ce metro dans ces moments l? . Ce dont j’ai horreur c’est les personnes qui disent "PARDOOOON" alors que l’on est tous collés les uns aux autres, et que la porte du wagon n’est MEME pas ouverte. Tu veux que j’aille où cocotte ?!!!

Sinon ce post m’a fait penser ? ce site : http://www.entenduaparis.info/
Et l? ca devient rigolo…

Bonne journee a toutes et ? a tous

Répondre

Bienvenue ici si je ne m’abuse, et merci pour le lien 🙂

1

Ahhh ce cher métro parisien. Si pratique par moments. Mais que j’évite comme la peste depuis que j’ai découvert la ligne de bus qui va directement de chez moi ? mon boulot !
Sans parler de Vélib pour les jours où il ne pleut pas.

C’est bien simple, j’évite autant que possible de mettre les pieds sous terre, pour toutes les bonnes raisons que tu as indiquées !

Répondre

Et toutes les petites vieilles qui se sont aspergées de Guerlain alors que le métro est un peu un endroit peu ventilé…

Répondre

Rhaaaa oui aussi, le matin, c’est l’horreur.. ça me donne envie de vomir, ce qui pour commencer la journée est particulièrement sympathique.. !

J’avoue. C’est mal tout ca. Du coup, envisage de quitter Paris et son metro.

Répondre

Mal ? Mmmm on est pas sur la même longueur d’onde, alors 😉

Ah ça tu dois avoir totalement raison Deedee …
Je me rappelle quand je suis venue ? Paris comme j’ai été surprise de l’attitude de certains dans le métro … je me disais "et toi tu te plains avec ton bus et ben ma vieille …". C’est pour te dire …
Ah oui une fois quand j’ai pris le métro, j’étais seule ? la barre centrale, je me suis retrouvée deux stations après, complètement entourée de 5 russes qui me dévisageaient …ultra agréable comme souvenirs …

Allez la vie est une jungle, let’s deal with it …
Excellente semaine ? toi 🙂

bises 🙂

Répondre

Très bonne semaine ? toi aussi Emma !

Bises 🙂

Tu sais, c’est pareil ici dans les trams et les bus aux heures de pointe. Et je déteste par-dessus tout les gens qui crachent de gros… Brek ! Ca me donne des haut-le-coeur de bon matin !
Quand même, quand je vivais en Angleterre (je suis en mode "ptite vieille", l? ), les gens avaient l’air plus civilisés dans les transports en commun.
Il y a vraiment beaucoup trop de laisser-aller chez nous !!!

Répondre

le fameux flegme britannique oh combien appréciable, je suis tellement d’accord avec toi !

Notez d’ailleurs que "pardoooon" ne veut plus dire vraiment pardon, mais plutôt "pousse toi de l? " "dégage", c’est pourquoi on entend souvent "pardon silvouplééééééé" "pardon excusez moi"…

Répondre

Il est temps de se faire plaisir, c’est lundi matin…
Alors dans le métro (et le rer) moi j’ai eu droit ? l’eternuement en plein visage dans une rame bondée, le non "excusez moi", et le ricanement d’une fille derriere moi tout ça en seulement deux stations !!!
J’étais tellement degouté que je me suis vidé une bouteille d’eau en sortant de la rame (et j’ai fais un billet dessus:
abigoudi.blogspot.com/200…

C’est le pire souvenir que j’ai ? partager ce matin deedee…trop la honte je te dis ps !

Répondre

Sans oublier, les gens avce des poussettes qui prennent la moitié de la rame (c’est par leur faute mais c bien relou), les gamins qui chouinent, les gens qui poussent pour rentrer et/ou sortir alors que bon… on va tous rentrer hein! Les gens qui puent… ah mon Dieur…. de la bouche, des aiscelles et j’en passe! L’horreur! Les gens qui te toussent ? la figure… voire t’éternuent dessus! Le summum selon moi!!!!
Le métro c’est un concentré de vie et de savoir vivre mais surtout de tout ce qu’il ya de pire en l’homme je pense… quand je peux… j’évite… pas souvent hélas! :'(

Répondre

Et encore tu es restée soft! Je ne peux pas raconter ici la première image que le provincial que je suis a vu en prenant le métro pour la première fois… un drôle d’oiseau!!
? bientôt

Répondre

Oh ben si, raconte, c’est rigolo non ? Evidemment, oublie si c’est trop sordide 🙂

Oh ca rappelle plein de souvenirs. beurk la barre moite que j’osais a peine toucher du bout des doigts, je pense que c’est grace au metro qu’ont commence a se vendre les savons tue-bacteries sans rincage…

Répondre

Le problème de ce truc anti bactéries, c’est que j’ai beau y croire, quand je me lave les mains après l’avoir utilisé… L’eau est noire….

Moi j’ai de la chance, je travaille chez moi…je descend l’escalier fait un câlin ? mes chats attrape mon café au passage, allume mon brule parfum. Elle est pas belle la vie! Allez courage ? vous tous qui prenez le métro tous les matins, je compati avec vous et j’ai conscience de ma chance.

Répondre

Voil? pourquoi je préfère le bus 🙂

Répondre

Oui mais trop lent, trop tributaire de la circulation… Eh puis si tu dévies du chemin initial, c’est un peu galère de trouver LE bon bus !

Moi j’aurais rajouté : les gens qui sentent mauvais de bon matin ou qui vous soufflent leur haleine chargée du duo "café-clope" ? 8h du mat’! J’adore!Et puis : la chaleur étouffante et la rame pleine ? craquer si bien qu’on a l’impression d’avoir couru un marathon en arrivant au taf… Sympa le métro, ya pas ? dire!

Répondre

pas mieux !!! ? lyon pour le metro .moi qui connait bien pour l’avoir vecu le metro parisien celui de Lyon est le meme !!
bonne journee !

Répondre

Ah moi j’ai eu droit aussi ? la fille assise devant moi, qui se coupe les ongles des mains en ayant soin de bien laisser par terre ses épreuves !!
(ps : dis donc, ton anti spam nous fait faire des calculs mentaux de bon matin … 🙂 )

Répondre

j’adooore prendre le métro quand je viens ? Paris… un concentré disons… d’un peu de tout ! mais j’aime me fondre dans cette atmosphère, ça doit être parce que je ne le vis pas TOUS les jours ! ;))
bisous

Répondre

j’ai opté pour le scoot il y a deux mois, verdict cool pendant les grève, gros gros flips parfois, une entorse donc plus de scoot et re-métro. Conclusion : le seul intérêt du métro c’est un post comme le tien.

Répondre

Je crois que tu as oublié un petit détail : le gars qui te fixe tout ton trajet alors que t’es en train de raconter ta vie ? ta voisine !!
Et tu sens son regard plein de curiosité, de jugement, de désir pervers…
Brrrrrr l’horreur !

Répondre

Mais comment ai-je pu oublier ça ??!!! l’horreur, oui. Heureusement que je suis souvent en bonne compagnie quand je quitte le boulot 😉

Le pire, c’est le métro bourré ? mort. Tellement bourré que tu ne peux même pas ouvrir ton livre pour t’évader. Alors que s’il y a bien justement un moment où tu as un besoin terrible de t’évader, c’est bien dans un métro bourré ? mort.

Répondre

Tout ce que tu dis es vrai et pourtant, je continue ? l’aimer ce bon vieux metro, scène de théatre quotidienne des petits et grands tracas de la vie… En même temps, ok, je ne le prends pas, moi je fais partie des heureux utilisateurs du nouveau tram…

Répondre

Ah ben voil? , ça fait la belle et puis pffttt, ya plus personne en fin de compte ! 😉

On va me détester quand je vais dire cela mais j’ai la chance de ne plus prendre le métro ? l’heure de pointe et ça c’est un vrai bonheur ! Je suggère de faire un manuel de bien-vivre dans le métro avec des amendes pour ceux ou celles qui ne le respecteraient pas.

Répondre

Bonne idée, que dis-je… EXCELLENTE idée !! 🙂

Tout ça est bien vrai, je le dédeste ce métro, et pourtant, et oui, pourtant je l’aime tellement, et je sais pas ce que je ferais sans lui moi qui déteste conduire.
Et puis parfois, il peut s’y passer des choses sympas, Jeanne, elle y a même recontré le garçon formidable. Bon, ok, c’est du cinéma, et en plus, ça se finit pas même bien. On oublie l’exemeple…

Répondre

Moi, j’y crois, même dans la vraie vie 🙂

Malheureusement tout ça est valable aussi sur terre et pas seulement en-dessous. Ce que je déteste ce sont les filles qui te poussent avec leur sac dans la queue. Elles te l’enfoncent dans la dos pour quoi? 2cm?

Répondre

Oh que je comprends toutes ces petites scènes !! moi je vais ? pied au boulot, mais difficile d’échapper au métro aussi souvent que je le voudrais 😉 !

Répondre

A Lyon, on a un gros problème : le vortex du fond de la voiture. J’explique.

Aux heures de pointes, les gens qui montent dans la rame restent tous entassés devant les portes, au lieu d’avancer vers le fond du wagon (l? où il y a plein de place entre les sièges). Du coup, une fois sur deux, tu finis par foncer dans les gens pour pouvoir monter (et l? tu passe pour une affreuse).

Je me doute bien que la plupart des gens sont hyper-angoissés ? l’idée de ne pas pouvoir descendre ? « leur » station. Mais je subodore toute de même que certains restent persuadés qu’il y a un vortex au fond de la voiture qui va les aspirer s’ils s’éloignent de la porte…

Répondre

Uhuh :)) Très marrant cette histoire de vortex.. A Paris aussi, on l’a le vortex ou du moins, la peur du vortex 🙂

Cet article résume exactement ce que je pense du métro parisien, l’été dernier, je me suis dis, que je prendrai un abonnement Velib’ ? l’année, et bien j’aurai du parce que le métro et même le bus, j’en ai marre…

Le Velib’ pour la liberté !

Répondre

Il n’est pas trop tard pour l’abonnement Cristian 😉 Bienvenue ici

J’ai adoré ce billet si vrai et quand on connait le métro, si drôle ! Ne parlons pas du commentaire d’@nna et son vortex, je ne vais pas m’en remettre !
J’ajouterai ce petit détail. Vous êtes débout sur le quai, toute ? votre rêverie, les yeux dans le vague, ? regarder les rails sans les regarder – attendre, quoi. Un petit quelque chose attire l’oeil, ça bouge… Vous sortez de votre rêverie… C’est un rat ? Oui, c’est un rat… Je crois que c’est sûr, c’est un rat qui se balade entre les rails…

Répondre

Mais non, ce sont des petites souris ! Moi, je les aime bien 🙂 Et si on pouvait réhabiliter les grillons que je n’ai pas connu mais dont ma mère me parle tout le temps, je crois que ça me plairait assez !

Si tu me permets Deedee je rajoute quelques situations aussi désagréables:

– la personne qui court comme toi pour avoir le métro ? quai et qui s’arrête pile ? l’entrée du wagon et du coup tu n’as pas la place de rentrer et les portes se ferment sous ton nez… fraichement vécu…

– les mecs qui te pelotent subtilement (ou moins subtilement) dans un wagon bondé: j’ai même eu droit ? celui qui se masturbait discrètement la main dans la poche de jogging en me soufflant dans la nuque et qui a voulu me casser la gueule quand je l’ai repoussé tout aussi subtilement).

– pour ceux qui se collent ? toi pour passer dans ton tourniquet, j’ai tendance ? laisser mon coude en arrière pour repousser les candidats. L’une de mes copines a eu droit ? un mec apparemment connu des filles qui fréquentaient la station, qui lui a dit une fois collé, "je suis très membru !".

– les gens qui cherchent leur carte orange au dernier moment devant la machine et provoquent une queue excédée de porteurs de navigo pressés

Répondre

Et les gens qui se lèvent du strapontin en le faisant claquer bien fort sur la banquette sur laquelle tu es assise !

Répondre

Ouf! Le métro Lillois est moins bondé que le métro Parisien… et il n’y a pas de conducteur ni de portes qui claquent dans la tronche 😉

J’aime bien écouté les conversations dans le métro ou regarder l’attitude des djeuns 🙂
Ca m’amuse tout ça!
Ca m’amuse moins de me retrouver collé ? un mec qui pue par contre…

Répondre

Bravo Deedee pour ce billet digne d’une Zola girly!

J’en rajoute une couche:

-les gens qui ne laissent pas leur place aux femmes enceintes
– les gens qui se laissent littéralement tomber sur leur siège, que du coup toi tu décolles de 10cm
– les gens qui boulottent un bon vieux MacDo ou pire, un KFC ? 10h30
– le chauffage ? fond alors qu’il fait ? peine 25°C dehors
– et le pire, le gars bourré qui vomit dans le DERNIER métro (et qui s’en va, tellement géné par l’odeur), que du coup t’as pas le choix c’est ce métro ou le taxi….

Merci qui ? Merci Velib’ !

Répondre

Pffffff moi, je travaille ? Issy… et ? Issy… Il n’y a pas de borne de Vélib’ !!!

J’ai hélas eu droit aussi au vieux pervers qui se masturbe (discrètement) la main dans la poche, ainsi que le vieux assi ? côté de toi qui te colle un peu trop, ? chaque fois que tu t’éloignes, il se rapproche un peu plus…

Répondre

Bahhh, tout ce que vous racontez est tout simplement immonde. Comment voulez-vous que je surmonte ma phobie du métro et des autres transports en commun… Non, merci !

Répondre

moi, j’ai juste envie de révasser tranquille, dans le métro. J’ai pas envie qu’on me parle (surtout le matin)…

Répondre

Pas évident les transports en commun? et qu’en est-il du trafic dans les grandes villes? Pour nous provinciaux nous avons pour raisons de stress évident: le trafic en 3ème place, les distances d’un point A ? un point B en 2onde, et les conards sur la route occupent la première place sur le podium!!!….
Ainsi tu passes ton temps ? de moulte crépages de chignions avec d’autres civilisés, ? sourir ? nos amis les radars qui poussent comme des champignions (et ceux de plus en plus perspicaces), ? insulter les retraités qui te flinguent ton timming lorsque que tu te retrouves derrière eux sur une départementale, et bien évidemment ? éviter les abrutis de première qui prennent toutes les routes pour un circuit de rallye…
A chacun sa M….

NB:Je découvre ce site délirant pour la première fois, et très sincèrement un grand bravo ? l’auteur et ? son équipe, bravo Adéjie pour tes illustrations…

Sabrina (83- Sanary!!!)

Répondre

Sois la bienvenue ici Sabrina ! Mon équipe, ? savoir moi, te remercie pour ton commentaire très sympathique 🙂

Je comprends ton stress… A Sanary, il y a TOUJOURS un monde incroyable.. Ce WE encore, nous avons mis plus de 20 min pour entrer en ville sur les coups de 17h samedi… Et je ne parle pas de l’été !!!

? bientôt 😉

Oui c’est l’horreur parfois le métro!
Moi j’ai en plus la grande chance de prendre parfois le RER et je te rajoute donc comme horreur:
* les gens qui sentent la frite ? 7h30 du mat (et autres odeurs toutes aussi ragoutantes)
* les types qui t’agressent ("Tu veux pas fumer un bédo?"—>SHOCKING!!!! Et si tu as le malheur de ne rien et dire et de souffler-comme moi- il te répond "tu t’la pète pouf…e!")

Ah que je suis contente d’être en vacances dans le sud…
Bizzz

Répondre

Ah oui, ça, c’est le mieux. Tu réponds, tu es un sa****, tu ne réponds pas, ben, tu es une sa**** aussi… No comment 🙂

Alors moi LA chose que je préfère le plus en métro – sans compter les gens qui te marchent dessus, qui te grillent la place assise que tu convoitais depuis 1h, qui téléphonent et racontent leur vie… – c’est quand tu attends patiemment ton métro sur le quai, que tu l’entends arriver au loin et, quand la poignée de la porte est presque ? ta portée, tu vois une main qui s’aggripe ? TA poignée et une femme de 40 ans maquillée comme une voiture volée qui te passe devant (alors que bien sûr il n’y avait que 10 cm d’espace libre entre la porte et toi) et qui te grille d’une force, mais D’UNE FORCE !!
T’as envie de… de… de LA MORDRE !! Et surtout, de mordre son sac Vuitton !

(et merci pour ton message de bienvenue ce week-end sur "Slt tu vas vien" ! C’est toujours agréable de se faire accueillir aussi bien !)

Répondre

C’est bien la moindre des chose Gratinée 🙂

… et les odeurs de transpi l’été… et les bras collants de sueur qui viennent se coller aux vôtres parce que le métro est trop bondé, mais on monte quand même… yeurk… je crois que c’est le pire ! ah non : les odeurs de lit des gens qui apparemment ne se sont pas lavés ce matin-l? … et les haleines du matin… beurk je suis en train de m’écoeurer en écrivant !! C’est clair, parfois, y a de quoi devenir de mauvais poil dans le métro !

Bonne journée ? toi aussi 🙂

Répondre

voil? exactement ( et entre autres choses) pourquoi je quitte Paris d’ici un an

Répondre

Sans oublier les odeurs de pipi et vomi
Les gens qui se cure le nez sans complexe devant toi
et les mecs vicieux..

Répondre

En Angleterre jusqu’? fin mai, je dois dire que Paris me manque malgré TOUT! Je suis presque contente de revenir pour Noël! en même temps je sais que maintenant on a l’alternative "Vélib’" 🙂 youhou!!

Répondre

Hola,
Buscamos ilustradoras para colaborar en nuestra próima coleccion y nuestro concurso.
Porfavos ponte en contacto con nosotras por mail. Estamos en Barcelona

Répondre

Quand on a la chance de vivre dans le sud de la France et qu’on n’a pas de métro (je vis ? Avignon), on a l’alternative de la voiture ou du bus et c’est pas mal aussi pour être de mauvais poil le matin.
Perso, quand je vais ? Marseille et que je prends le métro, c’est plutôt sympa de voir ces tranches de vie mais je ne le prends que très rarement en même temps et surtout pas le matin ? l’heure de pointe!
Courage ? tous les parisiens! lol
PS ? Deedee : vraiment sympa ton blog, j’y viens tous les jours

Répondre

Sois la bienvenue ici, et merci pour ton commentaire très sympathique !

Le métro ? je compatis amplement ! j’y ai gouté la semaine dernière a l’occasion d’un petit voyage sur paris pour faire la pure touriste

et c’est vrai que pour rien au monde je ne quitterais ma campagne ^_^

Répondre

mais le metro cest aussi le monsieur qui joue du violon a odeon que meme tas envie de sauter sur rails rapport a ta journée horrible tes obligé de ralentir et savourer et meme aussi la complicité avec les gens clins d’oeils et retrouvailles puis avec un peu de chance tu tombes sur le gens qui fait son spectacle de marionettes et aussi quand tu passes entre pasteur et sevres lecourbe et que metro il monte et oh! le jour ( en plus il fait beau) enfin le meilleur pour la fin : le bruit du passe navigo sur la borne.. allez soyons positifs!

Répondre

oh lili, il est adorable ton commentaire !

Répondre

oh la la Eruall mais quelle horreur………
bien entendu je ne parlais pas de ce métro l? mais plutôt de celui de Lili ! hi hi…

Répondre

perso j’ai de la chance, ma fac est ? quelques stations de bus de chez moi! pas besoin de prendre le métro de toute la semaine, j’évite l’odeur de renfermé moiteux et les gens qui te regardent comme s’ils n’avaient jamais vu une femme de leur vie!

Répondre

deedee…tu as omis les gens qui puent dès 7h30 du matin…du genre je me suis pas lavé depuis au moins une semaine….hier je suis allée au louvre pour cultiver mes loulous…eh bien cela faisait un an et demi que je n’avais pas pris le metro…je prends le bus ou la voiture…de plus en plus souvent…et dans deux semaines je tentes le Velib pour une formation ? coté de chez moi…

Répondre

Ah oui !!! Horrible, je confirme… 🙂

Au fin fond de la brousse le métro on connait pas… mais le bus dans le genre c’est pas mal non plus !

LE truc qui m’agace ? un point c’est quand le bus est bondé et que certains gardent des places bien chaudes pour leurs sacs et quand tu leur demandes pour pouvoir t’y assoir on te fait bien sentir que c’est avec la plus mauvaise grâce du monde, grrr 🙂

Répondre

Et ceux qui restent assis sur les strapontins en pleine période d’affluence alors que le métro est plein ? craquer !!!

Répondre

les provinciaux passent leur temps ? dire que les parisiens font la tête dans le métro! mais bon vies faire un tour ? Bordeaux..ben les bordelais font la tronche dans le tramway ..pour les raisons sus évoquées!!
Perso, je n’ai jamais vu des provinciaux le sourire aux lèvres dans les transports en commun 🙂

Répondre

Ah ben tiens, ça me fait plaisir ce que tu dis l? ! Parce que le coup du parisien qui fait la tronche, je ne le nie pas mais tout comme toi, j’avais la vague (…) impression que nous n’étions pas les seuls 🙂

Je crois que tout est dit!!

Je suggère une pétition pour le rétablissement des 1ères classe !!

Répondre

Pas sûre que la 1ère classe soit une solution… Mais il faudrait trouver une solution, c’est certain !

Je ne suis pas parisienne, et je suis très admirative du métro, car, habitant sur la côte d’Azur où les transports en commun sont quasiment inexistants, je trouve ça fou de pouvoir rallier en si peu de temps n’importe quel endroit d’une ville … Après, il est certain que prendre 2 fois par jour le métro pour aller bosser ne doit pas toujours être une partie de plaisir, surtout pendant les grèves ! 🙁

Répondre

Tu as oublié ceux qui se coupent les ongles ! Ah ça j’adore…c’est la grande classe…
Mais ou est le pb me direz-vous…où y’a d’la gêne, y’a pas d’plaisir…

Répondre

Hum on a une mauvaise aventure avec mon brun en sortant du métro tiens l’autre fois, un mec s’est carrement mis devant moi pour sortir, j’allais sortir hein, et mon mec a sorti en l’air un "Ca va yen qui sont pas pressés ici", ola le mec s’est carrement enervé en attrapant le bras de mon brun et l’a menacé, mmmm ambiance ambiance.

Répondre

ah oui bonne idée le papa de Deedee…je trouvais les 1eres classes stupides lorsque j’étais adolescente….mais maintenant????je serais presque prête ? payer plus cher pour être tranquille…ah oui j’ai oublié de preciser ma ligne de métro est la ligne 13 soit un taux d’occupation de 104% aux heures de pointe…du genre tu montes dans le metro et tu n’en sors que lorsque tout le monde descend…et attention ne pas tomber sinon t’es mort…

Répondre

ahh deedee j’oubliais encore…tu n’as pas eu le droit au monsieur qui montre son kiki…. aux trois pauvres idiotes qui prennaient leur métro ? 7 heures du matin un dimanche….ou encore au petit vieux….qui s’assoit ? coté de toi et qui sort son kiki…? 16 heures de l’après midi…et les gens qui tournent la tête et ne disent rien…moi je suis descendue en 4eme vitesse dégouté des mecs…j’avais 15 ans !!!! deedee désolé pour ce commentaire un peu olé olé…mais véridique !!!

Répondre

Eh si, le kiki, j’y ai hélas eu droit.. Tout un poème.. !

Ah les parisiens qui se plaignent de leur métro!!! Je ne vais pas rajouter une couche sur le comportement des gens mais parler davantage du service.
Avez-vous déj? bossé ? Londres ou New York? Côté ponctualité, c’est pas du tout ça dans ces grandes villes. Ensuite le métro parisien est beaucoup plus folklorique, personnalisé en fonction du lieu de la station, vivant avec ses musiciens, ses posters. Aussi il dessert plutôt bien & assez rapidement la capitale. Pas le cas ? Londres avec la Circle Line ou ? New York, où des kms ? pieds, ça use, ça use.
Mais un point où je ne vous contredirai pas: la propreté dans le métro parisien. De toute façon, un métro, où que l’on se trouve, reste sale.

Répondre

Non mais attention, j’adoooore mon métro ! Ma conclusion n’allait pas dans ce sens l? , je te l’accorde, mais je l’aime, point 🙂

Cela me fait également penser ? un petit site sympa : http://www.haltealincivilite.com complété de "et si on était tous un peu plus moins con" sur facebook….

Toutes ces petites incivilités dont nous sommes l’auteur et la victime en même temps…..

Répondre

Je crois que les situations que tu décris peuvent s’appliquer ? presque tous les métros du monde! J’imagine que c’est parce que je ne le prend pas tous les jours, mais ça m’amuse de prendre le métro ? Paris, surtout d’ouvrir les portes soi-même ou encore les strapontins… tu devrais ajouter ça ? ta liste: les gens qui s’assoient sur ces bancs en plein heure de pointe. Également, ce qui m’agace le plus lorsque je prends le métro ce sont les étudiants qui gardent leur (énormes) sacs ? dos sur le dos alors que le wagon est plein ? craquer. Du coup, l’espace disponible est diminué de moitié! Bonne journée!

Répondre

Je crois que c’est un humoriste (Pierre Dac ?) qui proposait une solution:supprimer le wagon de queue car c’était celui qui était le plus bondé !!

Répondre

salut la miss

bon, faut vraiment pas s’absenter 3 semaines, il change ? chaque fois du tout au tout ce blog!
et chaque fois en mieux!
grrrr! tu m’énerves!

je réponds sur le sujet d’aujourd’hui, j’utiliserai un autre moyen pour avoir de tes nouvelles! ;o)

moi, je viens juste de quitter la province pour revenir dans le métro, eh bien sache que… il me manquait un peu!
c’est une formidable source d’observation de ses contemporains, le métro!

moi j’adore les gens souls ou originaux qui parlent tout seul l? -dedans!
et même les couples, j’adore observer (pardon, c’est un peu une déformation professionnelle!) les amoureux et leur rapport avec l’extérieur (ceux qui s’embrassent, ceux qui oublient tout ce qu’il y a autour, ceux qui se sont engueulés, ceux qui n’en sont pas encore et qui se cherchent)

oui, il y a d’autres endroits pour observer les gens, mais convenez quand même que si vous prenez, par exemple, la ligne 9 du début ? la fin, vous aurez toutes les catégories de population sous vos yeux en moins de 45 minutes!

c’est pas génial de voir le bon côté de la chose? ;o)

ps: argh! il y a même un quizz pour poster ses billets… heureusement que j’ai révisé avant de venir! trop forte delphine!!!!

Répondre

Quand je monte ? Paris, j’adooore prendre le métro, un vrai mythe, surtout en me remémorant tes petits articles un poil ironiques 😉

Répondre

Bienvenue ici si je ne m’abuse 🙂

En plus de tout ça, que j’approuve tout de go, fut un temps où j’allais ? l’école en banlieu donc en RER et comme les quais sont longs et larges, tout les matins t’avais un connard dégeu EN COSTUME pour pisser tranquille mine de rien, alors je hurlais pour lui foutre la honte et me défouler, no comment…

Répondre

Dans le métro ? NY contrairement ? Paris, ça ne se fait pas du tout de fixer quelqu’un. Je veux dire que si tu regardes quelqu’un comme ça juste 2secondes sans même calculé que tu le regardes, la personne te parle ou se sent de suite tout bizarre. Les américains ne sont pas habituer aux regards des autres et au touché, oui oui, c’est vrai.
Pour ce qui est des crachas, je peux te confirmer qu’aux USA c’est horrible pour ça, même mon chérie me disait qu’avant de venir en France il le faisait comme les autres…eurk!

Et dis donc, j’ai un article avec photos sur le site de Punky, vous êtes trés jolie ma chère!

Ciao bella!

Répondre

Merki 🙂 Je me déteste sur la photo, mes cheveux me font la misère en ce moment… MAis on a passé une très bonne soirée. Enfin bon, j’en parle demain, j’arrête de blablater ici sinon je vais radoter 🙂

dis donc Deedee tu commences bien ta semaine!
non, je plaisantais…
ici, ? Bruxelles, c’est pas mieux non plus. Surtout pendant les heures de pointes. Ce matin par contre, c’étais "paisible" . Chacun avait sa place, pas de bruit (faut dire que c’est la rentrée des vacances donc tout le monde dort pendant les quelques minutes que dure le trajet) et le bus en question était ? l’heure… ma semaine a bien commencé ! ouf

Répondre

Oui, il y a des semaines comme ça… ! 😉

je vois que l’on a tous du mal ? supporter le métro !!! :s
? croire que seuls les gens civilisés et respectueux viennent sur ce blog !! ^^

ce matin j’ai eu droit au type qui cherche absolument ? se battre et essaye d’intimider tous les autres hommes du wagon ( en les collant ou les regardant ds les yeux) puis vu que personne n’a réagit il a préféré entreprendre une fouille de son nez et lancer sa trouvaille dans le wagon … hum…

Répondre

personnellement, dans le métro, si je suis seule, c’est ipod ? fond et c’est limite si je ne danse pas, ce qui fait parfois sourire les gens de me voir toute joyeuse…et l? je me dis que j’ai fait la BA de la journée: réussir ? faire sourire quelqu’un dans le métro…

Répondre

Bonjour, bonjour,
Et bien moi le métro, en tant que bon provincial, je l’aime bien. J’ai vécu 5 ans sur Paname donc je maitrise les changements et lignes ? prendre (je ne suis donc pas ? étiqueter touriste perdu qu’il ne faudrait Surtout pas aider et qui découvre la vie). Mais aujourd’hui mon plus grand plaisir quand je viens a Paris c’est de laisser les gens se monter dessus pour une place minuscule et hypothétique et d’attendre le prochain voire le suivant. Car la province a une qualité c’est de savoir prendre le temps. Donc pas besoin de sauter dans le premier métro bondé pour gagner 1 voire 2 minutes sur le trajet total. Juste de la patience, un peu de politesse et surtout des sourires. Car s’l y a une chose qu’il faudrait instaurer dans le métro c’est un sourire obligatoire pour tout le monde, le voyage serait moins long et les gens pourrait ce parler sans se connaitre mais l? ç? devient de l’utopie.

En attendant ton blog ? le mérite de me le donner ce sourire.

Répondre

Bienvenue ici 🙂

Bon, je suis peut être une connasse de parisienne mais moi, je n’ai pas toujours envie de tailler une bavette avec mon voisin de métro. Souvent, je suis fatiguée, et j’ai juste envie de pouvoir bouquiner tranquillou, sans que Gilberte vienne me raconter l’histoire de son caniche. Ce qui ne m’empêche pas de répondre ? un sourire, voire, ? sourire moi même… Sauf qu’une fois sur deux, je me prends un vent et donc, bon, ça n’encourage pas les bonnes volontés !

ah les joies du métro…! voil? pourquoi le plus souvnt, quand je peux, c’est marche ? pied!

Répondre

C’est drôle ce genre de situations je les retrouve même ici, de l’autre côté de l’Atlantique.
Quoique ici le "Pardon, excusez-moi" vous ne l’entendrez pas. Non, ici, les gens ne parlent pas, ne se touchent pas et donc si tu es sur leur passage ils se tortillent bizarrement pour passer par dessous ton bras lever ou te collent jusqu’? ce que tu sentes leur présence et te décalent ..c’est franchement pire ? mon avis!

Répondre

ça sonne bizarre en tout cas 🙂

C’est pour toutes ce raisons que je ne prends le métro que quand ma vie en dépend!

Répondre

….où pourquoi je voudrais bosser chez moi ou en bas de chez moi.

Et quand enfin tu arrives ? t’extirper de la rame en jouant des coudes,serrant fort ton sac, cherchant où poser le pied et manquant de t’arracher un bras, les contrôleurs sont l? ….billet SVP ?? Bien sûr….un tel confort ça se mérite 😉

Répondre

dans le genre, y’a aussi ceux qui sont d’un seul coup très intéressés par leurs lacets de chaussures ou le journal qu’ils ne lisaient plus, quand tu montes avec ton gros bidon de femme enceinte et qu’il n’y a plus de place de libre…

Répondre

Ah oui, j’ai déj? assisté ? de telles scènes… Révoltant. J’imagine que tu ne te prives pas de réclamer une place, non ?

j’oubliais ! y’a aussi ceux qui n’ont pas encore compris que dans un métro bondé, le sac ? dos c’est tellement plus simple ? la main ou ? ses pieds plutôt que sur le dos…

Répondre

ça me rapelle de bons souvenirs parisiens! Ici, personne ne te colle pour passer, bizarre, non? Mais, ? part ça, même combat. Pour varier les plaisirs, je prends le bus quand je vais Uptown.

Répondre

Ton article m’a fait bien rire 🙂

Tu a aussi oublié les gens qui, quand tu parles ? quelqu’un dans le métro, écoutent ce que tu disent en te regardant bien fixement et quand tu lui lance un regard genre "Euh … t’es sur que c’est ? toi que je parle?" tourne la tête comme si tu l’avais pas vu …
Les gens qui restent assis sur le strapontin même si ya 29 personnes debout collés-sérrés.
Les personnes qui, dès qu’il y a une mini secousse, s’écrasent sur toi et te plaquent contre l’affiche "LE METRO C’EST BIEN" genre "oups, pas fait exprès".
Les mamies qui ont acheté du choux-fleur au marché du coin et qui reviennent ? leur maisonette en métro, sauf qu’elles ont pas capté que leur choux-fleur il était légèrement périmé et que, par conséquent, toute la rame de métro en profite.
Les gens un peu soul ? 10h du matin qui parlent ? leur bouteille d’orangina (m’enfin leur orangina il est rosé).

🙂 Moi, je suis peut-être bizarre, mais je ne comprends jamais comment les bus passent, je suis donc obligé de prendre le métro et je fais avec … grâce ? ton article, je rigolerais un peu au lieu de tier ma tête habituelle, la prochaine fois que je le prendrais.

Répondre

Très très vrai ! Mais finalement, heureusement que je ne les ai pas listé : ça aurait vraiment fait beaucoup non ?

pour le bus, ne t’inquiète pas : j’ai mis des années avant de piger comment le système fonctionnait et donc, de le prendre…

eh bien, moi, petite provinciale je vais ? Paris de temps en temps et je ne manque pas de prendre le métro : j’adore ça. bon, la fois où quelqu’un avait vomi dans le dernier métro c’était pas le top mais en général, comme je peux me permettre d’éviter les heures de pointe je profite du métro, de la déco particulière ? chaque station, des parisiens et des parisiennes plus ou moins lookés. les parisiens vivent dans leur métro : ils s’y aiment et s’y embrassent, les filles s’y maquillent. un jour j’ai même assisté ? un déjeûner avec assiette, couverts et gobelet ! j’ai chez moi un livre dont le titre est ‘stations de métro’ : il explique les noms des stations et apporte un aperçu historique du réseau. ? part ça j’ai aussi le t-shirt métro, le torchon métro, le magnet métro. oui, vraiment j’adore le métro, ce dédale de couloirs, d’escaliers et ce concentré du monde car tous les pays et toutes les langues s’y cotoient.

ps : ? ceux qui veulent voir un métro propre je conseille celui de Prague.

Répondre

Ah mais moi aussi je l’aime, mon métro, malgré les apparences !

hyper glauque le coup du vomi… et le déjeuner avec couverts, c’est juste énorme !

J’ai un livre également sur le métro, je n’ai plus le titre, mais il est édité chez Parigramme. Je ne sais pas si c’est le même que le tien, mais il est juste génial 🙂

A mon tour de contribuer au listing:
Et ceux qui ne bougent pas ? gauche des escalators???un coup ? te faire rater ta correspondance quand t’as eu ta énième panne d’oreiller et que tu bosses trrrrès loin!!! Argggh

Y’a même un groupe sur Facebook :
"Contre les cons qui restent immobiles ? gauche sur l’escalator" J’adore ;-))

Répondre

En musique siouplait 😉

Quand il rentre le soir tard toujours en retard
Le couche-tard fait des cauchemars les fantômes dans le placard
Il promet de ne plus jamais boire
Entre cafard et café noir
Le couche-tard

Quand il rentre plus tôt du boulot le lève tôt
Il tire les rideaux et s’installe au chaud le dîner en plateau
Il se préoccupe de la météo
Est-ce que demain il fera beau?
Le lève-tôt

Couche-tard et lève-tôt se retrouvent dans le premier métro

Le métro a ceci de joli qu’on y voit le jour comme en pleine nuit

Accroché au comptoir le couche-tard toujours sur le départ
Cherche un auditoire qu’il accapare et invente des histoires
Parfois une petite bagarre
Parfois au désespoir

Au galop le lève-tôt fonce au bureau l’oeil sur le chrono
A l’assaut de la semaine et des matins jumeaux rien rien de nouveau
Et pour mettre du vin dans son eau il attend ses jours de repos
Le moral ? zéro

Couche-tard et lève-tôt se retrouvent dans le premier métro

"Le lève-tôt est un tocard" prétend le couche-tard
"Le couche-tard un blaireau" assure le lève-tôt

Le métro a ceci de joli qu’on y voit le jour comme en pleine nuit.

Répondre

c’est clair que c’est bizarre le métro être collé-serré avec des gens c’est super agréable 😉 lol

Répondre

Ce matin j’ai eu le droit au portable volume 8000 d’un c… qui a répondu ? la seule courageuse qui lui a demandé de baissé le son (et c’était pas moi, j’avoue je suis lâche) : "non j’ai pas envie !" et l? j’ai rien dit… re lâche. voil? c’est ça le pire c’est de supporter tout cela (les bougez-vous, poussez vous, je vous marche sur le pied, je vous crache dessus ..) sans rien dire, parce que moi ça m’énerve d’être aussi muette devant des gens aussi c…

Répondre

c’est Benabar…elle est trop drole cette chanson….tellement vraie
j’ai adoré ce billet…il a d’ailleurs fait couler de l’encre…ah non ce n’est pas du papier

et moi suis comme tout le monde, je deteste le métro pour toutes ces raisons, les odeurs désagréables, les regards trainants, les oreilles indiscrètes, les mains balladeuses, les gens impolis etc etc etc

et pourtant et pourtant c’est le métropolitain…le métro parisien, le ventre de Paris……….on y est tous au moins passé une fois, des vies qui se croisent, des regards qui s’allument, des rencontres inatendues

que serait Paris sans son métro? pffff

Répondre

Je crois que tu oublies de mentionner les grèves qui permettent ? tout un chacun de vérfier que, si si, le métro peut contenir dix fois plus qu’? l’heure de pointe habituelle… Tellement agréable…
Moi j’m’en fiche dans le métro je dors, et puis au tourniquet personne ne peut passer avec moi parce que je trimballe une grande pochette ? dessin format raisin… hinhinhin ! diabolique moi ? =)

Répondre

Moi j’aime bien le métro pour toutes les raisons déj? évoquées. C’est un amour indélébile qui remonte ? mon premier visionnage de Zazie dans le métro (où l’on ne voit pas vraiment le métro…) et ? un 1er séjour ? la Capitale quand j’avais 15 ans. Et puis dernièrement j’en profite ? fond depuis un an pour cause d’anosmie car sinon j’ai de temps en temps mal ? la tête ? cause des odeurs. J’aime toutes les lignes que je me suis mis ? apprendre et ? réciter par coeur. Contre les comportements inciviques moi j’ai tout une panoplie d’outils. A celle ou celui qui love la barre, moi je plie les doigts pour lui rentrer entre les omoplates humm que c’est confortable ! A celui qui fixe un peu trop, je soutiens son regard, ? ceux qui se précipitent pour rentrer dans le métro, je les pousse en descendant :p pis c’est tout hein !

Enfin de mon côté, je trouve que les gens sont très polis en général, les gens se poussent pour vous laisser monter, quand on me marche sur les pieds j’entends très souvent des excuses (j’ai de grands pieds), j’échange quelques sourires, je donne de temps en temps des renseignements ? des touristes égarés (d’autant plus que j’ai maintenant en tête les correspondances les plus utiles), je regarde les étudiantes descendre ? Censier-Daubenton, les hôtesses de l’air partir vers d’autres horizons direction Aéroport Charles de Gaulle, les vendeuses chics ? la station Georges V… voil? :p

Bon et il y a une solution pour les femmes qui souhaitent être tranquilles dans la rame, c’est de faire des wagons réservés comme au Japon. Si vous faites une grande pétition ça pourrait se faire j’imagine. Mais bon après c’est beaucoup moins sympa de se retrouver qu’entre hommes.

Répondre

Hop hop Dédée je n’ai pas dis du tout que tu étais une connasse de parisienne. Je sais bien que le quotidien dans le métro n’est pas le même que ma vision de personne qui a dut emps quand je suis ? Paris.
Juste un sourire 😉

Répondre

Le pire c’est que c’est 100% sa dans le metro tu devrai faire aussi la version bus parce que yen na des pas mal aussi comme la petite veille qui regarde de travers si on se leve pas directe comme si on n’etais a l’affut pour lui laisser la place alors qu’on liser un livre et que l’on ne la pas vu monter !! ha lala Paris… mais je l’aime mon paris comme meme je pourais pas vivre sans jamais

Répondre

Oui, c’est vrai ! Mais comme je le prends moins, j’avoue, j’ai moins de billes 🙂

Heu bah en fait, j’ai déj? perdu l’odorat intégralement après une pneumonie doublée d’un rhume de foin et depuis je ressens par intermittences. Puis au fait, c’est un attrape-nigaud le filtre anti-spam, ça fait presqu’une dizaine de fois que j’envoie un com’ sans le remplir :p

Répondre

C’est fou cette histoire ! Et désolée pour l’anti spam, promis, tu vas t’y faire (le tout étant de s’en persuader :))

J’ai pas lu tous les commentaires, mais… y’a pas qu’? Paris ! Dans les métros et bus de tout le reste de la France j’imagine. C’est l? qu’on se rend compte ? quel point la civilité se perd (oui je sais, mémé disait déj? ça il y a un demi siècle…), c’est ? dire, le savoir-vivre, le respect d’autrui, et d’abord de soi-même, bref les règles élémentaires qui nous permettent, théoriquement et quand elles sont respectées, d’évoluer ensemble au sein d’une société, en bonne intelligence.
Il ne faut pas tomber dans les clichés non plus, genre les jeunes impolis/les "vieux" polis. Parfois c’est bien le contraire ! Mais bon, il suffit de voir quand un petit vieux ou une petite vieille monte dans un bus ou une rame qui s’apprête ? partir, déj? rempli avec plus une place de libre, eh bien neuf fois sur dix personne ne propose la sienne. Pourtant ? cet âge l? , tout le monde sait que l’équilibre ou les forces c’est plus ça…
Moi aussi je ne supporte pas les pieds sur la banquette, comme je ne le supporte pas chez moi, et l? c’est plus souvent les jeunes que les mamies. Ou alors ceux qui font exprès de parler super fort en disant des grossièretés (en l’air ou même s’adressant ? des voyageurs qui leurs sont parfaitement inconnus…), juste pour le plaisir de la provocation. Personne ne moufte, ne réagi, tout le monde fait comme si de rien était, le chauffeur ne s’y risque même plus, c’est dire. Du coup, les "semeurs de troubles" continuent de plus belle… Horrible !
Ne parlons pas de ceux qui "puent", ben oui, parce-qu’il y en a un paquet.
Je m’arrête l? , la liste est vraiment trop longue… et déprimante.
[En ce qui nous concerne sur ce blog, nous devons être des perles, certainement !]

Répondre

Mmmmmmmmmm le metro c’est toujours une aventure pour moi, aujourd’hui, de nouvelles "camarades de classe" ? la fuck, les pauvres viennent d’Aix ou de Bordeaux, elles n’ont pas trouvé plus près.

Ca fait toujours étrange d’entendre "Euhhhhh comment ça marche les zones l? ? On doit acheter lesquelles ? Et la carte imagine’r l? c’est quoi au juste ? On peut l’acheter ? la gare ??".

C’était le premier jour des cours…

Répondre

PS : je n’ai pas pris soin de leur expliquer qu’il ne fallait jamais tenie une barre de métro ? main nue, j’aurai peut-être du…

Répondre

C’était une chanson de Bénabar
Et puis je trouvais que 100 c trop rond comme nombre de comms

Répondre

J’aime trop le métro parceque lorsque je suis dedans c’est que je suis ? …PARIS, et ç? j’adore. A être ? Paris…et je fais tout comme les vrais parigos, mon 20 minutes, je rentre dans la rame, j’fait la gueule, c’que c’est bon d’être ? Paris…

Répondre

ça me parle, ça me parle… Dans ma ville, y des bus, mais c’est du pareil au même….

Répondre

Bonjour, j’ai quelques souvenirs en vrac de mon époque parisienne qui a duré une dizaine d’années 🙂

– D’abord une vieillerie, c’est l’un de mes premiers souvenirs de métro : ? l’époque j’avais la petite vingtaine, j’étais encore poli ^^, je ne connaissais pas le métro, le truc le plus ressemblant que j’avais pris jusqu’alors était le bus (? Bordeaux). Donc j’étais assis dans le métro (assez bondé), une bonne femme s’avance et s’insère dans le couloir ? côté de moi. Comme il y avait beaucoup de monde et qu’elle restait debout, je lui proposais ma place. Je me souviendrai toujours du regard qu’elle m’a lancé : un mélange de "mais c’est quoi cet extra-terrestre, pour qui il me prend" et "qu’est-ce qu’il a derrière la tête ce mec louche avec ses airs trop poli ?". Bref un ange passe, et moi je savais plus ou me mettre :O/… Depuis ce jour, j’ai fait comme le parisien moyen : dans ma bulle, le nez enfoncé dans mon livre, et je ne laisse ma place que si on me le demande (ce que je n’ai d’ailleurs jamais refusé).

Sinon, d’autres souvenirs en vrac :

– Le mec qui EXPLOoOSE dans un éternuement et en fait profiter tout le monde (qui veut des microbes ?)

– Celui qui essaie de monter dans le métro AVANT de laisser descendre tous les autres.

– Les gens qui se lavent jamais les mains et qui tiennent la rampe 10cm plus haut que toi… ah non 5cm… ah non 1cm *o_O* … AAARHG! il m’a touché avec sa main toute poisseuse !!!

– Le mec qui monte ? moitié et qui s’ARC-BOUTE (si, si, c’est du vécu) contre les portes du métro ultra-bondé qui se referment, afin de pouvoir monter quand même, écrasant encore un peu plus les gens déj? entassés comme des sardines…

– Le vicelard qui lâche une… hem comment dire… une caisse ^^, si vous voyez ce que je veux dire, dans un métro bien bondé… (quoique avec le recul, c’était peut-être une stratégie pour avoir plus d’espace vital ^^)

– Le groupe de muzicos qui pour la 3819ème fois du mois, vient te jouer "Sous le ciel de Paris" dans un métro déj? ultra-bondé, et qui t’empêche au passage de poursuivre la lecture de ton bouquin…

– Le mec-du-strapontin-de-derrière, qui reste debout, n’enlève pas son sac ? doc et qui te repeigne les cheveux avec…

– La mamie de 80 ans qui prend le métro en pleine heure de pointe (mais bon sang, elle a toute la journée pour aller faire ses courses au Monop’ !!! >< )

– Le clodo qui s’assied/s’endort dans l’escalier-de-1-mètre-de-large-qui-permet-d’accéder-au-quai et qui fait ch**r tout le monde

– Le ziva qui, pour une raison qui m’échappera toujours (grand bien me fasse), est tout fier de son nouveau téléphone portable, et le fait savoir en mettant la musique ? fond (ce qui résulte en une espèce de bruit de fond inaudible autant pour lui que pour les autres…)

– le frère du ziva susdit, qui débarque dans le métro avec lunettes de soleil + casquette + cagoule… Bah voui, il a raison, faut se méfier des insolations de néon dans le métro… Des fois j’ai envie de lui dire qu’il a oublié de se mettre de la crème solaire sur le nez…^^

– L’employée RATP, qui parle ? 0.0004 décibels ? travers la quadruple paroi de plexiglas de son guichet, et nous fait passer pour un neuneu en nous obligeant ? lui faire répéter 3x ce qu’elle raconte…

– Celui/celle qui téléphone dans le métro, et qui est obligé(e) de gueuler pour couvrir le bruit des rails (bonus si on est assis ? côté de lui/elle, en train d’essayer de bouquiner). De fois, j’avais envie de dire "vous voulez pas parler un peu plus fort, je crois qu’ils entendent pas très bien ? l’autre bout de la rame"… Mais comme je suis très poli, je n’en fais rien ;)…

– Celui qui bouffe son bigmac/frites dans le métro… Haut-les-coeurs assuré…

– Et enfin un petit dernier (mais qui vaut aussi son pesant de cacahouète) : le moine Shaolin qui pense que sa posture du cheval est inébranlable et que de toutes façons les poignées c’est pour les tafioles, et qui au premier coup de frein du métro, atterrit dans ton bouquin en t’écrasant le pied…

Répondre

EXCELLENT !! Merci pour ce commentaire dont je me délecte ? petits feux 🙂

C’est moi qui te remercie, j’ai découvert ton très intéressant blog par hasard en papillonnant sur le Web. Je sens que je vais m’y poser un peu 😉

Répondre

Bonjour, bonjour!
J’ai trouvé ton article vraiment super et amusant (parce que tellement vrai!!), donc je me suis permise de le citer dans une petite compilation de citations sur "ce qui nous fait perdre notre zen-attitude" sur mon blog, voici le lien si tu veux le voir : http://www.ysl-elle-expressionli... et n’hésite ? mettre un petit commentaire si tu as le temps biensur!!
Merci pour ce blog si relaxant!
Mathildelle

Répondre

Merci Mathildelle, sois la bienvenue ici 🙂

Bonjour Deedee,

je suis tombee sur cette rubrique en faisant une recherche pour une création chorégraphique. En effet moi et ma compagnie avons le^projet de faire une satire sur le metro et la societe actuelle a travers la danse (danse contemporaine) j’ai trouvé toutes ces remarques interessantes pour pouvoir interpréter des gestes quotidiens.
Je souhaite trouver du matériel pour illustrer la danse : strap, barres metaliques ,poignees afin de representer au mieux le decor metro..
Peut etre aurais tu des idees ou meme des illustrations a nous apporter ?

Merci

Marianne

Répondre

ce qui m’éxède par dessus tout c’est lorsque les usagers se mettent à se décrotter les narines à qui veut l’voir, discrètement balancent le reliquat, retiennent la barre du métro; et si vous avez le malheur de paraître horrifier ils vous dévisagent l’air de dire"beh qu-oi?!"….pff et je passe de ceux qui éternuent et se nettoient les mains à même le pantalon et….REtiennent la barre, les impolis qui posent leur pieds tout sales sur les sièges, ceux qui font semblant de s’excuser après vous avoir bien bousculé sans gêne aucune…merci le métropolitain

Répondre

moi je prends pas le metro mais le tram mais c’est beaucoup moins pire que le metro mais bon parfois on a des cas aussi comme l’autre fois un gros type qui puait la clope vient s’installer à côté de moi alors que le tram est vide j’ai changé de siège !! on dirait qu’il s’etait aspergé de cendre, je tolère les fumeurs mais lui il puait trop! sinon dans le tram les gens sont plus joyeus et moins stressé qu a paris et en dehors des heures de pointes il est plutot vide. c est le tram du mans

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo. sed consequat. id elit. efficitur.