Se souvenir des jolies choses…

Capture d’écran 2015-07-02 à 01.34.24

Souvent, je lis que vraiment, les réseaux sociaux, c’est même pas vrai : on y met notre vie en scène et on fait croire au monde entier qu’on a une vie totalement trépidante et truculente alors qu’en réalité, il n’en est rien.

C’est vrai. Mais.

Je fais partie de ceux qui ne jalousent – pas trop – les autres et qui apprécient ces petits shoots de jolies choses à glaner ici et là (évidemment, ceux qui partent en vacances tous les quatre matins sont bannis d’office).

Je fais surtout partie de ceux qui préfèrent considérer la vie du côté youpi plutôt que de me lamenter sur mon propre sort ou, pire, sur celui des autres. #bisounourspowa. Bien-sûr qu’en réalité, ma vie ne ressemble pas tout à fait à ces images d’Epinal qui essaiment sur mon compte Instagram. Bien-sûr que j’ai moi-même mon propre lot de galères… Comme tout le monde. Ça s’appelle la vie, en fait. Et je m’étonne que d’aucuns puissent réclamer à corps et à cris que nos soucis soient étalés sur le grand autel des internets sans autre forme de procès, au motif que ce serait tricher de ne pas les mettre en scène eux aussi. Vraiment ?

Moi, je crois qu’au fond, les réseaux sociaux aident, dans une certaine mesure et pour peu qu’on en ait envie, à voir la vie du côté bon. Ou du moins pourri possible, si vous préférez. A se concentrer sur les petits bonheurs qu’on peut tous cueillir au quotidien pour peu qu’on s’en donne la peine. Et qu’on évite le voyeurisme : on est d’accord, crâner, ça n’est pas jouer. Même si on y succombe tous un jour ou l’autre.

Poster ces petits instants de grâce n’empêchera pas les galères de se pointer, c’est sûr. Mais au moins, on peut espérer que ça les empêchera de trop fanfaronner trop fort.

Non ?

0

Commentaires

Mouais…je sais pas trop. De mon côté, quand vraiment ça va pas, les réseaux sociaux, j’ai tendance à les fuir. Trop niais, trop futile, trop tout – alors que justement, je devrai peut-être les voir comme une « bouffée d’oxygène » ?

0
Répondre

C’est à vous de voir, Didier.

0

Voilà, c’est exactement ça : Instagram notamment permet de poétiser la vie, et de n’en garder que le meilleur. Comme ça, quand on regarde les anciens clichés, ça fait du bien, ces jolis choses !

0
Répondre

Je n’aurais pas mieux dit. Et je vais de ce pas bannir mon petit frère qui, dès qu’il a quelques jours de vacances, part faire des voyages bien sympas pour me narguer ensuite avec ses photos ! ;-D

0
Répondre

Oui, la base 🙂

0

J’aime le fait de montrer le « bon côté » des choses de la vie qui n’est pas rose. Bien sûr qu’ils y a ceux qui pavanent… On vient de la génération image, on a le cerveau rempli de pub et le fait d’embellir notre vie devient un vrai travail quotidien.

0
Répondre

Je ne vois pas ça comme un travail, mais comme un moyen de voir sa vie en mieux. Je veux dire, on a tous le choix de chouiner, ou celui d’avancer. Et poster / regarder des jolies choses permet d’atteindre, en partie au moins, la seconde option. Mais, again, encore faut-il le vouloir 😉

0

Ça fait partie du jeu et puis je trouve que le matin, ça met de bonne humeur toutes ces jolies images. En plus de ça, je crois que Instagram etc a « démocratisé » la photo, certaines frisent la photographie pro (culinaire, voyage…)

0
Répondre

<3 c'est juste mon deedee !

0
Répondre

<3

0

Instagram, ça fonctionne comme les magazines : certaines personnes arrivent à voir les artifices, d’autres pas (et c’est surtout vrai quand on est jeune). Donc, on a le droit de décrier les filtres et opérations photoshop d’une société basée sur l’image et qui peut faire beaucoup de mal à certain(e)s.

0
Répondre

Bien-sûr ! Mais on a le droit d’apprécier, aussi 😉

0

Bien d’accord avec toi ! cet article me fait penser à celui de Lili de ma-récréation posté recemment!
c’est vrai qu’instagram ça te force à capturer le « beau » de ta journée, que peut être tu n’aurais même pas regardé en vrai…
bonne journée deedee

0
Répondre

Pas lu, je vais voir, merci !

0

qui peut croire que les blogueuses ne vivent que de jolies choses ? je trouve que mettre en avant les aspects positifs de sa vie permet de rendre l’existence plus douce, au moins le temps d’une photo, d’un post et c’est déjà beaucoup.

0
Répondre

Beaucoup de monde, je t’assure 😉

0

Tellement d’accord avec toi !
La vie comporte déjà assez de moments difficiles !
Pas la peine de s’infliger des images dures.

Les jolies choses font du bien à la tête et au coeur.

Cela permets de relativiser.

C’est un peu partir en voyage, voir autre chose et aussi un peu comme visiter un musée…

#bisounourspowateam

0
Répondre

Pas mieux 😉

0

Bonjour

Tout à fait d’accord avec Jeanne ! J’ai récemment lu l’article en lien dans son commentaire, je le trouve juste.
Mais ce que tu écris, Deedee, est juste aussi.

C’est donc bien une question de cible je pense.

bonne journée !

0
Répondre

De cible… ou d’état d’esprit !

0

c’est tellement vrai. Merci d’avoir si bien traduit ma pensée.

0
Répondre

hummmm, le frozen yogurt de chez Ralph’s !

0
Répondre

Mais oui, je suis complètement d’accord ! Pour moi, Instagram est l’application que j’ouvre quand j’ai justement eu une journée toute pourrie ou un moment pas drôle et que j’ai envie de me changer les idées, de me rappeler qu’il y a de jolies choses à faire à voir, et des gens créatifs en veux-tu en voilà. Ça me rebooste généralement complètement et m’inspire énormément, au quotidien. Je ne suis pas du tout partisane de cette idée qu’il faudrait mettre en scène toutes les merdes qui nous arrivent sur tous les réseaux sociaux, au même titre que les petits plaisirs de la vie… Sachant que l’idée, c’est quand même d’archiver de bons moments dont on aura plaisir à se souvenir plus tard.

0
Répondre

Pourquoi devrait-on se priver de jolies images le temps de s’évader un peu?
Belle fin de semaine.

0
Répondre

Je suis totalement d’accord, la vie de tous les jours est assez monotone des fois pour pleurnicher sur son sort!

0
Répondre

Je lis votre blog depuis quelques mois déjà, blog que j’ai connu grâce à Caro (pensées by caro) Votre blog me détend, me fait sourire, d’ailleurs le vôtre est absolument ravissant ! J’apprends des choses ou pas mais au moins ça me sort de mon quotidien de provinciale. J’avoue que parfois j’ai l’impression d’habiter au fin fond de nulle part et me sens bien loin de cette vie parisienne qui est la vôtre. En revanche je donne plein de vos adresses à une de mes nièces qui elle vit à Paris, j’avoue que j’espère les tester lorsque je vais lui rendre visite !
Bref, merci à vous.
Bon we.

0
Répondre

C’est exactement comme cela que je vois Instagram. En effet, jalouser ne changera rien pour moi et regarder de temps en temps ces images me donnent des idées, m’informe parfois ou alors je me dis que c’est super pour les personnes concernées. Car non être aigrie ne rend pas ma vie meilleure !

0
Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *