Twitter et les magazines féminins

C’est l’été. Les locaux se désertent peu à peu, les bureaux de presse sont fermés et vous épargnent leurs sempiternelles relances, vos collègues sont en train de construire des châteaux de sable en Espagne which is sooooo convenu : et si vous en profitiez pour vous dé-tentre un tant soit peu ?!

Vous le savez : l’outil hype de la mort qui tue n’est plus Facebook mais bien Twitter. 140 caractères, une page habillée aux couleurs de son choix, quelques lignes pour indiquer qui l’on est et hop, vogue la galère. Je ne m’étends pas sur le sujet, mais vous invite à lire ce billet si toutefois vous vouliez plus de précisions.

Je dois dire que j’étais plutôt dubitative quant à la chose. Je me suis donc inscrite il y a quelques mois afin de vérifier, ou non, mes appréhensions.

S’il faut bien reconnaître que les 3615 MaVie y sont légion et fatalement peu intéressants (soyons clair, je n’ai pas la prétention de croire que je peux déroger à la règle !), reconnaissons aussi qu’on trouve parfois des perles sur Twitter. Un article intéressant, une vidéo dingue, une croustinews sortie tout droit de derrière les fagots… In fine, beaucoup de tri a effectuer, donc, mais de bonnes surprises à l’arrivée.

Il y aurait encore mille choses à dire sur le sujet… Mais j’ai choisi aujourd’hui de vous parler des comptes Twitter des sites internet féminins français, qu’ils aient une version papier ou non. Lesquels sont ici classés par date de création, comme ça, ya pas de jaloux. Eh si, je parle aussi du Twitter de Cosmopolitan.fr, parce que.

MadmoiZelle.com

Crée le 12 mai 2008 (wow !), 755 tweets, 113 Following pour 502 Followers

La bio : « On est trop forts épicétout ».

Le résultat : un langage parfois à la limite du « kikoolol » mais fidèle à la ligne éditoriale du site pour ce compte malgré tout plutôt bien fait. On y trouve des liens renvoyant sur le site, des anecdotes, des délires…. Pas de doute, le Twitter de MadmoiZelle est fidèle au site et apporte à ses lectrices un vrai plus.

Elleadore.com

Crée le 22 mai 2008 (wow, mais…), 2 tweets, 7 Following pour 39 Followers

La bio : absente.

Le résultat : un compte test, visiblement, qu’il aurait peut-être fallu effacer ? Je n’ai pas trouvé d’autre compte pour elleadore.

Ladies Room.fr

Crée le 4 juin 2008 (re wow, quand même !), 327 tweets, 557 followers, 86 personnes suivies.

La bio (= le descriptif alloué à la page par son auteur) : « Ladies Room est un magazine collaboratif. Chaque membre peut écrire des articles sur sa page et/ou les proposer à la rédaction ».

Le résultat : Du flux, du flux du flux à 100%. Dommage. On retrouve néanmoins avec plaisir le ton acerbe, corrosif, voire, un poil aigri du site : ouf, l’esprit de Ladies Room est malgré tout bien présent !

Vogue.fr

Crée le 4 septembre 2008, 25,553 followers (!) vs… 1 following, et non des moindre puisqu’il s’agit de Garance Doré, collaboratrice régulière pour le titre.

La bio : « Vogue Paris online ».

Le résultat : de prime abord, on a un peu de mal à voir où l’on est tombé, puisque le titre de la page est FashionWeekLive. Le ton est clinique, factuel. On apprécie les quelques saynètes relatées en direct des défilés mais qui restent peu nombreuses, malgré le titre de la page !, par rapport à la compilation de liens.

En résumé, de l’info brute relayée sur un ton clinique et étayée par des flux. Un compte Twitter à suivre pour les mordues de mode déjà initiées aux codes de la fashion, au risque, si tel n’est pas le cas, de se sentir un peu perdu.

GlamourParis.com

Crée le 5 mai 2009, 258 messages postés à ce jour, 289 followers pour 40 personnes suivies.

La bio : « le magazine des stars, de la mode et de la beauté ».

Le résultat : grosse déception. Mais genre GROSSE. Je lis Glamour entre autre pour son ton impertinent, un brin moqueur, drôle. Or, force est de constater que ce ton est totalement absent du compte Twitter, lequel se résume à un immense flux RSS dépourvu de toute plume journalistique. Déçue, déçue, déçue.

Ah eh oui, si vous êtes abonné au compte Glamour, vous recevez facilement 6 flux dans la tronche postés à 2 secondes d’intervalles… La critique est facile, certes, mais pour ma part, j’ai tendance à croire qu’occuper le terrain en mode « Pavlov » est un poil irritant.

Cosmopolitan.fr

Crée le 14 mai 2009, 65 messages postés, 190 followers pour 21 following.

La bio : « Coulisses du site, news, potins, bons plans, astuces : bienvenue sur le twitter officiel de cosmopolitan.fr, le site web qui vous réussit ! »

Le résultat : on retrouve l’esprit cher au titre sur cette page. Beaucoup de liens, quelques anecdotes de la rédac. La promesse induite par la bio est plutôt bien tenue, même si on aimerait voir plus de coulisses, par exemple, et moins de liens.

Be Snob.fr

Crée le 10 juin 2009, 97 tweets, 233 Following pour 211 Followers

La bio : « on est snob, vous êtes pires ». Tout un programme.

Le résultat : force est de constater que le compte Twitter de BeSnob n’apporte pas grand chose. Le ton plutôt mordant du site ne transparait pas vraiment sur sa page Twitter, qui se contente d’agréger un certain nombre de flux pour renvoyer vers le site… Quelques infos retwittées légèrement putassières et à mon avis pas franchement digne d’un tel site. Dommage.

ELLE.fr

Crée le 19 juin 2009, 159 Tweets, 35 Following pour 488 Followers.

La bio : absente.

Le résultat : du grand délire ! Des photos de la rédac, des anecdotes, de la vanne entre journalistes et en direct. Et, tenez vous bien, pas UN SEUL LIEN renvoyant sur le site. Même pas dans la bio.

Résultat : on suit ces news comme on lit un Voici, avec délectation et un poil de voyeurisme, même si on peine parfois à suivre les délires un peu « private joke ». Le « je » utilisé sur le compte, même s’il est pluriel, insuffle une complicité avec les lecteurs qui ont l’impression « d’en être ».

Grand gagnant de cette enquête internationale, le Twitter de ELLE.fr est parfait : infos, anecdotes, bons plans… Même si je m’interroge sur le trafic potentiellement drainé par cette page.

// En résumé :

  • Un constat : la plupart des titres féminins français occupent aujourd’hui le terrain. Cocorico ?
  • Les flux renvoyant vers des articles sont à mon humble avis malgré tout les bienvenus si toutefois l’info choisie est pertinente. Le but étant d’être lu, bien-sûr, mais aussi d’apporter une source de trafic supplémentaire à son site. Cela étant, il me semble important de ne pas relayer uniquement des flux, au risque de décevoir ses lecteurs.
  • Surtout, surtout, le compte Twitter d’un magazine ou d’un site doit offrir un supplément d’âme, en utilisant le ton qui lui est propre, bien-sûr, mais aussi en diffusant des infos un peu moins « mainstream » que celles que l’on peut aujourd’hui trouver sur une grosse partie des comptes Twitter…

Allez hop ! Retournez bosser maintenant. Non mais.

EDIT : l’idée de ce billet est née d’une discussion Twitter avec cgiorgi, qui boude à juste titre parce que je ne l’ai pas cité. Pardon Cédric !

Commentaires

Toujours du mal avec Twitter dans le sens où je ne comprends pas grands choses à cette nouvelle interface. Bon, les grandes lignes oui, mais après … Vais voir ce week avec + d’attention.

Répondre

Perso je préfère utiliser mon lecteur de flux RSS (ou autre Netvibes) pour suivre ce type d’info. Je suivais ces comptes mais je me désabonne au fur et à mesure car Twitter n’apporte rien vis-à-vis des flux RSS, sauf de polluer ma Timeline.
Si par contre les rédactrices partageaient des infos un peu plus personnelle, des avis, des backstages, là oui ça deviendrait intéressant.

Répondre

La grande classe pour ELLE !!!
Et merci pour ce super billet.

Répondre

Erf, si ELLE n’avait la classe que sur son Twitter… A part l’opé Wikio, il faut bien reconnaître qu’ils sont forts, les bougres.

Merci pour ton merci 😉

Twitter peut être un vrai plus pour les media (notamment papier), mais la presse française a un retard considérable (pour les généralistes comme pour les fémininjs), si l’on en croit cet article du Monde (je mets le lien) : 1 million de followers au New York Times et 1600 au Monde et au Figaro, en juin dernier…
Il faut apporter au compte Twitter une véritable valeur ajoutée (comme pour ELLE, que je suis désormais grâce à ton billet) sans quoi c’est juste à périr d’ennui).

http://www.lemonde.fr/technologi...

Répondre

Chouette article !
Et effectivement, j’aime bien le twitter de Elle. On y retrouve pas mal l’esprit du blog de Fonelle, même si des fois, je capte rien à ce qu’ils racontent. Mais alors rien du tout !

Répondre

Merci pour ces remarques. Petite précision tout de même quant au compte twitter de Glamour.com – puisque je suis journaliste là-bas.

En fait, le compte était à la base créé pour le festival de Cannes, en mai 2009 comme tu le précises très bien. Le compte a été rebaptisé GlamourParis il y a deux semaines environ, et nous nous sommes remis à tweeter pour relayer les hot news & autres sujets. Ceci explique sans doute le fait que l’on ait encore peu de followers pour le moment 😉

Mais, pas de panique, pour les fans de Glamour (et j’en fais partie, tu t’en doutes) : le ton auquel nous sommes toutes attaché est bel et bien présent dans les sujets que nous relayons. Il suffit juste de cliquer sur le lien.

Malgré tout, je note ta remarque. Toutes les critiques sont bonnes à prendre. Merci pour cette compilation de liens.

Répondre

C’est le magazine de mode fait par le site vente-privee.com

Répondre

Je connais pas encore le twitter de Elle.fr, je vais faire un tour….

Celui du Glamour, je ne le trouve pas si mal en fait (ok c’est juste un lien) mais ça permet de découvrir les news. Après twitter, c’est comme le reste, chacun voit sa façon de faire. Très sympa en tout cas le billet 🙂

Répondre

Je suis assez d’accord avec ton analyse (tu es un peu dure avec le kikoolol de MademoiZelle, non ?).

Glamour… Aïe aïe aïe, moi aussi je suis déçue. Je ne vois pas l’intérêt d’être une page de flux, sans apporter un petit "plus".

Quant au Elle, je ne le connaissais pas encore : je fonce !

Répondre

Nan, ce que j’ai voulu dire, c’est que je me reconnais peu dans le ton de MadmoiZelle. Mais comme je l’écris aussi, le compte est vraiiiiiment bien.

Cédric était bien inspiré l’article est vraiment intéressant 🙂

Répondre

NOUS étions bien inspiré 😉 Merki !

Salut Deedee,
Comme toujours, très intéressant ton article.
Je twit en plus sur Figaro Madame.
A plus,
Elisa, Argentine

Répondre

Ehhhhhh j’ai oublié le Figaro Madame !!!!!! Merci Elisa.

Hello,
Nous allons réfléchir à ces remarques constructives.
Moi, je note que tu trouves le twitter décevant par rapport au site (du coup c’est positif pour le site) et je jette le terme "putassier" aux orties ;).
Allez: brainstorming chez BeSnob.

Répondre

Brainstorming prévu aussi chez Cosmopolitan.fr… !

Je suis une lectrice de BeSnob depuis le premier jour, ou presque, même si je ne suis pas fan des derniers virages amorcés. ça ne m’empêche pas de le lire, et de l’apprécier, souvent 😉

Merci de ton retour.

Je n’avais pas encore eu le réflexe d’ajouter des magasines féminins sur twitter.

Parce qu’à force d’avoir des comptes qui utilisent twitter comme un flux rss, ça me coupe des "vrais personnes" qui twittent et ça rend l’interface hyper impersonnelle.

Bref, comme tu le soulignes, Twitter c’est bien quand c’est utilisé sous un angle un peu différent de celui d’un générateur de flux… Sous un angle plus humain en somme 😉

Répondre

J’avoue j’ai cédé aussi à Twitter…mais avec ses gens à follower ce sera plus interressant car jusque là je n’avais que des geekeries incompréhensibles

Répondre

Il y a pleeeiiiin d’autres comptes à suivre sur Twitter ! Des comptes vraiment intéressants. Tiens, il faudrait que j’en fasse un autre billet ;))

On entend les critiques, t’as un peu raison (un peu ouais, faut pas déconner ;p), on va s’y mettre plus à la rentrée, mais dur dur d’être partout; je ne sais pas comment vous trouvez le temps de twitter à mort, je vais réorganiser mon planning de rentrée ! la bise des snobettes

Répondre

Deedee, je ne suis pas du tout d’accord avec le 3615 Mavie auquel tu fais référence. Twitter c’est comme dans la vraie vie. Dans la vraie vie nous choisissons nos amis, sur Twitter nous sélectionnons les personnes que l’on souhaite suivre. A chacun de faire son tri. Si les gens que tu suis sont du style à écrire du 3615 Mavie c’est à cause de toi. Si tu suis des personnalités intéressantes ou des organisations, tu ne trouveras sur Twitter jamais des "alors là je me brosse les dents"!!

Répondre

Ah, je ne suis pas bien sûre d’être responsable de ce qu’écrivent les gens…!

Bon eh bien hop jvais aller voir le compte ELLE.fr, merci pour ce petit "tri".

Quant à moi j’avoue que j’utilise mon Twitt quasi uniquement pour "chatter" avec mes cops blogueuses.
Mais bon comme tu le dis si bien j’arrive tout de même à glapitouiller et à relayer qq vidéo/lien/info intéressante.. enfin marrante quoi 😉

Répondre

Il va sérieusement être temps de s’y mettre,.. avant que la mode ne passe à autre chose !! (le sms blogging limité à 20 caractères ?)

Répondre

Babillages, stagiaire sans talent chez CondéNast qui se dit journaliste, recopieuse professionnelle de communiqués de presse sur son blog et sur Glamour, formée dans une boîte à papa, trompe, ment, n’a ni foi ni loi… Laissez moi rire ! Elle utilise son pseudo alors qu’elle parle de son stage : alors deedee, on pourrait dire que c’est Glamour qui t’a insultée quand elle a écrit un truc du genre qu’elle aimait pas ta nouvelle coupe et que tu avais plein de boutons ?

Répondre

Je sais fort heureusement faire la part des choses entre GlamourParis et Babillages : je ne mets pas les enfantillages de l’une sur le compte de l’autre.

merci pour la claque, tu as bien fait, on s’en occupe ! 🙂

Bises, à bientôt !

Répondre

Oh la la, ton commentaire me fait réaliser que je n’ai pas répondu à tes deux derniers emails…. Mille pardons…!

Je ne suis pas encore adepte de Twitter mais je sens que tu vas "légèrement" me détourner de mes résolutions (à savoir: faire le ménage…) cet après-midi.;-)
M’en vais voir le twitter de ELLE.

Répondre

Pour ma part, je vais rarement sur le site de Glamour, excepté pour les news twitter.

la news "hot" (qui te prend 3 min qd tu fais une pause) ne se retrouvent pas forcément dans le mag (que j’adooooore tellement que je suis abonnée), donc je trouve pas de redondances… Après on clique sur ce qu’on veut.

Mais d’accord avec toi sur leur mode d’envoi (5 news à la suite, ça déshumanise le truc), mais cela ne me bloque pas plus que ça.

Comme tu le dis sur Twitter, on trie, on prend, on ignore… En fonction de ce que l’on a envie.

Répondre

Je pense qu’il s’agit là de deux choses Vivi : tu parles du contenu du mag, et pour moi, déjà, le site ne relaie en théorie pas le mag, du moins pas entièrement.

Donc, si tu suis le Twitter de Glamour mais pas le site internet, tu y trouves certainement des infos 🙂

Pour le reste, complètement d’accord avec toi.

Pas encore sur Twitter, j’ai déjà mis beaucoup de temps pour apprecier facebook…. Je vais quand même regarder tes liens, certains m’ont l’air sympa..

Répondre

je ne suis que celui de Cosmo ! (et je fais pas de la leche !)

et pourquoi "wow" ? j’ai créé mon compte en janvier 2008, tu me wow-wow-wow ?
(j’ai ton respect à vie j’imagine)

Répondre

C’est déjà un très bon point que ces titres soient présent sur Twitter. Maintenant qu’ils sachent l’utiliser comme il faut c’est une autre paire de manches… Ils auraient bien besoin d’un community manager pour gérer tout ça !

Synthèse très intéressante au demeurant.

Répondre

@Twitter user:
Babillage est stagiaire chez condé nast?

Répondre

Très bon article! Personnellement, j’ai défollowé @GlamourParis pour les doublons avec @xoxoBcapucine qui faisait des RT de chaque Tweet.

Glamour, j’aime bien, mais en magazine papier. Les webzines féminins perdent ce fameux charme d’aller au marchand de journaux chaque début de mois ..

Répondre

Ah oui, rien à voir entre les magazines et les sites web ! Pour ma part, je lis les deux 🙂

Twitter marche pô cet aprèm, et ça m’eneeeeerve 🙂 comme quoi on est vite accro !

Répondre

Lou : et oui, stagiaire. Mais c’est sûr, ça le fait plus de dire qu’on est "journaliste". Elle sait se vendre Queen B, on peut pas dire le contraire ! 100% des expériences qu’elle revendique dans sa baseline de blog, sur Twitter ou sur son CV sont des stages. "ils m’ont fait confiance", je te jure, ça me fait hurler de rire à chaque fois que je vois ça. Ses stages ne sont pas forcément nul, d’ailleurs. Simplement, je trouve ça nul de se la jouer comme elle le fait. Elle se la pête cette nana… T’imagine même pas. Tu connais son blog ? Va voir, c’est drôle, il n’y a que du recopiage de communiqués de presse.

Répondre

(j’ai essayé de mettre l’adresse du blog mais ça passait pas).

Répondre

Je dois être la seule blogueuse à ne pas twitter (en même temps cet aprèm, je ne me suis pas dit "tin ça a planté mais qu’est-ce que je vais faire de ma journée??!!!" Mademoizelle.com j’ai beaucoup suivi au début, Besnob, j’ai essayé de suivre, si, si mais c’est "trop" pour moi!!!! Et puis Cosmo, ben là, depuis que j’ai participé (et gagné hiiiiiiiiiii) le concours du blog d’humeur du mois je le lis régulièrement, j’ai même acheté mon 1er Cosmo…..oui je deviens féminine YES!!!!

Répondre

Oh non je te rassure, on peut blogueur sans Twitter 🙂

@twitter user: ouai, ouai je vois de qui il s´agit. Elle m´a l´air de se la jouer assez, en effet mais bon sur la blogo c´est plus ou moins courant malheureusement. Tiens d´ailleurs elle se nomme "Queen B", je n´avais pas vu
twitter.com/xoxobCapucine

Répondre

Puisque Cédric et toi avaient eu cette bonne idée, cela serait pas mal que tu fasses le même exercice avec les comptes twitter des journalistes des mag dont tu parles dans ta note.
On le sait, la personnalisation sur twitter est gage de followers. L’info d’un mag sur twitter ne fait souvent que bégayer celle du flux RSS.
Les journalistes participent à ce "nouveau marketing" online. Par exemple, le patron de Slate, est plus suivi que le compte twitter de son titre.
Ainsi, la vraie révolution avec twitter n’est pas que les titres de presse suivent une mode, mais que les journalistes et le personnel twittant deviennent, d’une certaine façon, des portes étendards, des incarnations d’une marque.

Répondre

Le sujet a déjà été proposé sur Twitter hier. Tu dois avoir les mêmes followers que moi.

Ouais, Queen B… elle a gardé longtemps une couronne sur son blog, d’ailleurs. ça a fait un foin pas possible parce qu’une autre bloggeuse avait aussi une couronne sur son blog et du coup, elles se sont jeté sur la gueule. Queen B. a daubé comme c’est pas permis sur elle, comme sur Violette et tout un tas d’autres, avant d’être super pote avec elle… Une vraie girouette. Bref, encore une bloggeuse qui s’est pris pour le centre du monde et qui a un melon de dingue, le tout sans talent, évidemment… Faudrait pas non plus se la jouer ET savoir écrire, non plus ! (allez, une dernière pour la route : quand tu vois sa gueule, franchement, tu rigole grave). (ouaiiiiiis c’est bas, et alors ? Genre elle, elle est réglo).

Répondre

Merci Delphine.
Et pour rectification : je suis bel et bien journaliste chez Glamour.com.
Fin du "débat", je retourne manger du melon dans la planète people 😉

Répondre

Félicitations ! Ton premier vrai job, tu dois être heureuse !

Il est vrai qu’il n’est pas facile de trouver un juste équilibre entre partage de lien et anecdotes amusantes. Pour ma part, j’essaie de mixer un peu les deux, de ne pas follower à tort et à travers non plus (un défaut, parfois).

Sinon, pour compléter cette liste, je rajoute la rédaction de Femina et Voici. Hé oui ! 😉

Répondre

Idem 🙂

Merci pour Femina ! Voici est plus un mag people, à mon sens.

Eh Queen B !!!! Tu utilises ton pseudo de blog cette fois ?

Répondre

Bon, allez, cessons-là ces enfantillages s’il-te-plait. Nous avons bien compris ton postulat, ne rentrons pas dans une guéguerre stérile, please.

Wow wow wow (à lire sur le ton du Géant Vert de notre enfance ;-)), je me suis inscrite hier à force de lire des sujets sur Twitter et suis allée me promener sur les comptes des magazines féminins. En fait, on ne peut que se faire de très courts messages ? Pas de photos ?

Répondre

Oui, 140 caractères max ! Tu peux installer une appli pour joindre des photos, mais je t’avoue que si je sais le faire sur mon iPhone, je n’ai pas trouvé le moyen de le faire depuis un PC….

Trop tard, t’as pris le train beaucoup trop en retard. Twitter est déjà mort… enfin il a ressuscité après 90 minutes de non-réponse hier suite à une attaque DoS.

Répondre

@ Flannie et Deedee : Pour les photos, vous pouvez passer par l’application TwitterFon (par exemple) qui intègre directement les images à vos tweets. Il suffit de cliquer sur le logo appareil photo pour joindre la photo. Si on passe par une interface web sans son téléphone, on se connecte sur twitpic.com, on entre ses identifiants twitter et on peut poster la photo. C’est directement coordonné à notre compte twitter. Magie !

Répondre

@Twitter user ou "Quand d’autres n’assument pas leur identité…"; tombe le masque ! 🙂

Très intéressant ce post et mis à part les mag féminins, cette petite étude de cas pourrait s’adapter à d’autres marques présentes sur le réseau. Le compte de Pizza Hut est assez transparent et répond à ces followers, ça me plait oui oui !

PS : Passe de bonnes vacances !!! C’est aussi mon tour ce soir 😉

Répondre

@ Deedee et Babillages: Merci, les filles !!!
Pour l’instant, impossible de poster et tester quoi que ce soit sur Twitter. Il ne fait que buguer dès que je veux enregistrer quelque chose.
Je tenterai à nouveau cet après-midi.

Répondre

La question n’est pas là (parce que sinon, il aurait fallu que tu évoques les following. cqfd).

La question est de savoir si tu vas approfondir la bonne idée que Cédric et toi avait eu ou pas.

(si tu peux répondre sans tentative de bashing, c’est bien…)

Répondre

Disons que je connais très bien Babillages. On est proches, au moins pysiquement. Pourquoi j’ai dit tout ça alors ? Parce que quand je vois à quel point elle daube sur les autres, je sais qu’un jour, j’y passerai. En attendant, je me fais plais’, comme on dit : c’est peut être pas glorieux de le faire en anonyme, mais au moins, je suis à son niveau.

Répondre

@Twitter user Tu es en-dessous j’ai envie de te dire… Pas d’amour pas de gloire et pas de beauté.

Répondre

Bon bon bon, on va inspirer, expirer, et tout va bien se passer.

Twitter User, je conçois pleinement que tu aies des griefs à l’encontre de Capucine Piot. Je te remercie néanmoins de ne pas utiliser ce blog pour régler tes comptes. Si tu la côtoies de près, vas la voir et règle ça directement avec elle. Ou alors, oublie la. Tu verras, ça marche bien aussi.

Quel que soit ton choix, par pitié, ça n’est pas une cours de récré, ici. Merci…

Répondre

Oui, c’est vrai pour Voici, il n’y a pas de contenu féminin sur leur site, contrairement au mag (si, si, y a des pages mode/beauté au milieu). Leur cas est assez intéressant, c’est du link basique. Mais on sent quand le/la préposée au twitt est en vacances, y a tout à coup plus d’activité 😉

Répondre

Oui, mais les pages mode / beauté sont axées people 😉

Article très intéressant! Je l’ai lu et je me suis directement créé un compte sur Twitter;)

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consequat. consectetur quis at dapibus id ut