Tuto : un sapin alternatif à fabriquer pour un Noël green !

Oui, bon, alors, si je suis parfaitement honnête, ce sapin n’est pas entièrement green : il est fait en bois et ledit bois n’est sûrement pas issu de forêts durables, le fameux fois FSC (Forest Stewardship Council, un système de certification indépendant qui garantit que les forêts sont gérées d’une façon responsable et durable), rapport que je vous mets au défi d’en trouver dans les magasins de bricolage traditionnels…!

N’empêche, je suis quand même drôlement fière d’avoir trouvé cette alternative au traditionnel sapin de sève et d’aiguille ! J’avais beau prendre mon sapin depuis quelques années chez Treezmas et savoir qu’il serait donc soit replanté, soit transformé en compost, le voir systématiquement crever année après année dans mon appartement bien trop chauffé pour lui me fendait le coeur. Je sais bien que les sapins poussent dans des pépinières créées et gérées à cet effet, n’empêche, laisser un arbre croître pendant des années avant de le couper pour le faire crever en quelques jours à quelques semaines m’a toujours paru un peu… curieux, oui. Il y a une dizaine d’années, j’avais récupéré la déco du fleuriste en bas de la maison, un sapin en plume du plus bel effet. Je l’ai gardé quelques années avant que lui aussi rendre l’âme.

Tout ça pour dire que cette année, c’était décidé : je n’achèterais pas de sapin, si responsable soit-il !

Spoiler alert : voilà le travail !

Je vous explique comment le faire si vous le souhaitez 🙂

Inspirations pour un sapin alternatif

Après plusieurs heures à écumer les internets à la recherche d’une idée de sapins alternatifs faciles à faire, j’ai d’abord déniché ceci :

© nc

ou mieux encore, avec des branches :

© nc

J’ai présenté le business à monsieur qui a levé les yeux au ciel et soufflé très fort pour me faire comprendre que mes idées débiles et moi, on pouvait aller voir ailleurs s’il y était.

Plan B, j’avais dégoté celui-ci qui me paraissait largement plus simple à fabriquer (et accessoirement un poil plus facile à stocker).

Je n’ai jamais trouvé l’auteur.e de cette photo ni même peut être de la chose. Si vous l’avez n’hésitez pas à me l’indiquer !

Hop, ni d’une, ni de deux, je me suis lancée !

Le matériel

Pour fabriquer ce sapin, il vous faudra :

  • Des champlats à arrête vive (oui, ça aide d’avoir un mari dans le business, comme pour la bibliothèque sur mesure, je ne comprends pas ce que j’écris, tout est normal !)
  • Une feuille de papier de verre
  • Une scie a métaux ou une petite scie à bois
  • Un criterium

Ici, deux options : les clous ou la colle.

Options clous : 

  • Une quinzaine de clous sans tête de 18 ou 20mm de long
  • Une pince coupante
  • Un marteau

Option colle : 

De la Super Glue et pis c’est tout

Pour la petite histoire, je n’ai envisagé l’option colle qu’après avoir fendu un champlat en deux. Heureusement c’était au premier plantage de clou, j’aurais eu les boules si c’était arrivé plus loin… !

PAS-À-PAS TUTO sapin

Commencez par couper les champlats à la taille souhaitée (j’ai coupé à une 60taine de cm de hauteur, je n’ai pas beaucoup de place chez moi mais vous pouvez vous lâcher et aller plus loin, plus haut, plus fort !).

Fixez les deux champlats qui forment les arrêtes du sapin en les clouant ou en les collant.

Coupez ensuite le champlat qui formera la base du sapin puis collez/clouez l’une et l’autre extrémité.

Laissez la colle prendre quelques minutes. Pendant ce temps là, positionnez et prenez les mesures pour les découpe des « étages » du sapin. Je vous conseille, dans la mesure du possible, de coller les champlats avant de les scier, c’est plus facile, comme ici :

Une fois que tous vos champlats sont positionnés et collés ou cloués, sciez les au ras du cadre du sapin.

Tracez des lignes au criterium pour scier nickel au bon endroit :

Pour stabiliser le sapin et vous assurer qu’il soit bien droit, vous pouvez positionner une extrémité du champlat d’un côté de la structure, et l’autre extrémité de l’autre côté, comme en quinconce (suis-je claire ?!) Sachant que je ne l’ai pas fait puisque j’ai commencé seule à réaliser le sapin et que monsieur est arrivé pour faire l’inspecteur des travaux finis… évidemment.

Une fois que vous avez bien coupé tous les champlats bord à bord avec la structure du sapin, poncez doucement chaque découpe pour que le résultat soit bien nickel :

Avant / après ponçage

Vous pouvez vous arrêter là si vous voulez laisser votre sapin posé contre un mur. Je voulais qu’il tienne tout seul, on a donc bricolé avec monsieur des petites cales :

Réalisez deux encoches sur la base du sapin, d’une largeur légèrement inférieure à celle du champlat et sciée à moitié environ de la hauteur du champlat (super difficile à expliquer…)

Coupez deux bouts de champlat d’une vingtaine de centimètres, réalisez la même encoche sur chaque morceau. Il vous suffira ensuite de venir les emboiter, encoche contre encore, et obtenir ainsi des pieds pour que votre sapin tienne tout seul.

Et voilà ! Je le trouve un poil trop minimaliste je crois, mais je vais m’y faire !

Pour les décos, je les ai ressorties des années précédentes : du Hema, du Monoprix, rien de très green, mais ça l’est toujours plus que d’en racheter des neuves, si éthiques soient-elles 😉

11

Commentaires

Bonjour,
Et bravo pour cette réalisation! Nous aussi on en pouvait plus de voir nos sapins mourrir a vitesse grand V et d’être contraints de s’en séparer le 26 décembre venu.
On a investit dans un sapin artificiel, je sais qu’ils font débat mais on n’est pas encore prêt pour les sapins moins « conventionnels » à la maison (enfin surtout notre fille…).

Répondre

Oui je comprends, j’avoue que le côté « sapin » me manque…

toooooop ! et bravo ! il est minimaliste, certes mais très beau. et puis tu peux toujours y ajouter quelques décos (perso j’y verrais bien des bâtons de cannelle ou des petits pompons faits maison bien sûr).

Répondre

Super idée les pompons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id tristique leo venenatis ante. ultricies Aenean ut