Une journée dans les coulisses de Guerlain…


Photo Brian

Comme je vous le disais il y a peu, j’ai passé fin juin une journée chez Guerlain.

Pour les 180 ans de la marque et à l’occasion de la sortie de sa nouvelle fragrance au masculin, Guerlain organisait un déjeuner presse au Musée Rodin auquel quelques blogueurs, dont moi !, ont eu la chance de pouvoir se greffer.

Voilà donc quelques faits marquants sur cette maison que j’étais particulièrement heureuse de découvrir, puisque Guerlain est une de mes (nombreuses) Madeleines… L’odeur de Mitsouko, entêtante, puissante, raffinée de ma maman. Je la revois se penchant pour m’embrasser avant de se sauver pour quelque dîner… J’en garde un souvenir ému !

// Au 68, avenue des Champs Elysées

Première boutique de la marque, créée à l’époque où les Champs n’étaient qu’une petite avenue de campagne (si si). Le 68, chiffre mythique pour la marque par l’emplacement de la boutique, par le nom donné à sa Cologne Unisexe ou bien encore par le nombre d’abeilles présentes sur les flacons éponymes.

Boutique où l’on apprend que depuis 180 ans, pas moins de 750 fragrances ont été crées !


Photo Brian

Que le flacon « Abeille » fut crée à l’origine pour contenir l’Eau de Cologne Impériale, produite sur-mesure en 1853 pour calmer les maux de tête de l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Un succès qui valut à Guerlain le titre de « parfumeur breveté de sa majesté ».


Photo Brian

Que le premier parfum date de 1889 : la cologne régnait en maîtresse avant cette date.

Qu’Andrée Putman et Maxime d’Angeac sont à l’origine du lifting de la boutique, opéré en 2007, et notamment de ce couloir composé de plus de 350 000 mosaïques dorées à l’or fin, pour « se sentir comme une princesse lorsqu’on pénètre ces lieux » (moi, je me sentais plutôt comme un chien dans un jeu de quilles mais bon, c’est mon petit côté prolo qui s’exprime).


Photo Brian


Photo Brian

Que les grains de café nettoient l’odorat. Si vous êtes amenés à sentir un grand nombre de parfums, il suffit de renifler un petit pot de grains de café et hop ! Votre nez est « rincé ».

Que si vous voulez connaître l’odeur qui se dégage de votre sillage, il vous suffit d’appliquer quelques gouttes de parfum sur un éventail et de l’agiter élégamment sous votre nez.

Qu’Andrée Putman, encore elle, créa ces pompes à parfum. Si vous avez un flacon de parfum Guerlain vide, vous pouvez passer à la boutique des Champs pour qu’on vous la remplisse… La seule limite étant de la remplir avec le même parfum à cause de la porosité du verre.

Que la maison Guerlain fut la première à ouvrir un SPA en plein cœur de Paris puisqu’en 1939, les instituts de beauté n’existaient pas (mon Dieu mais comment faisaient-elles à l’époque ?! ;))


Photo Brian

Si vous le pouvez, allez faire un tour dans cette boutique… Vous ne serez pas déçus !

// Au musée Rodin

Outre le fait que le jardins du musée Rodin est un de mes préférés à Paris, là, on a eu du gratin.

D’abord, on a rencontré le bellâtre de l’affiche… Si si, lui :

Ne me demandez pas son nom, on a eu beau nous le présenter, j’avais trop de petits coeurs dans les yeux pour penser à quoi que ce soit…

Ensuite, on s’tait caché dans la jungle olfactive virtuelle de l’expo dressée pour l’occasion, notamment au milieu de ces 68 abeilles flottantes :


Photo Brian

Attention, jeu : saurez-vous retrouver qui est qui ?


Photo Brian

Enfin, nous avons pu découvrir le parfum l’Homme, premier parfum crée par Thierry Wasser, le nouveau nez de Guerlain.


Photo Brian

Pour la petite histoire, Thierry Wasser est le premier nez qui ne fait pas partie de la famille Guerlain… Affaire à suivre !

// Mille mercis…

  • à mes parents, sans qui rien n’aurait été possible.
  • à Brian qui m’a fourni la plupart des photos de ce reportage… Non parce que moi, je suis arrivée bille en tête avec mon bridge… SANS la carte SD qui l’accompagne. Emmanuel a eu beau se ruer dans le première FNAC venue pour me dépanner, mes photos faisaient peine à voir…
  • aux équipes de Guerlain mobilisées autour du lancement de leur parfum mais qui on prit la peine de nous consacrer du temps, sans tomber dans aucune facilité de quelque sorte que ce soit (du type un blog? C’est quoi un blog ?)
  • à BuzzParadise, qui m’épate à chaque opé…

// A lire également :

Commentaires

Qui est qui ? Je dirai de gauche à droite : Deedee, Katia, Caroline Daily et Babillages !

Guerlain c’est mon parfum ! J’aime beaucoup !

Répondre

ah la la il y en a qui en ont de la chance, superbe manifestation dans un superbe endroit!

Répondre

J’avais déjà eu les échos de cette belle journée par Caroline, mais c’est sympa d’avoir une autre vision…

Répondre

Super intéressant ! Un grand merci. Photos superbes (mention spéciale à l’éventail magique : j’adore le principe).
Bonne journée

Répondre

Très belles photos, mes félicitations à Brian 😉
Quand au jeu, je t’ai reconnu à gauche mais alors les autres…

Répondre

Waou! Ca devait être une journée inoubliable…

Répondre

ça fait rêver ce récit, surtout avec ces très belles photos !
Le couloir aux mosaïques dorées m’intrigue, je sens que je vais aller voir par moi-même.

Répondre

Et le parfum "en exclusivité", tu en as pensé quoi ? Je demande ça parce que je suis inconditionnel de Guerlain… 🙂

Répondre

C’est ça la France…( avé la voix de Marc of course:-) )
Qu’elle jolie journée vous avez vécue là!!!!
C’est ce qui récompense des heures passées devant ton ordi. 😉
Merci encore, Deedee, de nous faire (baver) partager;-)
@ +
Linda

Répondre

Journée magique ! Merci Deedee.

Répondre

Ce devait être une journée merveilleuse!
J’espère que tu en as pris plein les yeux.
Pour le petit jeu, je suis recalée d’office, je ne reconnais personne.Y’a Galliane? Non?
Je suis nulle.

Répondre

Quelle chance et quel honneur Guerlain… Et le bellâtre de la pub en prime alors là ça s’appelle avoir de la chance chère Deedee (ou récolter les fruits d’un bon travail plutôt) 😉

Répondre

le magasin Guerlain des Champs est vraiment sublime, un véritable voyage en or !

Répondre

Merci pour le lien vers la vidéo !
Et tu sais, quand on a rencontré le bellâtre du spot publicitaire ? Et bah, moi, j’avais même pas compris qui c’était… Pfff, j’te jure, j’ai du mal…
Beau résumé. Cette journée était inoubliable !

Répondre

C’est vrai que c’était intéressant… Merci de partager toutes ces infos !

Répondre

Perso je ne reconnais pas Deedee sur cette photo…

Répondre

Hey j’avais déjà visité les locaux de Guerlain "par procuration", mais là j’en découvre quelque autre anecdote. Merci. Enfin c’est bizarre que la marque n’ait pas plutôt songé à inviter les maâris des bloggueuses pour le lancement d’un parfum "hoômme"…

Répondre

Les maris des blogueuses ne tiennent pas les blogs de leur conjointe, enfin.. Pas toujours !

sympa ta ptite visite dans les coulisses des strasses et des paillettes ! Ha Guerlain cette marque si chère à nos chère française, j’en ai vendu un paquet en parfumerie, et je suis devenue une dingues des Allegoria, surtout celles aux agrumes! Après les nouveautés, ce sont des parfums du genre "flotte" , aucune tenue…bref! les grandes marques se font plus chères et à moindre qualité..
Au moins Shalimar, ça cocotait, mais on en avait pour son argent !

Répondre

Tiens au fait, j’ai oublié de vous donner la solution de cette énigme trépidante et truculente : sur la photo, de droite à gauche : la miss Babillages, CarolineDaily, Katia de GinFizz et moi même.

Bien joué Marie 😉

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, consectetur risus. ante. Aliquam odio ut elit. pulvinar Aenean libero Lorem