Le jour où j’ai mangé un scorpion…

scorpion-a-manger4

Oui, d’accord, j’ai légèrement exagéré le titre pour les besoins de la narration. Enfin, vous faites les malins, là, mais je peux vous dire que quand vous tenez un scorpion entre les mains, vivant ou mort, la donne est légèrement différente !

D’abord, j’ai mis une petite quinzaine de jours avant d’oser ouvrir la boîte. J’en avais des sueurs froides rien que d’y penser, et j’osais à peine entreposer ladite boîte dans mes placards. On ne sait jamais, des fois que la bête ouvre la conserve avec ses petites papattes et vienne me piquer dans mon sommeil… ! C’est drôle, hein, comme les peurs peuvent être irrationnelles. J’ai reçu des boîtes de fourmis noires géantes et de larves et là, curieusement, rien. Enfin, disons que ça ne me mettait pas en appétit non plus, faut pas déconner, mais l’idée de les ouvrir ne provoquait pas la même angoisse.

Et puis, un beau jour, je me suis prise en main. « Ouvre donc cette boîte nunuche », me suis-je dit avec bienveillance, « sois une femme, un peu ! ». Je ne vous dis pas comment j’ai eu les mains moites de trouille. D’autant que je me suis mise en tête de filmer et prendre en photos tout ça, histoire de corser un peu la donne. Le scorpion était bien mort, OUF. Il était même pulvérisé en mille morceaux, en plus d’être frit et déshydraté. Forcément, c’était un peu moins esthétique, mais au moins avais-je l’assurance qu’il était bien mort, le salaud. Le côté négatif de la chose, c’est qu’il a fallu que je fasse un puzzle de scorpion, A LA MAIN, pour que les photos soient à peu près compréhensibles… L’histoire s’arrête là, vous vous doutez bien que l’épreuve de l’assemblage du scorpion a eu raison de moi. Le courage dans les talons, j’ai remis à plus tard cette idée totalement saugrenue de porter la bête jusqu’à ma bouche… Et puis quoi, encore ?!

scorpion-a-manger

scorpion-a-manger2

scorpion-a-manger3

Moralité : il paraît que demain, on ne mangera plus que des insectes. C’est à dire que ce jour là, soyez sympa, achevez-moi.

Mais bon, vous êtes peut être plus ouvert que moi sur le sujet : si vous avez envie de tenter l’expérience, vous pouvez trouver des scorpions noirs, des jaunes, des larves chocolatées, des fourmis noires géantes et tout un tas d’autres insectes sur SexyFood. Même qu’avec le code  DEEDEE5, vous pouvez bénéficier de 5 euros de réduc dès 10 euros d’achat. Bon appétit bien-sûr !

Commentaires

aaah l’horreur ! je te suis sur ce coup-là : no way ! 🙂

Répondre

Très sympa cette animation, de toutes façons on n’est pas encore obligé d’en manger, dis on a encore le temps ????

bonne journée

Répondre

J’ESPERE BIEN OUI !

Je ne pourrai jamais m’y faire !!! rien que les photos me donnent des sueurs froides…

Répondre

J’ai mis une bonne demi heure à ouvrir la conserve…

On t’envoie des trucs sympa dis donc !! J’admire ton courage j’aurais été incapable de franchir le cap et d’ouvrir cette boîte !

Répondre

Ayééééé, tu es prête pour le prochain Pékin Express 🙂

Répondre

Ahah 😀

Même pas en rêve! Pourtant je ne suis pas difficile en matière de nourriture mais là… gloups.

Répondre

Je suis officiellement pas prête. Mon fils a un scorpion énorme en caoutchouc mou,-> je déteste ce truc. Alors en boite, pour mettre à la bouche…

Répondre

J’ai un peu de mal avec ces petites bêtes, surtout quand il s’agit de les manger. J’imagine qu’au fond de la jungle avec cette seule nourriture pour survie, je n’hésiterai pas, mais là franchemnent si j’ai le choix, j’opte pour une bonne entrecôte !

Répondre

Ahahah je comprends tout à fait tes réticences !
Moi j’ai déjà mangé plein de fois des insectes mais pas encore des arachnides (scorpion). J’avoue, au début, je ne faisais pas la fière mais mon homme étant entomologiste et ayant un parc zoologique sur les arthropodes, nous avons été amené à y goûter la première fois dans le cadre d’une visite à l’insectarium de Montréal.
Promis, c’est très bon, et une fois la barrière psychologique franchie, on y retourne 😉

Répondre

wow. Je t’admire !

Pas testé dans mon assiette mais avoir un scorpion vivant sur soi n’est pas très rigolo non plus 😀 J’ai vécu l’expérience dans un zoo et je n’étais pas vraiment en confiance…
Par contre j’ai testé culinairement parlant les sauterelles sautées au sel et citron au Mexique, c’était pas mauvais mais assez particulier (et pas facile de croquer les pattes) !

Répondre

RIen que d’y penser, j’ai un haut-le-coeur… !

je crois que je ne pourrais jamais en manger, rien que les images me donnent des sueurs froides. Oh mon Dieu…

Répondre

un p’tit bouquin bien fait sur la question: « les insectes nourriront-ils la planète? » l’aliment du futur ^^ rassurez-vous pour les contrées (Europe surtout) qui font la fine bouche ça ne se verra pas, les insectes seront broyés et finiront en farine, farine qui finira en bouffe pour animaux (animaux que nous mangeons) ou remplacera certains ingrédients. Les insectes sont l’avenir: peu polluants, faciles à élever, à tuer, à conditionner puis à conserver
! Tout un programme non? 😉

Répondre

Merci !

C’est amusant, j’ai eu ce débat là avec une bande de potes et nous sommes très curieux de pouvoir découvrir autres choses que les « asticots » que nous avions… Etrangement après avoir avalé un asticot, moi aussi je suis devenue parano ! en pensant que peut être celui ci viendrait à me farfouiller l’estomac… (il était bien évidemment grillé lui aussi)…

Répondre

Alors le scorpion jamais testé mais j’ai goûté aux larves, criquets et un genre d’abeille grillés. Bah c’était bon! On a fait ça pour le défi en Thaïlande et on a fini par tout manger 🙂 Donc le scorpion, même pas peur!

Répondre

Folle ! (si je peux me permettre^^)

Clairement… Je crois que ce n’est pas pour moi. Rien qu’à l’idée, j’ai des sueurs froides. Le jour où l’on ne mangera plus que ça, je crois que je deviendrai végétalienne 😉

Répondre

J’ai vu une émission où il parlait d’un gars qui transforme ces insectes en farine. Ca passe mieux je trouve ^^
Maintenant, ça peut faire des idées de cadeaux pour les gens qui t’énervent 😉 (personnellement, je peux pas mettre des insectes dans la bouche, c’est psychologique. Déjà, manger de la viande crue me débecte, alors faut pas pousser).

Répondre

[…] expérience avec nos insectes. (Re)découvrez les articles et les photos de Tendance au Masculin, Deedee Paris, Stay Tuned, Luxure et de […]

Répondre

et se que tout se mange ou il faut retiré des truc ?

Répondre

Tout se mange 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram