Mes indispensables en matériel de puériculture de la naissance à 18 mois

Or donc, vous me demandez trèèèès souvent quels sont mes articles indispensables en matières de puériculture. En préambule, je tiens à préciser que c’est un sujet éminemment subjectif, encore plus que n’importe quel autre s’entend, basé sur mes habitudes, ma modeste expérience en la matière et mes envies à moi.

C’est aussi je vous le confesse une liste que j’aurais aimé consulter plus tôt : équiper sa maison pour bébé, ça coûte atrocement cher. On a parfois le sentiment qu’il faut acheter tout un tas de choses pour que bébé soit vraiment au top, on se laisse avoir, on est paumés, on veut bien faire, bref, autant de bonnes ou de mauvaises raisons qui peuvent faire sacrement flamber la CB… Quitte à le faire, autant faire les bons choix !

Pour limiter les dégâts, vous pouvez évidemment vous tourner vers la seconde main, en achat ou en prêts et dons de vos proches, parents avant vous. On n’y pense pas forcément mais les sites de location de matériel de puériculture pour payer moins cher mais aussi pour pouvoir tester, voir si ça convient à notre enfant et éventuellement l’acheter en bout de course peuvent également s’avérer largement utiles !

 

NOTA : cet article comprend des liens en affiliation. Ils sont signalés par un astérisque.

Les indispensables, On ne discute même pas

Une chaise haute évolutive

J’avais passé pas mal de temps sur le doss, et opté en conséquence pour la fameuse Tripp Trapp de Stokke* qui m’a finalement été offerte. Je l’ai choisie :

    • pour son côté évolutif (on s’en sert dès les premiers mois grâce à la nacelle, puis quand bébé tient assis avec un module adapté et enfin jusqu’à l’âge qu’on veut sans ajout de module!)
    • pour son design impeccable (je regrette simplement de l’avoir choisie pour les deux minus dans une teinte de bois naturel, avec du recul j’aurais du opter pour une option couleur, plus fun!).

Un porte-bébé et/ou une écharpe de portage

Clairement LA VIE ! Alors ATTENTION si vous  abordez le sujet du portage, sachez qu’il existe un type de portage physiologique et d’autres moins.

J’ai acheté un porte bébé One de Babybjorn* en seconde main sur Vinted, c’est de loin celui qui nous a le plus servi (même s’il n’entre apparemment pas dans les critères du portage physiologique..).

J’ai également reçu un Artipoppe, je l’ai peu utilisé, ma fille était déjà grande quand je l’ai reçu mais je l’ai a-do-ré! Ultra confortable sur les épaules, léger, physiologique.. Et archi beau ! J’aurais aimé l’avoir dès le début pour mon fils puis ma fille.

Je n’ai pas utilisé d’écharpe de portage classique, mais j’ai adoré l’écharpe duo Studio Romeo*, ultra simple à utiliser, douce, éco-responsable, lavable en deux-deux bref, pour moi c’est un indispensable.

Et pour finir, j’ai utilisé quelques semaines une écharpe mi porte-bébé, mi écharpe de portage de chez Mama Hangs et j’ai vraiment beaucoup aimée.

Un transat

Vraiment LA VIE, même si les professionnels de santé vous diront de ne pas laisser bébé trop longtemps dedans au début (risque de plagiocéphalie, je vous laisse chercher). Une amie nous a donné le fameux transat Bliss de Babybjorn*, on a acheté une seconde housse pour gérer facilement l’entretien au quotidien. Mon fils comme ma fille ont parfaitement adoré y être, en relais avec le tapis de vie et nos bras, donc. Il est utile jusqu’à ce que votre enfant commence à se vouloir se déplacer, jusqu’à 9 mois bien tassés, à peu près.

Un lit bébé

Bon, on est tous d’accord pour dire qu’on parle ici d’une nécessité ! Ici on a choisi et adoré le fameux Sleepi de Stokke* : en terme de design, déjà, il fait bien le job. Et comme sa cousine la chaise, il est évolutif : certes, le kit d’extension* n’est pas donné et il faut également racheter un matelas, mais j’aime bien cette idée du lit qu’on fait évoluer en fonction de l’âge de l’enfant plutôt que de jeter, racheter, repeat.

Un tapis de vie plutôt qu’un tapis d’éveil

Clairement LE meilleur investissement ! Mezame m’en a offert un avec rallonge, j’ai plusieurs housses, il est hyper pratique et je l’utilise toujours quotidiennement depuis la naissance de mon fils (il est de novembre 2020). Je pense pouvoir m’en servir longtemps, ce sera peut être un petit matelas d’appoint pour des copains qui viendront dormir à la maison par exemple 🙂

Et pourquoi un tapis de vie plutôt qu’un tapis d’éveil ? Parce qu’en vrai, je n’ai pas trouvé qu’il était très utile de mettre du pouet pouet dans tous les sens pour éveiller bébé. J’ai utilisé en revanche une arche d’éveil que je trouvais plus évolutive et pluri-usages (on peut mettre l’arche sur le tapis, mais aussi au dessus du transat).

Une baignoire d’appoint

La meilleure, la pliable Flexi Bath de Stokke* : elle ne coûte pas très cher, elle est super utile, ne prend vraiment aucune place, se trimballe facilement  bref, c’est LA pièce sur laquelle investir ! Même quand on a une baignoire, oui.

Une poussette

Alors ici, on a bien retourné le sujet dans tous les sens et c’est clairement la fameuse Yoyo* qui l’a emporté ! Parce qu’elle est ultra légère, parce qu’elle est très peu encombrante, parce qu’elle se plie en deux-deux. Ses détracteurs vous diront que les supensions mouif, pas ouf, franchement, je l’ai utilisée aussi à Toulon, sur des trottoirs moins plats et lisses qu’à Paris, en balade etc et perso je signe et resigne ! Et si vous vous lancez dans un trekk et que vous voulez un modèle plus robuste, vous pouvez toujours en louer une 🙂

Un siège auto

Pas besoin d’épiloguer. Je vous recommande plus que chaleureusement le site Securange sur lesquels vous pourrez trouver les meilleurs conseils, de loin ! Le compte FB lié est assez utile mais je trouve les CM passablement agressives, vous sachez. Pour le modèle, là encore basez vous sur les comparatifs ultra bien faits de Sécurange. Un seul conseil : privilégiez un modèle évolutif (ça grandit vite ces petites bêtes !) et rotatif, LA VIE.

Les utiles, pourquoi pas, « c’est à vous de voir Didier »

Une table à langer

Typiquement le genre d’objet dont certains se passent très bien. Moi j’aime bien mon petit confort et ne pas avoir le dos pété en deux, j’ai donc choisi d’investir dans une table à langer.

A Paris, monsieur en avait fabriqué une murale (j’adorais ce modèle mais il était trop grand pour notre petit appart).

A Toulon, plus de place YOUPI, j’ai trouvé le modèle de base de chez Ikea en seconde main pour quelques euros, fin de l’histoire.

J’ai ajouté un matelas à langer Konges Slojd* (à vos souhaits !), et j’ai acheté deux jolies housse Gabrielle Paris que j’adore et qui ne bronchent pas depuis 3 ans.

Un matelas à langer d’appoint

Très subjectif là encore, mais mon petit côté germophobe a bien kiffé ce petit matelas d’appoint hyper pratique et joli de chez Cam Cam Copenhagen* en déplacement 🙂

Un parc

Je ne lance pas de débat ici, chacun fait bien comme il peut / veut, clairement en mode solo quand trésor commence à ramper et mettre les doigts dans la prise et qu’il faut étendre une machine, préparer à manger etc et que Trésor refuse de rester dans son transat, ça peut s’avérer utile. Ici j’en ai eu un que j’ai récupéré dans la rue (il était évidemment en parfait état), que j’ai utilisé quelques fois, guère plus, j’avais l’impression de mettre Jésus en cage et il était modérément fan, sans parler de la place que ça prend.

Une arche d’éveil

Pas indispensable mais plutôt utile, ça sert un bon 9 mois je dirais. Acheté et revendu sur Vinted de mon côté.

UnE trotTinette évolutive

Ici ça s’est avéré très utile. On a acheté une trottinette évolutive de chez Globber* qui nous a servie surtout à Paris pour nous déplacer. Ma fille est encore un peu petite pour monter dessus et on préfère le combo Yoyo + board* pour le moment. Mais on s’en resservira à n’en pas douter pour l’un et/ ou pour l’autre !

Un lit parapluie

Je ne l’ai pas mis dans les indispensables uniquement parce qu’il sert à celles et ceux qui se déplacent. Ici on a le lit de voyage Iris de Maxi Cosy* qui est vraiment bien : outre le fait qu’il est léger (6kg) et peu encombrant, il est réglable sur deux niveaux : super pratique quand bébé est tout petit ! Et moins cher que le lit parapluie Babybjorn* qui crée un consensus très largement justifié pour son faible poids lui aussi (6kg).

Un babycook

J’ai eu la chance de recevoir le Babycook Neo* en cadeau de ma famille pour la naissance de Jésus, je l’adore, il me sert encore quasi quotidiennement 3 ans plus tard. Je ne le mets pas dans les indispensables, simplement parce que c’est un petit luxe que vous pouvez facilement remplacer par une casserole et de l’eau bouillante haha. Si vous avez un robot ménager type Thermomix, vous n’en aurez pas forcément l’utilité non plus (même si j’ai aussi un Thermomix mais je ne sais pas, la Babycook, tout est prêt en 15 min, c’est tellement simple !).

Un cocoona baby

C’est une amie qui m’a donné le Cocoona baby* quand mon fils est né (l’avantage (!) d’avoir des enfants après tout le monde…). Je pensais que ce serait totalement accessoire mais je m’en suis énormément servi pour mon fils qui adorait se lover dans cette sorte de petit matelas moelleux, légèrement surélevé et sécurisé. Je l’ai moins utilisé pour ma fille qui est un bébé d’été, et donc qui avait tout de suite très chaud. Et accessoirement, elle ne souffrait pas comme son frère de RGO… A vous de voir, donc.

 

Les pas vraiment utiles, mais vous faites bien comme vous voulez !

Les articles de puériculture sur lesquels j’ai investi à tort ou qui ne servent pas à grand chose à mon humble avis. Parce que ça arrive de se planter… Autant que ça vous serve !

Un coussin pour rehausser le matelas

Totalement débile de ma part, une petite serviette de toilette roulée sous le matelas fait largement le job !

Un cale bébé sur le côté

Oui bon ben excusez moi mais avec le mini RGO de l’enfant j’étais clairement au bout du rolls !

Un sac à langer 

C’est uniquement du marketing, n’importe quel sac fait le job ! Bon évidemment j’en ai eu un de chez Rive Droite, très beau, que j’avais mis sur ma liste de naissance. Je ne le regrette absolument pas, il est très beau et super robuste, je l’utilise depuis plus de 3 ans, il ne bronche pas et je pourrais sûrement le réutiliser longtemps après.

J’ai aussi un sac de la très belle marque Josefina Bags qui vieillit ultra bien et qui ne sert donc pas qu’à la fonction de sac à langer.

Je dis juste que si vous avez un sac de taille moyenne, ça fera largement le job, inutile d’investir à mon sens !

Un stérilisateur de biberons 

J’étais à ça d’en acheter un, cf. mon côté germophobe sus-exposé. Mon mec m’en a dissuadée… bien lui en a pris : une casserole, de l’eau qui bout, 10 minutes eh hop, les biberons, tétines, capuchons and co sont stérilisés !

Une poubelle à couches

Il faut des poubelles dédiées, ça prend de la place, c’est moche. Alors que finalement, il suffit de jeter régulièrement les couches tout simplement JE SAIS C’EST FOU !

 

Dans un prochain article et là encore pour répondre à vos questions, j’aborderai le sujet de la liste de naissance et ce que j’y avais mis !

Commentaire

Perso, malgré tout l’intérêt qu’elle présente, je me suis rapidement débarrassée de la chise Tripp trapp que j’ai trouvée trop encombrante pour mon petit appartement, on se prenait tout le temps les pieds dedans.
Je regrette de ne pas avoir testé la machine à bruits blancs (ou appli du même genre), il parait que ça marche bien et ça évite de sortir l’aspi ou le sèche cheveux quand on galère à endormir bébé !
Je suis pour le tapis à langer de voyage, version recouvert de plastique, pour gérer les cacas qui débordent sur l’aire d’autoroute (mauvais souvenir…)
Pas de sac à langer non plus, vite abandonné pour un tote bag dans lequel on glisse l’essentiel.
J’ai trouvé le Mommy Hook super pratique pour accrocher des sacs à la poussette, ainsi qu’un miroir de voiture (plus accessoire mais utile quand même) pour regrader si baby dort dans son siège auto.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *